FARDEAU TROP LOURD

Publié le par boisvert

"Dans la vie tu as 2 choix le matin. Soit tu te recouches pour continuer à rêver, soit tu te lèves pour réaliser tes rêves". -

Je suppose que ce phénomène est arrivé à peu près à tout le monde. Quelquefois on a l'impression que c'est la terre entière qui pèse sur nous. On est fatigué, rien ne réussit, les gens autour de nous, nous énervent, de plus la maladie nous diminue, c'est insoutenable, à quoi bon supporter tout ça !

Bien sûr, on ne se dit jamais que c'est à nous à changer quelque chose, c'est forcément les autres, s'ils n'étaient pas aussi méchants ça irait mieux, de plus la chance n'est pas pour nous, le malheur tombe toujours sur les mêmes. Et ce que l'on souhaite en premier c'est que les autres changent.

Nous, on veut bien changer, mais quoi ? Nous sommes honnêtes, nous ne voulons du mal à personne et pourtant tout nous accable, tous les malheurs se sont donnés rendez-vous chez nous.

Peut-être que la solution est contenue dans la maxime du jour. Nous nous levons et attendons que les évènements se produisent, nous sommes passifs. Alors, si, au contraire nous nous levions (du bon pied) et attaquions cette journée pour nous réaliser au lieu d'attendre que les autres fassent quelque chose, certainement que les évènements ne seraient plus les mêmes.

Le fait est que lorsque nous sommes mal dans notre peau, c'est tout le reste qui semble aller de travers. Le mal est déjà dans la maison. Encore une fois au lieu de chercher qui est responsable, il faut se placer devant un miroir et se dire qu'est-ce que je dois changer en moi pour vivre en harmonie avec cette vie pas toujours facile.

Oui, il y a des évènements difficiles à supporter tels qu'une séparation d'amour, ou par décès, la maladie, etc.... Ce sont des situations difficiles à vivre, mais il existe toujours des solutions. Regardez autour de vous, les animaux sauvages lorsqu'ils rencontrent la mort d'un proche, qu'est-ce qu'ils font... Ils jeûnent. Oui, ils descendent ainsi encore plus bas, mais aussi ils se ressourcent et au bout de leur jeûne, il y a une petite lumière, la vie continue, différemment, mais elle continue.

Ainsi du jour au lendemain, on peut tout changer pour réaliser ses rêves. Et on peut changer de plusieurs façons. Le jeûne vous fera voir la vie sous un autre angle. De plus, lorsque tout va mal l'appétit disparaît, alors autant en rajouter dans ce sens. Vous allez vous retrouver tout neuf, des organes propres, un cerveau au top, prêt à affronter des montagnes.

Et tant qu'à changer, il faut tout bousculer, nos (mauvaises) habitudes, aujourd'hui  rien ne va, donc nous ne pouvons rien garder. On peut jeûner mais aussi entreprendre de grandes manœuvres, comme appliquer le jeûne intermittent qui aura à long terme un peu les mêmes effets qu'un vrai jeûne.

Mais aussi changer complètement d'alimentation. C'est la panacée, le rôle de l'alimentation pour notre santé est primordial et peu de scientifiques discutent de cela aujourd'hui, mais c'est aussi le plus difficile à appliquer. C'est pour cela que commencer par un petit jeûne de 3 jours peut nous aider à mettre le pied à l'étrier. Après un petit jeûne, n'importe quelle diététique nouvelle sera mieux accueillie.

Lorsque l'on veut se sortir de la panade, un mot qui regroupe d'innombrables inconvénients, le mieux est de songer à manger cru pendant un maximum de jours, une quinzaine si possible. Ce n'est pas pour rien que le début de la cure que je préconise dans mon dernier livre "Manger pour guérir" débute par le jeûne court et l'alimentation crue. Revitalisation garantie, perte de poids également, tonus de tous les organes, vitalité cérébrale, adieu les mauvaises pensées, la vie redémarre dans tous ses aspects sympathiques. Vous avez besoin de beaucoup de nutriments, vitamines, minéraux, enzymes, antioxydants, oligoéléments, et l'alimentation cru est la meilleure pour nous fournir tous ces précieux éléments. Tous ces neurotransmetteurs qui sont un peu les moteurs de nos vies, de nos humeurs, de notre joie de vivre, seront là. La sérotonine nous apportera le calme, la confiance en soi, le contrôle. La dopamine nous apportera l'énergie, l'envie d'entreprendre, enfin ! mais aussi la bonne humeur, une libido au top. Adrénaline, noradrénaline, GABA, acétylcholine, ils seront tous là et les ennuis vont enfin prendre fin.

Après cette cure de cru, il suffit de prendre conscience que ce qui fait le malheur de tous les humains ce sont les glucides, qu'ils n'ont pas appris à consommer tout au long des millénaires. Et comme il ne serait pas sage de continuer le tout cru tout au long de la vie, il nous faut passer à l'alimentation de nos ancêtres, l'alimentation paléo est à l'heure actuelle la meilleure pour nous conserver en bonne santé. Ce qui ne nous empêche pas de garder une bonne part de cru, mais pas que cela. L'alimentation paléo va ajouter ce qui manque au tout cru, les bons gras, ces oméga-3 nécessaires à notre cerveau et à notre cœur. Et puis aussi les protéines, ces briques que l'on ne trouve pas suffisamment dans le cru et qui nous sont nécessaires pour bâtir un organisme robuste et nouveau.

