LES SUCRES RAPIDES

Publié le par Fernand Joubert

Les sucres rapides se rapprochent par leur action des produits laitiers. Mais contrairement au lait, on n'a jamais dit que les sucres et les produits sucrés étaient bénéfiques pour la santé. Leur consommation n'est là que pour satisfaire notre gourmandise. Mais celle-ci est immense, alors les sucres rapides se sont glissés partout. Et le résultat est le même, il y a agression de la muqueuse intestinale, décalcification avec ostéoporose pour les plus agés et installation de la spasmophilie.
La mode actuelle veut que dès le matin on ingurgite un grand verre de jus de fruits. Même dans les hôtels le jus de fruits est là, et ne croyez pas que ça date de longtemps, non, non ! c'est quelque chose de tout nouveau, moi je suis vieux, mais pas le jus de fruits au réveil, nous avions notre morceau de pain et notre barre de chocolat, c'est tout. Et pourtant, ce jus de fruits, il est paré de toutes les vertus, il est plein de vitamines, de sels minéraux, c'est du soleil en bouteille. Et pourtant les colitiques ne les supportent pas, bizarre pour un produit aussi ensoleillé.
Et parmi les sucres rapides, nous trouvons le jus de fruits, les laitages que nous avons vus, le miel, lui aussi paré de toutes les vertus mais qui n'en est pas moins un sucre rapide aussi agressif que tous les autres, et bien sûr les confitures, les yaourts, trés sucrés, les biscuits en tous genres, et aussi les fruits,  composés de fructose qui est un sucre rapide. Tous ces aliments pris au réveil vont agresser votre muqueuse intestinale et provoquer les désordres que nous avons vu plus haut. Comme nos grands parents il serait mieux de garder ces sucres rapides pour la fin du repas, car ils seraient alors pris dans le bol alimentaire et mélangés à des farineux ils se transformeraient en sucres lents et deviendraient beaucoup moins agressifs. 
En tous cas préférer les sucres non raffinés ou le miel que les sucres blancs, trés blancs. Tellement blancs que si notre corps ne s'y adaptait pas ils seraient parfaitement inassimilables et encore moins désassimilables. Alors notre corps les englobe de matières puisées dans notre corps lui-même et en fait des aliments que l'on va pouvoir éliminer malgré tout. Mais pour se faire, ce sont pleins de minéraux qui s'en vont pour fabriquer ce nouvel élément ce qui a fait dire à juste titre que le sucre blanc décalcifie. Nos pauvres dents qui n'y sont pour rien donnent leur calcium pour la cause commune et pour assouvir notre gourmandise. 
Alors si vous ne pouvez pas vous passer de sucres, changez vite pour du sucre non raffiné qui a encore tous ses minéraux et qui n'est pas devenu cette matière inerte qui est aussi vivant qu'une pierre. Le sucre blanc a toujours été pour moi le fléau numéro 1 de toute notre alimentation.
Evitez de manger ces sucres rapides tous seuls, les mélanger toujours avec des farineux. Ceci est valable même pour les fruits. La sagesse de nos aieux le savait puisque le fruit était toujours mangé en fin de repas, mais nous, civilisés nous avons tellement de meilleures choses à mettre en fin de repas !
 Allez, bon appétit quand même !

Publié dans santenature

Commenter cet article

Jean-Yves CAILLET 21/09/2009 18:46

Bonjour,j' ai vu il n' y a pas longtemps qu' au Moyen-Age il était conseillé de manger les fruits avant les repas, en tout cas je m' y suis habitué et je préfère cette façon de faire.

boisvert 21/09/2009 20:35



Et c'est aussi la solution que j'ai choisi et que j'utilise. Je prends les fruits une demi-heure avant les repas. Surtout le repas de midi.


 



sarelha 20/09/2009 16:53

Bonjours !Je ne comprend pas bien pourquoi vous dites qu'il faut manger les fruits en fin de repas alors que tous les naturopathe disent le contraire car les fruits en fin de repas fermente les aliments. Pouvez-vous m'éclairer sur le sujet ?Et pour ce qui est du petit-déjeûner vous ne conseillé pas de fruits ? Alors quoi manger ?

boisvert 20/09/2009 18:50


Losqu'on mange des fruits en dehors des repas, ils passent trés bien, ne provoque pas de fermentations.
Par contre il faut savoir que le fruit est un sucre rapide et qu'il est donc légèrement corrosif pour la muqueuse intestinale. Par ailleurs il y a une autre chose à avoir à l'esprit, plus on
dissocie les aliments moins on assimile (c'est le principe de la monodiète) et au contraire plus on associe des aliments différents, plus on les assimile.
Je n'ai jamais interdit les fruits au petit déjeuner. Par contre j'ai dit que le premier aliment devrait être un aliment solide comme un farineux qui servira d'éponge contre les
sécrétions corrosives. Mais un fruit peut suivre si vous n'êtes pas en recherche d'élimination.
Bien à vous !