VACCIN CONTRE LE CANCER ?

Publié le par boisvert

Le magasine "Science et vie" a publié un article choc : "Un vaccin contre le cancer, les premiers tests sur l"homme". Youpi !

Les labos ont trouvé le moyen de s'accorder avec le principe de précaution accepté par tout le monde scientifique, (mais non rentable). Jeûne, jeûne intermittent, diététiques restrictives, pipi de chat tout cela. Avec un vaccin, au moins il y aura la rentabilité au bout. Ce sera brévetable, miam, miam, les gros sous continueront à entrer. Sauf que, comme j'en parle dans le précédent article, nous sommes tous des cancéreux, et que des cellules mutent tous les jours, sans qu'il y ait maladie de cancer déclaré. Un système immunitaire fort s'occupera tranquillement de vous protéger. Mais je laisse la parole à ces médecins qui nous ont fait l'honneur de collaborer dans le cadre de la technique du dr GERNEZ.

Suite à cet article, je viens de recevoir ce mail des docteurs Delahousse et Jacques Lacaze que je vous transmet illico :

Lettres aux ami(e)s pour une action urgente.

Des Docteurs Pierre Delahousse et Jacques Lacaze, collaborateurs d’André Gernez

Bonjour à tous.

Vous recevez ce courriel car, pour différentes raisons, vous avez été intéressé par les propositions d’André Gernez et vous avez pris contact avec nous, avec l’APAG en particulier. Nous pensons que ce qui se joue autour de la prévention du cancer nous concerne tous. C’est pourquoi il faut réagir à la publication de l’article de Sciences & Vie de mars 2015 qui évoque « un vaccin contre le cancer ». Ce thème est d’ailleurs très à la mode en ce moment.Le problème même de la prévention du cancer est de fait posé clairement par ce mensuel. Mais la solution n’est pas réaliste et ne verra pas le jour à notre avis.

Par contre, une vraie solution : la PREVENTION ACTIVE DU CANCER proposée par André Gernez aux académies, de Médecine, des Sciences, Vétérinaire, ainsi qu’aux institutions scientifiques, et aux pouvoirs publics, dès la fin des années soixante peut être en toute sécurité mise en route, immédiatement. Le silence, une action de dénigrement et d’occultation, ont été instauré contre les propositions pratiques d’André Gernez. C’est inadmissible.

Nous joignons à cette lettre une autre lettre adressée à Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier ministre, Madame le Ministre de la Santé et Monsieur le directeur de Direction Générale de la Santé. Nous vous proposons de diffuser massivement cette lettre.

IL FAUT QUE CHACUN D’ENTRE NOUS DIFFUSE A TOUT LE MONDE ET PARTOUT CETTE LETTRE RESPONSABLES DE L’ETAT. EN PARTICULIER A

TOUS LES ELUS, AUX MEDECINS, AUX CHERCHEURS, AUX JOURNAUX,

AUX REVUES, AVEC LES SITES ET BLOGS DISPONIBLES. LES TRAVAUX DE RECHERCHE FONDAMENTAUX ET CLINIQUES SUR CETTE VOIE INAUGUREE

PAR ANDRE GERNEZ SONT ACTUELLEMENT BLOQUES PAR LES POUVOIRS PUBLICS. CES OUKASES DOIVENT ETRE LEVEES. LES EQUIPES QUI LE SOUHAITENT

DOIVENT POUVOIR SANS ETRE SANCTIONNEES SE LANCER DANS CES TRAVAUX. C’EST URGENT.

La revue de vulgarisation scientifique « Sciences et vie » de mars 2015 qui vient de paraître , publie un article tonitruant avec comme titre en 1ére page : « Vaccin contre le cancer. Les premiers tests sur l’homme » et qui débute par la phrase : « C’est peut-être une des grandes révolutions médicales de l’histoire ! »

Quelques phrases choisies :

Le cancer « pouvait être prévenu par de simples piqûres »

« Tous les médecins s’accordent à dire que la prévention est la meilleure arme contre le cancer ». Un grand merci de nous le dire ! Mais est-ce aussi vrai ? Les grands leaders médicaux qui pilotent la cancérologie en France ont en réalité intérêts liés avec l’industrie pharmaceutique et roulent pour elle !

« Malgré les progrès thérapeutiques, près de la moitié des patients décèdent encore en France »

Actuellement, « cette prévention n’est que d’ordre comportemental : manger sain, modérer sa consommation d’alcool, supprimer le tabac, faire de l’exercice, se protéger du soleil ». Ce qui est un peu léger, les polluants alimentaires et environnementaux en particulier ne sont pas évoqués ; pas plus que le stress lié au travail etc etc …

Le Docteur Pierre Delahousse

Le Docteur Jacques Lacaze

S’adressent solennellement à :

Monsieur le Président de la République

Monsieur le Premier Ministre

Madame le Ministre de la Santé

Copie à Monsieur le Directeur Général de la Santé

Roubaix et Loos-en-Gohelle le mardi 10 mars 2015.

Monsieur le Président,

Madame et Messieurs les ministres

Nous sommes de simples médecins généralistes retraités. Nous avons collaboré avec André Gernez, qui a été médecin radiologue à Roubaix, ancien chercheur à la Fondation Curie de Paris, ancien chef de travaux au CHR de Lille et qui a passé sa vie à faire des recherches en biologie et médecine.

