HEREDITAIRE ?

Publié le par boisvert

HEREDITAIRE ?

Les vacances sont finies mais même s'il y a eu de belles randonnées, elles ont été studieuses à préparer le livre 'Votre santé par la nature". Mais j'ai eu pas mal de soucis car en fait ce n'est plus un livre mais bien deux car ce qui devait être un livre de 850 pages en comportait en fait 1302. La maison d'édition (Edilivre) a été obligé de le scinder en 2 tomes. Donc reconstruction, relectures, mais c'est fini et le premier tome ne devrait pas tarder à sortir. Je vous expliquerai tout lorsque le moment sera venu.

Je vois que vous êtes toujours aussi nombreux à suivre ce blog et je vous en remercie, à ce jour 5.806.559 visites et vous êtes 1650 abonnés.

J'espère que vous êtes tous en bonne santé et, dans la modeste mesure de mes moyens j'espère bien pouvoir vous y aider.

Cet article m'a été inspiré par un ami qui vient de faire un infarctus. En prenant de ses nouvelles, il m'a dit également "d'où cela venait". Il portait déjà un Stent pour agrandir ses vaisseaux car l'athérosclérose avait tendance à boucher ses artères. Mais m'a -t-il dit "c'est héréditaire". Ses parents présentaient les mêmes symptômes et lui, le pauvre, a reçu tout cela en héritage, il n'y peut donc rien. Héréditaire, c'est donc inéluctable, il va souffrir du même mal que ses parents.

Et voilà comment on fabrique des malades résignés. Vos parents étaient gros donc vous serez gros. Ils étaient cardiaques donc vous serez cardiaque. Et la plupart des malades acceptent ces choses. De plus ça les conforte dans l'idée qu'ils ne sont en rien responsables, "puisque c'est héréditaire". C'est notre société actuelle qui implique ce rejet de toute responsabilité du malade. Elle a même créé la Sécurité Sociale qui non seulement accepte cette pauvre médecine, mais en plus vous octroie l'irresponsabilité financière. La Sécurité Sociale et la médecine sont là pour pallier à votre "malchance".

De sorte que le malade est constamment sous tutelle, on le traite comme un attardé mental. Ne pensez plus on pense pour vous, on agit pour vous, on pourrait même dire à votre place. Jamais aucun médecin ne vous dira que vous êtes responsable de votre maladie. Pensez donc, du jour au lendemain, il n'aurait plus aucun client dans son cabinet. Nous sommes tous des assistés. Mais des assistés heureux. Plus de souci, lorsque la maladie est là, c'est la malchance, c'est pas de notre faute, et de plus ce sont d'autres personnes qui nous prennent en charge, physiquement et financièrement. Cela aurait pu tomber sur le voisin, et bien non, c'est "tombé" sur nous, c'est vraiment pas de bol.

Cela ressemble à une bonne plaisanterie, à une galéjade, mais c'est pourtant la triste réalité. La médecine actuelle est impuissante à guérir, mais elle ne veut tout de même pas perdre le client. Donc elle présente des arguments. D'abord vous n'y pouvez rien, c'est la vie, l'hérédité, la poisse, et seul le médecin peut apporter un soulagement. Vous êtes pris en charge de A à Z, Que du bonheur !

Reprenons l'exemple de notre infarctus et de l'athérosclérose qui l'a engendré. Est-ce que vous avez vu un bébé avoir de l'athérosclérose ? Bien sûr que non ! Donc vous ne l'avez pas en naissant. C'est bien d'un acquis dont nous parlons. Vous fabriquez cette athérosclérose petit à petit, chaque jour, en fonction de votre mode de vie (alimentation, activité physique, vie anti naturelle, etc...) Nous en avons tous mais, certains vont en accumuler plus que d'autres et ce n'est pas l'hérédité qui en est la cause. La diététique par contre y est pour beaucoup. Et cela, la façon de s'alimenter, c'est très certainement la partie héréditaire du tableau clinique. Chacun mange comme mangeaient ses parents, cuisine comme cuisinaient ses parents. Ces habitudes prises pendant 20 années sont ancrées à vie. Et c'est inconsciemment que les enfants reproduisent les mêmes erreurs alimentaires que leurs parents. C'est ainsi que "mon père était gros" donc "Je suis gros".

