Sève de bouleau

Publié le par boisvert

Le Bouleau c'est la lumière, on le voit de loin, il illumine les bois, c'est un point lumineux dans une forêt, il est lumière et il accumule la lumière. Vous pensez bien que si j'en parle c'est parce qu'il a des propriétés intéressantes pour notre santé mais ces propriétés ne se limitent pas à nous. En effet, il est médecin pour ses voisins, il régénère la forêt en l'enrichissant. On le croirait doué d'intelligence et de force. D'ailleurs on l'appelle aussi "l'arbre de sagesse" ou encore "l'arbre de lumière". Il faut savoir que dans le grand Nord et juste après la toundra, c'est le bouleau qui pousse dans ces contrées extrêmement rudes. Après un incendie c'est lui qui le premier, est le plus apte à repeupler la forêt.

Le bouleau nous soigne, mais il soigne également la forêt, la terre qui l'entoure, les sols qu'il régénère. On devrait l'utiliser plus souvent pour les composts, qu'il bonifie.

Du bouleau, on utilise l'écorce contre les fièvres rebelles, les bourgeons contre l'engorgement des ganglions lymphatiques et surtout les feuilles contre les rhumatismes, la goutte, les dermatoses. C'est un antiseptique urinaire, diurétique, il élimine urée et acide urique.

Vous savez aussi que le soleil est accusé de tous les maux, lui qui nous apporte la vie en abondance, lui sans qui, il n'y aurait point de vie ; le bouleau ne le voit pas ainsi et il s'en sert abondamment, il est un accumulateur de la lumière. Comme toutes les plantes le sont, en absorbant en abondance ce rayonnement lumineux pour le transformer en énergie qui leur sert à se développer et accumuler des richesses dont nous nous servons pour vivre. La lumière solaire est un aliment et un pourvoyeur de vie et d'énergie pour les plantes comme pour nous. Le bouleau a capitalisé cette puissance et nous la restitue dans sa sève.

Lorsque vous prenez un élément naturel veillez toujours qu'il soit en phase ascendante, croissante. En effet, c'est dans cette phase qu'il possède le maximum d'énergie et de puissance. Exemple : le germe de blé possède une puissance phénoménale que le blé lui-même ne possède pas. Plus un élément se trouve prés de son origine et de son départ dans la vie et plus il est efficace. Sa jeunesse nous apporte la jeunesse, sa vitalité nous apporte l'énergie, son exubérance nous apporte la richesse et la sève de bouleau en est à son stade initial, le premier stade de la vie. Cette sève contient tous les éléments qu'il faut pour devenir un arbre fier et robuste, du bois, de l'écorce, des bourgeons, des feuilles. La sève du bouleau contient toute la puissance d'une forêt, toute la lumière reçue vous est restituée.

BIENFAITS :

Curieusement on retrouve dans la sève de bouleau les mêmes caractéristiques que le sang humain ou l'eau de mer. Sa composition a une grande analogie avec ces éléments de vie. C'est pour cela qu'elle est utilisée depuis très longtemps pour lutter contre le vieillissement cellulaire. Elle est une véritable cure de jouvence pour nos cellules et régularise aussi bien les liquides intra que extra cellulaires.

La sève est extrêmement bénéfique aux reins qu'elle nettoie, à la vessie, au foie qu'elle décongestionne, au pancréas. Elle soigne tout le système articulaire. Elimine le mauvais cholestérol et l'acide urique. A été reconnue efficace contre la cellulite et durablement. En favorisant la diurèse elle aide à la détoxication de l'organisme, au surpoids, à la rétention d'eau. Elle aide à éliminer les calculs rénaux, à soulager les douleurs articulaires, la goutte. Elle tonifie nos émonctoires, reins, intestins, foie, poumons et peau. De sorte qu'elle n'a pas son pareil pour purifier l'organisme et éliminer le ralentissement métabolique dû à l'hiver. La fatigue s'en va.

Cette sève de bouleau est riche d'éléments propres à vous régénérer, minéraux, vitamines et oligo-éléments. On y trouve du calcium hautement assimilable, magnésium, sodium, potassium et du précieux silicium organique. Du cuivre, fer, soufre, manganèse, zinc (précieux et rare dans l'alimentation) et également des acides aminés. C'est un élixir extraordinaire et précieux pour ce grand nettoyage de printemps.

En apportant cette richesse elle fortifie notre système immunitaire. et nous permet de mieux résister aux agressions de la vie moderne. Elle contient des éléments naturels très intéressants comme la Quercétine (flavonoïde antioxydant) et de l'acide chlorogénique. Aide à rompre les pierres aussi bien dans la vessie que dans les reins.

La présence de bétuline, améliore la résistance à l'insuline, réduit les plaques d'athérosclérose (facteur de vieillissement). On l'utilise pour soigner différentes maladies mais en particulier les maladies de peau comme le psoriasis, les dermatoses en général, eczémas, couperose, acné, pellicules, la chute de cheveux, pour les cures anti-âges, les cures anti-rhumatismes en général. En URSS, des travaux indiquent que la sève de bouleau peut être utilisée contre l'anémie, le cancer, la tuberculose, l'arthrose, tous les rhumatismes et toutes les maladies de peau.

Ce rajeunissement général bénéficie également au cerveau et permet d'éloigner la maladie d'Alzheimer. Elle soulage toutes les douleurs, qu'elles soient rhumatismales ou articulaires. Excellent pour les gens âgés.