Très scrupuleusement , André Gernez a envoyé tous ses travaux aux académies, des Sciences, de Médecine et Vétérinaire, qui ont pour fonction essentielle de conseiller les responsables du Gouvernement de la République. Il a, bien entendu, également adressé ses propositions et travaux aux autorités médicales nationales (et internationales) et politiques, qui se sont succédé au gouvernement, durant cette longue période. Ses travaux et propositions sont donc parfaitement connus. D’ailleurs, ils ont à chaque publication retenu l’attention, en particulier, de nombreux académiciens et professionnels, qui se sont manifesté par des commentaires élogieux et très élogieux, en souhaitant que des recherches fondamentales et cliniques valident ces propositions et permettent un déploiement dans le système de santé publique de notre pays.

En particulier, il a établi qu’une cure annuelle d’un mois associant, 3 éléments : 1) une diminution de la ration quotidienne, avec l’interdiction de certains aliments et l’ajout d’autres dont les propriétés anticancéreuses sont connues, provoquait un état d’acido-cétose défavorable aux cellules cancéreuses; 2) l’ajout de compléments vitaminiques durant la même période renforçait l’action défavorable aux cellules cancéreuses ; 3) l’utilisation de médicaments anti mitotiques était proposé en fin de la période d’un mois. Il pouvait s’agir du sirop de Teyssédre contenant de l’hydrate de chloral donné durant des décennies aux nourrissons et enfants mais qui brusquement fut interdit, ou du méthotrexate un produit anti - cancéreux utilisé aussi en dermatologie contre le psoriasis ou les rhumatismes. La dose proposée par André Gernez, était de 5mg par jour, 2 jours par an. Pour le traitement du psoriasis (maladie qui non seulement n’est pas mortelle mais est selon l’expression courante dans le corps médical « un passeport de longue vie ») varie de 390 mg par an soit 39 fois plus à 1300mg par an soir 130 fois plus ! La proposition d’André Gernez d’utiliser ce produit a été critiqué pour sa toxicité ! Nous pensons que, s’il n’y a pas eu une ignorance assez surprenante, on pourrait évoquer une malveillance peu compatible avec l’honnêteté scientifique la plus élémentaire.

Le principe de cette cure annuelle de décancérisation reposait sur l’idée – aujourd’hui reconnue par la plupart des cancérologues - qu’un cancer a une vie cachée s’étendant de 8 ans (sein) à 15 ans (poumon). Durant cette vie cachée, à l’heure actuelle aucun moyen d’imagerie médicale ou de biologie ne permet un diagnostic. Et au stade où ce diagnostic commence à être possible (1gr de cellules cancéreuses) le nombre de cellules est évalué à 1 milliard et nous sommes déjà devant une maladie grave.

Nous ajoutons que le premier volet de la cure annuelle a été confirmé par de nombreux travaux sur le jeûne thérapeutique, que le 2éme a été validé par beaucoup de travaux également et en particulier la longue étude connue sus le nom de SUVIMAX.

Par ailleurs dans le service de Toxicologie de Paris à l’époque où le Professeur René Truhaut le dirigeait, un chercheur, Monsieur Jean-Claude Gak a mené sur le rat une expérimentation en 3 bras, avec les 3 niveaux proposés par André Gernez. Les deux premiers bras retrouvaient des chiffres connus allant de 30% à 70% de protection contre un cancer très grave : le cancer primitif du foie spontané. Le 3éme bras, trouvait une protection de l’ordre de 93%. Ces informations ont été transmises par téléphone à André Gernez, mais n’ont pas té publiées. L’ensemble des travaux semblent avoir été remis à la DGS. Il semble que Monsieur Gak affirme n’avoir jamais effectué ce travail. Des documents en provenance de René Truhaux les attestent pourtant. Et Mr Gak, alors que ces faits ont été publiés et diffusés très largement par livres, journaux, DVD, conférences publiques etc, semble contester l’existence de ces travaux. Des universitaires et nous-mêmes avons demandé au Directeur Général de la Santé en poste à différentes périodes des informations sur ces faits. Nous n’avons jamais reçu la moindre réponse en retour.

L’actualité scientifique, médicale et grand public se porte sur la notion de prévention contre le cancer par la vaccination. A notre avis, cette solution n’a jamais abouti depuis plus de 30 ans de recherches, et n’aboutira jamais, pour des raisons évidentes : la cellule cancéreuse fait partie de notre moi, est mise en route par notre organisme, le système immunitaire ne fait que s’attaquer au non-moi, à ce qui m’est étranger. Il n’est pas en mesure de s’attaquer aux cellules cancéreuses. Mais nous retenons que le mot prévention est désormais largement populariséet l’attachement des médecins à la prévention fait florès. L’exemple du dernier numéro de la revue de vulgarisation scientifique « Sciences et vie » le démontre, on ne peut mieux , en publiant un long article : « Vaccin contre le cancer. Les premiers tests sur l’homme ».

Nous pensons qu’il est nécessaire que le gouvernement prenne la décision de mettre en place un groupe de travail pour étudier sereinement les propositions d’André Gernez et proposer une méthode d’évaluation. C’est la santé de nos concitoyens qui est en jeu, et l’audience de la France sur un sujet majeur de santé publique.

Croyez, Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, Madame la Ministre de la Santé à nos sentiments respectueux.

Docteur Pierre Delahousse Docteur Jacques Lacaze

2 8 Avenue Gustave Delory 24 rue des Acacias

59100 Roubaix 62750 Loos-enGohelle

Commenter cet article

secrétariat à distance 22/04/2015 13:25

très intéressant , merci pour ces informations bon continuation

Pierre 11/03/2015 14:10

Bonjour Fernand,

Quel bonheur de pouvoir communiquer via internet, et quel bonheur de t'avoir, toi qui a la gentillesse de porter à notre connaissance toutes ces informations de première importance !

amitiés

Pierre

boisvert 11/03/2015 16:27

C'est un plaisir Pierre !