Et bien NON ! rien n'est inéluctable, sauf si vous êtes né avec un bras en moins. Le reste, nous nous le fabriquons chaque jour aux heures des repas. Mais personne ne vous le dira. Votre médecin ne l'a pas étudié pendant ses 7 années d'étude, donc c'est sans importance. Cette conception erronée de la médecine et de la santé conduit l'être humain à la déchéance. On vous gardera longtemps en vie, mais vous, vous serez de plus en plus handicapé. C'est le cœur, ce sont les rhumatismes, l'arthrose, les organes des sens de plus en plus faiblards, le cerveau de plus en plus embrouillé, mais vous serez en vie. C'est bon pour les statistiques. On sait vous garder longtemps en vie mais pas longtemps en santé. Ne serait-ce que pour consommer ces médicaments qu'on vous donne et qui enrichissent tant de gens.

Si du jour au lendemain vous comprenez que la santé est dans votre assiette et pas ailleurs, vous saurez aussi qu'on vous a roulé dans la farine jusqu'à ce jour et que notre monde est un monde de mensonges. Menteur la télé, menteurs les journaux, menteurs ces enseignements médicaux dictés par les puissants laboratoires, menteurs toutes ces publicités qui vous vendent leurs produits de mort avec la bouche en cœur.

La vie est toute simple, la diététique doit l'être également. Nous avons besoin de tellement peu pour vivre, tout le reste ce sont des mensonges. Jusqu'à notre médecine qui nous cache qu'il y a des solutions simples et naturelles. Nos médecins sont conditionnés, briffés. Car j'ose espérer qu'ils ne savent pas, et qu'ils reproduisent le modèle qu'on a mis sous leurs yeux pendant leurs études.

N'écoutez pas si on vous dit, "c'est trop tard" ! Il n'est jamais trop tard. Vous pouvez faire reculer les maladies les plus graves, même installées depuis longtemps. S'il y a trop de destructions cellulaires vous ne pourrez peut-être plus guérir, mais vous pouvez toujours améliorer le tableau clinique et stopper l'évolution du mal.

Même vieillir ce n'est pas une maladie. J'en sais quelque chose, je suis vieux et je déteste que l'on me dise "c'est normal à ton âge". Mais parce que vous êtes vieux le médecin va probablement vous dire "vous avez des rhumatismes, mais c'est normal à votre âge" et vous savez que je n'exagère pas du tout. C'est exactement ce qu'il va vous dire. Il est impuissant à vous améliorer, mais pas vous. Il suffit de le vouloir assez fort et d'avoir la volonté de changer et tout peut toujours s'améliorer. N'acceptez jamais ce qui peut vous paraître comme une fatalité, cela aussi c'est un conditionnement et c'est un gros mensonge que vous avez accepté comme une vérité.

DEBOUT !

Commenter cet article

kougelhof 14/10/2014 16:56

Justement, moi aussi j'ai ce problème d'abonnement .... et je voulais aussi vous dire mon impatience à acheter votre livre, pardon, vos livres ! Parce qu'imprimer tous vos articles sur ce blog n'est pas très aisé ;-) Merci infiniment d'avoir pris le temps de les écrire <3. Amicalement, Sibylle

Boisvert 14/10/2014 17:14

Bonjour Sibylle,
Pour les livres ça ne saurait tarder. Et pour l'abonnement je ne vois pas d'autre solution que de se réabonner. Désolé !
Amitiés,

roro 09/10/2014 03:32

Salut Fernand
Contente de te lire car depuis que ton blog a changé je ne peux plus poster de commentaire et j'en suis frustrée.
J'espère que cette fois ci sera la bonne
Merci pour cet article qui nous interpelle et nous rappelle que nous sommes bien tous responsables de notre santé
Mais que veux tu, il est tellement plus facile de se voiler la face et de laisser l'autre agir à notre place!!!
J'espère vivement que ces paroles tomberont sur des sols fertiles et porteront du fruit
J'attends ton livre avec impatience
Bisou de Roro

Boisvert 09/10/2014 06:09

Coucou Roro,
La nouvelle plateforme a créé pas mal de problèmes, j'espère que ça va fonctionner un peu mieux. Il y en a beaucoup qui ont eu des problèmes d'abonnement et de réabonnement.
Pour le livre et plutôt pour les livres car il y aura 2 tomes (c'était trop gros pour un seul tome), j'attends le feu vert de la maison d'Edition, tout est fini, donc ça ne saurait tarder mais je mettrai un article pour tout expliquer lorsqu'il sera sorti.
J'espère que tu vas bien et ta petite famille aussi, je te fais un gros bisou
Fernand

Bebert 08/10/2014 00:21

S'il y a bien une chose donc le cerveau ne devrait pas s'occuper c'est de nutrition, le cerveau ne connait absolument rien dans ce domaine, il élabore des théories scientifiques fumeuses qui relève du pure délire.