Je puis en parler, moi qui était au fond du trou avec la maladie de Lyme, aujourd'hui je vis une vie de rêve, comme j'ai pu le faire 3 fois dans ma vie. On peut se reconstruire chaque jour. Ce que chacun d'entre vous peut facilement réaliser, ne confiez pas vos soucis à quelqu'un d'autre, il n'y a que vous qui puissiez vous "offrir" cette vie de rêve. Comme le phœnix, il vous faut renaître de vos cendres, et vous le pouvez, si vous le voulez. Et pour cela n'oubliez pas, inutile de prendre de bonnes résolutions, prenez de bonnes habitudes.

En fait, c'est l'application de la maxime du jour, levez-vous et réalisez vos rêves.

Fernand Joubert

 

Tags : Jeûne, jeûne intermittent, alimentation crue, paléo, sérotonine, dopamine, glucides, protéines, oméga-3.

 

 

Commenter cet article

Indrani 29/04/2017 10:31

Merci Fernand! Merci pour vos écrits, votre temps et votre humilité.

boisvert 29/04/2017 12:52

Merci Indrani, voyez que grâce à vous, cela a servi à d'autres déjà.

Pierre 29/04/2017 08:57

Bonjour Fernand

Merci pour ton article ! Je suis heureux d'apprendre que tu te portes mieux !
J'ai mon jeˆune de 3 jours en vue, en attendant je pratique le jeˆune partiel en sautant un ou deux repas !
@+

Pierre

Ps j'ai noté l'excellente suggestion de dé crudir les légumes par un bref passage au wok ! ...

Pierre

boisvert 29/04/2017 09:11

Bonne continuation Pierre et bonnes fêtes !

Magali73 26/04/2017 18:52

Bonjour Fernand, bonjour à tous,
Vous n'avez pas passé mon commentaire ? J'avais un article pour illustrer le fait que manger toujours cru ET froid peut provoquer à long terme un effondrement de la rate; Voici:
http://www.ardent-lotus.com/238-a-energetique-traditionnelle-chinoise-feu-digestif-crudivorisme-et-rock-n-roll.html
Bien cordialement et merci pour vos précieux articles. Magali

Magali73 28/04/2017 20:52

Houps, pardon Ferdinand ! C'est vrai que vos articles sont généreusement commentés !
Bien à vous, Magali

boisvert 26/04/2017 19:51

Si Magali !, il est passé parce que je n'en supprime pratiquement jamais, à condition qu'ils ne soient pas injurieux Ils s'inscrivent automatiquement sur le site. Et d'ailleurs il y est mais en bas il faut cliquer sur "charger plus de commentaires". J'y avais répondu.

Indrani 25/04/2017 10:22

Bonjour Fernand! Une fois encore, merci pour vos articles, que je suis avec bonheur depuis longtemps... Est-ce que vous seriez d'accord de nous faire un article sur votre expérience liée à la Maladie de Lyme? Si je ne trompe pas, vous ne l'avez pas encore fait? Merci et encore bravo pour ce que vous partagez! A bientôt!

boisvert 25/04/2017 12:21

Bonjour Indrani,
C'est vrai je ne l'ai pas encore fait car je suis toujours sous l'emprise de cette maladie. Je peux dire que si je réussis à la mettre sous l'éteignoir, elle est toujours là et il ne faut pas que je relâche mes efforts. Donc tant que je ne suis pas sûr d'être guéri je ne veux pas témoigner. Néanmoins beaucoup de malades de Lyme mont demandé des conseils et je les donne avec plaisir bien sûr, car à ce jour, pratiquement tous les symptômes désagréables ont disparu, plus de douleurs, nettement moins de fatigue, plus de troubles d'une neuroborreliose, celle qui semblait m'avoir envahi, donc beaucoup se considèreraient guéris, mais je sais que c'est faux, il faut que je reste vigilant. Je peux dire ici que les piliers du protocole que je suis assidûment c'est bien sûr d'abord, l'alimentation paléo, puis la vitamine C à haute dose (entre 5 et 7g par jour), du malate de magnésium, des gélules d'HE bactéricides et des oméga-3. Si certains sont touchés, ce protocole couvre à peu près tous les symptômes de la maladie de Lyme. Et bien sûr je suis à la disposition de ceux qui sont intéressés, soit par le biais des commentaires, soit par le bouton contact en bas du blog et qui arrive directement sur ma boîte mail.
Rien que ce commentaire peut être très utile à tous ceux qui souffrent de cette saleté de maladie, merci à Indrani pour l'avoir provoqué.

Flo 22/04/2017 22:24

La question n'est pas d'être d'accord ou pas mais d'intégrer que certains ont un métabolisme différent.

Je suis comme Fernand trop de glucides me pose problème. Avec la viande pas de soucis ce n'est pas pour autant que j'en mange beaucoup.
Il faut surtout qu'elle soit accompagné de beaucoup de végétaux de préférence crus cela économise nos propres enzymes.

Une approche trop dogmatique peux mener à l'échec.

boisvert 23/04/2017 08:43

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Flo, comme je le dis souvent le meilleur médecin c'est le malade et il faut donc adapter. Mais il ne faut pas se tromper avec ses propres convictions. Moi-même je me suis trompé longtemps avec les céréales, bien aidé par les recommandations de nos scientifiques qui ne juraient que par les céréales complètes.