Technique "Al-Hijamah"

Publié le par boisvert

Les maladies que l'on peut soit améliorer soit guérir par la méthode des ventouses scarifiées :

Allez voir ce site : http://www.hijama-france.fr/listes-des-125-maladies-traitees-par-la-hijama/

Et ce petit rajout pour vous dire que j'ai essayé et j'en suis ravi, très efficace sur les douleurs, les congestions.

Des ventouses, mais des ventouses particulières, dont on peut dire qu'elles sont le seul traitement permettant de nettoyer le sang, la lymphe et les liquides intercellulaires des substances pathologiques causales.

Alors bien sûr, les ventouses, nous connaissons tous, même si bien peu d'entre nous pratiquent encore cette technique ancestrale. Mais pour un naturopathe comme moi, c'est normal d'en parler. Et bien non, ce n'est pas de moi, mais d'un médecin, le docteur Paulo Carlos, qui nous fait  le grand plaisir de participer à ce blog et qui m'a adressé ce très long protocole du docteur Egyptien Salah Mohamed El Sayed ;

 Site du docteur Paulo Carlos : https://kmlsante.wordpress.com/  :  

Al-Hijamah avantage la production endogène de monoxyde de carbone (agent vasodilatateur, antinéoplasique et antimicrobien), augmente le tonus du système immunitaire. Nettoie le sang des triglycérides, du cholestérol total, du LDL-cholestérol, de l'acide urique, des auto-anticorps, des récepteurs des cytokines inflammatoires, des métaux lourds, et autres.

Dans la médecine moderne il n'existe pas de traitements qui permettent de purifier à la fois le sang et les liquides interstitiels des substances nuisibles responsables de nombreuses maladies. Mais ce n'est pas tout il potentialise les autres traitements et les rend ainsi moins toxiques, plus efficaces (chimiothérapie par exemple).

Cette thérapie par ventouse est simple, économique, efficace et elle peut être utilisée pour de nombreuses maladies :

- Les affections douloureuses musculo-squelettiques

- Les affections hématologiques (hémolyse et surcharge en fer)

- Les maladies cardio-vasculaires

- Les anomalies congénitales du métabolisme comme la galactosémie

- La plupart des affections dermatologiques

- Les affections neuropsychiatriques

- La malignité

- Les affections métaboliques (goutte)

- Les infections (hépatites virales)

- Les affections respiratoires (asthme)

- Les maladies auto-immunes (arthrite rhumatoïde)

- Maladies gastro-intestinales (intestin irritable, maladie de Crohn)

- Intoxication métaux lourds

- Surdosage de drogue

- Enlève les congestions et améliore le flux sanguin

- Restaure l'équilibre neuro-endocrinien

- Restaure le système immunitaire

- Diminution des effets indésirables des traitements pharmacologiques (hépatoprotecteur)

- Neuro-protecteur

- Nettoie le sérum des auto-anticorps et des médiateurs anti-inflammatoires (maladies rhumatismales)

Si vous lisez le fichier joint vous constaterez qu'il est efficace pour de très nombreuses maladies (près de 3 pages de maladies)

La TECHNIQUE :

- Pose de ventouses simples, donc aspiration et formation d'un dôme sur la peau.

- On enlève les premières ventouses et sur le dôme formé on pratique des scarifications qui vont permettre d'évacuer tous les déchets rejetés.

- 3ème phase, on pose à nouveau des ventouses sur les dômes scarifiés (pas plus de 10 minutes)

Vous verrez alors sortir une sorte de bouillie sanguinolente emplie de tous les déchets que nous avons énumérés, à l'intérieur même de la ventouse.

Les scarifications sur la peau doivent être multiples, petites, longitudinales (1 à 2mm de long), Verticales, et courtes. Très peu profondes, 1mm.

Cette pratique se fera de préférence le ventre vide, le matin à jeun par exemple. Sinon la majeure partie de la masse sanguine serait monopolisée autour des organes digestifs et cela rendrait le processus de nettoyage moins efficace.

Rien de bien sorcier donc. Vous connaissez ce formidable émonctoire qu'est la peau avec ses glandes sébacées qui fonctionnent comme de petits poumons et ses glandes sudoripares qui fonctionnent comme de petits reins, donc tout ceci part d'une logique implacable.

Merci encore au docteur Paulo Carlos, n'oubliez pas d'aller faire un tour sur son site : https://kmlsante.wordpress.com/ vous y trouverez de petites perles, comme celle-ci.

