Vieillissement

Publié le par boisvert

Vieillir, c'est la hantise de certains et je les comprends bien car en vieillissant, tout ce qui fonctionnait parfaitement se met à grincer, à coincer, à faire mal, même le miroir nous renvoie une triste image, la vieillesse s'imprime partout, nous ne pouvons pas arrêter le temps qui marque son empreinte d'une façon indélébile.

Par contre inutile d'en rajouter.

Vous connaissez la glycation, ou glycosylation, c'est le terme utilisé en biochimie pour décrire le processus par lequel des molécules de sucre se fixent sur des protéines, des lipides ou des acides aminés. Cette réaction est également connue sous l'appellation de "réaction de Maillard" du nom du chercheur qui en a parlé le premier Louis Camille Maillard. Vous vous rappelez à propos du barbecue, les molécules noircies de la viande, qui ont fait dire à un médecin que c'est comme si vous absorbiez la fumée de 1000 cigarettes. Voilà ce que sont les molécules de Maillard.

Vous avez noté que les responsables sont des molécules de sucre, donc vous voyez déjà où je veux en venir, nous connaissons déjà l'ennemi, celui qui va vous faire vieillir plus vite. Parce que la glycation ou les produits de la glycation avancée (AGE), sont responsables de toutes les rigidités et de la forme anormale de certaines protéines.

Lorsque vous voyez des signes de vieillesse comme des rides, une peau flasque, sans éclat, des cheveux blancs ou grisonnants, c'est la conséquence sur le physique des protéines sur lesquelles se sont fixées des molécules de sucre. C'est pas plus compliqué que ça, plus vous mangez de sucre et plus vous vieillissez vite. Exactement comme un fumeur dont la peau est jaune, le teint blafard, il manque d'antioxydants dans la peau, c'est un autre facteur de vieillissement. Ce sont précisément les antioxydants qui luttent contre cette glycation. Contre le vieillissement en fait.

Croire que nous allons nous arrêter de vieillir est utopique bien sûr, on n'arrête jamais complètement cette foutue pendule. Mais en limitant les agresseurs et donc la glycation on limite aussi le temps, qui suspend son vol momentanément. A la lumière de toutes les dernières recherches on peut dire qu'on ne peut lutter contre le vieillissement, si par ailleurs, on a une alimentation riche en glucides. Tous les sucres accélèrent ce processus de glycation, accélèrent donc le vieillissement. Et attention, je sais que cela vous tracasse beaucoup, et moi aussi cela me tracasse beaucoup d'ailleurs, le fructose est également un sucre et son action sur la glycation est multiplié par 10, (dr Perlmutter), oui vous avez bien lu, le fructose vous fait vieillir 10 fois plus vite. Horrible, moi qui adore les fruits et vous aussi je suppose.

Et ce phénomène de glycation s'accentue chaque jour car une protéine glyquée se lie très facilement à d'autres, et ça fait boule de neige, limitant ainsi les mouvements normaux de toutes vos cellules, de vos muscles, de vos articulations, et même de l'ADN. La glycation est inévitable, sinon nous ne mourrions jamais, mais à la lumière de ces données on peut très bien ralentir ce processus morbide.

Le mauvais cholestérol ou LDL n'est pas si mauvais qu'on a bien voulu le dire puisqu'il est le transporteur du cholestérol à notre cerveau pour son bon fonctionnement, mais par contre les LDL oxydées dégradent et durcissent les vaisseaux sanguins, là, bien sûr nous connaissons tous le danger. Toutes les maladies neuro-dégénératives, Maladie d'Alzheimer, de Parkinson, sclérose en plaques, SLA, etc... peuvent apparaître. Mais lorsque la maladie est là, le mal est fait, irrémédiablement, il faut agir avant les destructions cellulaires et restreindre le pouvoir avilissant du sucre. Il nous tient dans sa main, nous sommes accros à son pouvoir de nuisance comme à celui d'une drogue. Moi qui vous parle, j'ai des difficultés à le supprimer complètement. A la fin de chaque repas, j'attends ma petite ration de "goût sucré", un petit rien, mais sans lui, le repas ne parait pas fini, ça me manque. Drogués au sucre, voilà ce que nous sommes devenus. Et le sevrage est difficile.

