Merveilleuse vitamine C

Publié le par boisvert

 

"Nous avons exagéré le superflu,  nous n'avons plus le nécessaire" - Proudhon

 

A la reprise en Septembre, je vous apprenais que j'avais été piqué par une tique amoureuse et qu'en cadeau elle m'avait laissé la maladie de Lyme. Et depuis, la bataille fait rage. Mais si je vous reparle de ce premier épisode, c'est parce que ce jour-là, j'avais mis la photo d'un animal, le chevreuil, qui était probablement responsable de ma maladie. Mais en même temps, je peux dire qu'il m'a mis "la puce à l'oreille, ou plutôt la tique".

En effet, cet animal peut être porteur de 200 tiques et pourtant il n'est pas malade. Alors, il y a sûrement quelque chose d'important pour moi. Cette particularité qu'ont la plupart des animaux sauvages mais que nous n'avons plus, hélas, celle de fabriquer de la vitamine C à haute dose. Un chevreuil par exemple fabrique chaque jour environ 20g de vitamine C qui neutralisent les bactéries que toutes ces tiques lui inoculent. Et l'animal continue à vagabonder comme si de rien n'était. Voilà pourquoi, la Vitamine C à haute dose est devenue mon médicament de base.

Lorsque j'ai débuté mon traitement de vitamine C à haute dose, j'ai fait une réaction de Jarish-Herxheimer, ce qui veux bien dire que ce médicament a été tout de suite efficace. Grosse réaction qui m'a anéanti pendant 2 ou 3 jours mais qui m'a fait comprendre que j'étais sur le bon chemin. Je me suis donc penché sur tous les travaux qui ont été effectués sur le sujet.

Hommage à Linus Pauling, deux fois prix Nobel, qualifié de génie par Albert Einstein, et promoteur des hautes doses de vitamine C. Dans notre pauvre médecine classique on trouve beaucoup de spécialistes des maladies mais des spécialistes de la santé, c'est beaucoup plus rare. 

Linus Pauling fait partie de ces savants qui se sont vraiment penchés sur la santé. Au début ce sont toutes les vitamines qu'il a observées pour ensuite se focaliser sur la seule vitamine C. Avec son épouse il commence à prendre 3g de vitamine C chaque jour et très vite ils ressentent les effets extraordinaires de ce changement. Eux qui faisaient des rhumes à longueur d'années n'en attrapaient plus du tout. Il a pourtant subi de nombreux sarcasmes de ses confrères qui lui disaient qu'en fait il faisait le jeu des charlatans qui vendaient ces vitamines pour faire du commerce, mais il a tenu bon. Lorsqu'il est décédé à l'âge de 93 ans, les chercheurs reconnaissent l'utilité des hautes doses de vitamine C pour traiter les maladies cardio-vasculaires, les maladies virales et bactériennes. Aujourd'hui de nombreuses publications ont apporté du crédit à tout le travail de ce " pape " de la vitamine C.

Le docteur Levy, médecin et avocat, a écrit un livre "Vitamin C, Infections Disease and Toxins : Curing the incurable" avec plus de 1200 références scientifiques, il n'est donc pas un rêveur et s'il dit que la vitamine C guérit des maladies redoutables comme la polio, l'hépatite B et C, la maladie de Lyme, la mononucléose, la rougeole, la varicelle, l'herpès, etc... c'est un fait et non une plaisanterie.

Ne soyez pas étonnés de ne pas savoir. Si ça ne se sait pas c'est qu'une vitamine étant un produit naturel, elle ne peut être exploitée par les firmes pharmaceutiques. Et oui, on meurt aujourd'hui parce que des gens aiment trop l'argent. L'industrie du cancer génère des milliards de dollars avec des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie. Comment voulez-vous qu'on les remplace par une simple vitamine ? Enfin voyons, un peu de bon sens ! Et voilà comment on jette aux oubliettes un produit proprement miraculeux.

Nous avons beau manger des légumes, des fruits, nous sommes loin d'une dose de vitamine C thérapeutique, comme peuvent obtenir la plupart des animaux dans la nature, sauf l'homme et quelques autres animaux. Et même si nous mangions tout cru, le compte ne serait pas bon, nos aliments ne sont plus assez riches pour nous aider. Pour atteindre 10gr de vitamine C il faudrait manger l'équivalent de 20kg d'oranges.

