Les corps cétoniques

Publié le par boisvert

Une curiosité de la nature : Les ronds de sorcières

Une curiosité de la nature : Les ronds de sorcières

Aujourd'hui, le glucose n'étant plus en odeur de sainteté, il faut bien connaître l'aliment de substitution.

Le foie fabrique des corps cétoniques lorsqu'il n'y a plus de glucose à se mettre sous la dent. Cela correspond aux périodes de disette de nos ancêtres du paléolithique. En hiver, ils n'avaient pratiquement plus de glucides, (fruits et légumes), et comme ce sont eux qui apportent l'énergie, il fallait bien qu'ils produisent l'énergie à partir d'une autre source sinon c'était la famine et la mort. On peut penser également qu'à l'époque, les temps de jeûne étaient fréquents en toutes saisons. Et que ce soit en période de jeûne complet ou de disette, ils utilisaient à fond le système de survie, le carburant de secours, les CORPS CETONIQUES.

Ces corps cétoniques agissent comme des médicaments. Certaines études indiquent que ce remède produit par l'organisme lui-même, a une action contre de nombreuses pathologies parmi lesquelles certaines maladies neurologiques comme l'épilepsie, les maladies d'Alzheimer et de Parkinson, la plupart des douleurs, la sclérose en plaques, les troubles du métabolisme, l'obésité, le diabète de type 2, les maladies cardio-vasculaires, et également contre les processus inflammatoires comme l'asthme, l'arthrite, les rhumatismes en général, et... contre le cancer. Que des maux très difficiles à éradiquer, vous en conviendrez. Ce sont ce que l'on appelle des maladies de civilisation. Autrement dit, notre alimentation moderne n'est pas adaptée à notre organisme et provoque ces déséquilibres qui se traduisent par des maladies et enfin, une diminution de la longévité, même si les statistiques tendent à prouver le contraire. On arrive à garder en vie des loques humaines. Et est-ce bien cela, Vivre ?

Les cétones jouent un rôle essentiel dans tous les domaines et participent à l'élaboration d'un mode de vie sain, dans l'alimentation, le sport, et l'équilibre psychique. Elles favorisent la détente en inhibant l'action du nerf sympathique (excitant), et apportent la tranquillité et la quiétude.

Pour ceux qui doutent et pensent qu'il s'agit d'un nouveau régime à la mode, je précise que c'est pendant 2 millions et demi d'années que nos ancêtres ont vécu comme cela et ont donc fonctionné avec les corps cétoniques. Nos gênes sont semblables à ceux de nos ancêtres. Et ce ne sont pas les misérables 10.000 ans d'ancienneté de notre alimentation moderne qui ont changé quelque chose. Les alimentations cétogène et paléo découlent d'une logique implacable. Ces régimes ont fait leurs preuves. Est-ce que l'on peut en dire autant de l'alimentation moderne ?

Non ! ce n'est pas un régime miracle que l'on attribue généralement à des charlatans. D'abord parce qu'il ne remplit les poches de personne. Les corps cétoniques sont produits par l'organisme lui-même. Qui est-ce qui pourrait en tirer quelques profits ?

On reconnait un arbre à ses fruits. Et dans ce cas, ce sont des maladies, de plus en plus nombreuses, de plus en plus invalidantes, de plus en plus "incurables". Ces fruits ne sont pas très appétissants. Les preuves seraient plutôt à charge.

Le Cerveau est particulièrement gourmand en énergie et il sait utiliser ces corps cétoniques et on peut même dire qu'il aime. On sait aujourd'hui que ces corps cétoniques sont un remède très efficace contre la maladie d'Alzheimer. Dans cette terrible maladie, le cerveau ne sait plus assimiler le glucose. Il y a une grosse perturbation du métabolisme du glucose, d'où l'intérêt de lui substituer des corps cétoniques. Et cela le plus tôt possible, afin de ne pas se battre contre la maladie avec un cerveau délabré et des fonctions cognitives déjà diminuées. Les corps cétoniques représentent un véritable médicament pour nos neurones, mais je préfère dire un super aliment.

