CALCULER SES GLUCIDES

Publié le par boisvert

Pour être en cétose, disons qu'il ne faut pas dépasser 100 grammes de glucides par jour, mais il faut bien avouer que, si on ne s'y penche pas précisément dessus, ce sont des données abstraites. Aussi, j'ai pris un peu de temps, avec l'aide du bouquin "régime cétogène contre le cancer" qui apporte de la doc dans ce domaine, pour donner des exemples d'aliments à consommer et ceux à ne pas consommer, pour obtenir le dosage voulu.

N'oubliez pas les bases, Moins de 40grs de glucides, c'est le cétogène, le régime que vous devez suivre si vous êtes trop gros ou si vous êtes malade, ou si vous suivez une chimio, et entre 40 et 100grs et jusqu'à 150grs, c'est le régime paléo, celui que vous pouvez suivre durant toute votre vie pour rester en bonne santé.

- Tout d'abord voici les aliments qui ne contiennent pas de glucides, ou des doses insignifiantes, et que vous pouvez consommer à peu près sans restriction : Viandes, gibier, volaille, charcuteries, poissons, crustacés, mollusques, œufs, fromages, et graisses (beurre, beurre clarifié, huile de coco vierge, huile d'olive, de colza, de noix, de chanvre , de lin, lard, graisse de canard, graisse d'oie). Limiter les graisses saturées si vous voulez consommer entre 100 et 150g de glucides (régime paléo) car alors vous courez le risque de ne pas être en cétose et les graisses saturées ne seraient plus consommées, donc néfastes.

Deux mots tout de même sur les fromages : A limiter les fromages à base de lait de vache, car même transformé, le lait de vache est pour un animal énorme, et il me parait évident que ce n'est pas un aliment pour nous. Les autres laits non plus d'ailleurs, mais les brebis et les chèvres sont des animaux qui restent dans des proportions acceptables par rapport à nous. Ceci indépendamment des intolérances au lactose de certains d'entre nous.

- Aliments qui contiennent des glucides : Quantité pour 100grs d'aliments :

LEGUMES et VEGETAUX :

Moins de 3grs : Artichaut, asperge, aubergine, pousses de bambou, blette, brocoli, céleri-branche, céleri-rave, choucroute, chou-fleur, chou frisé, chou de Milan, concombre, courgette, épinard, fenouil, poivron, pourpier, radis, radis noir, rhubarbe, salsifis, tomate.

Entre 3 et 5grs : Carotte, chou-rave, chou de Bruxelles, chou rouge, chou vert, courge, haricot vert, navet, poireau.

Entre 7,1 et 10grs : Betterave rouge

Entre 10,1 et 13grs : Panais, topinambour, courge butternut, potimarron

Plus de 13 grs : Maïs doux, patate douce, pommes de terre. Cette dernière catégorie sera à supprimer en priorité, trop de glucides.

Autres catégories de légumes, crudités :

Moins de 2grs : Champignons (sauf le shiitake et la truffe), chicorée, ciboulette, fèves de soja (cuites ou grillées), laitue, laitue iceberg, mâche, olives (vertes ou noires), oseille.

Entre 2,1 et 4grs : Cresson alénois, oignon frais, pissenlit, roquette.

Entre 4,1 et 7grs : Oignon, pousses de haricot mungo

Entre 7,1 et 10grs : persil, truffe.

Entre 10,1 et 13grs : Gingembre, raifort, shiitake

Au-dessus de 13grs : Haricots en grains, lentilles, pois chiches - A supprimer

Au-dessus de 50grs : Amarante, avoine, blé, épeautre, maïs, millet, orge, orge perlé, sarrasin, quinoa, riz, seigle. A supprimer

Oléagineux :

Moins de 5grs : Amandes, Graines de chanvre, graines de lin, graines de pavot, noix de coco, noix du Brésil, noix de macadamia, noix de pécan.

Entre 5,1 et 10grs : Cacahuètes

Entre 10,1 et 13grs : Graines de sésame, graines de tournesol, noisettes, noix de Grenoble.