Pourtant, les ANC (apports nutritionnels conseillés) mentionnent que 110mg de vitamine C par jour suffisent. On ajoute que 500mg permettent d'obtenir un effet antioxydant bénéfique. Les récentes études scientifiques disent que 1 gr de vitamine C chaque jour permet d'améliorer la réponse immunitaire, d'augmenter la mobilité et la fertilité des spermatozoïdes, de reprendre du poids chez les personnes âgées.  En poussant plus loin, entre 2 et 5gr de vitamine C, on ralentit la dégradation des cartilages (qui sont sérieusement attaqués dans la maladie de Lyme), on soigne l'asthme, cela permet la synthèse du collagène, on soigne la dépression, on consolide les fractures. Et enfin entre 5 et 10gr de vitamine C par jour et toujours par voie orale, on augmente de façon spectaculaire la capacité de défense octroyée par les lymphocytes T (les tueurs) ces globules blancs responsables de notre immunité cellulaire. Même les cancéreux auront intérêt à se supplémenter en vitamine C à haute dose (douleurs, résistance).

Si les animaux sauvages en sont pourvus et nous non,  il y a une leçon à tirer, car n'en doutons pas une seule minute cette vitamine C est la molécule la plus miraculeuse qu'on puisse prendre. Mais nos instances considèrent que 110mg suffisent, ce qui laisse le champ libre à une véritable épidémie de maladies chroniques. La vitamine C est un puissant antioxydant, antiinflammatoire, antibactérien, anticancéreux. Toujours pour les animaux sauvages, le besoin crée la sécrétion. Prenons une chèvre par exemple, en temps normal son corps sécrète 13 gr de vitamine C par jour. Mais si elle est stressée, elle peut aller jusqu'à 100gr de vitamine C par jour (dr Corson dans son ouvrage "Notre ange gardien, la vitamine C - Ed. Trédaniel). Pourquoi en serait-il autrement pour nous, lorsque nous sommes malades, stressés ou intoxiqués ? Nous avons de plus gros besoins, c'est évident.

Oui la vitamine C est un remède de choix par son action profonde sur toutes les toxines qui souillent nos corps, que ce soit une morsure de tique, de serpent, une intoxication au monoxyde de carbone, aux pesticides et aux métaux lourds que nous prenons par le biais de l'alimentation moderne. Le dr Levy recommande pour chacun d'entre nous un minimum de 6000mg soit 6gr de vitamine C par jour pour rester en bonne santé, cela pouvant aller jusqu'à des doses de 12gr par jour dans certains cas. C'est la limite que peuvent supporter nos intestins. Le fait d'en rejeter par les urines protège en même temps des inflammations de la vessie et même du cancer de cette même vessie. Dans la maladie de Lyme, comme dans beaucoup d'autres maladies, les métaux lourds sont des amplificateurs de tous les symptômes. Ils aggravent donc considérablement la maladie.

Par intraveineuse, on peut aller jusqu'à des doses de 100gr par jour pour guérir des maladies comme la maladie de Lyme, le sida, le cancer, l'hépatite, l'empoisonnement aux champignons, etc... Ainsi, la vitamine C est deux fois plus active sans aucun inconvénient. Dans le cas de la maladie de Lyme que j'ai bien étudié vous vous en doutez un peu, le docteur William Whitaker a mis fin à une maladie de Lyme très grave en seulement 3 jours grâce à une cure hautement dosée de vitamine C en intraveineuse. Une première perfusion de 100g et cinq autres moins dosées ont fait disparaître les symptômes.

La borreliose de Lyme est une maladie multi systémique qui s'attaque à tous les systèmes de l'organisme, je peux en témoigner. Elle s'attaque aussi bien à la tête, qu'aux articulations, au bien-être, à la sexualité, à la reproduction, au système neurologique, au système mitochondrial (fatigue, manque d'énergie),  respiratoire, circulatoire, musculo-squelettique, cardio-vasculaire, digestif, etc... La vitamine C à haute dose améliore tout cela, contribue au bon fonctionnement du système cérébral et cognitif. Au début, j'étais incapable d'écrire un seul mot pour ce blog par manque de concentration. J'étais dans le brouillard le plus complet.

En fait le dosage par voie orale, c'est l'intestin qui nous le donne. Dès que vous commencez à rejeter le surplus (diarrhée) c'est que vous avez atteint votre maximum. Personnellement, je peux aller difficilement au-delà de 8gr alors que mon épouse peut aller jusqu'à 12gr sans en être incommodée.