Lorsque les protéines sont glyquées la quantité de radicaux libres produits est multipliée par cinquante. Et eux aussi accélèrent le vieillissement. Effet boule de neige.

Donc première chose à faire, éliminer au maximum les sucres.

Mais comment ralentir encore ce processus de vieillissement ? Les chercheurs ont pu déterminer que le resvératrol ralentit ce processus. Donc boire un verre de vin est bon pour la santé. Il stimule l'afflux sanguin jusqu'au cerveau et protège le cœur, mais aussi il inhibe la prolifération des adipocytes. Mais un verre de vin, c'est peu, et ne suffit pas à vous protéger, et comme nous ne voulons pas boire toute la bouteille à chaque repas, nous devons nous tourner vers les compléments alimentaires pour avoir notre dose thérapeutique. Le dr David Sinclair de l'université de Harvard a pu déterminer qu'une supplémentation en resvératrol active des gènes appelés "sirtuines" qui allongent l'espérance de vie. Le resvératrol active le gène P53. Des études ont par ailleurs été faites sur l'action remarquable du resvératrol sur les fonctions cérébrales. Donc un petit verre de vin rouge c'est déjà ça, et ce n'est pas non plus insignifiant.

On trouve aussi l'astragaloside IV pour activer la télomérase. Se trouve dans la racine d'astragale (astragalus membranaceus), plante de la médecine chinoise. Cet astragaloside est bien connu pour activer la télomérase et ainsi, ralentir le raccourcissement des télomères, allongeant ainsi la durée de vie des cellules, donc de la vie. Les études ont montré néanmoins que les résultats n'étaient pas très conséquents.

Et puis, on ne peut passer sous silence l'activité physique qui est également excellente pour la santé mais également pour stimuler votre patrimoine génétique. Les exercices aérobies activent les gènes liés à la longévité et en particulier l'hormone de croissance du cerveau (FNIC, facteur neurotrophique issu du cerveau). On a pu prouver également que ce type d'exercices ralentit le déclin cognitif et booste au contraire le centre cérébral de la mémoire. L'activité physique semble s'opposer au déclin cérébral, le cerveau ne rétrécit plus.

Donc si vous ne voulez plus que votre cerveau fasse toc-toc dans votre tête, vous savez ce qui vous reste à faire.

A lire :

- Dr Perlmutter : Ces glucides qui menacent votre cerveau - Editioons Marabout

- Dr Jacob Teitelbaum : Décochez du sucre, Editions Marabout.

Tags : Hormone de croissance du cerveau, longévité, activité physique, sirtuines, resvératrol, radicaux libres, LDL, LDL oxydées, glycation, fructose, antioxydants, rides, cheveux blancs, molécules de Maillard, vieillir, astragaloside IV, SLA, Sclérose en plaques, maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson.

Publié dans santenature

Commenter cet article

présiflore 02/02/2016 23:36

il y a un élément capital pour ne pas vieillir trop vite que l'auteur n'a pas parlé c'est le mental et les sentiments car le ternaire humain se compose de ces 3 facteurs : corps saint - coeur ouvert - mental clair . Il faut toujours positiver et se projeter dans le futur avec la conviction que l'on va vivre trés longtemps avec foi en vivant aussi bien à l'extérieur qu'à l'interieur de son corps car nous ne sommes que l'esprit qui habite ce corps ( notre enveloppe charnelle ce n'est pas nous mais nous avons le devoir de la conserver dans un état de parfaite santé car le corps et l'esprit sont en inter relation ) et aussi avoir de nobles sentiments au fond de son coeur .
Un homme remarquable était le docteur Hanish né en 1820 mort en 1936 il vécu 116 ans malgré qu'a 15 ans il était dans un état de santé pitoyable et les médecins lui donnèrent que quelques mois à vivre et grâce à l'art de la respiration il vécu 116 ans . (voir sur google dr hanish ) .

