Paléo et l'équilibre acide-base

Publié le par boisvert

Nos ancêtres du paléolithique mangeaient jusqu'à 40 et même 50% de produits animaux et on considère qu'ils étaient toujours en équilibre acide-base.

Nous ne mangeons que de 15 à 20% de produits animaux et pourtant l'alimentation de nos jours est considérée comme acidifiante. C'est curieux et cela fait dire à certains que le régime paléo est acidifiant parce qu'il y a des produits animaux à chaque repas.

Mais nous allons voir que les éléments pris en compte ne sont plus du tout les mêmes.

Prenons déjà la viande d'un bœuf nourri avec des céréales (acide), elle sera bien plus acidifiante qu'un bœuf nourri d'herbe. Et tous les animaux du paléo ne connaissaient que l'herbe, déjà la base est faussée.

Ensuite nos ancêtres ne connaissaient pas les céréales (acidifiantes) donc n'en consommaient pas. Ils ne mangeaient que des légumes, nouvelles pousses, végétaux, graines et fruits, aliments alcalinisants qui tamponnaient l'acidité de la viande et des produits animaux.

Quant aux pommes de terre elles étaient inconnues.

Ils ne connaissent pas non plus les laitages, car l'élevage et l'agriculture viendront beaucoup plus tard. Fort pouvoir acide qu'ils évitaient.

De même avec le sel, très acidifiant qui, lui aussi, viendra beaucoup plus tard.

En récapitulant, pour nous, sur les 4 facteurs acidifiants, (les pommes de terre sont alcalinisantes), nous les avons tous les 4, alors que nos anciens n'en connaissaient qu'un qui était, par ailleurs, bien moins acidifiant (la viande sauvage). Nous ne sommes pas gâtés et nous devons y porter une attention toute particulière car de nombreuses maladies sont liées à cette acidose chronique qui nous guette tous et qui est facteur de maladies et surtout d'inflammation, le mal du siècle.

Si on y regarde d'un peu plus près, on se rend compte qu'il en est de même pour les oméga-3. Vous savez que les oméga-3 sont anti-inflammatoires et les oméga-6 pro-inflammatoires. Les études qui ont été faites au sujet de ce rapport à l'époque paléolithique mentionnent un rapport oméga 3 - oméga 6 de 1 pour 1, totalement en équilibre. Alors que le notre tourne autour de 15 ou 20 pour les oméga 6, toujours pour 1 oméga 3. Nous entretenons un terrain inflammatoire. Tout y est, viande déséquilibrée, moins de poissons, moins des différentes noix, moins de fruits et légumes. Si on y ajoute les huiles très riches en oméga 6 comme l'huile de tournesol, le sel qui se niche un peu partout, (chlorure de sodium), on peut très bien arriver à des rapports de 30 pour 1.

En lieu et place des végétaux riches en calcium, sodium, potassium, magnésium, nous nous retrouvons avec un assiette garnie de mauvaise viande, de céréales, de laitages et pour l'agrémenter une grosse pincée de sel, le tour est joué, nous allons entrer dans la statistique de toutes ces maladies dites de civilisation. L'indice PRAL qui mesure l'acidité résultant de notre alimentation en milliéquivalent (mEq) évalue l'acidité de l'urine. Le professeur Anthony Sebastian, professeur à l'Université de Californie San Francisco a comparé l'indice PRAL de l'alimentation de nos ancêtres -88 mEq/jour, donc très basique, au notre qui est de +48 mEq/jour, très acidifiant. Nous baignons dans l'acidose chronique.

Les minéraux peuvent être classés en 2 catégories selon leur effet sur le Ph (Potentiel hydrogène). Les acidifiants sont le chlore, le soufre et le phosphore et au contraire les alcalinisants sont le magnésium, le calcium, le sodium (pas le chlorure) et le potassium. Notre sang et notre lymphe doivent être légèrement alcalin soit un Ph de 7,4 (entre 7,35 et 7,45). Sur une échelle de 0 à 14, tout ce qui est au-dessous de 7,4 est acide, tout ce qui est au-dessus de 7,4 est alcalin.

L'acidose chronique provoque des problèmes musculaires, osseux, rénaux, une fonte musculaire, des calculs rénaux, l'hypertension artérielle et l'ostéoporose. Ceci, conjointement avec un rapport oméga 3 - oméga 6 déséquilibré, entretient ce terrain inflammatoire qui explique les nombreuses maladies que nos ancêtres ne connaissaient pas. Nous ne pouvons pas fonctionner parfaitement si nous sommes dans un environnement acide. L'organisme s'arrange pour tamponner cet excès acide et va chercher là où il le trouve, des éléments basifiants comme le calcium des os par exemple, ce qui fragilise les os et entraîne l'ostéoporose.

