IRIDOLOGIE : LA TRAME

Publié le par Fernand Joubert

Comme vous constaterez dans les shémas ci-dessous, l'iris se présente comme une roue de bicyclette. Dans un état de santé satisfaisant, ces rayons doivent être bien droits et trés serrés. La trame doit être la plus fine possible et les rayons le plus serré possible. Prenez maintenant un miroir et regardez vos yeux et vous constaterez que la plupart du temps c'est de la poésie, car en effet, rare sont les individus qui peuvent se vanter d'avoir un iris dans le même état qu'une roue de bicyclette. J'ai vu des milliers d'iris dans ma vie et une seule fois j'ai pu constater un iris parfait. C'était un individu qui faisait un stage avec moi et il était végétalien. Moi j'étais l'iridologue du groupe et évidemment tout le monde voulait savoir et connaitre son état de santé. Moi, croyant tout savoir à l'époque je me suis permis de dire à cet ami que le végétalisme était une erreur, qu'il manquait de protéïnes et que son état de santé allait se dégrader, enfin bref que c'était un malade en puissance. Et sur ce j'ai regardé son oeil et j'ai rougi de honte car je n'avais jamais vu un iris en si parfait état. Absolument rien à dire, un oeil clair, une trame serré, droite et fine, aucune trace de médicaments, aucune vacuole, le blanc bordant l'iris était d'un blanc immaculé et lumineux, rien, désespérément rien à dire. Ce jour-là j'ai appris, qu'en effet, on en apprend tous les jours et que les certitudes de la veille pouvait être remises en question le lendemain. Mon ami avait une santé en béton, une hérédité, pareil, tout chez lui respirait la nature triomphante de la santé naturelle. Mais c'est la seule fois où j'ai vu un iris parfait, donc ne vous tracassez pas trop si vous voyez dans vos yeux des trames tordues laissant voir des crevasses, une collerette déformée (la petite colline qui borde la pupille et qui sépare les organes du centre de l'oeil, la partie en blanc sur la photo ci-dessous) ou le blanc de l'oeil sali, jaune, traversé de capillaires, tous ces signes s'interprêtent mais vous n'allez pas mourir demain pour autant. Hélas comme je vous le disais,  c'est un livre ouvert sur les profondeurs de votre corps, et on n'y lit pas toujours des contes de fées.
En tous cas, la trame vous indiquera votre hérédité d'abord, et ensuite les détériorations que vous y avez imprimé, gardez quand même le moral et à bientôt pour la suite de cette visite guidée.Iris-1.jpgiris-5.jpg

Publié dans santenature

Commenter cet article

Pascale 09/11/2015 17:37

merci beaucoup ! je comprends mieux maintenant.

Pascale 09/11/2015 15:35

Si ce n'est pas abuser pouvez vous me dire une trame qui s'effiloche loin des bords (bleu foncés) dans un iris fibrillaire ? je n'arrive pas à trouver de réponse, même dans mes documents de cours. Un gros merci d'avance.

Boisvert 09/11/2015 17:32

Que veut dire s'effiloche ? Quelquefois les fibres disparaissent autour de la périphérie de l'iris mais il ne faut jamais perdre de vue que c'est la zone de la colerrette qui est ilmportante. Si rien de suspect dans cette zone pas de problème pour les fibres. Rien de significatif. Par contre si vous trouvez une pointe de la colerette pointant vers cette zone, à surveiller. Une pointe de la colerette, un décentrement de la pupille vers cette zone, ou encore un capillaire (venu de la mer), pointant vers la périphérie de l'iris. Attention aussi.