Le MINIMUM

Publié le par Fernand Joubert

Quel titre ! nous avons toujours tendance à rechercher le maximum et c'est pourtant le minimum qui nous est nécessaire.
Shelton indique une loi qui est à l'encontre de toutes celles que nous connaissons. Il nous manque du fer, on ajoute du fer ; Il nous manque du phosphore on ajoute du phosphore et ainsi de suite. Et Shelton prend le problème à l'envers. comme Liebig qui est l'auteur de la "loi du minimum" : "Le développement de tous les êtres vivants est réglé par l'apport de n'importe lequel d'entre les éléments qui se trouve en quantité minimale". Donc c'est en fonction de l'élément le moins libéralement fourni que sont  réglés la croissance et le développement de tout être vivant. Une bonne nutrition n'exige donc pas l'abondance d'éléments nutritifs mais bien la présence harmonieusement distribués de tous les éléments nécessaires. Car si l'un d'entre les minéraux manque ou est en quantité insuffisante, c'est tout l'ensemble qui va être déséquilibré et ne permettra pas l'utilisation des éléments pourtant bien présents.
La SYNERGIE :
Si tous les éléments nutritifs sont présents et en quantité et proportion suffisantes, toutes les actions des vitamines, des minéraux, des acides aminés, des sucres vont se réaliser parfaitement et la croissance sera harmonieuse.
Mais prenons l'exemple inverse : La production de l'émail dentaire nécessite la présence de calcium, de phosphore et en petites quantités du fer et d'autres éléments comme les vitamines A, C et D. Si l'émail n'est pas de bonne qualité on pensera à ajouter du calcium ou du phosphore alors qu'en fait il ne manque qu'un peu de fer ou une quelconque vitamine. Même l'élément le moins bien représenté peut freiner la croissance de l'ensemble.
Et ainsi pour tout l'organisme, la fonction d'une partie du corps dépend des fonctions de toutes les autres parties.
Vous vous rappelez ma petite maxime du poête : "Tout ici-bas est si intimement lié que tu ne peux secouer une fleur sans déranger une étoile". Je dois même vous bassiner avec ça. Mais nous en trouvons l'illustration  dans le texte d'aujourd'hui . Tout travaille en parfaite synergie. La plus infime cellule de notre corps est d'une importance capitale pour l'ensemble. Tout est lié, le cosmos et notre terre, cette terre et nous, nous et les animaux, nous et les plantes, nous et les microbes, tous  sont une infime partie d'un grand tout qui doit vivre nécessairement en harmonie. On voit ici le danger des régimes spécifiques comme la macrobiotique pour une longue durée. Tout régime carencé, quel qu'il soit, devra être de courte durée, et ne devra pas dépasser plus d'un mois ou deux au maximum.
- Cette loi du minimum est depuis longtemps appliquée aux plantes. Les paysans savent trés bien que si leur sol est carencé en un quelconque élément essentiel les plantes ne pousseront pas harmonieusement. Rééquilibrer le sol est impératif, il ne faut pas que le sol manque de fer ou de silice ou d'eau tout simplement. Chaque élément joue un rôle bien défini dans le développement harmonieux de la plante. Par contre on a constaté que toute augmentation d'un seul élément accroit les besoins en minéraux de tous les autres éléments. Ce qui signifie aussi que tout apport d'un élément par la supplémentation doit se faire avec la plus grande prudence car on risque au contraire d'augmenter les besoins.
- Partant de ce principe, puiser les protéïnes alimentaires à une seule source, même abondante, c'est sûrement aboutir à une carence en protéïnes. Il faut diversifier les sources de tous nos aliments. Donc il est nécessaire de manger de la viande, du poisson,  des oeufs, des laitages en quantité limitée, des légumes protéînés comme les céréales et les légumineuses, et même les algues protéïnées comme la spiruline peuvent ajouter à la diversification des sources de protéïnes, etc...
- Toujours en application de ce principe, l'insuffisance de vitamines entrainent une utilisation imparfaite des protéïnes, des graisses, des hydrates de carbones, etc...
Tout est lié.
- En matière d'alimentation nous devons donc veiller à ne pas apporter d'éléments en excés mais au contraire veiller à ceux que les aliments que nous prenons soient riches et eux-mêmes en parfaite santé, car le minimum qualitatif nous intéresse autant que le minimum quantitatif.
- Ces règles de croissance et de développement sont les mêmes pour les humains, les animaux et les plantes. Le plus petit élément contribue à la santé de l'élément principal et est de la plus haute importance. D'où la nécessité de manger des aliments eux-mêmes équilibrés. Un animal malade ou une plante maigrichonne vous transmettront les mêmes caractéristiques. Si vous mangez des végétaux venus biologiquement, lentement, naturellement, ils seront à même de combler toutes vos carences car eux-mêmes n'en ont pas.
- COLLUM présente une expérience sur des rats divisés en deux groupes : 
Le premier groupe reçoit à manger de l'eau distillée et de la farine complète. Chaque rat de ce groupe atteint la taille d'une grosse souris.
Le deuxième groupe reçoit les mêmes quantité d'eau distillée et de farine complète mais on leur ajoute des navets et des feuilles de betterave. Les rats de ce 2ème groupe ont atteint une taille double par rapport à ceux du 1er groupe. Là on se rend compte ques les feuilles de betteraves n'étaient pourtant pas l'élément essentiel de la nourriture au contraire de la farine complète, mais elles faisaient parti des éléments nécessaires au développement harmonieux de ces rats du 2ème groupe.
- Alors, en conclusion, la meilleure nourriture et la meilleure façon de s'alimenter c'est toujours "manger de tout, un peu"

Publié dans santenature

Commenter cet article

fat burn 09/02/2015 23:36

I do agree with all of the ideas you have presented in your post. They are very convincing and will certainly work. Still, the posts are very short for newbies. Could you please extend them a bit from next time? Thanks for the post.

egcg 09/02/2015 23:36

I am continuously browsing online for tips that can assist me. Thank you!

beauté vente privée 09/02/2015 10:50

There are certainly a whole lot of particulars like that to take into consideration. That may be a nice level to convey up. I offer the thoughts above as common inspiration but clearly there are questions like the one you bring up where crucial factor will probably be working in trustworthy good faith. I don?t know if finest practices have emerged around issues like that, however I am sure that your job is clearly identified as a good game. Both girls and boys really feel the impact of just a second's pleasure, for the rest of their lives.

mode et beauté 09/02/2015 10:50

It's really a nice and useful piece of info. I'm satisfied that you simply shared this helpful information with us. Please stay us informed like this. Thank you for sharing.

Marco Rigolo. 29/11/2013 16:57


Cet article est emprunt d'une Vérité rare. 


Merci à vous Fernand.

boisvert 30/11/2013 16:34



Merci !