Lorsque vous jeûnez, il se passe exactement le même phénomène, votre organisme utilise ces corps cétoniques pour assurer les principales fonctions. Vous êtes instantanément en cétose. Un foie en bonne santé peut produire chaque jour entre 150 et 200 grammes de corps cétoniques. Autrement dit, nous ne mourrons pas de faim lorsque nous ne prenons plus d'aliment, nos organes se nourrissent des graisses stockées, que le foie transforme en corps cétoniques. On a longtemps accusé le jeûne de provoquer des détériorations des organes à cause de "l'inanition", et, en fait, c'est tout le contraire. Le jeûne supprime les encombrants que sont les graisses stockées, ce qui permet à l'organisme de mieux fonctionner. Lorsque vous jeûnez, vous mangez encore... des corps cétoniques... vos graisses. On peut même dire qu'en période de disette l'organisme fonctionne mieux que lorsque nous mangeons normalement. Ce sont des périodes favorables à un retour à la santé avec la cétose installée.

Ce qui est curieux c'est que l'organisme fonctionne mieux avec les corps cétoniques, et pourtant c'est toujours le glucose qu'il choisit comme source d'énergie principale lorsqu'il peut en trouver par le biais de l'alimentation. Si vous voulez fonctionner en cétose, il est impératif de rationner votre organisme en "sucres", sinon votre cerveau, le coquin, va se jeter sur ce carburant. Il est comme nous, "accro" aux sucres.

D'où l'intérêt de veiller à être toujours en cétose, même légère, votre corps aime les corps cétoniques et sait les utiliser parfaitement.

A noter que si notre organisme sait se nourrir différemment, les cellules cancéreuses ne le peuvent pas, et pour elles, c'est la période des vaches maigres. Donc, les corps cétoniques sont très bénéfiques pour notre organisme et il est très important de demeurer en cétose, état que peuvent produire le jeûne et les régimes cétogène et paléo.

Pensez également que l'huile de noix de coco, avec ces TCM (triglycérides à chaîne moyenne, très rares), vous met très rapidement en cétose. Ce n'est pas pour rien qu'elle est utilisée pour le traitement de la maladie d'Alzheimer. Ces graisses TCM ne sont pas stockées au contraire des autres graisses à chaîne courte et à chaîne longue. Elles sont directement transformées en corps cétoniques et sont donc instantanément utilisables pour le cerveau ou les autres organes. Elles sont de plus très faciles à digérer, pas de fatigue supplémentaire pour le foie. 70% de ces acides gras de l'huile de noix de coco sont des TCM, c'est l'aliment qui en contient le plus, devant le lait maternel, bien pourvu lui aussi, et beaucoup plus loin, le beurre, voir l'article sur l'huile de noix de coco.

Dans cette huile de noix de coco on trouve de l'acide laurique en grande quantité (environ la moitié des acides gras contenus dans l'huile de noix de coco). Cet acide est très important pour aider le système immunitaire et protéger ainsi le bébé qui reçoit ces TCM par l'intermédiaire du lait maternel. On trouve également de l'acide caprique (environ 10%) et de l'acide caprylique (8%), acides gras qui ont tous des propriétés antibactériennes et surtout anti-fongiques. J'attire plus particulièrement votre attention sur cette dernière propriété, car nous avons vu que les candida albicans sont à l'origine de beaucoup de perturbations et que, par ailleurs, ils ne sont pas faciles à combattre. Là aussi, cette huile de noix de coco est très bénéfique.

Dans les études contre la maladie d'Alzheimer, pour obtenir un effet thérapeutique important, on a évalué la quantité nécessaire d'huile de noix de coco à 35ml environ, soit 2 grandes cuillères à soupe, soit 20 g de TCM par jour. (Voir les études de Mary NEWPORT dont le mari souffrait de la maladie d'Alzheimer). Bien sûr les effets seront bien meilleurs si vous n'êtes pas porteur du gêne ApoE4.

Pour terminer, on peut dire que vous avez fait la connaissance d'un allié très précieux contre les maladies et contre le vieillissement. Bienvenue à ces corps cétoniques !

Tags : aliment de substitution, paléolithique, corps cétoniques, cerveau, énergie, maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson, métabolisme du glucose, maladies du métabolisme, cétose, cellules cancéreuses, huile de noix de coco, TCM, acide laurique, acide caprique, acide caprylique, anti-fongique, candida albicans, douleurs, sclérose en plaques, obésité, asthme, arthrite, rhumatismes, cancer, cétones, détente, jeûne, cétogène, paléo, anti-fongique.