Vous comprenez bien qu'avec une charge acide comme celle que je viens de vous présenter ce n'est plus 5 fruits et légumes qui seront suffisants pour tamponner ces acides. Il vaudra mieux en compter le double par jour. Et si nous n'éliminons pas une ou plusieurs sources d'acidité, nous n'arriverons pas à équilibrer le système acide-base.

Bien sûr nous n'arriverons pas à avoir de la viande d'aussi bonne qualité que nos ancêtres du paléo, mais nous pouvons par contre éliminer de notre alimentation ces autres sources que le génie de l'homme a mis dans notre assiette, à savoir les céréales, le sucre et les laitages, c'est le régime paléo.

ANALYSE DES PRINCIPAUX GROUPES D'ALIMENTS :

Nous n'allons pas énumérer tous les aliments, ce serait trop long, mais il est bon de savoir dans quelle zone se situe chaque sorte d'aliment.

VIANDES : Acide : Bœuf 7,8 - Jambon fumé 90,8 - Bacon 25,0

CÉRÉALES : Acide : Avoine 13,31 - Pain blanc 3,7 - Pain complet 1,8 - Pâtes blanches 3,0 - riz brun 12,5 - Riz blanc 4,6.

MATIÈRES GRASSES : Neutre : Beurre 0,6 - Huile d'olive 0 - Mayonnaise 0,6

POISSONS : Acide : Saumon rose 7,3 - Saumon en conserve 11,2 - Crevette 8,7 - Aiglefin 6,8.

BOISSONS : Alcalin : Bière + 0,9. Café -1,4. Citron -2,5. Jus d'orange -2,9. Jus de pommes -2,2. Thé -0,3. Vin rouge -2,4. Vin blanc sec -1,2.

LÉGUMES : Alcalin : Asperge -0,4. Aubergine -3,4. Carottes -4,9. Céleri -5,2. Courgettes -4,6. Épinards -14. Laitue -2,5. Oignons -1,5. Pommes de terre -4. Radis -3,7. Tomate -3,1.

LAITAGES : Acide : Lait 2,5 - Brie 9,7 - Camembert 13,5 - Gouda 18,6 - Parmesan 34,2 - gruyère 19,2.

SUCRERIES : Acide : Biscuits secs 3,4 - gâteau au chocolat 6,0 - Miel -0,3.

FRUITS : Alcalin : Abricot -4,8 : Ananas -2,7 : Banane -5,5 : Cerises -3,6 : Orange -2,7 : Fraises -2,2 : Orage -2,7 : Poire -2,9 : Pomme -2,2 : Raisin rouge -3,8 : Raisin blanc -4,5. Ce sont les fruits séchés qui laissent le plus gros résidu alcalin. Exemple les raisins secs sont à - 21,0. Mais attention au sucre.

NOIX : Acide : Autour de + 6 ou 7, donc attention aux différentes noix qui sont au menu du régime paléo.

LÉGUMINEUSES : Acide : Arachide 8,3 - Lentilles 3,5 - Pois 1,2 - Tofu 5,7

ŒUFS : Acide : L’œuf entier 8,2 - le jaune 23,4 - Le blanc d’œuf 3,5.

Donc, concrètement, nous qui avons adopté le régime paléo, nous devons veiller à rester en équilibre, car à chaque repas nous avons notre dose d'aliments acide.

Nos aliments acides : Viandes, poissons, œufs, noix.

Nos aliments alcalins : Légumes, fruits, fruits séchés, boissons alcalines, jus de légumes (très alcalinisants), jus d'herbe d'orge, (le green magma), pommes de terre (alcalinisantes mais riches en lectines un anti-nutriment, donc très peu), le vinaigre de cidre.

Une petite cure de temps en temps de jus de légumes, de green magma par exemple, que nous avons étudié, ou encore un petit dessert de fruits séchés pour les gourmands comme moi. Mais 2 ou 3 seulement à la fin du repas, je surveille. Présence obligatoire de fruits et légumes à chaque repas, voilà les ingrédients qui nous permettront d'échapper à cette acidose qui guette la plupart de nos concitoyens.

Vous l'avez compris, la solution c'est encore une fois le régime paléo.