Boisvert 03/02/2016 06:29

Bonjour,
Vous avez tout à fait raison, la santé elle est holistique et il n'y a pas que le corps. Nous sommes un tout et il est évident que le mental et l'affectif ont un rôle primordial à jouer.

Myle 27/12/2015 15:59

Donc, résumons..........
Pour éviter le vieillissement trop actif, il faut 1) éliminer le sucre ; 2) boire un verre de vin par jour ; 3) consommer du resvératrol (?!) ; 4) consommer de la racine d'astragale (?!) : 5) faire de l'activité physique..........
A titre personnel, je ne suis pas sortie de l'auberge ! Car je vais beaucoup, beaucoup vieillir.

Boisvert 27/12/2015 22:26

Alors n'ayez aucune crainte c'est toujours l'alimentation qui est essentielle. Rien que par l'alimentation et la restriction alimentaire en particulier, on a tout bon;

Myle 27/12/2015 19:03

Comment réformer son alimentation quand on ne consomme déjà pas beaucoup de sucre, qu'on ne boit pas de vin habituellement, qu'on ignore où trouver du resvératrol ou de la racine d'astragale (j'pensais que c'était autre chose) à Paris et qu'on pratique déjà un peu d'activité physique ?

Disons que ces conseils me semblent impossibles à appliquer dans mon cas.
Ils s'appliqueraient plus facilement auprès de personnes consommant déjà pas mal de sucre et de vin, et qui "n'auraient qu'à" réduire leurs quantités + trouver les 2 substances bizarres. Tiens, ça leur ferait un peu d'exercice physique.

Boisvert 27/12/2015 18:30

Rien que de lire votre commentaire c'est sûr que vu comme cela, ça fait vieillir d'un coup. Alors que si vous réformez un petit peu votre alimentation, c'est une nouvelle vie qui commence tout simplement.

Chirurgie Tunisie 21/10/2015 16:46

Moi je dirais qu'il y a deux types de personnes celles qui s'acceptent comme elles sont et celles qui préfèrent réaliser une intervention de chirurgie esthétique pour rajeunir. Je comprends les deux, l'essentiel c'est de se sentir bien dans sa peau.

Boisvert 27/12/2015 18:31

Il y a aussi celles qui se suicident pour ne pas se voir vieillir, tous les goûts sont dans la nature.

Boisvert 21/10/2015 17:34

Pas faux non plus.

Mira 21/10/2015 12:33

Même si beaucoup préfèrent la chirurgie esthétique pour limiter un peu les traces du vieillissement, il faut bien finir un jour par s'accepter et vivre sa vie tranquillement. Avoir les cheveux blancs est charmant quand même non ?

Myle 27/12/2015 15:53

Non, les cheveux blancs ne sont pas charmants ou il n'est pas si charmant que cela d'avoir des cheveux blancs alors qu'on est actif, alerte et encore jeune (40, 50, 60 ans...) physiquement et moralement.

C'est faire contre mauvaise fortune, bon coeur, et s'aider aussi de la méthode Coué que d'affirmer gentiment et répéter que les cheveux blancs constitueraient un charme.

Je parle évidemment pour les femmes qui prennent 100 ans avec leurs cheveux blancs poussant de façon frisée et hirsute, alors que le reste de leur chevelure est "normale".

C'est comme dire que les poils longs & surnuméraires poussant dans le nez et les oreilles sont charmants. Non.
C'est le même phénomène enlaidissant.

Boisvert 21/10/2015 17:33

Oh oui ! Vous parlez à un vieux qui aime ses cheveux blancs, je vous comprends très bien.

cindy 12/10/2015 14:15

la vie est elle mais il faut apprendre à vivre