Le nerf Vague ou pneumogastrique

Publié le par boisvert

"Pendant des années, j'ai attendu que ma vie change,  mais maintenant je sais que c'était elle qui attendait que moi, je change - Fabio Volo -

 

Vous vous demandez pourquoi tant d'honneurs pour un nerf en particulier, je suppose, car le pneumogastrique est le 10ème nerf issu du crâne qui en compte douze. Oui mais voilà, les autres ne s'occupe que de gérer le bon fonctionnement des organes des sens, vue, ouïe, odorat. Le nerf vague lui s'étend au-delà du crâne et nous allons voir que son action est immense pour tout l'organisme.

Vous le savez vous qui suivez ce blog, l'organe que je considère comme le plus important de l'organisme c'est notre intestin, le faiseur de santé, comme le faiseur de maladies. C'est ici que tout commence avec l'arrivée des aliments, que tout se transforme et que tout s'assimile. Vos cellules et vos mitochondries sont tributaires de l'important travail fait à ce niveau. Vous le savez aussi, notre intestin est notre deuxième cerveau.

Cette dernière affirmation n'aurait pas lieu d'être sans le "transporteur" ou le "transmetteur", je veux parler du nerf pneumogastrique qui relie ces deux organes très importants. Voilà pourquoi il est important de se pencher sur cette autoroute, une des fonctions les plus importante de l'organisme.

En fait, il existe deux nerfs pneumogastriques, qui prennent naissance dans de petits îlots de substance grise, disséminés dans la substance blanche de l'encéphale. Ils quittent la boîte crânienne, descendent dans le cou, longent l'œsophage, arrivent dans l'abdomen et se séparent en de nombreux filets nerveux qui vont aller au foie, à l'estomac, et à l'ensemble des viscères de l'abdomen. La fonction principale du nerf vague est végétative. A l'intérieur du nerf vague circule un autre nerf, le nerf récurrent qui innerve les cordes vocales. Si votre voix change, pensez donc à la santé de votre pneumogastrique (action motrice et sensitive). Le nerf vague est composé de fibres nerveuses motrices, sensitives et végétatives.

La fonction motrice du nerf vague s'exerce notamment sur certains muscles du voile du palais, du pharynx et du larynx.

La fonction sensitive assure la sensibilité du voile et de la base de la langue, du pharynx, du larynx et de l'épiglotte.

La fonction végétative ou autonome est impliquée dans les réactions du système cardio-vasculaire, broncho-pulmonaire et digestif. Donc peut-être la partie la plus importante de son action sur l'organisme.

La stimulation du nerf pneumogastrique est à l'origine de la fabrication et de la sécrétion d'acétylcholine, qui joue le rôle de neuromédiateur (ou neurotransmetteur). Le rôle de l'acétylcholine est de permettre le passage de l'influx nerveux , et ses effets portent sur le ralentissement et la fréquence des battements du cœur, le calibrage des bronches, la contraction des muscles lisses du tube digestif et la gestion des sucs digestifs et salivaires. Fonction motrice participant à la déglutition. La fonction végétative du pneumogastrique intéresse le cœur et les vaisseaux, les glandes surrénales, le pancréas, la thyroïde, toutes les glandes endocrines, l'appareil respiratoire, les poumons, le larynx, le pharynx, et l'appareil digestif, estomac et intestin. Sa fonction est donc immense.

Un mauvais fonctionnement de ce nerf vague peut entraîner, une bradycardie, de l'anxiété, une syncope un myosis (diminution du calibre des pupilles), une sécrétion excessive de salive, ou de transpiration aux extrémités des membres, une hyperchlorhydrie, une constipation (atonie), une diarrhée, des spasmes, des troubles de la respiration. Une difficulté à avaler, ou à parler, doit vous mettre sur la voie d'un trouble du nerf vague. 

Et le serpent se mort la queue, une sous respiration produite par le mauvais fonctionnement du vague entraîne une acidification de l'organisme, perturbe la flore, et donc produit de l'inflammation qui engendre toutes sortes de maladies et accélère le vieillissement.

La cause la plus fréquente d'un mauvais fonctionnement du nerf vague : Un mauvais positionnement de la vertèbre Atlas. En effet si l'un des  nerfs est comprimé, sa fonction est réduite, cela tombe sous le sens, donc voir d'abord à ce niveau. Ce nerf vague passe le long de l'artère carotide et de la veine jugulaire interne, devant la vertèbre Atlas, c'est pour cette raison qu'un mauvais positionnement de l'Atlas peut faire souffrir le nerf vague et l'empêcher de transmettre normalement les informations. Cette compression peut être provoquée également par une arthrose à ce niveau et de nombreux symptômes peuvent en découler comme nausées, aigreurs d'estomac, vertiges, rougeurs du visage, tachycardie, douleurs et rigidité cervicales, céphalées, maladie de Ménière, troubles de la déglutition, sudation excessive, insomnie, froideur des extrémités, constipation ou diarrhée, troubles thyroïdiens, démangeaisons du cuir chevelu, crises d'épilepsie, (nerf vague gauche), etc...

Donc si vous présentez des troubles comme bradycardie, ulcère gastro-duodénal, syncope vagal, dysphonie (troubles de la parole), épilepsie, etc... vous pouvez penser à une possible implication de ce nerf dont on ne parle pas beaucoup, mais qui a une grande importance.