Plus de 13grs : Graines de courge, châtaignes, noix de cajou, pignons de pin, pistaches. Trop glucidiques, A Supprimer

Attention aussi aux noix de Grenoble et aux noisettes très glucidiques, mais les quantités consommées ne sont généralement pas très élevées. D'autant plus que certaines noix sont très déséquilibrées au point de vue du rapport oméga-3 et oméga-6. La noix du Brésil, par exemple, très intéressante pour le selenium, a un rapport de 699/1, alors que le rapport normal doit être de 4/1, donc elle est inflammatoire et à consommer en petites quantités, 3 par jour maximum.

FRUITS :

Moins de 1gr : Avocat, aliment à privilégier

Entre 1,1 et 7grs : Airelles, acérola, canneberge, cassis, fraise, framboise, goyave, groseille, mûre, myrtille sauvage, papaye, baie de sureau.

Entre 7,1 et 10grs : Figue de barbarie, fruit de la passion, kiwi, mûre de mûrier, pamplemousse, pastèque, pêche.

Entre 10,1 et 13grs : Ananas, pomme, poire, figue, melon, griotte, mandarine, mangue, nèfle, nectarine, quetsche, reines-claude.

Au-dessus de 13grs : Banane, cerise, datte, grenade, kaki, kumquat, litchi, mirabelle, myrtille cultivée, raisin, tous les fruits secs, tous les jus de fruits, smoothies à base de fruits. Cette dernière catégorie sera à supprimer dans le régime cétogène et à consommer avec modération dans le régime paléo.

LAITAGES :

Laitages et produits à base de soja.

Moins de 5grs : Babeurre, crème fraîche, fromage blanc, fromage fondu, fromage frais, lait de brebis, lait de chèvre, lait de soja, lait de vache, lait fermenté, mascarpone, mozzarella, petit-lait, tofu, yaourt nature.

Entre 5,1 et 7grs : Fromages à pâte fondue (cancoillotte, fromages industriels en portions), lait de jument.

Au-dessus de 13grs : Tous les laitages contenant des préparations aux fruits, tous les laitages sucrés type "goût chocolat ou goût vanille" A supprimer .

Les 40 grammes ou les 100 grammes de glucides seront à répartir sur tous les repas que vous faites, bien sûr. Par exemple pour un repas paléo, 50grs à midi et 50grs le soir.

Exemple de journée cétogène :

Matin : Un café - ou 2 oeufs - 0 glucides

Midi : salade verte aux noix : 6 grs de glucides

Oeufs mimosa avec mayonnaise maison, zéro glucides

1 poire 13 grs de glucides

Soir : Avocat à l'huile d'olive 1gr de glucides

Amandes, noix, noix du Brésil, 5grs de glucides

2 tranches de jambon, beurre, radis, 2grs de glucides pour les radis

une pomme 13 grs de glucides.

Total de la journée : 6 + 13 + 1 + 5 + 2 +13 = 40 grs de glucides, nous sommes en accord avec le cétogène.

Source : Le régime cétogène contre le cancer du Pr Ulrike Kammerer, dr Christina Schlatterer et dr Gerd Knoll aux éditions Thierry Souccar

Tags : Paléo, cétogène, glucides, journée cétogène, fruits, légumes, Quantité de glucides par jour.

Publié dans santenature

Commenter cet article

KERN-ZAHN Agathe 29/05/2016 09:35

Bonjour,

Je n'ai plus d'attrait pour les fruits, mis à part les clémentines et les bananes.
Hier, j'ai testé 50g de banane. J'ai aussi mangé un demi avocat, des petites tomates coktail et une belle endive.Avec une saucisse de dinde sans gluglu et de la mayonnaise, une bonne dizaine de grammes.
Je m'étais levée avec ++++ kéto diastik.
Ce matin, lendemain de l'essai banane, j'ai toujours ++++ et j'ai déstocké mes 200 grammes habituels.