Commenter cet article

Tyliury 31/07/2015 20:17

Bonjour, Je trouve votre blog très bien. Je souhaite entreprendre un régime cétogène, cependant je suis atteinte d'une hypothyroïdie d'hashimoto depuis maintenant 12 ans. Je voudrais avoir votre avis pour savoir si je peux pratiquer ce régime ou si c'est déconseillé.

boisvert 01/08/2015 07:48

Bonjour,
Le régime cétogène a une action sur toutes les glandes endocrines et sur la thyroïde en particulier. Il a également une action sur toutes les maladies auto-immunes. Je pense que vous ne pouvez en retirer que du bon à essayer et vous le verrez vite.
Bon courage !

Montserrat 28/06/2015 13:32

merci mille fois pour votre blog et vos réponses si rapides.
je vous souhaite encore un très bel été...

Montserrat

Montserrat 28/06/2015 08:43

Bonjour,
Je vous remercie pour votre réponse rapide. Le jeune intermittent a été facile a instaurer. Mais c'est encore plus difficile d'avoir sa dose 2 gras. Deux dernière questions, après je vous laisse tranquille pour vos vacances... promis;)
1. Est ce un problème si je n'arrive pas à avaler autant de gras que demandé mais que je conserve quand même ma cétose?
2. Pourquoi cette prise de poids au niiveau du ventre (ventre gonflé)?

Il n'est pas urgent de me répondre, c'est juste pour me rassurer.

En tout cas je vous souhaite de très belles vacances...

Boisvert 28/06/2015 12:03

Bonjour,
Moi non plus je n'ai jamais réussi à ingurgiter autant de gras mais c'est la cétose qui est la plus importante. Moins vous prenez de glucides et plus ce sera efficace. Le ventre ne sera pas gonflé longtemps, ce régime fait merveille pour éliminer les ballonnements et autres dépôts graisseux.
Bonnes vacances à vous aussi.

Montserrat 27/06/2015 11:58

erreur de manip ;)
Ma grande interrogation concerne les produits laitiers. On m'a toujours dit qu'ils était nocif. Que l'on est le seul mammifère a consommer le lait d'un autre... Ceci dit ils m'ont toujours manqués alors à la suite de mes diverses lectures et de votre expérience, je les ais réintroduits. Le plus gras possible bien sûr d'abord doucement et ensuite je me suis lâchée. Il faut dire que dans le livre de recettes que j'ai acheté "la cuisine céto" ils ne vont pas de mains morte (crème, mascarpone, fromage, beurre...).
Je ne sais plus quoi en penser, je suis un peu perdue¨!
De plus j'ai pris plus de 1 kilo cette semaine. Je n'avais pas spécialement de poids à perdre. Mais à prendre non plus, de plus tout c'est logé dans mon ventre. Je tiens à préciser que je suis toujours en cétose, les bandelettes indiquent 50 voir 80.
J'aimerais avoir votre avis.
Dans l'attente je vous souhaite une très belle journée.

PS depuis hier j'ai entrepris un jeune intermittent.

Boisvert 27/06/2015 17:24

Moi aussi en tapant vite mauvaise manip. qu'il ne faut plus manger aussi gras. Lorsque vous serez guéri il faudra passer au régime paléo nettement moins gras et avec un peu plus de glucides. Mais pour l'instant c'est le cétogène qu'il vous faut, et ce n'est pas la meilleure saison je l'avoues. En hiver il est plus facile à tenir. Par la suite il sera préférable d'éliminer les laitages au maximum. Vous l'avez dit ce ne sont pas des aliments pour nous.Mais je vois que vous ne partez pas de rien vous pratiquez le jeûne intermittent, bravo continuez.
Et bon courage, ça va être les vacances mais je réponds quand même aux commentaires quand je le peux.
YAQUA

Boisvert 27/06/2015 17:19

Bonjour,
Bienvenue sur ce blog et comme nous tous vous êtes horrifié devant toutes les graisses à ingurgiter. N'ayez aucune crainte nous sommes tous passés par là. Conditionnement oblige, on nous a tellement dénigré les graisses que maintenant c'est malgré nous, on en a horreur. Et comme vous dites dans le régime cétogène on n'y va pas de main morte. Mais pour l'avoir testé moi aussi je peux vous dire que ça passe très bien, beurre, crème mascarpone, fromage gras, tout y passe et ... tout passe très bien, à la seule condition, que vous ayez supprimé les glucides, votre organisme va utiliser toutes ces graisses, sinon si vous consopmmez des glucides il privilégie les glucides et alors c'est évident qu'il ne f

Gonzague 27/06/2015 11:46

Merci bien mais je vais en trouver un et qui me remetra d'aplomb!