La CYSTITE

Publié le par Fernand Joubert

Les statistiques disent qu'une femme sur 2 a souffert de cystite. Mais cette maladie n'est pas une maladie strictement réservée aux femmes. Les hommes aussi peuvent en être atteints.
LES CAUSES peuvent être multiples. On parle de rapports irritants, de tenues trop serrées, de toilette négligée. Pour moi c'est une maladie en "ite" et comme toutes les maladies en ite elle est due à une toxémie trop élevée. Comme j'ai eu l'occasion de le dire plusieurs fois, le microbe n'est venu que parce qu'il y a été invité. Même Pasteur l'a dit, le microbe n'est rien le terrain est tout. Mais c'est humain on veut tout le temps que ce soit la faute d'un autre.
ALIMENTATION : Ce sont des déchets colloïdaux qui encombrent l'organisme, il faut donc rechercher pour se soigner dans toutes les monodiètes dites "sèches". Si vous en êtes capables, commencer par un jeûne sec de 1 à 3 jours, toujours terminé par un ou 2 repas liquides, eau, jus de cuisson de légumes non farineux, jus de fruits, pour nettoyer ce que le jeûne sec aura fait remonter de votre système lymphatique. 
Sinon, vous pouvez aussi directement attaquer une monodiète, c'est à dire, un seul aliment. Pour cette cure préférez des aliments cuits qui favoriseront l'élimination alors que des aliments crus, même en monodiète, favoriseraient plutôt l'assimilation, ce qui n'est pas le but. Et là je ne peux pas m'empêcher de vous signaler la macrobiotique qui est une thérapeutique redoutable dans toutes les maladies infectieuses. 
J'ai une anecdote : Une de mes amies souffrait de multiples cystites récidivantes et malgré des soins allopathiques appropriés elle ne parvenait pas à s'en défaire. Elle m'a demandé ce qu'elle pouvait faire pour éliminer définitivement ces cystites. Alors je lui ai parlé de la macrobiotique. Je lui ai dit qu'on renouvelait 1/10ème de son sang chaque jour et que ce serait bien si elle arrivait à faire la macrobiotique stricte pendant 10 jours. Elle était tellement embêtée qu'elle n'a pas hésité une seconde et elle s'est mise à ne manger que du riz complet. Mais ça n'était pas facile et au bout de 7 jours, elle m'a annoncé qu'elle avait craqué, elle n'en pouvait plus de manger ce riz. Mais depuis ce jour, ses cystites ont disparues  et je ne l'ai plus jamais entendu dire qu'elle en souffrait, en seulement 7 jours de grosse restriction alimentaire.
Ceci pour dire que l'on peut  arrêter une infection en peu de temps et ça vaut peut-être le coup de faire un gros effort alimentaire pour cela. Il y a en fait  trés peu de maladies qui ne peuvent se guérir par des méthodes naturelles, mais par contre il y a beaucoup de malades pour lesquels la médecine naturelle ne peut rien. Ceux qui attendent la pilule miracle pour les guérir, ceux qui n'ont pas la volonté d'entreprendre une période de privations, ceux qui n'ont pas la motivation parce que leur maladie leur parait bénigne en rapport aux efforts alimentaires exigés, et enfin ceux qui n'ont pas la conviction que cet effort va être récompensé. Lorsque je voyais un mlalade arriver et me dire, j'en ai marre, je ferais tout ce que vous me direz de faire, je savais que celui-là était mûr, il allait se guérir, il avait suffisamment souffert. Maintenant la conviction ne viendra jamais non plus si le patient ne tente pas une première expérience avec son alimentation. Le malheur de la médecine naturelle c'est que le praticien, moi en fait, ne soigne rien du tout, c'est le malade qui fait tout le travail. Et, chez nous, on attend tout du médecin, une pilule et hop, la douleur s'en va. C'est un raisonnement simpliste, un  peu comme si vous mettiez un foulard devant vos yeux pour ne pas voir le camion qui va vous écraser. Mais c'est vrai, on ne voit plus le camion.
TRAITEMENTS NATURELS :
2 plantes que je considère comme essentielles : La Canneberge trés efficace contre Eschericcia
  coli. A prendre en prévention et même en période aigue. Cette plante est trés utilisée contre les cystites.
- La MYRTILLE connue pour ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires sur les voies urinaires. Là aussi en prévention et en période aigue. On peut l'utiliser en jus et donc en monodiètes en ne consommant que cela, ou bien en gélules, en tisanes, ou en Teintures mères.
- Les plantes utiles : Marjolaine, Origan, Girofle contre les douleurs. Autres plantes utiles, Le Santal, le niaouli, le genièvre, la lavande, la bruyère, la prêle, l'ortie, le bouleau, la busserole.
- En préventif : Préparer des fleurs séchées de bruyère avec des baies de genièvre que vous mettez à macérer pendant une bonne dizaine de jours dans un litre de bon vin rouge et boire avant les 2 repas.
- La barbe de maïs en infusion, l'Aubier de tilleul sauvage en décoctions.
- Une recette contre la cystite des prostatiques : Faire bouillir une grosse poignée de fleurs de bruyère dans un litre d'eau,  et laisser réduire d'un tiers. A boire tout le long de la journée.
- Une cure de magnésium dans ces moments semble tout à fait appropriée, sauf s'il y a des troubles rénaux associés.
- L'extrait de Pépins de Pamplemousse en préventif et en curatif
- En période de crise aigue, prendre des bains de siège chauds dans lequel on aura mis une décoction de prêle, mais aprés, il vaut mieux privilégier les bains et affusions froides qui sont trés efficaces. 
- Le vin blanc, le champagne, sont déconseillés car ils modifient le PH des urines et favorisent la prolifération des bactéries.
AROMATHERAPIE :