En fait quand on parle de nutrition c'est notre système digestif qui est le seul expert et c'est lui que nous devrions ecouter.
Le système digestif parle et nous parle, les preuves qu'ils nous envoie de son état ne sont pas des théories fumeuses mais des réels signaux sur notre santé par rapport à ce que nous avalons.

La santé c'est simple, écoutez votre système digestif il vous dira ce que vous devez ou non avaler.

Boisvert 08/10/2014 06:14

Tout commence dans l'intestin grêle c'est vrai mais tous les organes sont solidaires. Mais vous avez raison il suffit d'écouter son système digestif, c'est simple, en effet.

Nadou MODOUX 07/10/2014 17:45

Coucou Fernand !
Dommage que tes vacances aient partiellement été utilisées à revoir tes écritures que l'on attend tous avec impatience!
Bravo pour cet article de rentrée si bien formulé dans la réalité du moment !
Ah cette chère hérédité ! Si elle n'existait pas, il aurait fallu l'inventer!!
Eh oui c'est tellement plus simple de l'accuser et de soumettre à elle comme tu le dis si justement Fernand.
Comme toi, dès que je parle de corriger l'alimentation = premier remède contre la maladie, j'entends les mêmes phrases que tu as citées dans ton texte.... et je me fais cataloguer à chaque fois d'illuminée voire d'ignorante vis-à-vis de toutes les solutions thérapeutiques conventionnelles à la pointe de l'actualité! pensez-donc! je ne suis pas à la page...
On me dit avec une grande conviction : "ce n'est pas ce que je mange qui me rend malade, vous plaisantez j'espère"
Et quand je réponds que justement c'est par l'assiette que tout arrive, le bon comme le mauvais, on me rit au nez ou parfois on réagit par un mode septique.
En parallèle qu'est devenu le Médecin intérieur? Tombé dans les oubliettes? Certainement pour la plupart des individus...
Et lorsque certains sujets se tournent vers des méthodes thérapeutiques naturelles c'est dans un esprit d'assistanat également.
Force est de constater aujourd'hui l'essor des nouvelles méthodes douces et naturelles de santé avec tous les opportuns ce qui se greffent autour et qui à la longue deviendront d'autres lobbies avec leurs mauvais côtés à n'en pas douter...
Alors j'insiste : ne l'oubliez-pas : "la santé vient de l'intérieur et non pas de l'extérieur" sauf s'il vous manque un bras comme dit Fernand. Soyez confiants et patients même si l'on vous annonce que vos jours sont comptés! votre corps tendra toujours au "vitalisme" en étant gouverné par votre mental.
Tant d'écrivains ont raconté leur soi-disant "condamnation" à un âge relativement jeune par la médecine conventionnelle et ils sont pourtant devenus "vieux" si je puis dire ainsi (pardon Fernand!) mais à la seule condition : celle de commencer par changer leur alimentation et en parallèle leur mode de vie et de tourner le dos aux médecins qui les condamnaient.
Je dirai donc comme Fernand : Debout - Abandonnons la peur en particulier celle de mourir et faisons confiance notre Maître intérieur !
Nadou - Heureuse et Debout

Boisvert 07/10/2014 19:51

Coucou Nadou,
J'espère que vous allez bien tous les deux et que vous avez passé de bonnes vacances. Je ne me faisais pas du souci pour toi, je sais que tu es debout et solide.
Bise à vous deux,
Fernand

serrurier paris 13 02/10/2014 20:03

Je vous félicite pour votre exercice. c'est un vrai charge d'écriture. Je partage & recommande !

Boisvert 03/10/2014 06:56

Merci et bienvenue sur le blog car c'est la première fois que je lis un commentaire de serrurier paris 13