LE SYSTEME DIGESTIF

Publié le par Fernand Joubert

Le système digestif est aussi perfectionné que compliqué. Et une réalité incontournable, on doit manger pour vivre, car si on ne mange pas on meurt. Mais par ailleurs j'ai eu l'occasion de vous dire que l'individu est une transformation des aliments qu'il ingère. Donc il nous faut manger équilibré et le plus varié possible car la diversité favorise l'assimilation. Les gens seuls mangent souvent la même chose les mêmes aliments et c'est la cause de surcharges, de carences en vitamines et minéraux.Mais, pour en revenir à notre système digestif, son rôle est trés important car les aliments ne peuvent être assimilés tels quels, ils doivent avant tout être transformés. Et à l'heure d'aujourd'hui on en est arrivé à suivre les aliments tout au long du tube digestif et même à photographier le moment où ils passent dans la circulation sanguine.
Et le premier organe que ces aliments rencontrent c'est une sorte de chaussette, c'est notre ESTOMAC. Il peut contenir jusqu'à 2 litres d'aliments qu'il garde tout en les broyant et les mélangeant. Il permet à ces aliments d'entrer dans L'INTESTIN GRELE effectivement digérés et rendus utilisables pour l'organisme. L'intestin grêle est une véritable usine chimique extraordinaire qui mesure 4 à 5m de long et qui, grâce à de multiples replis, atteint une surface énorme. Son rôle est de transformer les molécules complexes en molécules élémentaires qui sont seules acceptées par l'organisme. Ce travail est trés rapide au contraire de l'estomac où la station peut-être trés longue. Et d'ailleurs lorsque la limite raisonnable d'ingestion a été franchie, on ne dit pas, mon intestin grêle ne fonctionne pas  mais au contraire "ça m'est resté sur l'estomac". Car l'estomac ne débite pas plus de 5 calories par minute ce qui correspond à une digestion moyenne de plusieurs heures et jusqu'à 8 ou 9 heures pour évacuer les graisses.
Aprés l'estomac et l'intestin grêle nous trouvons LE COLON qui mesure à peine 1 mètre et qui ne reçoit environ que 10% des aliments ingérés, principalement les fibres des légumes verts, des fruits et des céréales. Ces résidus vont le faire fonctionner et lutter contre la constipation. Ils seront la nourriture des bactéries car ces dernières sont aussi nombreuses que les cellules de l'ensemble du corps humain, soit 10 millions de milliards, excusez du peu. Comme des charognards, elles se nourrissent des résidus, les modifient et aident à former une selle normale. voilà pour le fonctionnement de l'ensemble digestif.
Tout cela se passe bien lorsque l'alimentation est normale, équilibrée et frugale. Mais lorsque , aprés un énorme repas, c'est trop, c'est le premier rencontré qui se révolte, soit l'estomac. Nous avons vu qu'il régule la sortie, mais lorsqu'il y en a trop, au lieu de s'ouvrir davantage pour aider à évacuer, il ferme au contraire le débit et la personne sent à ce moment que ça ne passe pas, et dans ce cas, il n'y a qu'une issue c'est le vomissement, retour à l'envoyeur.
De toutes façons, pour aider notre système digestif à bien faire son travail, il faut éviter de trop manger,  c'est la règle d'or, indépendamment de la qualité des aliments. Pour le transit intestinal, il faut des fibres, donc des légumes verts, des fruits, le pain complet et une activité physique régulière, comme la marche ou la course d'endurance.
Sans verser dans des diététiques plus complexes et souvent plus carencées nous étudierons une façon simple de s'alimenter pour aider le système digestif à bien fonctionner et ensuite quelques remèdes naturels pour l'aider.

Publié dans santenature

Commenter cet article