ORIGAN Compact
: HE Majeure dans ce cas. Antibactérienne, contre toutes les infections, très puissante dite à large spectre,  efficace contre les infections pulmonaires, intestinales, urinaires ou génitales. Antivirale,(herpès, zona, grippe etc...) fongicideantiparasitaire et tonique général (physique, mental et même sexuel)

Eucalyptus : Antispasmodique efficace, anti-inflammatoire et antalgique, indiquée dans les cystites les vaginites et les leucorrhées. 3 gouttes 3x/jour.
Thym (Thujanol, thymol, linalol) : Antibactérienne majeure, antivirale, stimulante immunitaire, fongicide, contre toutes infections, cystites, vulvites, vaginites, salpingites, urétrites, infections respiratoires, etc... 2 gouttes 3x/jour.
Girofle : Antibactérienne trés puissante à large spectre, fongicide, antivirale et stimulante immunitaire, anesthésiante, contre toute infection urinaire et intestinale, 2 gouttes 3x/jour.
SARRIETTE (cystites, colibacillose, sinusites) + CITRON, (insuffisance hépathique, excés alimentaire), 1 goutte de chaque 3+/jour
TEINTURES MERES :
DULCAMARA TM : Indiqué dans les maladies chroniques, le catarrhe de la vessie avec cystite, 3 x/jour 10 gouttes.
EQUISETUM TM la Prêle que nous avons vu plus haut, cette mauvaise herbe est un puissant diurétique, un réparateur des tissus, un reminéralisant de premier ordre à cause de la silice qu'elle contient, tous problèmes urinaires, néphrite, cystites, dysurie, 4x/jour 25 gouttes
GERANIUM TM : Indiqué pour les néphrites et la cystite 3x/jour 20 gouttes.
LAMIUM ALBUM TM : L'ortie blanche conseillée dans les cystites et les uréthrites. 3x/jour 15 gouttes.
PAREIRA BRAVA TM : Cystites et uréthrites 3x/jour 10 gouttes
SABAL SERRULATA TM : C'est un spécifique de l'hypertrophie de la Prostate avec une action marquée sur les organes uro-génitaux. Cystites surtout si liées à des problèmes prostatiques. 4x/jour 15 gouttes
UVA URSI TM La busserole : Antiseptique urinaire. A employer lorsque l'urine est alcaline. Arrêter lorsque l'urine est limpide. A utiliser dans les Cystites chroniques.
HOMEOPATHIE :
Les médicaments les plus fréquemment utilisés contre la cystite :
CANTHARIS en 4CH : Contre toutes les inflammations urinaires, génitales. Fortes douleurs urétrales, brûlantes.
MERCURIUS CORROSIVUS toujours en 4CH : Pour la néphrite et la cystite aigue. Ténesme trés violent avec douleur de brûlures,
TEREBENTHINA 4CH : L'urine est peu abondante, brun foncée avec quelquefois du sang, les mictions sont fréquentes et brûlantes.
CANNABIS SATIVA 4CH : C'est la Cystite et l'urétrite aigue avec vive inflammation de l'uretre, fortes douleurs à la miction, grande sensibilité du pénis et de l'uretre, les mictions sont fréquentes et peu abondantes.
S'il y a du pus dans les urines Biothérapique Pyrogénium 4CH et s'il y a colibacillose Formica Rufa 4CH

