LA GRIPPE

Publié le par Fernand Joubert

Nous avons vu que la grippe provenait d'une accumulation de déchets colloïdaux et que les microbes et virus oeuvrent pour nous débarrasser de cette surcharge qui nous tuerait vite si rien ni personne n'intervenait. C'est une maladie pratiquement sans douleurs mais avec beaucoup de fièvre, donc la signature est évidente il faut éliminer des colles. Ca n'est pas pour rien si les bronches, les sinus, les organes de la respiration sont atteints et éliminent des mucosités en abondance. Les microbes et virus sont là pour nous y aider car sans eux nous mourrions trés rapidement. Seulement voilà, ces amis qui ne nous veulent que du bien, et qui ne sont là que pour notre bien, sont tout de même un peu envahissants et leur travail de nettoyage ne se fait pas sans désagréments. Aussi, il est trés important de prévenir, de nettoyer le terrain, afin de pouvoir leur dire "mes amis, passez votre chemin, ici, la maison est propre, pas de travail pour vous".

PREVENTION :
Nous l'avons vu il faut avoir l'organisme propre et tous les moyens que nous avons étudiés jusqu'ici à ce sujet peuvent trouver leur place. A commencer par le jeûne court, périodique, qui va du repas que l'on saute à 1 ou 2 jours de jeûne, sec d'abord et terminé par de l'eau peu minéralisé avant la reprise alimentaire. Jeûne sec puisque nous devons éliminer des colles et que ces colles ne s'éliminent qu'en séchant l'organisme. Dans le même sens toutes les monodiètes dites sèches sont valables - Macrobiotique (90% de céréales et 10% de légumes non farineux cuits), Légumes ou fruits cuits. Tout cela, en courtes périodes hebdomadaires. Un exemple : Remplacer le repas du soir des lundi, mercredi et vendredi par de la compote de pomme non sucrée. Cela va sans dire que dans les périodes où la grippe sévit il ne faut pas faire de gros repas et la frugalité est de bon ton. Curieusement, vous constaterez que les épidémies de grippe arrivent trés souvent aprés les grosses libations de fin d'année, le mois de janvier étant terrible.
- En HOMEOPATHIE on recommande de prendre une dose chaque mois d'hiver de BIOTHERAPIQUE INFLUENZINUM. En période d'épidémie déclarée prendre une dose par semaine pendant 3 semaines et ensuite passer à une dose par mois. On peut faire précéder la prise d'Influenzinum par une dose de sulfur iodatum 7CH la veille et le lendemain de la première prise d'Influenzinum  prendre l'association de Sulfur 5CH et Eupatorium Perfoliatum 5CH pendant 48h. Sinon il y a des risques de Mini-grippe.
- Veiller à ne pas être en manque de magnésium, et une petite cure de Magnésium dans ces moments-là ne serait pas du luxe.
- L'essence de RAVENSARA aromatica est un stimulant immunitaire, antivirale, antibactérienne, anti-infectieuse et est tout à fait indiquée en cas de période grippale.
4 à 5 gouttes par jour pendant 21 jours.
- En prévention toujours, on peut ajouter les oligo-éléments : Cuivre-Or-Argent qui est un véritable antibiotique naturel et non violent. 2 doses par semaine à titre préventif de la grippe. Il combat aussi l'asthénie post-grippale.

TRAITEMENT DE LA GRIPPE :
Lorsque la bête est malade et que le virus est déjà chez vous, il s'est mis au travail et peu de choses peuvent l'arréter. C'est un peu tard, mais jamais trop tard pour ne pas en rajouter. D'ailleurs dans ces moments-là l'appétit a pratiquement disparu vous indiquant clairement la conduite à tenir. Moins vous mangez et plus vite le travail des virus sera terminé. Plus vous mangez et plus longue sera la période de désagréments. Donc en matière d'alimentation mangez le moins possible, et rien, c'est encore le mieux.
 On peut néanmoins apporter des palliatifs qui, s'ils ne guérissent pas, peuvent soulager et améliorer votre condition.
HOMEOPATHIE : Il faut savoir que même si vous jeûnez vous pouvez prendre de l'homéopathie qui est tellement diluée qu'elle n'ajoute rien à votre pollution.
OSCILOCOCCINUM dès les premiers symptômes. Renouveler 3 fois toutes les 8 heures. Influenzinum est préventif et Oscillococcinum est curatif.
EUPATORIUM PERFOLIATUM en basses dilutions. Nous sommes ici en période de maladie aigue donc les basses dilutions sont la règle.4 ou 5CH. C'est le grippé coubatu et céphalalgique. Irritation trachéo-bronchique. L'état est fébrile.
PHYTOLACCA a moins de céphalée, moins de trachéo-bronchite mais plus de fatigue. Répond à une grippe  par temps froid et humide.
IPECA Plus d'asthénie, meurtrissure plus accentuée, des nausées
GELSEMIUM : Beaucoup de torpeur, absence de soif et d'agitation, le pouls est lent, les frissons sont dorsaux et s'accompagnent de tremblements. La grippe vient surtout en période humide et chaude.
RHUS TOXICODENDRON : Beaucoup de raideurs chez ce malade mais il est amélioré par le mouvement. Moins de  trachéo-bronchite.
FERRUM PHOSPHORICUM : Inflammations aigues avec fièvre. La face est chaude et pâle, le pouls rapide, la toux sèche, spasmodique provoquant une douleur à la poitrine, peu d'expectorations.
Mais  il faut penser à la grippe avant, et il est bon en période de contagion d'y penser : Pour cela on prendra chaque jour 3 ou 5 granules de ECHINACEA 4CH et tous les 15 jours une dose de INFLUENZINUM 15 CH
Tous ces médicaments sont à prendre en 4 ou en 5CH et 3 granules 3 fois/jour.

