Le BAIN HYPERTHERMIQUE

Publié le par Fernand Joubert

undefinedACTION :
 La clé de la sclérose cellulaire, donc de la vieillesse, comme d'ailleurs la clé de toutes les dégénérescences cellulaires en pathologie générale est le manque d'irrigation . En rétablissant, même partiellement, le courant des capillaires, on rétablit les irrigations tissulaires ; Les cellules demi-mortes reprennent leur métabolisme normal. Elles se libèrent des déchets toxiques, et deviennent capables de recevoir un apport de substances nutritives. La vie cellulaire renait.
Le rajeunissement commence par la peau qui devient lisse, élastique et mieux colorée. La température cutanée augmente, les articulations deviennent plus souples, la respiration plus riche. 
Une meilleure irrigation des artères coronaires équivaut à l'amélioration de la nutrition du myocarde. Le débit cardiaque est augmenté, mieux rythmé. 
Le cerveau, grâce à une irrigation augmentée, reprend sa vie. Les associations deviennent plus rapides, la vie intellectuelle, émotionnelle, renaissent. La torpeur et l'indifférence sénile sont remplacées par un réveil d'intérêt pour le monde.
L'ouverture des capillaires pulmonaires et des alvéoles rétablissent les échanges gazeux, renforcent la musculature du thorax et des bronches, la respiration devient plus enrichissante et le teint pâle ou cyanosé devient clair et rosé.
Le système de régulation thermique : C'est le premier concerné. Les vaisseaux de la peau se dilatent et la déperdition de châleur augmente, ce qui peut paraître paradoxal puisqu'on utilise de l'eau chaude. La sécrétion de sueur s'accroit d'où une perte de châleur. A recommander donc dans les états fiévreux. Même la respiration est accélérée ce qui augmente la déperdition de châleur au niveau des poumons. Le refroidissement par l'eau au contraire stimule les nerfs sensitifs de la peau, provoque une vaso-constriction et une accumulation de la masse sanguine vers les organes profonds. L'organisme se protège de cette agression et il y a une réduction de la déperdition de châleur. L'effet secondaire, celui qui est salutaire, sera donc production de châleur au niveau des organes qui ont été refroidis.
Le Sauna et les bains hyperthermiques provoquent une élévation de la température, produisent un accroissement des échanges dans toutes les cellules du corps, augmentent aussi la conductibilité des nerfs et diminuent les zones de perturbations nerveuses. C'est l'ensemble des échanges qui s'améliore, à tous les niveaux.
Un réchauffement local, par exemple, la bouillotte chaude sur le foie, provoque une augmentation des échanges au niveau de l'organe concerné et de ses cellules, de ses fibres nerveuses, son métabolisme est augmenté par rapport aux organes voisins, les transmissions sont plus rapides. La vaso-dilatation qui en résulte permet un déblocage des engorgements, de la circulation.
Par contre il faut savoir que si cet échauffement général est trop long, c'est le contraire qui se produit, le patient s'épuise et s'affaiblit. Il est nécessaire d'utiliser l'eau chaude ou trés chaude à bon escient. Cette action rend YIN car nous l'avons vu que Yang (Chaud) produit Yin (froid). Et il est bon de terminer par une petite affusion froide.
On a constaté que du tissu sain n'était pas affecté par une température de 43° alors que des tissus cancéreux ne supportent pas une température de 39° et ils en subissaient un préjudice. Un remède ?....
Il faut avoir à l'esprit que cette vaso-dilatation n'est pas sans danger pour certaines personnes à risques,  ceux dont les vaisseaux sont fragiles. Il ne faut pas provoquer un mal plus grand que celui que l'on veut soigner.
LE SAUNA : Il agit en effet comme un bain hyperthermique. La transpiration soulage le coeur. Pendant la sudation le fonctionnement des capsules surrénales s'intensifie, il y a production accrue d'adrénaline, ce qui provoque une augmentation du taux des corticoïdes dans le sang. Mais par la transpiration, l'organisme a perdu une partie de sa châleur. Donc il ne faut pas trop prolonger les séances mais les couper par une douche fraîches ou un bain en piscine pour contracter les vaisseaux, reprendre ensuite si on en ressent le besoin. S'il est bien effectué le sauna provoque une chute légère de tension qui est précieuse dans les cas d'hypertension. La fréquence  des pulsations augmente parfois jusqu'à 60%, selon la température et la durée de la séance. Une cure de sauna est préconisée pour apporter la détente et les finlandais l'utilise beaucoup pour cela et pour le bien-être physique qu'il procure à tous les niveaux. C'est une des meilleures méthodes connues pour le perfectionnement de la forme physique. Il constitue un traitement extraordinaire contre les raideurs ou la faiblesse des membres, des muscles ou des articulations. Il a également une influence sur la souplesse de la musculature mais aussi sur un fonctionnement intellectuel harmonieux.
UTILISATIONS :
- Toutes les affections dues au refroidissement sont justiciables des bains hyperthermiques ou du sauna. (Grippe, rhumes etc...)
- Les affections cardiaques, les troubles nerveux du coeur, les troubles artériels, et les troubles de la circulation.
- La plupart des troubles du système nerveux, les crispations, l'anxiété, la dépression, etc...
- Les affections rhumatismales, toutes les algies, lumbagos, sciatiques, rhumatismes articulaires.
- Les affections de la peau, acné, furonculose, abcés des glandes sudoripares, éruptions cutanées avec prurit, les réactions allergiques de la peau. Toutes les dermatoses ont pour point de départ une circulation capillaire défectueuse car on trouve des capillaires sur tous les organes essentiels comme les reins les glandes endocrines, le foie, les poumons, et bien sûr, la peau, et ces organes ont tous plus ou moins une action importante dans ces dermatoses.
- Les troubles du métabolisme. Action importante sur la circulation et par voie de conséquence sur le système endocrinien. Donc l'assimilation ou la désassimilation sont améliorées.
- Les maladies de la femme comme les troubles de la menstruation, les douleurs des règles peuvent être améliorées.
- La vitesse du courant est réduite d'un quart chez les vieillards du fait de l'athérosclérose et de l'artériosclérose, on peut donc imaginer qu'en luttant pour rétablir une vitesse normale on lutte contre le vieillissement des tissus et pour le rajeunissement cellulaire. De même la diminution du débit sanguin est responsable en particulier des troubles circulatoires des centres nerveux (Hypothalamus entre autres qui régie l'état de veille et l'état de sommeil)
- Au Japon où l'on trouve beaucoup d'établissements de bains, on compte trés peu de malades cardiaques et trés peu de rhumatisants.
- Pour Salmanoff, le champion de l'hydrothérapie chaude, l'homme doit s'assurer d'un maximum de châleur. Dehors, il doit être actif, dedans, bien au chaud. Et lorsqu'il subit des désagréments à cause du froid quoi de plus normal que de le traiter par le chaud. Et il cite qu'une température de 42° au cours d'une maladie infectieuse est un arrêt de mort, alors que la même température au cours d'un bain trés chaud ne présente aucun danger.
- Le bain est chaud lorsqu'il dépasse la température du corps soit aux environs de 37°5. Le bain hyperthermique varie entre 39°5 et 41°. L'immersion dans une eau de plus de 48° s'avère trés dangereuse et parfois fatale pour l'organisme.
- Il faut noter que les bains hyperthermiques ou les bains froids s'utilisent surtout pour les effets secondaires qu'ils engendrent.
- Les contre-indications : l'insuffisance valvulaire ou certaines affections du myocarde,  thrombose, certaines affections oculaires.

