Graviola - Corossol

Publié le par boisvert

Nous avions effleuré ses propriétés dans cet article : http://santenature.over-blog.com/article-connaitre-et-guerir-le-cancer-107652806.html mais je pense qu'il mérite mieux qu'un petit entrefilet.

Il faut dire que cette plante amazonienne a le pouvoir de guérir le cancer ce qui a été scientifiquement prouvé, par quelques 600 études tout de même. Il vous suffira de taper graviola ou corossol, ou encore antibiotiques naturels dans Google et vous pourrez juger. Les résultats sont excellents.

Elle s'est avéré être un puissant tueur de cancer dans plusieurs laboratoires, mais surtout sur les adénocarcinomes. Par exemple une enquête publiée dans le "journal of Natural products" en Corée du sud, a pu déterminer que Graviola peut tuer sélectivement les cellules cancéreuses du colon avec une capacité supérieure à l'Adriamycine un médicament de chimiothérapie. Ceci bien entendu en laissant intactes les cellules saines, contrairement à la chimiothérapie.

Une autre étude menée à l'Université de Perdue à Lafayette (Etats-Unis) a récemment découvert que les feuilles de l'arbre corossolier sont capables de tuer les cellules cancéreuses de plusieurs cancers dont les cancers de la prostate, poumon, colon, pancréas, sein.

Le National Cancer Institute a effectué la première recherche scientifique en 1976. Les chercheurs ont pu démontrer que les feuilles et les tiges de Graviola se sont révélées efficaces pour tuer les cellules malignes de 12 cancers. Ils ont bien sûr essayé d'extraire les principes actifs mais n'ont pas pu y arriver. De sorte qu'il n'y a pas de possibilités de produire de médicament, pas de suite à ce rapport qui n'a jamais été rendu public. Vous savez qu'une plante en son état naturel, ne peut pas être brevetée.

Pourquoi 2 noms ? Son nom latin est Annona Muricata Graviola, se nomme Guanabana au Brésil, et Corossol aux Etats Unis, le nom le plus normal puisque c'est le fruit de l'arbre d'Amazonie, le Corossolier. Les tribus indiennes utilisent le Graviola depuis des siècles pour se soigner car toutes les parties de cet arbre contiennent des principes actifs (feuilles, racines, tronc, écorce, graines) et peuvent soigner différentes maladies. Par exemple les racines, le tronc et les feuilles sont utilisés comme sédatif, contre les catarrhes, les parasites. Au brésil on utilise le fruit immature du corossolier qui, mélangé avec de l'huile d'olive soigne les rhumatismes, l'arthrite.

PROPRIETES DU GRAVIOLA :

- Antimicrobien

- Antiparasitaire

- Antidépresseur

- Antispasmodique

Mais aussi et surtout antitumoral et anticancéreux. Alors vous comprendrez que la recherche se focalise surtout sur les propriétés anticancéreuses, mais pourtant c'est sur un nombre impressionnant de maladies que le Graviola est actif.

Par exemple : L'hypertension, la grippe, l'arthrite, l'insomnie, les rhumatismes en général, la teigne, les spasmes musculaires, les névralgies, le paludisme, les diarrhées, les dermatoses, la dysenterie, le scorbut, et on pourrait dire etc... tellement ses indications sont nombreuses.

C'est en 1976 que le fruit du Graviola a été l'objet d'études approfondies aux Etats-Unis. Ces études ont abouti à la guérison rapide d'un adénocarcinome du gros intestin. Les acétogénines ont été isolés comme principes actifs pour tuer de nombreuses cellules cancéreuses sans affecter les cellules normales. Mais là encore, les résultats ont été mis sous l'éteignoir et ses résultats miraculeux ont été mis au fond des tiroirs.

Si nous en avons connaissance c'est par le biais de chercheurs consciencieux et intègres qui sont allés jusqu'en Amazonie pour étudier les médecines locales et en particulier le corossol.

Dès 1996, d'autres groupes de scientifiques ont aussi effectué des recherches sur le Graviola et ont confirmé que le fruit est capable de lutter contre les formations tumorales en produisant des toxines sélectives, ceci sans attaquer les cellules saines. Pour tous ces groupes, la conclusion est la même, les acétogénines du Graviola ont une composante leur permettant de reconnaître les cellules malades, de les isoler afin de les priver de nutriments, (anti-angiogéniques) et ainsi provoquer leur mort. Et ce sont 8 études cliniques qui ont abouti à ces résultats.

