LA MALADIE, C'EST LE REMEDE

Publié le par boisvert

Ils sont beaux ces petits chemins !

Ils sont beaux ces petits chemins !

Pour étayer cette affirmation qui va choquer à peu près tout le monde, je vais vous raconter une petite anecdote toute récente.

Pour tout vous dire, à 77 ans, je m'émerveille encore de la toute puissance de ce formidable pouvoir guérisseur qui est en chacun de nous. Et je suis comme un enfant qui découvre ses cadeaux de Noël.

Vous savez tout de moi, vous savez par exemple que je continue le régime cétogène. Et pour cela, j'utilise les bandelettes test pour savoir si je suis toujours en cétose. Mais dernièrement, j'ai changé de bandelettes, j'ai pris "Combur test" dont la particularité est de détecter en plus du glucose et de l'acétone, le Ph, les nitrites, la leucocytose, les protéines.

Et là, j'ai eu une grosse surprise. Il y avait une grosse réaction au niveau des nitrites (signe d'infection à entérobactéries) et les leucocytes avaient également beaucoup augmenté (signe d'infection quelque part). Je n'en croyais pas mes yeux, car j'étais en pleine forme, ne ressentant absolument rien, nulle part. Et tous les matins c'était pareil, état inflammatoire. J'en ai donc conclu que mon organe le plus sensible, la prostate, qui s'était manifestée dernièrement, était en inflammation chronique et qu'elle n'attendait qu'un petit écart alimentaire pour se manifester à nouveau.

Mais voilà que l'histoire continue. Un beau matin, je me retrouve enrhumé. Encore plus saugrenu, de la fièvre à mon âge ! Les vieux ont le système immunitaire de moins en moins performant, et ce genre de maladie, c'est très rare. Le système immunitaire n'a plus la puissance pour expulser la toxémie et les rhumes sont très rares chez les vieux. De plus, je pratiquais le régime cétogène, (anti-inflammatoire, je le rappelle), donc un rhume, c'était complètement inattendu et incompréhensible. Je me croyais protégé de ce genre de maladie, moi qui ne m'enrhume pratiquement jamais, les vieux ne font que des maladies chroniques.

Mais, voyez, la vie est tellement merveilleuse, qu'à 77 ans, je fais encore des découvertes chaque jour.

En continuant avec mes bandelettes du matin, je me suis aperçu que chaque jour, les nitrites diminuaient et la leucocytose revenait à la normale. Chaque jour, un peu plus. Ce qui correspondait à dire que plus le rhume continuait, moins il y avait d'état inflammatoire. Avouez que ce n'est pas banal. Je ressentais une réelle infection et mon état inflammatoire diminuait.

Une seule conclusion valable, LE RHUME ME SOIGNAIT L'ETAT INFLAMMATOIRE PROFOND. Et pourtant, cet état inflammatoire chronique était très éloigné (prostate) de la zone infectée visible (la gorge).

Je vous avoue que lorsque je me suis enrhumé, j'ai pensé que le régime cétogène pouvait être encrassant, puisque je m'infectais. Mais à la vue des bandelettes qui m'indiquaient que l'état inflammatoire diminuait, jusqu'à disparaître, je ne pouvais que penser, qu'au contraire, le régime cétogène avait provoqué cette élimination pour supprimer un état inflammatoire complètement ignoré.

J'en suis encore tout étonné, même si je sais que c'est notre corps, et notre corps seulement, qui peut se guérir tout seul, comme d'habitude. Il soigne et répare tous les jours, même à notre insu, même contre notre gré. Un rhume c'est toujours désagréable, mais il ne faut surtout pas contrarier ces efforts. Il faut laisser la maladie suivre son cours normal. Notre système immunitaire est en action et il travaille pour nous et toujours pour que nous soyons au mieux de notre forme.

