IRIDOLOGIE : LA ZONE DES ORGANES

Publié le par Fernand Joubert

iris-4.jpgiris-6.jpgBien sûr, c'est dans cette zone que nous allons trouver le maximum de signes. Mais il nous faut garder à l'esprit que, avant l'atteinte de ce secteur et pour ne pas retomber dans la médecine symptômatique, nous devons rechercher l'origine et nous pencher en priorité sur la cause et non plus les effets et les conséquences. Malgré tout c'est ici que nous aurons les signes les plus nets et les plus visibles, donc cette zone est importante.

Le premier élément à examiner c'est la trame. Est-ce qu'elle est régulière, fine et serrée ? Vous avez là le terrain de l'individu et sa résistance aux agressions extérieures.
Ensuite il faut examiner les anomalies qui peuvent se dessiner sur cette trame. On peut y observer des fibres tordus, écartées ou formant de véritables trous ou des crevasses plus ou moins profondes, des vacuoles ou de grosses géodes s'ouvrant vers la périphérie de l'iris, ou bien fermées. La collerette peut être complètement anarchique en direction, formant des crêtes énormes, ou des ventres gonflés en direction de la périphérie de l'iris, compressant ainsi l'organe qui est en face, lui occasionnant des troubles de fonctionnement. C'est évident que les iris clairs ou bleus sont plus faciles à observer que les iris sombres. Même à l'oeil nu sans lampe ni loupe, il m'arrive de voir chez certaines personnes aux yeux clairs des troubles majeurs. Je me souviens par exemple que j'avais vu chez un collègue une congestion  du foie et je le lui avais dit. Le lendemain, il était absent à son travail pour crise de foie. Ou d'autres fois vous voyez un gros capillaire bien rouge et bien gros qui touche la périphérie d'un iris. Il vous suffit de faire le rapprochement avec la cartographie de l'iris et vous savez lequel organe a besoin d'attention. La constitution dite fibrillaire de ces yeux clairs prédispose les sujets aux troubles rhumatismaux. On a remarqué que les porteurs de ces yeux fibrillaires étaient de bien meilleurs tireurs à l'armée et c'est L'américain Jensen qui relate cette particularité que lui a confié un Lieutenant-colonel des marines. Ca me fait sourire car j'ai les yeux bleus et j'ai effectivement gagné un concours de tir à l'armée et il y avait 2 régiments en lice. Mais c'était il y a trés longtemps.
Aprés la constitution fibrillaire ( ceux dont on peux voir les fibres) nous trouvons la constitution pigmentaire, les yeux marrons ou noirs, l'iris est foncé et la charpente et les fibres sont camouflées par les pigments. Donc l'examen est plus difficile et les signes moins nets. Si les signes de maladie aigue sont blancs chez les yeux bleus, les signes de maladie aigue sont jaunes ou en tous cas colorés et plus clairs chez les yeux marrons. Alors que chez les yeux bleus vous apercevez rapidement la trame qui se creuse,  les yeux marrons ou noirs ne manifestent une agression que par une modification de leur couleur qui s'éclaicit dans la zone atteinte. C'est donc la décoloration d'une zone qui va vous indiquer l'organe qui développe une affection. Chez la plupart des yeux sombres la trame n'est plus du tout visible et on est donc obligé de s'en tenir à cette décoloration, ou zone plus sombre au contraire, dans les affections chroniques.
Le processus des affections se manifeste d'abord par la couleur, puis par la surélévation des fibres et leur décoloration, ensuite formation d'une cavité ouverte (vers l'extérieur), ensuite fermée si elle est terminée. Si le fond de cette cavité est noir c'est que la destruction cellulaire est établie. Si on aperçoit des fibres au fond de la géode c'est que l'affection s'est bien terminée. Une géode située vers l'extérieur de l'iris et qui ne touche pas la collerette est moins grave car elle ne concerne en général que la zone de la peau ou en tous cas les organes superficiels.

LES TACHES :

LES TACHES TOXINIQUES : En général elles sont grosses, visibles à l'oeil nu, souvent nombreuses et semblent posées sur l'iris. Elles sont souvent de couleur foncé et elles indiquent une auto-intoxication, ce que les homéopathes appellent la "Psore"

LES TACHES RESIDUELLES : Moins visibles, plus petites et au contraire des taches toxiniques elles paraissent enchassées dans la trame de l'iris. Sombres (bleu foncé dans les iris bleus et noir dans les iris marron) elles indiquent une cicatrisation de dermatose ou d'une blessure ou de fracture. Elles peuvent signaler une sclérose, une parasitose, un calcul, etc... suivant la localisation. Elles ont donc une valeur locale trés importante.

LES PIGMENTS : PLus petits que les autres taches, c'est leur valeur diagnostique qui fait leur intérêt. Ils indiquent aussi l'intoxication, mais plus avancée. Par exemple noirs, et cerclés d'une zone plus claire, ils indiquent le cancer. Un cancer digestif par exemple est situé contre la collerette, formé d'un amas de petits pigments, il empiète aussi bien dans la zone de la pupille que dans la zone des fibres en les recouvrant.
En matière de pigments et de taches, l'importance est inversément proportionnelle à la grosseur. C'est à dire que plus ils sont petits et nets et plus ils sont l'indication d'une affection sérieuse.

