TYPOLOGIE - TERRE

Publié le par Fernand Joubert

TERRE :
SIGNALEMENT : La stature est moyenne, trapue. Attitude lourde, démarche pesante. Raisonnable et  équilibré. Il a des gestes vulgaires. Front bas et large, nez concave. Bouche grande et sérieuse. Menton rond et gras, oreilles grandes avec lobe en cerise. Cheveux noirs, sourcils droits, épais, yeux bruns. Teint frais, buste court. Bras gros et courts, mains courtes et solides. Jambes courtes et grasses comme les pieds. Parait robuste, massif, impossible à détruire. Le visage est presque carré. Le regard est rude, assuré, jamais timide. Les lèvres sont épaisses, les maxillaires larges et lourds, les pommettes effacées. Chez la femme Terrienne, les seins sont plantureux, arrondis, les reins cambrés. Les articulations sont grosses. Les gestes sont peu fréquents. La voix est sourde et souvent rude. Caractéristique particulière, Ils ont une tendance invincible au sommeil dès qu'ils sont immobiles.
L'ESPRIT :  La faculté maîtresse du Terrien c'est le Bon sens, la raison qui semble guider toutes leurs actions. Pas compliqués, raisonnables. Ni Instruit, ni inspiré, ni enthousiaste, l'imagination est pauvre et sans vivacité. Pas de philosophe, trés matérialiste, s'appuie sur les faits et sur l'expérience.. Pas d'aptitude artistique mais du solide, du bon et du bien fait. Sens inné de l'équilibre et de la justice.
CARACTERE : A la fois dur et bon, dur pour lui et dur pour les autres. S'il veut être gracieux et aimable il le fait avec maladresse. Mouvements de mauvaise humeur et bizarreries de caractère. Leurs rapports sont parfois difficiles et désagréables. Cependant ils sont bons mais d'une bonté rude et loyale. Peu enclins à la délicatesse des sentiments pas plus qu'à la tendresse. Travailleurs obstinés, tenaces, agissent plus qu'ils ne parlent. Leur colère est terrible et redoutable.. Sédentaires, attachés à leur foyer, à leur maison. Deviennent trés facilement avares. C'est un "paysan" attaché à la terre, au travail manuel, à la vie simple. On pense à des hommes comme Guy Roux, ou encore comme Poulidor. La Femme Terrienne est avant tout une bonne ménagère, trés économe. C'est la mère par excellence ; Elle élève bien ses enfants, un peu trop sévèrement. Commande avec plaisir  et avec autorité. Jalouse la suprématie de l'homme, est fière et hautaine. Courageuses et travailleuses.
PREDISPOSITIONS MORBIDES : C'est un  sujet robuste. A tendance à se ramasser sur lui-même. Sa respiration devient difficile, le coeur mal irrigué, se fatigue. Des poussées d'asthme se manifestent, ainsi que des irrégularités du coeur. Troubles digestifs également car il ne prend aucun soin de lui. Dyspepsie et entérite le guettent. Insuffisance hépathique. Auto-intoxication et même état cancérinique. A un gros besoin d'élimination alors qu'il dort tout le temps. Il se décourage facilement devient asthénique, triste, déprimé. Il rumine ses tracas; devient méfiant, soupçonneux. Peut aller jusqu'à l'avarice sordide. C'est la chiffonnière misérable dans le grabat de laquelle on trouve, à sa mort, des liasses de billets de banque. Son aspect devient sinistre et repoussant.
SES REMEDES : NUX VOMICA : Digère difficilement, lourd aprés le repas. Somnolent, gonflé, éructations. Constipation de règle avec besoins urgents et inefficaces. Hémorroïdes internes trés douloureuses, qui saignent, améliorées par des compresses froides. Mauvaise humeur constante. Irascible et agacé, ne peut supporter la contradiction. Une chose le calme, dormir. Un court sommeil améliore immédiatement le sujet de Nux Vomica. Son foie est congestionné.
SEPIA : La congestion portale s'accentue. Le malade souffre du foie. Constipation avec sensation de poids lourd dans le rectum. Tâches jaunes à cheval sur le nez. Tâches jaunâtres et brunâtres sur le ventre, les épaules, le dos. Urines troubles, colibacillose, cystite. Tristesse, recherche la solitude dans laquelle il se complait.
LYCOPODIUM : Ne peut plus manger. Sitôt qu'il mange il est aussitôt rassasié et gonflé et cependant il a faim, même la nuit il se lève pour manger. Foie pesant, douloureux. Constipation, selles petites, dures, difficiles à évacuer. Le foie n'est plus congestionné il est altéré. Le terrien prend de l'alcool. Il est irritable et susceptible et trés vite découragé.
SULFUR : Le remède par excellence de l'auto-intoxication. Une dose de Sulfur tous les 15 jours ou tous les mois lui est bénéfique
On peut également trouver chez eux les médicaments HEPAR SULFUR, BARYTA CARBONICA, OPIUM.
Pour en terminer avec la typologie, vous comprendrez que chacun a une typologie différente même parmi tous les terriens, et  chaque cas est différent. D'autre part certains individus recoupent plusieurs types et sont une combinaison de 2 groupes  mais j'ai pu me rendre compte que si le sujet est bien typé, ses caractéristiques, ses symptômes et prédispositions sont exacts à trés peu de choses prés.Typologie-026.JPG

Publié dans santenature

Commenter cet article