Alors aujourd'hui, plus que jamais, je peux témoigner : "LA MALADIE, C'EST LE REMÈDE"

Commenter cet article

Pat 15/03/2016 21:32

Bonjour,
voilà une semaine que je parcours votre site. J'apprends beaucoup!!!
La nature, l'alimentation correcte, la marche, une vie saine sont mes priorités.
Comme beaucoup, j'ai suivi certains conseils pour me nourrir.
Pour le petit déjeuner, je ne pouvais pas le supprimer et je forçais mes enfants (petits à l'époque) à le prendre. Je me suis empressée de leur dire mon erreur!!!
J'ai bientôt 60 ans et depuis 2 jours, je ne déjeune plus seulement un fruit de saison et quelques noix, du thé blanc. Je tiens jusqu'à 12h30, 13h.
Suite à une coloscopie, des diverticules ont été découvertes et un polype douteux a été retiré.
Je pensais me nourrir correctement!!! Depuis que je vous lis, je sais que c'est faux.
Je revois donc ma copie!!!
Merci votre site est une mine d'or
Bien à vous
Pat

Boisvert 16/03/2016 12:31

Bonjour Pat,
Bravo c'est bien d'avoir le courage de dire qu'on s'est trompé.Et bravo d'avoir la volonté de changer d'alimentation. Bonne continuation !

re univers 28/11/2015 20:50

Merci d'avoir répondu si vite ( pour le rhume ) , j'espère qu'il prendra conscience il a lu et aussi vous remercie de votre attention, m'a dit c'est quelqu'un de bien ce gars ; lui qui mange pas mal de sucreries, je souhaite qu'il lise votre blog car il est formidable . Donc j'ai bien pris note pas du tout de sucre si ce n'est de la compote lég. cuits mono-diète il a aussi la vois enrouée mais j'abuse là non ?
Je me permets de vous envoyer un bisou , belle soirée à vous

Boisvert, 29/11/2015 06:14

Bonjour,
Merci pour le bisou, personne n'envoie plus de bisou à un grand père et pourtant les grands pères ça apprécie les bisous aussi.
Qu'est-ce qu'un enrouement, c'est un petit témoignage de la surcharge toxinique. Tout cela partira à partir du moment où il aura compris qu'il est nécessaire de se prendre en charge. N'importe quel médecin ne peut rien pour lui. C'est à lui à faire ce travail.
Bisou, bonne journée !
Fernand Joubert

univers 28/11/2015 15:02

Bonjour
pour mon fils 23 ans qui a un rhume ; un pote à lui a conseillé du lait chaud avec du miel , je lui ai parlé de ce blog merveilleux grace à vous qui êtes formidable, admirable . Je lui ai conseillé ce que j'ai lu quelque part ici du riz , même boire l'au évidemment çà ne l'a pas fait mais il a bu un jus de citron dans de l'eau bouillie qu'il n'a pas voulu ajouter du miel avec , préferé le prendre après ( oui assez complexe le bougre) du miel de châtaigné voilà qu'en pensez vous ?

univers 29/11/2015 16:32

bonjour
merci grandement pour votre réponse : je lui ferais lire . Un autre bisou pour la peine belle après midi

Boisvert 28/11/2015 15:43

Bonjour,
Tout d'abord le lait et le miel ce sont des glucides qui sont pro inflammatoires donc pour guérir le rhume c'est pas du tout top !
Pour guérir un rhume il faut éviter les sucres rapides, genre sucre ou miel. Rechercher des monodiètes cela marchera à tous les coups. Cela peut être que du riz, que des pommes cuites sans sucre, que des légumes cuits.

Cassie 13/01/2015 01:18

Je voudrais dire à tous ceux qui souffrent d'une maladie auto-immune de s'éloigner le plus possible de tout ce que est sans fil
Utiliser un câble à la place du wifi et le désactiver, n'utiliser un mobile que si c'est absolument nécessaire et l'éteindre le reste du temps, ne pas utiliser un téléphone de maison sans fil, éviter le Bluetooth et surtout ne pas mettre d'appareil électronique dans sa chambre.
En évitant tout cela ça aide beaucoup a retrouver la santé, car les ondes électromagnétiques émises par ces appareils perturbent tout un tas de fonctions dans notre organisme, et du coup plus rien ne fonctionne correctement et souvent le système immunitaire s'emballe
Je connais plusieurs personnes qui avaient de maladies auto-immunes et en faisant ce qu'expliqué plus haut, elle ont vu leur santé s'améliorer de jour en jour, certaines ont vu leurs problèmes disparaître complètement
Il y a aussi quelque chose qui aide vraiment c'est de se reconnecter à la terre, pour celles et ceux qui ont un jardin, ne pas hésiter à marcher pieds nus dans l'herbe, ou le sable, ça nous reconnecte à la terre et certains ions, en pénétrant dans la peau par les pieds, permettent de nous rééquilibrer.
Il parait que ça fait pareil quand on enlace un arbre, mais ça je n'ai pas encore testé