Evidemment lorsqu'on parle de ces doses, les malades crient au-secours, pensez donc la dose conseillée est de 110mg alors que je vous conseille 60 fois plus, mais je ne vous écris pas depuis chez St Pierre, je suis bien vivant, et je prends chaque jour entre 5 et 8 gr de vitamine C. J'aurais bien aimé tester à très haute dose par I.V. mais le médecin que je vois ne connaît pas cela en France, dommage. Par ailleurs il m'a regardé avec un drôle d'air, j'ai préféré me taire avant qu'il me dirige vers un asile.

Evidemment, si vous désirez prendre 6gr par jour il vaut toujours mieux prendre 2gr aux 3 repas que 6gr d'un seul coup. Toujours au milieu du repas, jamais l'estomac vide. Autre chose, la vitamine C est incroyablement inoffensive, aucune toxicité ne lui a été découverte. Le surplus est simplement rejeté. Pour la dose, et afin de ne pas trop se casser la tête, une  cuillerée à café contient environ 5gr de vitamine C poudre. Dans les pots opaques, la vitamine C se conserve indéfiniment. Même en période de santé, il n'y a aucun inconvénient à prendre de la vitamine C, à perpétuité.

Les études ont même confirmé que des doses inférieures à 1500mg peuvent être contre productive et dégrader votre santé au lieu de l'améliorer. Vous pouvez la prendre indéfiniment sans problèmes. Mais si vous décidez d'arrêter, faites le par paliers successifs.

PROPRIETES :

La vitamine C joue un rôle dans presque toutes les réactions chimiques de l'organisme et pour tout le métabolisme. Tous les organes en bénéficient, que ce soit la peau, les ligaments, les vaisseaux sanguins, les dents, les cheveux, les os. Elle stimule l'énergie et facilite l'effort musculaire, joue un rôle majeur dans la synthèse des hormones, notamment surrénaliennes, ce qui protège du stress, augmente le tonus et diminue la fatigue.

Elle aide puissamment le système immunitaire et permet de résister à toutes sortes d'infections bactériennes ou virales. Elle permet de résister à tous les problèmes de santé que ce soit aux yeux, aux dents, l'arthrose, le diabète,  l'asthme, les allergies,  la stérilité, le cancer, les maladies cardio-vasculaires, l'athérome, la fatigue, la dépression, c'est en quelque sorte une assurance santé à elle seule. Ce que j'ai compris, c'est qu'en fait on peut utiliser la vitamine C à haute dose pour toutes les maladies, même les plus redoutables, comme la polio ou l'hépatite aiguë, maladies considérées encore de nos jours comme "incurables".

Parmi toutes ses propriétés, la vitamine C a été reconnue efficace pour la protection et la guérison de toutes sortes d'empoisonnements (champignons, métaux lourds comme mercure et plomb, c'est précieux) et est considérée comme le meilleur anti-poisons connu à ce jour. Rien que pour cette propriété, c'est de l'or en poudre.

Concernant le zona, affection très douloureuse, il est complètement guéri en une seule injection de vitamine C à très haute dose. Les lésions de la peau disparaissent en 3 jours. Comme la sclérose en plaques et le lupus érythémateux souvent dus à des toxines non neutralisées comme les métaux lourds, mercure par exemple. Ces maladies répondent très bien à de très hautes doses de vitamine C. De même pour les maladies bactériennes infectieuses (diphtérie, tuberculose, le Sida), la vitamine C à haute dose est souveraine. Bien sûr, qui peut le plus peut le moins, les petits rhumes, laryngites, pharyngites, seront neutralisées dans l'œuf.

Pourquoi nous ne fabriquons pas (ou plus) la vitamine C ? Peut-être parce qu'à l'origine nous vivions dans un pays très chaud, où les fruits abondaient et qu'ils étaient encore très riches en vitamine C, un peu comme nos cousins les singes qui eux non plus ne fabriquent pas la vitamine C. Nous sommes donc, comme eux, dépendant d'un apport de vitamine C extérieur. Et justement, en analysant la nourriture des grands singes qui ne produisent plus la vitamine C, on s'est rendu compte qu'ils en consommaient environ entre 2000 et 8000mg par jour par le biais de leur nourriture, qui est sauvage, car nous, si nous devions attendre après nos fruits et légumes, ce serait des quantités astronomiques qu'il nous faudrait ingurgiter..

On parle aussi de la vitamine C liposomale qui est réputée être aussi performante que la vitamine C en injection. Selon les rapports, 6gr de vitamine C liposomale par voie orale équivalent au niveau cellulaire à 50gr de vitamine C en intraveineuse. Je n'ai pas encore essayé, mais je le garde sous le coude.

