BLOCAGES VERTEBRAUX

Publié le par Fernand Joubert

Nous avons vu plus haut dans ce blog quelques manipulations simples, mais tout le monde n'a pas tous les éléments pour penser à un blocage vertébral. Si vous avez une radio ou un iridologue sous la main ou encore un chiropractor vous n'avez pas de soucis, pour les autres lisez ici quelques signes de blocage.

SIGNES DE BLOCAGE :
- Différence de hauteur des malléolles :
Le malade est allongé sur le ventre. Si cette différence est corrigée lorsque le patient a un bras au-dessus de la tête et un bras le long du corps, il s'agit bien d'un blocage lombaire et le côté du blocage sera indiqué par la main qui se trouve le long du corps. Si cette différence n'est pas corrigée c'est un blocage sacro-iliaque.
- Palper les apophyses transverses (de chaque côté des vertèbres), le côté douloureux indique le côté du blocage.
- Un dermatome vous indiquera aussi une mauvaise innervation  et en 
fonction de sa position la vertèbre qui est en cause. Contrôler ainsi le rachis dans son entier en partant du bas jusqu'aux vertèbres cervicales.
- Vérifier également s'il n'y a pas une diminution de l'amplitude de la tête en inclinaison et en rotation.
- Aprés chaque manipulation, même douce, fair faire quelques pas au malade afin de remobiliser le rachis. Un blocage primaire réduit peut tout arranger et le patient peut s'en trouver déstabilisé.
- Pour numéroter les vertèbres, partir de C7 qui donne une impression de grande mobilité alors que D1, celle d'en dessous, parait parfaitement immobile. L'Axis (2ème vertèbre cervicale) est la vertèbre dont l'apophyse épineuse est la plus longue.
- Si l'on a une fossette de Michaelis (située au-dessus de chaque fesse) plus basse que l'autre pratiquer "la pompe" du côté le plus haut. (Le malade couché sur le dos, le genou replié sur la poitrine)
- Une autre indication peut se manifester par le pli fessier, pas de la même hauteur de chaque côté.

DECONTRACTION DES VERTEBRES :
CERVICALES : Inclinaison d'avant en arrière, tourner la tête à droite et à gauche, incliner la tête vers la gauche puis vers la droite. 20 fois.
DORSALES : Debout, jambes écartées, bras tendus à l'horizontale, droits devant, paumes des mains en contact puis écarter les bras en creusant le dos.. Forcer jusqu'à avoir mal aux omoplates, 20 fois. Ce mouvement fortifie le coeur et augmente la capacité pulmonaire.
LOMBAIRES : Debout, jambes écartées, bras tendus à l'horizontale de chaque côté. Faire pivoter le buste en tournant à droite puis à gauche alternativement. 20 fois de suite. La tête toujours droite. Ce mouvement aide le foie à mieux fonctionner ainsi que les reins. On peut éviter ainsi lumbagos et sciatiques.

DEBLOCAGES LEGERS :
CERVICALES : Le malade est allongé sur le dos, coussin sous les épaules, tête pendante en arrière. Le praticien prend la tête et, en extension (toujours) produit des torsions de chaque côté, toujours en relaxation et en expiration.
DORSALES : Le malade est à plat ventre, bras écartés, coussin sous la poitrine. Le praticien s'assied à cheval sur les jambes du patient et, à chaque expiration,  il appuie au niveau de chaque vertèbre en balançant son corps en avant et en appuyant avec sa paume.
LOMBAIRES : Le malade est couché sur le côté gauche d'abord, coussin sous le bassin, la jambe du dessous étendue, la jambe droite repliée. La main gauche du malade est repliée sous sa tête qui est elle-même en arrière, le corps en arc. Le bras droit replié et en arrière. Le praticien, en face du malade, appuie sa main droite sur l'épaule supérieure du patient et sa main gauche sur la fesse et appuie simultanément sur les deux en écartant. L'angle de la jambe droite repliée variera pour assouplir toutes les vertèbres lombaires et chaque pression du praticien sera faite en expiration. Pratiquer de même couché sur le côté droit.
 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

kate 23/01/2013 11:36


Merci de votre réponse. Malgré une attitude positive, je la sens déprimée par ces manifestations incontrôlables. A bientôt

KATE 21/01/2013 15:21


Bonjour Boisvert, mon amie est tombée d'une échelle et s'est déplacée plusieurs vertèbres, elle a eu un corset pas mal de temps. Maintenenant ça va mieux mais elle a toujours quelques vertiges et
des pertes de mémoires. Que pouvez-vous lui conseiller ? Merci d'avance

boisvert 21/01/2013 15:43



Bonjour Kate, 


Si les vertèbres ont été déplacées, est-ce qu'elles ont été remises en place ? Il faudrait peut-être consulter un chiropractor, c'est la première chose à faire.


Une fois cette consultation passée et si tout va bien de ce côté-là, il faudra faire un peu de gymnastique mettant en mouvement toutes les vertèbres, notamment les cervicales par des rotations de
la tête, lentes et douces mais dans tous les sens. Une cure de silicium organique et de magnésium serait certainement la bienvenue pour reminéraliser tout cela.



boisvert 16/06/2008 20:19

Pas de panique, il n'y a aucune signification négative. Surtout si elles sont sur le même plan horizontal. Si nous étions ,tous pareil qu'est-ce que ce serait monotone !

caroline 16/06/2008 17:58

Alors là, j'ai encore appris quelque chose, je ne savais pas que les cratères que j'ai au-dessus des fesses portaient un nom !!! (fossettes de mickaelis) ! Je croyais que j'étais la seule à en avoir et je ne les aime pas du tout parce qu'elle sont très marquées (mais bon aucune importance). Par contre est-ce qu'on peut en déduire quelque chose (tu sais par rapport à la morphologie, petites oreilles, petite force vitale, ou les ongles, etc...). Peut-être que ça a une signification ?