Tags : Équilibre acide - base, Régime paléo, PRAL, acidose chronique, Anthony Sébastian, oméga 3, aliments acides, aliments alcalins, jus d'herbe d'orge, green magma, Ph, lectines, anti-nutriments, terrain inflammatoire, fonte musculaire, hypertension artérielle, calculs rénaux, fruits séchés.

Commenter cet article

Jian 20/11/2016 15:20

Alors , tout est faux! au Paleo les gens crevaient litteralement de faim , les legumes navaient rien mais rien a voir avec ceux qui ont étés obtenus de nos jours par croisement, toutes les tubercules étaient empoisonnées et non commestibles! la viande c'etait le plus souvent des charognes qui donnaient des infections monstres des intestions premiere cause de mortalité a l'epoque, et si il est vrai quils n'avaient pas de maladies degeneratives c'est quils mourraient en moyenne a 30 ans, pas de quoi attendre la venue d'Alzeimer ou autre infarctus... il est faux de dire que nous ne nous sommes pas habitué aux laitages , et encore plus faux de dire que les céréales nous tuent car non commestibles pour nous, en genetique nous le saurions depuis longtemps! de plus au paleo, on peut parler d'un mode d'alimentation de survie tout simplement! et pas de mode alimentaire car il y à des milliers de types paleo autant que de regions du monde! pour ce qui est de la viande de nos jours c'est un vrai passeport pour l'infarctus c'est vrai, mais le bio c'est quasi pareil vaccins obligatoires antibio etc ! Qui vous a fait croire que ca peut être autrement??? aucune viande nest autorisee sur le marché si pas traitée donc.... Maintenant il est prouvé que le regime vegetarien ou vegan pour les extrêmistes prolonge la vie de 15% mais ca veut dire quoi au juste??? marcher avec un rollator 5 ans de plus qu'un carnivore? On peut se poser la question de la qualité de la vie , ou de la recherche de l'eternité??? ou est le juste? un regime mediterranéen aussi permets de vivre tres longtemps. Avec tout ces régimes venus de ce pays de degenerés qui est la californie, nous sommes en plein lancement de balancier, bientôt on aura la saveur du retour pour sur!

Flo 14/06/2016 14:19

Bonjour et merci pour l'article.

Mon commentaire arrive bien tardivement mais je voulais tout de même demander: quelles sont vos sources? Notamment pour le P.H. des aliments. On peut effectivement trouver des variations dans l'estimation faite du P.H. d'un aliment et il serait bon d'avoir des éléments pour étayer votre liste.

Gracie,

HF

Boisvert 14/06/2016 15:43

Les sources sont multiples et aucune n'est juste... ni fausse. Tout dépend de plusieurs éléments, le mode de culture, la latitude, la situation au nord ou au sud, s'il a été poussé oubien s'il est venu lentement, etc... donc...

Djoundou 14/11/2015 22:13

Merci pour vos conseils permettant au public d ameliorer sa sante.
Seulement j aurais souhaite un modele de regime ideal paleo
Merci pour votre aide.

Boisvert 15/11/2015 05:24

Il n'y en a pas. Le régime idéal pour vous ne le sera pas pour votre voisin. Cela dépend des goûts de chacun. En tous cas il y a le choix.

Jeanne 06/08/2015 20:53

Nos instincts pervertis...C'est vrai. C'est un peu triste comme constat,

Parfois le cerveau nous rend rigide, contrôlant, parfois il est salutaire quand tous les radars sont perdus.
Merci encore

Jeanne 06/08/2015 12:44

Merci infiniment,
c'est très clair !

Je ne mange pas de sucre ajouté, ni de gâteaux, mais je reconnais mon addiction au sucre des fruits...c'est parfois le seul aliment que je tolère, qui calme la nausée.

Quand je me promène au marché, je suis instinctivement attirée par les fruits, pas par les odeurs de poisson ou les morceaux de beurre...

Peut-on dire que les instincts sont pervertis par une addiction, lorsque le corps tend vers tel ou tel aliment qui n'est pas forcément bon pour sa santé ?
Ou que le plaisir est déconnecté de l'instinct de préservation de la vie...?

C'est parti, je termine ma cure de jus de légumes et je me mets au paléo.
Merci pour vos encouragements !

boisvert 06/08/2015 16:47

Peut-on se fier à l'instinct Jeanne ? Il est perverti comme le sens du goût. Il vaut mieux se fier à notre cerveau, c'est plus sûr pendant qu'il nous reste encore quelques neurones. Je suis comme vous beaucoup plus attiré par les fruits et je freine pourtant autant que je le peux.