LA PEAU :
Et pour terminer en allant toujours plus loin vers la périphérie, nous nous trouvons à la limite de notre corps, de tous nos organes, et à la limite nous trouvons bien sûr, la peau qui est notre frontière entre le monde environnant et nous mêmes. Elle borde l'iris sur tout son contour. Et elle nous donne elle aussi de précieuses indications. J'ai eu l'occasion de parler d'elle à propos de l'alimentation macrobiotique car les gros mangeurs de céréales ont cette zone trés foncée ou même noire ce qui signifie qu'il y a sclérose des petits vaisseaux et que la circulation veineuse de retour se fait mal. D'ailleurs ces gens-là n'ont plus le rose aux joues, ils ont une couleur jaune foncé ou plutôt marron. C'est vrai que ce cercle noir entourant de jolis yeux bleux ça fait trés joli, ça souligne l'éclat des yeux et la couleur, mais au point de vue signification  c'est moins reluisant.
 En vieillissant, vous voyez apparaitre des nuages blancs dans cette zone, le gérontoxon, qui signifie une sclérose des petits vaisseaux et ces nuages vont en s'épaississant jusqu'à recouvrir tout l'iris. La sclérose est totale, le voyage est fini. Vous en avez un exemple dans la photo ci-jointe, un début de gérontoxon. Toute notre vie nous avons été dominé par notre force vitale qui rejetait tout vers la périphérie mais à la fin elle n'arrive plus à contenir les agressions, à les rejeter, et c'est l'inverse qui se produit, les envahisseurs gagnent chaque jour du terrain, et à ce moment-là ce n'est plus la force centrifuge qui domine mais une force centripète qui va de l'extérieur de l'iris vers le centre ; la terre nous attire et c'est elle qui gagne toujours.

Il faut surtout retenir que ce que l'on trouve au niveau de la zone organe n'est que la conséquence d'un autre déséquilibre ou affection que l'on retrouve en allant vers le centre de l'iris en vertu de la force centrifuge qui anime toute vie. Et comme je suppose que ce qui vous intéresse c'est l'origine du mal et non pas le symptôme qui lui, est beaucoup plus visible, surtout quand il se manifeste par des douleurs, ne vous focalisez pas sur ces signes mais cherchez ce qui les a provoqué. L'Iridologie est simple et logique comme devrait être également la façon de se soigner. La santé réclame le retour aux sources, à la nature, aux choses simples, elle est "naturellement naturelle".

Publié dans santenature

Commenter cet article

Rajaa 12/03/2016 17:41

Bonjour,

En lisant votre article sur l'iridologie , merci de vos explications , et d'après une analyse de mes iris j'ai constaté des anomalies.
est ce que vous pouvez m'aidez sur ce sujet ? en vous envoyant mes photos.? si ou comment faire ?
Merci infiniment .

Rajaa.

Boisvert 12/03/2016 19:09

Désolé mais je l'ai refusé à beaucoup.

Pascale 08/11/2015 17:44

Merci beaucoup pour cet éclairage.j'ai vraiment de la chance d'avoir trouvé votre blog. Aussi, je me demande depuis assez longtemps , que signifie une lacune sur la collerette (si elle n'est pas placée sur les glandes) entre 10 h et 12 h pour l'Iris gauche et entre 12 h et 2 h pour l'Iris droit ?
Si j'ai d'autres questions de ce genre, puis je vous les poser ici ?

Boisvert 08/11/2015 17:53

Bonjour Pascale,
Une lacune est importante si elle est ouverte vers l'extérieur. Et il m'est difficile d'en parler parce qu'il faut voir son emplacement exact, collé à la collerette, décollé. La collerette est-elle déformée à ce niveau, il y a plein de questions qui nécessitent un examen direct du sujet. C'est trop important pour que je me permette même un petit diagnostic que je n'ai en plus pas le droit de poser. Les naturopathes ne donnent que des indications sur le terrain puisque c'est lui le plus important.

Pascale 07/11/2015 22:35

Depuis longtemps je cherche des photos ou une photo qui illustre le signe irien du cancer. Je connais bien la théorie mais je n'en ai jamais vu.
En avez vous une que vous pourriez mettre sur votre blog ? et aussi des phots de pigments, car je voudrais pouvoir les identifier sans hésiter.
Un gros merci d'avance

boisvert 08/11/2015 05:27

Le signe irien du cancer n'existe pas. Donc vous ne le trouverez jamais. Ce que l'on trouve dans l'iris c'est un terrain psorique, cancérinique, et sur ce terrain apparaît une inflammation qui se signale par une zone plus claire. Donc à partir de ces signes on va soupçonner un cancer en développement. C'est par la suite que l'on va apercevoir des destructions cellulaires, comme sur la coupe d'iris.
Quant aux pigments que vous voulez identifier sans hésiter là non plus vous serez déçue car n'importe quel médicament va en placer dans l'iris et la couleur change à chaque fois. On peut dire qu'il y en a des milliers mais ils n'ont aucune signification précise sinon celui d'une pollution. Ce n'est pas cela qui est important à observer même si c'est ce que l'on voit en premier. Le plus important c'est la collerette sur laquelle se positionne les vertèbres et les glandes endocrines.

Valentina 04/08/2015 19:02

Bonjour, je vous ecris pour mon fils de 4 ans qui souffre d'un trouble du spectre autiste. J'ai vu a œil nu un voile de pollution dans son oeil, comme quand on voit de l'essence sur l'eau, qu'es Que ca peut etre a votre avis? merci beaucoup

boisvert 05/08/2015 06:40

Bonjour Valentina,
Sans voir l'oeil il m'est difficile de dire ce que cela peut être. Par contre pour l'autisme, le régime cétogène a eu de très bons résultats avec. Je vous donne le lien : http://santenature.over-blog.com/2014/12/regime-cetogene-pratique.html

camille 27/07/2014 10:41

Bonjour, votre article est très intéressant mais y a-t-il plusieurs signes qui montrent un processus inflammatoires autre que la pigmentation ?

Boisvert 27/07/2014 14:51

Bonjour Camille,
Vous avez un signe très net et visible à l'oeil nu, un capillaire rouge qui s'approche de la périphérie.