La découverte de l'acétylcholine, sécrétée par la stimulation du nerf vague, a permis de grands progrès en neurologie, notamment dans le rôle de la neurotransmission. Cette révolution médicale a valu aux deux scientifiques Henry Hallet et Otto Loewi le prix Nobel de physiologie en 1936 " pour leurs découvertes à propos de la transmission chimique des impulsions nerveuses".(Passeportsanté- nerf vague).

A surveiller donc le positionnement de la vertèbre Atlas qui conditionne les bonnes transmissions de ce nerf vague. On peut penser à des massages, à l'ostéopathie et à de la vertébrothérapie, chiropractie par exemple.

Fernand Joubert

 

Tags : Atlas, vague, pneumogastrique, neurotransmetteur.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clipping Path Service 06/05/2019 10:10

Thanks for sharing, this is a fantastic blog post.

boisvert 06/05/2019 19:31

Merci !

Dr Paulcarl 06/01/2019 21:10

Bonsoir Fernand,
Merci pour cet article, et meilleurs vœux à tous les lecteurs de ce blog.
C'est un nerf qui intéresse beaucoup de monde. Même pour les maladies immunitaires comme le Chron.
Il fait partie du voie anti-inflammatoire cholinergique en association avec la rate.
Pour ceux que cela intéresse, voici en lien cette thèse:

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00771669/document

Thèse de Chloé Picq, de 2012
Cordialement

boisvert 07/01/2019 05:48

Merci dr Paulcarl,
Oui il y a en effet matière à aller beaucoup plus loin et j'invite tous les lecteurs à aller voir cette thèse très intéressante où l'on voit en détail le rôle importantissime de ce nerf vague.

Sibille 05/01/2019 18:13

Bonjour Cher Boisvert et meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2019.
Mais je vois à vous lire que vous allez merveilleusement bien : randonnées, conférences ant âge, etc.... dommage que je soies si loin pour venir vous écouter. Comment connaissez-vous Fabio Volo qui est un de mes auteurs italiens préférés ? j ai lu tous ses livres mais je crois qu il n est pas traduit en français , le meilleur est sans doute "il tempo che vorrei". A bientôt pour lire vos précieux conseils !

boisvert 05/01/2019 19:13

Bonjour Sibille,
Je ne connais pas Fabio Volo en personne mais je collecte des maximes qui me plaisent et celle-là me plaisait bien parce qu'elle s'applique parfaitement à ma philosophie de vie. Oui je recommence à vivre j'anime un groupe de randonnées, la nature c'est ma passion et quoi de mieux que de s'y ballader. Quant aux conférences, c'est mon plaisir de partager, et en plus là ce ne sont que des amis. Pour ma santé c'est vrai qu'elle est très bonne due à n'en pas douter à l'alimentation paléo, j'étonne tous mes collègues de randonnées. Je pars demain pour une randonnée de 20kms et c'est toujours un grand plaisir celui que je vous souhaite avec mes meilleurs vœux pour 2019

boisvert 03/01/2019 06:00

Bonjour Marie L,
Lorsqu'il y a des troubles du "vague" il faut non seulement regarder au lieu de passage , l'Atlas, mais aux deux extrémités, c'est à dire le cerveau lui même, et l'intestin et les organes puisque ça circule dans les deux sens. Mais avec de l'arthrose il est plus logique de penser que la circulation peut s'interrompre a l'endroit le plus étroit.

MarieL 03/01/2019 14:01

Merci Fernand,
pour ta réponse et toutes ces précisions.
Belle journée à toi

Marie L 02/01/2019 21:55

Bonjour Fernand,
Ravie de te lire.
Je suis bien contente d'entendre parler de "mon ami" le nerf vague, dont j'ai fait la "connaissance" lors de ma première perte de... "connaissance" il y a une bonne vingtaine d'années. J'ai alors appris que j'avais eu un malaise vagal.
Comme cela m'est arrivé d'autres fois depuis ( tous les 4 ou 5 ans environ ) toujours à cause de la chaleur et de (trop de) personnes autour de moi... Ça m'a permis de passer une journée ou une nuit dans divers hôpitaux de France pour y subir une "batterie" de tests... (Moi qui suis une personne discrète, il faut que cela m'arrive lors de visite officielle de chef d'état ou bien lorsque je visite un musée, ou lors de rassemblements divers... Enfin bref il faut que je me fasse remarquer). A chaque fois le personnel hospitalier m'a demandé si j'étais enceinte (justement, non, ça ne m'est jamais arrivé quand j'étais enceinte) et on m'a dit que cela pouvait être dû au fait que j'étais quelqu'un d'anxieux, ou bien peut-être que j'avais fait une hypoglycémie ou bien une chute de tension... en fait, personne ne savait d'où ça venait exactement.
Alors si ça recommence (mais, j'y pense cela fait bien 4 ans que ça ne m'est pas arrivée) je penserai à mon Atlas, merci Fernand. (Je sais que j'ai beaucoup d'arthrose au niveau des vertèbres cervicales - et dorsales - notamment)
D'ailleurs je me demande si ce nerf vague ne serait pas de la même famille que le système "sympathique" car j'ai appris il y a quelque temps que mon sympathique était trop actif...
Merci Fernand,
Je te souhaite une excellente année 2019