L'ARTERIOSCLEROSE

Publié le par boisvert

C'est un état d'encrassement des vaisseaux dont la tunique interne se recouvre progressivement d'une bouillie toxique, composée de graisses et de cholestérol excédentaires, cette bouillie forme des plaques de plus en plus solides et de plus en plus sèches et cassantes.  Ces vaisseaux sclérosés se rétrécissent, se déforment en tuyaux de pipe, deviennent de plus en plus fragiles et à tout moment on risque la rupture, avec comme conséquence, les hémorragies, les paralysies, etc... La diminution du diamètre intérieur du vaisseau est un obstacle à la circulation qui se ralentit partout et si, par ailleurs le sang est épaissi, ce qui est souvent le cas dans l'artériosclérose, des arrêts se produisent et c'est l'accident cardiaque grave, thrombose, infarctus du myocarde, etc...
Dans ces cas on observe souvent des vaisseaux trés apparents ; L'artère radiale par exemple (du pouce vers le coude) est saillante, sinueuse, rigide et dure, elle roule sous le doigt et ne s'aplatit pas facilement avec le doigt. Ses sinuosités, comme celles de l'humérale,  sont nettement visibles.
On admet généralement que le cholestérol est un des principaux facteurs de l'artériosclérose. Il est introduit dans l'organisme par les graisses animales, le lait, le beurre, les oeufs. Nous avons déjà vus que le cholestérol est nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme et qu'il a même une fonction de protection mais bien sûr comme partout ailleurs, c'est l'excés qui est dangereux. Il sera bon de se méfier des ss produits animaux, beurre lait et oeufs, et éliminer au maximum les viandes, surtout les grasses.
La maladie est presque inévitable à un certain âge. Si  nos vaisseaux ne vieillissaient pas, nous ne mourrions jamais. Il nous faut rechercher les facteurs qui favorisent cet encrassement : le cholestérol donc, mais aussi l'hypertension, le diabète, la goutte, les troubles hormonaux, la circulation ralentie, le tabac, la suralimentation et le manque d'exercices sont des facteurs qui accélèrent l'évolution de la maladie. Des foyers de calcification peuvent être dans l'aorte ou aux extrémités des membres sans qu'on s'en aperçoive. Mais un foyer insignifiant dans le réseau des vaisseaux coronaires peut provoquer un infarctus mortel.
Il faut veiller surtout à ne pas laisser s'installer une artériosclérose cérébrale qui peut entraîner une destruction accélérée des cellules nerveuses. Des engourdissements, éblouissements, évanouissements, migraines, défauts de concentration, pertes de mémoire, troubles du sommeil et difficulté d'adaptation au milieu peuvent faire penser à une artériosclérose débutante et dans ce cas il faut agir le plus vite possible.

THERAPEUTIQUES NATURELLES :

- ALIMENTATION : Il
serait bon de pratiquer une cure de jus de fruits périodiquement, par exemple 1 ou 2 repas par semaine remplacés par du jus de MYRTILLES, (protection de la paroi des vaisseaux) d'orange, de Fraise, de cerise.
Par ailleurs l'alimentation ne devra pas comporter beaucoup de farineux qui ralentissent la circulation sanguine par épaississement du sang. Tout dépend bien sûr des activités de l'individu. Un marathonien ne pourra pas se contenter de carottes pour courir ses 42 kms, c'est évident et lui, même en mangeant des farineux, son sang ne va pas s'épaissir parce qu'il va les utiliser. Mais pour le commun des mortels, manger au contraire beaucoup de crudités, de fruits, de légumes. Il faut fuir les aliments trop riches, et n'ayez pas peur, on ne va pas mourir ni de faim ni de carences. Pas de cuisson à l'étouffée qui concentrent les principes nutritifs des aliments. Utiliser à fond l'ail et l'oignon dans la cuisine.
Les aliments recommandés : Ail, algues, ananas, artichaut, blé, carotte cerise, chou, fraise, levures, mâche, murtille, noix, oignon, poireau, pomme, prune, seigle, soja, tomate, tournesol.
Les aliments à éviter : Abats, beurre, charcuterie, chocolat, langouste, poissons gras, cervelle, lard, mortadelle, saucisses de strasbourg, saucisson, saucisson à cuire, thon.