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

POULAIN Claude 02/12/2010 19:54



HYPERTHERMIE et ANGINE  : Pendant 20 ans j'a fait des angines , 2 fois par an au changement de saison , à chaque fois mon ami le médecin me prescrivait 1 traitement  puis
j' y retourné 10 jours plus tard  pour un autre traitement. En 2002 je lui dis c' est bizarre tous les ans j' ai 2 angines et chaque fois ça dure 3 semaines et il me faut 2 traitements
médicamentaux. Il me répond " Ma fille c'est pareil " .Rentrant chez moi je tape sur internet " ANGINE CHRONIQUE " ANGINE REPETITIVE " j' ai du consulter 50 sites avant de tomber sur
celui d' un naturopathe qui dit quand votre corps est malade quel est le 1er symptôme que vous observez " Un MONTEE DE TEMPERATURE " en fait cette montée de température est une défense
naturelle de votre corps car scientifiquement parlant la plupart des microbes ne résistent pas à une température de 42 ° . Il conseille de prendre un bain de 30 minute à 40° 42° en faisant
attention car le plus gros microbe c' est nous. Depuis que je fais ça les ANGINES sont au rang des maladies passagéres (1jour) aujourd'hui je renforce le systéme avec un complexe PROPOLIS +
ECHINACEE et je mets des HUILES ESSENTIELS dans le bain. Pour la grippe je sais pas si ça marche j' ai 50 ans et je ne l' ai jamais fait  , j' en ai parlé à mon medecin il s'en
fout tant mieux il m' a dit. J' ai peut être développé un anticorps naturel contre la grippe vu que mon pére la faisait réguliérement et que je ne l' ai jamais attrapé. Vous me direz à 18
mois j' ai fait une BRANCHO PNEUMONIE j' ai du développé des anticorps spécifiques ou alors c'est comme OBELIX j' ai trempé dans le chaudron de
vaccins                                                



boisvert 02/12/2010 20:31


C'est encore une chose curieuse que les médecins n'acceptent pas la température comme moyen de défense de l'organisme, mais il y a tellement de choses bizarres. Vous voilà maintenant chez les
farfelus à vous soigner avec de la poudre de perlimpimpim comme ils disent. Je vois que vous prenez tout ça avec beaucoup d'humour, c'est le meilleur moyen. Car le chaudron de vaccins hélas, il en
reste encore et on nous en propose à longueur de journées. Merci encore pour les précieux renseignements que vous m'avez apportés au sujet du Dr BATMANGHELIDJ, de cela nous en reparlerons. Bonne
soirée !