Pour la récolter, avec une perceuse, vous faites un trou horizontal de 3cm environ, près du sol, et vous voyez jaillir la précieuse sève. Vous raccordez ce trou à une bouteille au moyen d'un tuyau de même calibre et en une journée vous pouvez récolter jusqu'à 1 ou 2 litres de sève en fonction de la taille de l'arbre. Ne vous tracassez pas, l'arbre ne souffre pas. Les gros arbres peuvent avoir jusqu'à 6000 litres de sève. C'est un peu comme si on vous faisait un prélèvement sanguin. L'essentiel est de bien reboucher le trou afin de ne pas laisser le trou béant par lequel la sève continuerait de s'écouler et ainsi, épuiserait l'arbre. Elle ressemble à de l'eau, très claire.

Cette sève est extrêmement fragile et le mieux serait de la boire à même l'arbre en l'entaillant légèrement comme le faisaient les indiens du Canada. Sinon il faut la garder au frigo. On dit aussi qu'y ajouter du clou de girofle aide à la conservation, mais ça donne du goût, j'ai essayé, pas terrible. Ajouter de l'alcool est un autre moyen de conservation, mais tous ces procédés comme la congélation, la pasteurisation, dénaturent le produit. Donc, comme toujours, le frais, et en saison (printemps), c'est le must.

Hélas ! je n'en ai pas dans mon jardin. Mais, dans nos forêts il y en a, et en plus, on les voit de très loin. Je suis en train de faire ma petite cure. On peut en acheter en magasin diététique. Une cure dure en général 3 semaines. C'est un produit naturel et la cure peut durer le temps nécessaire à une bonne régénération, sans aucun inconvénient.

Allez, tchin, tchin !!!

Fernand Joubert

Tags : Sève de bouleau, système immunitaire, douleurs rhumatismales, douleurs articulaires, dermatoses, psoriasis, anti-âge,eczémas.

Commenter cet article

Thierry Phyto 27/04/2016 13:36

J'aime bien conseiller aussi l'aubier de tilleul, c'est un excellent draineur des acides, et des voies urinaires et biliaires. On peut préparer une décoction (4 c. à soupe pour 1 litre à réduire 3/4 litre, après environ 25 minutes d'ébullition) et boire 3 mugs par jour, mais il existe en macérat sans alcool (http://www.ormenis.com/extraits-liquides-sans-alcool/1403-tilleul-aubier-bio.html)

CARDAMOME 28/03/2016 20:18

L'an dernier j'ai fait une cure de sève de bouleau et j'en ai profité pour prendre aussi du vinaigre de sève et du xilitol (sucre de bouleau, à faible indice glycémique qui n' entraine pas de décharge insuline, je m'en sers pour le yaourt et le café) . j'ai acheté 10 kg de xilitol, une cure de sève et le vinaigre et ainsi, je n'ai pas eu à payer les frais de port. Il faut prendre soit "dépurasève" environ 15 €:200 g (je l'ai fait en 2012) soit commander comme je l'ai fait l'an dernier à "La sève Cathare" à 'Espézel, 32€ la cure de trois semaines de sève fraiche) ...Chic, à ma retraite, je ne paierai pas les frais de port puisque j'habiterai tout près... ce ci pour répondre au commentaire dessous

Boisvert 29/03/2016 06:21

Au cours de mes randonnées, je repère un bouleau sympa, j'y place un flacon de 3 litres et 2 jours après, il est plein de sève, je le remercie et je profite de la nature généreuse. Je remarque que lorsque cette sève déborde du petit trou que j'ai fait, de nombreuses petites bêtes se précipitent pour venir festoyer. Surtout ne pas oublier de refermer le trou et le mieux c'est avec un morceau de bois de bouleau, ce que je fait.
Merci Cardamome, tous les trucs sont enrichissants.

ghislaine 26/03/2016 21:05

Bonjour, cette cure se trouve sous quelle forme? Ampoules, gélules...?
Bonne continuation

Boisvert 27/03/2016 06:45

Bonjour Ghislaine,
Vous la trouverez en bouteilles de 1,3 ou 5 litres. Prendre 1 verre le matin à jeun. La sève est naturellement liquide. Un liquide clair qui ressemble à de l'eau.

Claire 26/03/2016 19:06

Bonsoir,
Merci pour cet article.
En ce moment, je fais une infection urinaire, c'est ma 2ème en 3 mois.
Est-ce que la sève de bouleau peut m'aider.
La récolte se fait jusqu'à quand ?
Quelle quantité par jour en cl, faut-il y aller progressivement ?
Si l'on a un petit poids corporel (46kg) faut-il en prendre moins ?
Une cure de 3 semaines est-elle suffisante ?
Merci à vous.

Boisvert 26/03/2016 20:48

Bonjour Claire,
La sève de bouleau est plus diurétique que désinfectante. Ce n'est pas sa propriété première de lutter contre les maladies. Elle protège plutôt. En tous cas on peut en boire 2 verres par jour, le mieux c'est la prendre l'estomac vide. On a dit 3 semaines de cure mais il n'y a pas de contre-indication à la poursuivre plus longtemps. Elle serait plutôt en préventif des infections.

NED 26/03/2016 20:38

Chez les mammifères , dont nous faisons partie, l'urine sert à marquer notre territoire !
Plus elle est odorante (cas de l'infection) plus elle marque !
Cherchez dans votre histoire récente où vous avez vécu ce conflit de "territoire" !
De la vitamine C à dose importante et prolongée ( http://bit.ly/1LPZOib ) et bien sur de la sève de bouleau, c'est la bonne période si vous avez un bouleau dans votre environnement qui vous l'offre gratuitement. Votre poids n'a rien à voir bien entendu, votre état oui. Mettez-vous à l'écoute de votre corps il saura vous dire si vous en buvez assez. A moins bien entendu (!) que vous soyez sourde depuis toujours aux messages qu'il vous envoie en permanence ! Reprenez contact avec lui par l'intermédiaire d'un naturopathe professionnel ...Bonne guérison