 

J'en profite pour vous remercier pour tous vos posts si encourageants et chaleureux. Je vais bien, merci. Et peut-être que la technique Al-Hijamah m'aidera encore un peu plus.

Fernand Joubert

 

Tags : Al-Hijamah, scarifications, ventouses.

 

 

 

Commenter cet article

CARDAMOME 01/12/2016 18:03

j'ai raté quelques épisodes et je comprends que tu n'es pas au mieux, alors je te souhaite de trouver au plus tôt le reconfort. Je connais la thérapie des ventouses pour l'avoir étudié lors de mes lointaines études de NTP...paradoxalement, je ne suis pas très réjouie à l'idée de l'utiliser. de toute façon je n'ai plus de ventouses (oui j'en avais) et autour de moi, personne qui saurait les appliquer ou en aurait le courage. j'utilise la méthode des bouillotes (chaud abdomen et froid tête)
bon repos! bea

boisvert 01/12/2016 18:54

Coucou,
Les ventouses scarifiées c'est une technique très impressionnante, mais surtout pour ceux qui regardent. Pour celui qui reçoit, ce n'est pas très douloureux, très supportable. Mais c'est vrai que tout ce sang, on n'est pas habitué à ça dans le monde "civilisé". Mais pourtant je pense que c'est une thérapeutique naturelle très intéressante et je l'ai moi-même pratiqué sur un proche, attendons d'avoir un peu plus de références et de témoignages. Les bouillottes c'est plus tranquille.

Karine 25/11/2016 10:50

Merci Fernand.
Si vous me confirmez que je ne prends aucun risque à donner mon sang, dans ce cas je vais le donner.
J ai beaucoup trop de fer dans mon sang alors que je ne consomme très peu d aliments avec du fer. C est peut être aussi parce que j ai rarement mes règles.
Pour le quinton effectivement j avais lu un article a ce sujet.

Karine 25/11/2016 10:39

Donc, si je comprends bien.
Moi en tant que donneuse je ne prends pas de risque de contamination. Les receveurs oui, ce qui le oarzit ligique a y réfléchir. Le sérum serait dans ce cas beaucoup plus approprié dans le remplacement du don du sang pour éviter dans ce cas toutes contaminations.
C est buen ça, j ai bien saisi maintenant :-) ?
Merci Fernand c est toujours un plaisir d échanger avec vous et surtout très enrichissant.
A bientôt
Karine

Boisvert 25/11/2016 10:43

Tout à fait et il n'y aurait aucun risque de contamination, le sérum isotonique de Quinton peut lui aussi faire l'affaire et remplacer du sang perdu dans un accident par exemple.

Karine 25/11/2016 10:20

Je suis contente pour vous que les ventouses vous apportent du soulagement.
Merci pour votre retour sur le don du sang que j envisage, mais je suis désolée je ne comprends pas ce que vous m expliquez pour l injection du serum.
Je fais un don, je ne reçois pas de sang, comment puis je être contaminée ?
Merci Fernand et bonne continuation pour l hijamah.
Karine

Boisvert 25/11/2016 10:31

C'est celui qui reçoit qui ne sait absolument pas ce qu'il vient de recevoir. On ne sait pas trouver la bactérie de la maladie de Lyme, par exemple, et comme elle, beaucoup d'autres.

Karine 25/11/2016 09:43

Bonjour Fernand,
Je viens vers vous pour prendre de vos nouvelles.
Avez vous pratiquer l hijamah ?
Comment vous sentez vous ?
De mon côté le rendez vous et pris fin janvier.
En attendant, je donne mon sang mardi.
Rien à voir avec l hijamah me direz vous, mais il est bon de le faire de temps en temps, pour son métabolisme et en plus on fait un bon geste. Qu en pensez vous?
Au plaisir de vous lire,
À bientôt
Cordialement Karine

Boisvert 25/11/2016 10:06

Bonjour Karine,
Oui j'ai fait ma première séance de ventouses scarifiées et j'en ai ressenti un très bon soulagement, notamment sur le bas du dos. C'est ma fille infirmière qui me l'a fait dans le dos. Pour le devant du corps je peux moi-même. C'est impressionnant mais c'est plus pour celui qui regarde que pour celui à qui on le fait. J'ai tiré des photos.
La maladie de Lyme par exemple peut se propager par le don du sang. Les gens ne sont pas tous au courant qu'ils l'ont, entre autres bactéries. Et puis le sang c'est un peu le dépotoir du corps tous les déchets, pesticides, médicaments, métaux lourds s'y retrouvent, je ne suis pas pour cette pratique. Surtout que l'on peut injecter à la place du sérum physiologique.