DIVERS TRAITEMENTS :
- Lavage complet avec 1/4 de vinaigre. Enveloppements froids de la tête. L'eau froide est à mettre aussi dans les préventifs de la grippe en ce sens qu'elle fortifie l'organisme.
- Grog au Rhum avec 3g essence de cannelle, 2g essence de Girofle, une écorce de citron non traité si possible, 2 grains de poivre, et un peu de miel. Si vous ne mettez pas trop de rhum (les coquins) vous pouvez le faire 2 ou 3 fois dans la 1ère journée. L'essence de Girofle est un puissant réducteur qui tue le sarcopte de la gale en quelques minutes seulement. C'est un antiviral.
- La grippe arrive fréquemment en période froide et non ensoleillée. Une carence en vitamine D a été souvent évoquée et il serait intéressant de pratiquer un peu d'ensoleillement à la moindre occasion. Aprés tout il faut réhabiliter ce bon vieux soleil dont tout le monde a peur aujourd'hui. Il soigne lui aussi.
- Penser à la Propolis sous toutes ses formes.
- Des infusions de feuilles de Bouleau, de fleurs de pensée sauvage, de tilleul, de Serpolet contre les accés de toux,de fleurs et de feuilles de Bourrache qui provoquent une forte transpiration. On peut utiliser en décoction l'écorce de Bouleau ou de noisetier. Autres plantes utiles : Ail, Angélique, Bouillon blanc, Fenouil, lavande,lierre terrestre, Mélisse, Oranger, Rose, Sauge, Thym, Violette.
L'Echinacée a une action antivirale, elle prévient et traite les rhumes et les grippes et peut être prise en prévention.
- Les HUILES ESSENTIELLES sont ici trés intéressantes car elles sont toutes plus ou moins bactéricides et antivirales. Préférences pour La GIROFLE, L'HYSOPE et le LEMONGRASS. Mais aussi l'Ail, le Basilic, la Cannelle, la Camomille, l'Eucalyptus, l'Eucalyptol, la Lavande, Niaouli, Pin, Romarin, Santal, Sauge, Thym et Serpolet.
Vous pouvez vous faire préparer un composé de plusieurs HE comme : zeste de citron, ravintsara, girofle, thym à thujanol, et pourquoi pas de la teinture de propolis pour lier le tout : 2 gouttes de chaque pour 50ml de propolis.
Vous pouvez également vous frictionner le thorax avec quelques HE comme Niaouli, eucalyptus radié et ravintsara. En passer sur l'intérieur des poignets.
 Parfumer l'air ambiant avec des HE en vaporisation : Citron, eucalyptus, thym, etc...
- Contre les maux de tête prendre des bains de bras chauds et froids en alternance.
- Les Teintures Mères : 
BETULA ALBA TM 20 gouttes 4 fois/jour, stimulation de la diurèse, dépuratif et un antoxémique et antirhumatismal. 
PHYTOLACCA DECANDRA TM 4 fois 10 gouttes pendant 2 jours & 1 jour de repos et reprendre s'il est bien supporté. Action anti grippale trés nette mais légèrement toxique donc ne pas abuser. 
EQUISETUM ARVENSE TM (la Prêle) que nous avons étudié; Trés reminéralisant avec accroissement de la leucocytose, puissant diurétique 25 gouttes 4  fois/jour.