On peut ajouter à ce traitement des oligo-éléments comme Cuivre-Or-Argent qui est un véritable antibiotique naturel. ou Manganèse-Cuivre

- On peut s'y perdre dans tous ces médicaments, comment prendre le bon, comment privilégier celui qui convient le mieux et concentrer ses efforts sur le meilleur. Il serait bon que je vous donne mon avis et puis vos convictions feront le reste.
- Pour moi, c'est la diététique qui est primordiale et qui est nettement au-dessus de toute autre thérapeutique, naturelle ou non-violente. Ce que vous ferez dans ce domaine, que ce soit un petit jeûne ou une monodiète, ou une restriction alimentaire, vous apportera plus que le meilleur des médicaments que je pourrais vous indiquer. Avec l'alimentation on peut guérir 95% de maladies. Je devrais ajouter et beaucoup de volonté car c'est la partie la plus difficile à faire et c'est bien dommage, car moi aussi, je préfèrerais vous dire qu'une tisane va vous guérir du cancer mais ça ne serait pas vrai.
- Ensuite je plaçerais l'activité physique et la vie naturelle, avec hydrothérapie, respiration et vie affective harmonieuse.
- Puis viendraient les teintures mères car ce sont des concentrés de plantes et elles seront toujours plus efficaces que les tisanes
- Les essences que je plaçerais au même niveau que les teintures mères et pour les mêmes raisons.
- Egalement au même niveau quelques plantes spécifiques comme l'extrait de pépins de pamplemousse
- Ensuite les plantes en tisanes
- Et enfin l'Homéopathie que j'ai pourtant étudiée à fond, mais qui a une part de mystère qui ne permet pas de l'accréditer entièrement. Lorsque l'on prend une granule dans lequel il n'y a plus aucun principe actif, il faut aussi ajouter la foi et une profonde conviction pour y croire. Et, en tous cas, elle s'adresse plus à des maladies chroniques qu'à des maladies aigues. Car avec elle on a plus une réaction qu'une action.
Voilà pour mes priorités, je pense que je vais choquer certains en mettant l'homéopathie en dernier, mais c'est ma conviction, et puis elle n'est pas à proprement parler une médecine naturelle. C'est à vous de prendre vos responsabilités, c'est aussi cela la médecine naturelle, le malade a le droit de penser et d'avoir des convictions, puisque c'est lui qui va se soigner et se guérir.

 En naturopathie on soigne plus le malade que la maladie et, en plus, les rôles sont inversés, c'est le malade qui devient son propre médecin et c'est à lui de faire le boulot, c'est moins marrant, hein ? Alors bon courage à tous.

 

 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

Marie 04/07/2016 14:11

Bonjour Boisvert,

Et merci pour tous ces articles. Je suis le blog depuis des années et j'y ai trouvé de multiples conseils pour améliorer son hygiène de vie et sa santé.

Malgré tout je souffre de cystite récidivante depuis des années et malgré l'utilisation de méthodes naturelles cela se finit souvent par une cure d'antibiotique...
J'ai a nouveau ce matin un début de cystite que j'essaye d'enrayer avec de la busserole.
Je songe depuis longtemps à faire une cure de mono diète mais il est vrai que les remèdes les plus simples sont aussi les plus difficiles à mettre en oeuvre et demandent beaucoup de volonté et d'organisation.
J'envisageais une cure de 10 jours à base de riz complet mais d'après les derniers écrits, le riz n'est pas un aliment si bénéfique. Quel aliment choisir pour une cure de 10 jours?
Merci pour tes conseils

Boisvert 04/07/2016 16:26

Bonjour Marie,
Il vous prendre le cétogène. Vous commencez par un jour de jeûne sec et ensuite vous continuez avec le cétogène (sur ce blog). Vous pouvez ajouter 2 gélules de Quercétine (labo Nutrixeal) entre les repas. 1 au réveil et l'autre à 11h30 par exemple. Tout ce qui est glucide est inflammatoire, voyez ce qui vous reste à faire. Pas de fruits.