Pour se fournir en vitamine C, il faut de la L-ascorbique. Je me fournis à : "meszépices.com" et bien sûr, je ne touche pas de commission.

Il y aurait beaucoup de choses à dire car beaucoup d'articles scientifiques ont noté ce pouvoir fantastique de la vitamine C, en tous cas c'est pour cela que je l'ai choisie pour être le fil rouge et l'élément principal de mon protocole anti-Lyme. Il m'arrive de changer de médicaments pour répondre à une attaque particulière des bactéries de Lyme, ou pour répondre à une situation difficile, mais je ne change pas 2 éléments que je prends chaque jour, La vitamine C et les oméga-3.

Fernand Joubert

Tags : Vitamine C L-ascorbique, vitamine C liposomale, métaux lourds, système immunitaire, maladie de Lyme, borreliose, cancer, sida.

Commenter cet article

Myriam 16/05/2017 12:05

Bonjour,

J'ai commencé ma cure depuis 1 semaine.
Cela se passe bien. Je ne vois pas encore les effets sur ma fatigue généralisée mais par contre, et contre toute attente, cela à un effet très bénéfique sur mon transit ! Moi qui suis constipée chronique, je suis plus que ravie !
Je continue et vous donnerai des nouvelles dans quelques temps.
Très cordialement

Myriam

boisvert 16/05/2017 13:46

Bravo Myriam, ç va venir petit à petit;

Myriam 01/05/2017 08:39

Bonjour,
J'ai lu votre article avec beaucoup d'intérêt. J'ai commandé un sac de 5kg sur le site conseillé.
Je vais faire mon expérience. Je sui tellement au bout du rouleau que cela ne peut que me faire du bien et à lire la liste des effets bénéfiques, il me tarde de l'expérimenter !!
Merci à vous de partager vos expériences. C'est très précieux.
Je vous ferai part de mes résultats.
Portez vous bien et continuez, vous êtes une source d'inspiration et surtout de motivation !
Bravo

boisvert 01/05/2017 11:26

Bonjour Myriam,
Cela ne peut que vous faire du bien. Tenez bon !

Myriam ZIAD 01/05/2017 08:38

Bonjour,
J'ai lu votre article avec beaucoup d'intérêt. J'ai commandé un sac de 5kg sur le site conseillé.
Je vais faire mon expérience. Je sui tellement au bout du rouleau que cela ne peut que me faire du bien et à lire la liste des effets bénéfiques, il me tarde de l'expérimenter !!
Merci à vous de partager vos expériences. C'est très précieux.
Je vous ferai part de mes résultats.
Portez vous bien et continuez, vous êtes une source d'inspiration et surtout de motivation !
Bravo
Myriam

Ewans 11/04/2017 13:09

Bonjour Boisvert, Je veux savoir pourquoi ne peut-on pas la prendre à jeun ? Je comptais la prendre en même temps que ma " l-tyrosine " pour demarrer la journée sans stress et plein de punch!

boisvert 11/04/2017 16:48

Bonjour,
Parce que c'est un acide (ascorbique) et même si par la suite elle basifie, dans un premier temps et surtout sur une muqueuse nue, elle risque d'irriter. Donc prendre avec de la nourriture, c'est plus sûr.

jakline 08/04/2017 20:27

Bonjour Boisvert,

Merci pour l'info. En ce qui concerne la maladie de lyme, c'est la cardère qui guéri, la prendre en teinture ou en tisane, et se nettoyer le sang avec de la teinture de gui, ou une autre plante qui nettoie le sang, la lymphe etc...afin d'évacuer les cadavres de spyrochètes, tout cela en plus de la vit C. Faire des bains avec de la bicarmonate de soude qui enlèvent les toxines, et des frictions avec des huiles essentielles.
Dans le sud de la France, il y a de la cardère, j'en ai ramassé à la NL, et fait des teintures et des racines séchées, oui ce sont les racines que l'on utilise.

Boisvert 09/04/2017 06:06

Bonjour Jakline,
Je me suis fait moi aussi ma teinture de cardère cette année, mais je ne l'utilise pas tout le temps. Je fais des cures par intermittence. Pour ma part je ne lui ai pas trouvé beaucoup d'efficacité contrairement à la vitamine C.
Par contre ce qui m'intéresse, c'est la friction aux huiles essentielles. SI tu peux m'en parler un peu plus merci d'avance. Lesquelles, diluées comment, à quels endroits en particulier...
Bon dimanche !