- Tous les aliments riches en vitamine C (Kiwi, citron, surtout). Ne pas hésiter à utiliser la vitamine C (acérola) en quantité. Aller jusqu'à 1g de Vitamine C par jour.
- Dans le même ordre d'idées on peut faire une cure de baies de GOJI qui sont 400 fois plus riche en vitamines C que l'orange et extrêmement riches en antioxydants.
- La couleur verte est favorable pour lutter contre la Grippe
- L'Argent est utilisé contre les maladies infectieuses les plus diverses. A la propriété de faire baisser la température. Renforce les défenses de l'organisme.
- Une petite cure d'Argile buvable en préventif n'est pas à dédaigner. Une cuiller à café d'argile dans un verre d'eau peu minéralisée, laisser reposer la nuit, mélanger le matin et boire le tout. Désinfectant pour tout l'organisme. Ne pas mettre de cuiller dans le verre car vous verriez la puissance de l'argile qui aurait grignotée le vernis au petit matin.
- Et puis, et surtout, il ne faut pas oublier l'extrait de Pépins de Pamplemousse que nous avons déjà étudié et qui est aussi bien préventif que curatif. En préventif on peut prendre quelques gouttes 3 fois par jour et en curatif 30 gouttes 3 fois par jour.

Publié dans santenature

Commenter cet article

leblond 25/05/2015 11:06

Pourquoi un virus touche plus une personne qu'une autre? D'abord l’imprégnation, plus vous êtes en contact direct avec le virus plus vous avez de chance qu'il s'installe dans votre organisme (intérêt des désinfections des mains, le port du masque...)
Ensuite il y a le terrain. C'est du bon sens plus vous êtes solide, en bonne santé et une hygiène de vie parfaite, moins le virus a de chance de se développer.
Enfin il y a des paramètres génétiques. Chaque être est différent avec ses forces et faiblesses.
A aucun moment je n'ai dis qu'un virus pouvait éradiquer l’humanité entière!!
Bien sûr certaines personnes sont immunisées contre des virus mortels et peuvent se l’inoculer. C'est aussi le cas de personnes mordues par des serpents et dont l'organisme synthétise un anti-poison. C'est aussi le principe du vaccin, n'est-ce pas! A ce sujet, Pasteur était un fervent défenseur du "terrain" qu'il jugeait fondamental.
Pas plus tard qu'il y a 2 jours, 16 personnes ont reçu le vaccin contre la rage d'urgence pour avoir caressé un chien enragé. Je ne sais pas vous mais moi j'aurai accepté le vaccin, même si mon alimentation est de qualité et que j'ai une bonne hygiène de vie.
Pour conclure, le malade avant la maladie mais les virus ne sont pas nos amis.

Boisvert 25/05/2015 18:25

C'est votre conviction et je n'ai aucune envie de vous la changer.

leblond 23/05/2015 19:25

Pour la partie génétique, ce n'est pas moi qui le dit c'est l'inserm http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/maladie-cas-tres-graves-grippe-expliqueraient-genetique-57690/
Prenez le cas du cancer du sein avec les gènes BRCA qui sont synonymes de 90% de risque de déclencher le cancer.
Pour les virus "amis", ce qui m'embête c'est que je ne comprend pas vos arguments, peut-être les avez vous détaillés dans un autre post? Déclencheur de nettoyage pourquoi pas dans le fait qu'ils induisent un phénomène d'épuration mais ils agissent comme des parasites qui cherchent un hôte. Le terrain ne change rien dans l'acquisition du VIH ou de la rage? Si vous vous faites mordre par un chien enragé, le terrain vous permettra de mieux vous défendre mais le virus sera bien là et aura le temps de détruire des cellules car vous n'avez pas la réponse immunitaire appropriée.

Boisvert 24/05/2015 05:38

Bonjour,
Comment comprenez-vous que les virus touche une personne plutôt qu'une autre ? Est-ce qu'ils ont appris à reconnaître, est-ce qu'ils font du social ? D'après votre théorie, un virus devrait éradiquer l'humanité entière si rien ne l'arrête. Alors bien sûr vous parlez de la rage et on ne peut parler d'un virus ami dans ce cas. Mais dans la littérature, vous pourrez trouver des hommes qui se sont inoculés volontairement des virus mortels et n'en sont pas morts, c'est donc qu'il y a autre chose que la dangerosité du virus (exemple, Ohsawa qui s'est inoculé les virus des ulcères tropicaux qui faisaient des ravages parmi la population sous les yeux du dr Schweitzer). Quant au VIH ce ne serait pas une épidémie, ce serait une pandémie, si tous ceux qui ont été en présence du VIH étaient contaminés. Mais je comprends que cette théorie a quelque chose de surprenant si on ne se réfère qu'aux théories de nos scientifiques qui ont été battues en brèche depuis longtemps par d'autres scientifiques. Mais curieusement les études des seconds ont été passées sous silence. L'industrie du médicament aurait trop souffert si on avait écouté ceux qui ont crié que le terrain était tout. Alors on a préféré crié "au fou !". Mais il faudrait débattre pendant des jours et remettre en question beaucoup de choses sur le thème de la maladie. Est-ce qu'il faut lutter contre la maladie ou est-ce qu'il ne faut s'occuper que du malade ? C'est toute la différence et elle est fondamentale.
Bonne journée !