Boisvert 02/04/2015 19:57

Tous les glucides comme le pain, les pommes de terre, les féculents, ce sont des sucres. Les laitages c'est pareil. Parmi les laitages il vaut mieux privilégier ceux au lait cru de chêvre ou de brebis. Pas de beurre dans la monodiète, mais vous pouvez faire revenir quelques oignons ou petits légumes pour agrémenter le goût. L'huile sera de l'huile de noix de coco ou de l'huile d'olive, pour la cuisson. N'ayez pas peur de la légère acidité des urines, les bactéries non plus n'aiment pas ça.

Boisvert 02/04/2015 16:42

Bonjour Marianne,
Je n'en sais pas plus que ce qui est sur le blog. Mais ce qui importe c'est votre fille et il faut la sensibiliser à la diététique ce n'est que par là qu'elle s'en sortira. Il faut utiliser les monodiètes pour supprimer les putréfactions intestinales et les cystites disparaitront. Attention aux glucides et sucres divers c'est du poison pour votre muqueuse intestinale.

Marianne 02/04/2015 17:41

Bonjour,
Merci beaucoup pour la réponse rapide. En effet, je me suis aperçu des effets du sucre et des laitages. Ca fait environ 1 an qu'elle en consomme le moins possible. vous m'interpelez quand vous parlez des glucides, Du coup, je me demande si les pâtes, bananes, pain et autres aliments en contenant (c'est à dire une majorité des aliments) sont aussi nocifs que le sucre?
D'autre part, j'ai l'impression que les bactéries ne flambent pas avec le lait de chêvre (suis en train de tester car les laitages lui manquent trop), vous en pensez quoi?
en effet, je viens de devouvrir la monodiète sur votre site et je pense fortement lui faire essayer. Il me semble que le riz est acidifiant (elle a les urines acides si elle ne fait pas attention). J'ai pris l'habitude de mettre du bicarbonate dans l'eau de cuisson de tous les aliments acides. Est-ce une solution? On peut rajouter un filet d'huile d'olive ou un morceau de beurre dans les monodiètes?
Elle n'a pas pris d'antibio depuis mi-janvier, rien qu'en faisant attention à son alimentation, je vois bien les incidences. Je lui donne aussi du D-Mannose depuis début janvier, je suis persuadé que ça l'aide aussi beaucoup.
Merci encore pour les infos précieuses
Je ne manquerai pas de vous informer si ça fonctionne! c'est bien pour les autres de connaître les résultats...

Marianne 02/04/2015 14:43

Bonjour,
Je souhaite savoir ou en est la fille de Caroline? Ma fille Liza, 9 ans vie exactement la même chose que sa Lisa depuis 2 ans. J'imagine son désaroi au bout de 6 ans....

Caroline 04/04/2014 18:09


Ah, si seulement nous vous avions eu à nos côtés durant toutes ces années de luttes...Ma fille n'en serait certainement pas là aujourd'hui. Mais mieux vos tard que jamais, nous allons tenter de
rétablir son équilibre intestinal en lui faisant pratiquer régulièrement des "petites monodiètes".En tout cas merci de vos conseils. Et une fois encore merci pour ce merveilleux cadeaux qu'est
votre site. Si nous parvenons un jour à éradiquer les cystites chez Lisa, je ne manquerai pas de vous en informer.


à bientôt


Caroline


 


 


 

boisvert 04/04/2014 18:22



Bonjour Caroline,


Il n'y a pas de raisons que vous n'y arriviez pas. Et c'est encore mieux ainsi car de cette façon votre enfant apprendra que l'on peut se soigner sans médicament et son organisme s'en trouvera
très bien. Ce sera une bonne leçon même si aujourd'hui c'est ennuyeux.


En tous cas bon courage !