LE VIN et ses vertus

Publié le par Fernand Joubert

 

     Pasteur lui-même a dit « le Vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons » Mais avant toute chose n’oublions pas de rappeler qu’il faut « boire avec modération ; l’abus d’alcool est dangereux pour la santé ».

             Alors pourquoi cette page ? et bien pour la même raison que pour le sport ; un peu, il fait du bien et trop il fait du mal. Pour le vin c’est pareil, un peu il est bénéfique, et trop il ruine la santé (et le portefeuille).

 

 Platon a dit « Le vin apporte à la fois santé, divertissement aux hommes. Il leur a été donné par un dieu comme remède à l’austérité de la vieillesse, Hippocrate préconisait l’usage du vin blanc dans les cas d’hydropisie. Le vin est bon pour l’estomac, il éveille l’appétit nourrit et fortifie le corps. Il disait aussi que la mélancolie ou la tristesse étaient à la base de bon nombre de maladies. Et dans ce sens, le vin était un remède naturel. Comme PLINE l’Ancien qui dit " le vin, à lui seul est un remède ; il nourrit le sang de l’homme et amortit les chagrins et les soucis". Et n’oublions pas l’apôtre PAUL qui dit à l’un de ses disciples qui se plaignait de troubles digestifs « prends donc un peu de vin à cause de ton estomac et de tes fréquentes faiblesses ».Le vin est assimilé au sang du Christ au cours de la communion. Pour PARACELSE le vin pouvait être assimilé à une panacée, capable de guérir toutes les maladies de l’homme. AMBROISE PARE appliquait des cataplasmes de vin rouge sur les blessures de guerre de ses patients..

       On retrouve l’utilisation thérapeutique du vin dans la plupart des troubles de l’estomac. Il facilite la digestion ; le vin rouge surtout, combat les états de fatigue physique et l’asthénie psychique. Certains préconisent le champagne contre les maux de tête.

 

     Le vin contient des protéines, des sels minéraux, calcium, magnésium, potassium, radium, silice, soufre, phosphore et chlore, des vitamines et en particulier du groupe B. Il a un pouvoir alcalinisant et combat l’acidité des humeurs dans l’uricémie par exemple. Il a donc un effet favorable sur le foie et les reins, chez les arthritiques, les rhumatisants et les auto-intoxiqués. Le vin rouge agit sur la résistance des capillaires et donc améliore la circulation et tonifie le systèmes veineux. Il a des propriétés antiseptiques et bactéricides. Les tanins du vin rouge agissent sur les fibres lisses de la musculature digestive. De ce fait, il intéresse les contractions physiologiques de l’intestin et de la vésicule biliaire. Il favorise les sécrétions gastriques, biliaires et pancréatiques. En plus des minéraux, on trouve en grandes quantités des oligo-éléments qui peuvent combler pas mal de carences.

 

  PRINCIPAUX MINERAUX : 
- LE POTASSIUM
participe au fonctionnement normal de la cellule nerveuse et agit sur l'automatisme cardiaque. Il ralentit le processus de sclérose de l'appareil cardio-vasculaire.
- LE SODIUM exerce une action sur les fibres nerveuses et musculaires
- LE CALCIUM agit sur les os bien sûr mais aussi sur le système nerveux central. Par la mise en activité du suc pancréatique il permet la transformation des protéïnes animales. Il intervient dans la coagulation du sang.
- LE MAGNESIUM est indispensable aux sportifs. Anticoagulant, convoyeur de phosphore, il contribue à l'ossification (fixation du calcium). Il a une action sur le système nerveux autonome innervant les muscles lisses. Aide à la sécrétion biliaire. Parmi les crus les plus riches en magnésium sitons le St Emilion.
- LA SILICE est intéressante aussi bien pour l'élimination que pour la calcification. Prévient l'artériosclérose, la paroi artérielle est riche en silice
- LE FER qui peut atteindre 6mg/l dans certains crus de Bourgogne et du Bordelais, est intéressant dans l'anémie et les convalescences aprés maladies graves ou intervention chirurgicale.
- LE MANGANESE, Dans les vins du Minervois, intervient dans le fonctionnement de la Thyroïde. Remède de base de la diathèse arthritique et de l'allergie. Il combat l'arthrose. Anti-infectieux.
- LES VITAMINES B surtout, et les vins rouges en sont les plus riches. Le vin est plus riche en vitamines que le jus de raisin. Ces vitamines sont indispensables à l'oxygénation des cellules, résistance aux infections, favorisent l'élimination des toxines, régénèrent le foie, régulent  les fonctions endocriniennes, l'appareil neuro-musculaire, nourrissent la peau. On y trouve des vitamines B1, B2, B3 ou PP, B5, B6, B7, B8, B12, P ou C2 (rutine)
          On peut dire que le vin est à la fois un aliment, un tonique physique et intellectuel, un eupeptique (digestion), un diurétique, un reminéralisant, un bactéricide et un anti-allergique. Il régule le métabolisme et agit favorablement sur l'appareil cardio-vasculaire. C'est un moyen naturel de récupération aprés l'effort. C'est la seule boisson qui favorise l'assimilation des protides. Il a été utilisé au cours d'épidémies de choléra, de fièvre typhoïde. Le Sauterne détruit en quelques minutes une culture de collibacilles. Le vin rouge en particulier est efficace contre les salmonelles et il attaque certains virus comme l'herpès et la poliomyélite. Cette action bactéricide est plus marquée chez les vins rouges vieux que chez les vins jeunes. Des statistiques  récentes ont démontré que les consommateurs de vin avaient 2 à 3 fois moins de chances de mourir d'un infarctus.

Un conseil de spécialiste : Pour améliorer le goût du vin que vous allez boire, mangez 3 noix avant. Un petit vin sera amélioré et un bon vin deviendra excellent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article