MarieL 15/01/2015 22:09

Merci Boisvert et Cassie pour toutes ces précisions. J'en profite pour relire plein d'anciens articles sur ce blog. ( le chat dort un peu n'importe où... Mais le plus près possible d'un chauffage en ce moment)

Cassie 15/01/2015 17:25

Merci, je n'avais pas vu, car je n'ai pas encore eu le temps d'éplucher le contenu du blog

Boisvert 15/01/2015 06:00

J'ai écrit plusieurs articles sur ces réseaux polluants : http://santenature.over-blog.com/article-23977023.html et encore ici : http://santenature.over-blog.com/article-10802832.html

Cassie 14/01/2015 22:48

Pas de quoi!!
mais si tu as des difficultés pour te décharger l'hiver, car il fait froid, tu peux te faire un tapis de sol avec de la toile moustiquaire métallique, et la connecter à la terre en mettant un cable électrique jusqu'à un piquet métallique à l'extérieur de chez toi, et y mettre les pieds quand tu es sur l'ordi par exemple, c'est le plus simple à faire
Il existe aussi des draps qu'on connecte à la terre, mais ça c'est une autre histoire car c'est cher, c'est bien pour ceux qui vivent en appart comme moi .
Il y a aussi autre chose qu'il faut tenir en compte, c'est le réseau Hartmann, Curie etc et les rivières souterraines, les nœuds sont très nocifs aussi, s'ils sont sous les lits on peut ne pas bien dormir, mais on peut aussi avoir de plus graves problèmes de santé
Il faut tester.
Moi j'y arrive assez bien et quand j'ai découvert que ma mère dormait sur un de ces nœuds, je lui ai dit de changer la place du lit, et tous ses problèmes de santé, insomnie, douleurs à l'estomac, douleur dans le dos ont disparu et elle dort beaucoup mieux.
Ce ne sont que de petites expériences, mais ce problème est prouvé par des spécialistes de la question.
Un petit truc pour ceux qui ont un chat, si le chat va se reposer tout le temps dans votre lit, c'est qu'il y a un nœud négatif, car les chats adorent s'y mettre, les chiens pas
voilà c'est tout ce qui me passe par la tête pour l'instant
A bientôt et bises à tout le monde

MarieL 13/01/2015 19:28

Merci beaucoup Cassie pour ta réponse... C'est vrai que j'évite l'électronique près de mon lit, j'évite au maximum le portable.
Moi qui suis très très attirée par la nature, qui marche continuellement dans mon jardin (entre autres) qui adore "mon" tilleul (je ne cesse de le prendre en photos au grè des saisons, ou des couleurs du ciel, de l'admirer de ma cuisine, de le scruter, de le détailler, au moins... mille fois par jour ) j'ai recommencé à l'enlacer ( enfin son tronc est un peu trop large pour que j'y arrive complètement) et je vais penser à le faire régulièrement... ( En espérant ne pas être vue par un voisin !) Ça me parle beaucoup. Je l'avais lu mais j'avais oublié.
Pour ce qui est de marcher pieds nus, c'est pareil, j'avais trouvé un protocole sur un mensuel de santé et je l'avais fait à une époque ( printemps et automne surtout) le matin à jeun, pieds nus dans l'herbe trempée par la rosée du matin... Le plus dur était de ne pas s'essuyer les pieds et de les laisser sècher seuls...étant donné que je suis ènormément frileuse. Il m'arrive souvent d'étendre mon linge pieds nus dans la rosée le matin... Mais j'avoue qu'en cette saison, je ne pense pas trop à marcher pieds nus dehors ( ni même à l'intérieur : les carreaux sont trop froids)
Moi qui adore arracher l'herbe, avoir les mains dans la terre, la respirer; je vais penser maintenant à y mettre les pieds aussi. Merci merci Cassie.

MarieL 03/01/2015 10:33

Merci Fernand,
Je m'en fiche un peu que cette maladie ait un nom ou pas... Mais souffrir depuis des années devient "lassant"( et pas toujours aux mêmes endroits... C'est ce qui fait sourire autour de moi... Et me permettre de refuser "LE" traitement qui me soulageRAIT- peut-être : anti-TNF alpha, dans l'espoir de me guérir seule, devient de plus en plus un rêve inaccessible je le crains) . J'espère souvent "ne pas faire de vieux os".
Merci de m'avoir fait rire avec ton nouvel article... édifiant !