leblond 23/05/2015 16:28

Une réaction à cette article. Si le terrain est prépondérant dans toute maladie infectieuse, la génétique rentre aussi en compte. Certains gènes peuvent mutés et faciliter la fixation du virus. Inversement des personnes immunodéficientes avérées peuvent passer des hivers tranquilles malgré l'exposition au virus. A noter que cette hiver, le pic infectieux à eu lieu en février (loin des fêtes) et a tué 18300 dont 90% de plus de 65ans. http://www.phyto-soins.com/fr/blog/actualites/le-virus-de-la-grippe-a-tue-18-300-morts-en-france-cet-hiver
Par contre, je ne comprend pas en quoi les virus sont nos amis. Ils prennent le contrôle de nos cellules, s'y multiplient avant de les détruire et d'en investir d'autres. On est loin de la symbiose avec les milliards de bactéries de nos intestins.
Rien à rajouter à vos traitements, article exhaustif !

Boisvert 23/05/2015 18:42

Bonjour,
Je ne suis bien sûr pas d'accord avec ce que vous dites mais il est permis de penser différemment dans notre beau pays. Pour moi, je soigne mon terrain et je persiste à dire que les microbes et virus sont mes amis, comme tous les êtres vivants, même microscopiques. Il n'est plus question d'hérédité, mais plutôt de mauvaises habitudes alimentaires qui ont détérioré le terrain, invitant ainsi les "nettoyeurs".

Aléthéia 29/02/2012 16:56


Je voudrai juste apporter mon témoignage au sujet de la grippe.


Elle a commencer avant hier dans la nuit, frisson, je me sentais pas super. Et puis j'ai pris ma température 37.8°C pourtant je n'étais vraiment pas bien et ... 30 min plus tard je l'a reprend
39.5°C. Donc voilà avec tout les symptomes habituels qui l'accompagne frissons, sueurs, courbatures, très mal a la tête, pas du tout faim...


Tout cela s'et passé hier et ce matin je me sentais bien, toujours fatigué mais beaucoup mieux, j'ai repris ma température ... 37°C ! J'ai soigné ma grippe en 24H !


Alors voilà mes "armes naturelles de bataille". D'abord comme écrit dans cet article ne pas manger et la meilleur solution. Bon c'est pas très compliqué car de toute manière en générale, on a pas
vraiment faim. Donc j'ai fait un jeûne d'au moins 36H. Après j'ai bu 3 verres d'eau mélangé a du chlorure de magnésium (pour renforcer le système immunitaire), j'ai mis dans mon diffuseur d'huile
essentielle de la HE Ravintsara et sur un mouchoir de la HE eucalyptus + je m'en suis mis sur le torse.


Après pour mon mal de tête, ce qui est très efficace, c'est l'HE de menthe poivrée (mélanger à un huile) à se mettre sur les tampes...En 10 min maxi le mal de tête est vraiment atténué de moitié.


Et puis surtout, la recette c'est du REPOS. Je suis restée allongée toute la journée à dormir ou à lire. Mais je pense que j'en avais vraiment besoin.


Enfin voilà mon témoignage, en conclusion je dirai que les medecines naturelles sont vraiment très efficaces. Je n'ai pas souvent eu la grippe, mais auparavent j'allais chez le medecin, avec les
médicaments qu'il me donnait j'en avait de 3 à 4j a rester clouer au lit... Et puis avouons que rien que pour nos sens les huiles essentielles sont plus agréables que des médicaments ou de la
poudre (berk). Faîtes confiance à votre corps, et il vous le rendra,


 


Bonne journée

boisvert 03/03/2012 16:47



Merci pour l'excellent témoignage... de saison.



d'Ydewalle 28/11/2011 17:45


Bravo pour votre Blog.


En ce qui concerne l'extrait de pépins de pamplemouse, j'en suis aussi FAN! Je ne peux que vous conseiller de prendre celui le plus concentré en principes actifs naturesl...don le plus
"amer"...come si on croquait un véritable pépin! Personellement, je prends le CITRIPUR (laboraoire PROVERA). il existe en gouttes ou en gélules.


Je l'achète sur www.streetnature.com.


Merci pour vos témoignages à ce sujet!