Je garde la banane, dans les deux sens du terme ;-)

Audrey 15/03/2016 13:07

Bonjour Fernand,

Pour pouvoir calculer rapidement les proportions de chaque aliment (je suis le régime cétogène depuis 5 mois), j'ai acheté Le compteur de glucides, de Magali Walkowicz (diététicienne-nutritionniste, Thierry Souccar Éditions). Ce petit livre est très pratique, on y retrouve les proportions lipides-protéines-glucides pour 100g et les poids pour une portion. Presque tous les aliments y sont répertoriés, y compris les plats cuisinés et biscuits du commerce, les bonbons (4,74g de glucides dans une fraise Tagada !), etc.

Bonne journée,

PS : je dépasse rarement 40g de glucides par jour, et mon cerveau se porte très bien ! En revanche, mon médecin traitant me suit de très près pour détecter au plus vite les carences en vitamines et sels minéraux.

Boisvert 15/03/2016 13:38

Bonjour Audrey,
C'est vrai je l'ai acheté, et dans le domaine c'est le plus pratique et le plus facile. Pour le cétogène je conseille une multivitamine chaque jour et la D3 en cette période.

Alice 04/11/2015 12:40

Bonjour Fernand,
Merci pour l'article, du coup il est beaucoup plus facile de calculer ses repas! J'ai deux questions à vous poser: si on prend un verre de vin rouge, 100ml par exemple correspond à combien de glucides?
Ma deuxième question est par rapport au jeûne intermittent: en général je mange vers 18h le soir, le matin c'est une tasse de café et mon repas du midi est vers 14h. La question: le café va interrompre le "jeûne" ou bien c'est la nourriture solide qu'il faut compter dans les 15-16h?
Merci d'avance pour votre réponse.

Boisvert 04/11/2015 15:10

Bonjour Alice,
Pour le vin d'abord, il faut compter autour de 3grs de glucides pour 100ml ou environ un verre de vin, donc c'est peu, on peut se le permettre.
Pour le café du matin il n'y a aucune sécrétion d'insuline, donc si le café n'est pas sucré, ça ne compte pas et ça ne détruit pas le jeûne intermittent. Je me le permets d'ailleurs moi aussi.
Bonne journée !

Jacqueline 20/10/2015 20:37

Merci Fernand pour votre réponse.
J'avoue que j'ai tendance encore à prendre pour argent comptant ce que dit l’establishment médical.
Bonne soirée

Boisvert 21/10/2015 05:25

Bonjour Jacqueline,
D'ailleurs ce n'est pas tous, car je viens de lire le "Science et vie" actuellement en kiosque et il y a un très intéressant article sur le jeûne intermittent, la cétose et les bienfaits qu'ils procurent . Tout le monde n'a pas les yeux fermés.
Bonne journée !

jacqueline 20/10/2015 12:41

Bonjour,
Merci pour vos publications.
Je fais un copier coller d'un article lu aujourd'hui et qui m'interpelle
"le cerveau a besoin d’environ 150 g de glucose par jour. S’il ne les trouve pas dans les apports alimentaires, il va puiser dans les réserves du foie, qui sont relativement faibles. Si le régime se prolonge, il va devoir finir par fabriquer du glucose par le biais du foie à l’aide des acides aminés issus des muscles."
Aie! Aie! Aie! , Pendant combien de temps peut on suivre le régime cétogène sans prendre de risques?
Merci

Boisvert 20/10/2015 13:06

Bonjour Jacqueline,
Bien sûr que le cerveau a besoin de glucose, mais il adore les corps cétoniques, c'est un remède pour lui. C'est à partir des graisses alimentaires que le foie fabrique ces corps cétoniques. Et puis il y a le régime paléo, qui peut prendre la suite du cétogène et qui comporte une part plus importante de glucides. Mais pour ma part, je pense que nous n'avons besoin que d'une infime part de glucides. Pour en revenir à nos ancêtres qui ont vécu pendant des millions d'années pratiquement sans glucides, comment auraient-ils survécu ? Et ils avaient une autre condition physique que la notre, donc tirer du glucose à partir des acides aminés issus des muscles, c'est une vision de médecin.
Pas de souci Jacqueline, au contraire les muscles se développent au dépens de la masse graisseuse, alors laissez dire...