En 1997, une publication a même démontré encore plus de pouvoirs au Graviola. Il ne tue pas seulement les cellules normales cancéreuses mais également les cellules cancéreuses résistantes à la chimiothérapie. Car les cellules qui survivent à la chimiothérapie ont développé une résistance contre de nombreux types de médicaments, appelé Multi-Drug-Résistant ce qui les immunise contre tous les traitements, et implique inévitablement la mort du patient.

L'industrie Big Pharma essaie bien sûr d'isoler les principes actifs du Graviola afin de permettre la création d'un médicament, brévetable et donc juteux, mais jusqu'ici le Graviola ne fonctionne que dans son état naturel. Copier la nature qui a mis des millions d'années à se constituer, ce n'est pas facile.

En tous cas, on a pu vérifier l'efficacité du Graviola pour les cancers suivants : Abdomen, ovaire, utérus, poumon, prostate, sein, pancréas, peau, sang (leucémie), vessie et foie.

En plus de guérir le cancer, le Graviola nettoie l'organisme en profondeur et le débarrasse de toutes sortes de poisons, régénérant ainsi nos cellules et nos mitochondries.

Des études menées au Brésil ont utilisé le Graviola pour éradiquer un virus hospitalier qui était 100% mortel.

Et ça marche également sur les animaux, occultant ainsi l'effet placebo que les détracteurs ne manqueront pas de stigmatiser.

Vous trouverez tout sur internet, les pour et les contre, certains disant même que Graviola favoriserait la maladie de Parkinson, mais pourtant les chinois en consomment beaucoup et n'ont pas plus de maladies de Parkinson que le reste du monde. Il y a les récalcitrants qui pensent aussi qu'il y a des hoax partout et que celui-là en est un. Mais on peut lire aussi que des témoignages de malades guéris avec le Graviola ne jurent que par lui pour traiter le cancer.

Alors à vous de voir, chacun est le meilleur médecin pour son propre corps, et par ailleurs on nous fait avaler tellement de couleuvres, on nous cache tellement de choses, que cela vaut le coup de s'y pencher.

Bien à vous,

Fernand Joubert

Tags : Corossol, graviola, cancer, adénocarcinome, antitumoral, anticancéreux.

Commenter cet article

niveksema 24/10/2016 11:33

le corossol a une bonne réputation, mais sur le plan scientifique, il est difficile d'avoir des explications entre les molécules actives du graviola et le cancer, j'ai trouvé ce site qui survole le sujet

http://anti-cancer.activite.eu/contenu/corossol-ou-graviola-detruire-cancer/

Boisvert 24/10/2016 12:13

On n'aura jamais d'études scientifiques pour des plantes qui ne sont pas brevetables.

Corossol 05/06/2016 20:20

Bonjour, effectivement, c'est la feuille de graviola corossol qui est le plus profitable pour la santé humaine et animal, elle est riche en Acétogénine un agent actif naturel anti-cancer, qui contrairement à la chimio s'attaque au cellules cancéreuse sans abîmer les cellules saines, ou déséquilibrer le système immunitaire, bien au contraire.
En France vous pouvez en trouver en poudre, en entières ou en gélules sur la boutique bio en ligne http://www.biologiquement.com/
Au plaisir
David

Pierre 05/04/2016 10:55

Fernand,

Merci de ta réponse, il y a t il un intérêt à consommer préventivement l'huile de chanvre et la tisane des feuilles de cet arbre ?

Aurais tu des articles à ce sujet ?

d'avance merci !

@+

Pierre

boisvert 05/04/2016 11:26

Non, je n'ai jamais ni utilisé ni écrit sur l'huile de chanvre, comme toi je lis sur internet.

Pierre 04/04/2016 14:08

Bonjour Fernand,

Merci pour ton article ! j'ai effectivement trouvé assez facilement la tisane des feuilles de l'arbre ! bon à savoir !

J'avais également lu un article intitulé cancer, le remède oublié, où un médecin Américain injectait des bactéries développant une maladie, dont le patient guérissait naturellement et se débarrassait de sonn cancer par la même occasion !

bien à toi

Pierre

Boisvert 04/04/2016 14:37

Bonjour Pierre,
C'est malheureux mais tous ces médicaments pas chers et efficaces, on n'en parle jamais mais la chimio, à prix d'or, et très toxiques, là cela devient obligatoire. Renseignes-toi aussi sur l'huile de cannabis qui a guéri je ne sais combien de cancéreux, là on te met en prison.

ghislaine 03/04/2016 17:12

Bonjour, j'habite les Antilles et je possède un corossolier. Je consomme les fruits et comment utiliser les feuilles? Infusion, cataplasme....
Bravo et merci pour vos précieux conseils

Boisvert 03/04/2016 19:09

Bonsoir Ghislaine,

Une feuille, par principe, c'est toujours en infusion au contraire des racines.