- Un des plus énergique fluidifiant du sang est le CITRON, c'est un remède souverain dans ce cas. Il ne faut pas hésiter à faire la cure comme indiquée dans l'article qui lui est consacré.
- Par son action absorbante l'ARGILE intervient avec bonheur. Une cuiller à café par jour le matin à jeûn. L'argile enrichissant le sang, ceux qui souffrent d'hypertension, s'abstiendront.
- Les plantes les plus favorables : Tilleul,  fumeterre, le Gui, les feuilles de noyer,  Bouleau, cresson,eglantier, marjolaine, réglisse, oignon, pissenlit, romarin. L'aubépine est un toni cardiaque léger, efficace et sans danger. La PRELE favorise l'élimination de l'acide urique et sa silice est trés utile pour les parois des vaisseaux.
- L'AIL contribue aussi à fluidifier le sang, il fait baisser la tension artérielle et facilite la circulation.
- Penser à soulager le FOIE car il joue un rôle trés important étant donné sa responsabilité dans la génèse du cholestérol, la transformation des graisses, ainsi que dans la neutralisation et l'élimination des excédents, résidus et déchets. Il n'y a pas d'artériosclérose sans des fonctions hépatiques perturbées.
HYDROTHERAPIE :
Elle est trés efficace dans cette maladie. 2 bains de siège froids par semaine. Tous les 2 jours enveloppements froids des pieds (qui ne resteront pas longtemps froids, rassurez-vous). Bains de bras froid doit être pratiqué tous les jours et même plusieurs fois par jour. C'est déjà un calmant efficace et trés bon pour le coeur et le cerveau. L'hydrothérapie froide doit toujours être pratiquée dans une pièce chaude, ou lorsque le corps est bien chaud, aprés un footing par exemple.
Une fois par semaine  un grand bain chaud aux essences ou aux algues.
AROMATHERAPIE :
AIL : Rééquilibre le système glandulaire et dissout les concrétions parasitaires, l'acide urique et les colloïdes toxiques des humeurs. Fluidifie le sang, stimule la circulation et s'oppose donc à la formation des plaques de concrétion
GENIEVRE : Favorise l'élimination des cristalloïdes usés du métabolisme, comme l'acide urique, s'oppose à la formation des concrétions.
OIGNON : Entretient la souplesse des vaisseaux, dissout l'urée, stoppe la formation des concrétions. Il stimule les glandes génitales défaillantes.

- Une cure de Magnésium peut être utile.
- Exercices physiques tous les jours. Indispensable. En même temps que vous pratiquez l'exercice pensez à pratiquer la respiration avec rééducation diaphagmatique et abdominale.
- Les antioxydants seront trés utiles comme la vitamine E ; ils sont l'antirouille de l'organisme.
- Le jus de radis noir grâce à son soufre maintient la souplesse des vaisseaux
- Oligo-éléments Iode et Cobalt.
- L'extrait de Pépins de raisin sera précieux dans cette maladie.

Publié dans santenature

Commenter cet article

http://www.regimesanté.net 22/12/2015 01:12

Très bon article ces ingrédients naturels couplés avec une alimentation saine c'est important de le préciser...

boisvert 22/12/2015 07:23

L'assiette, c'est toujours le plus important.

plombier paris 75 26/01/2015 14:21

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Eddie 04/01/2012 11:08


Bonjour, nous sommes le 1er janvier 2012, et j'ai commencé un traitement que j'ai trouvé sur internet d'un certain
philippeR que je remercie. Ma synthèse du traitement pour déboucher les artères, ci-après, est tirée de son post, avec quelques rajouts de ma part. Donc c'est sa recette, pas la mienne, et je lui
réitère mes remerciements, même si je ne le connais pas.
Mon cas : homme de 53 ans, aimant beaucoup consommer, sans alors le savoir, beaucoup de produits contenant une grande quantité de cholestérol : fromages, lait entier, oeufs, chocolat, divers
laitages, abats...Et le 2 mai 2011 : douleur côté gauche du coeur. Après visite chez le médecin et analyses : fort taux de cholestérol. Visite chez le cardiologue et une coronographie à l'hôpital
: 1 artère coronarienne bouchée à 100% et les 3 autres bouchées entre 70 et 80%. Recommandation du cardiologue de l'hôpital : faire en urgence un quadruple pontages coronariens. Malgré
l'insistance de certains proches, j'ai refusé cette opération. Puis je me suis informé, grâce à internet, sur le cholestérol et tous les aliments à éviter. J'ai de suite décidé de perdre du poids
avec un régime de ma composition. Je pesais entre 88 kg et 90 kg suivant les jours. Et je suis arrivé à 75 kg, en un mois et demi environ. Mon régime est le suivant : 1) matin : 2 tartines de
pain complets avec un peu de chocolat liquide genre Nutella et beurre contenant peu de cholestérol et un grand verre d'un mélange de trois jus de fruits : pamplemousse, ananas, pomme. 2) midi :
un peu de pâte ou du riz avec divers grains (haricot rouge, haricot vert...), et une viande grillé au four sans huile (boeuf, poulet principalement). 3) soir: un yaourt aromatisé (peu de
cholestérol, mais contient du calcium). Courant novembre 2011, plus de six mois plus tard : toujours une douleur côté gauche du coeur lors d'un quelconque effort, essoufflement rapide. De plus je
m'étais mis depuis quelques mois à faire quotidiennement du tapis roulant à la vitesse de 4 km/h et pente à 0% pendant 30 minutes. Pendant cette marche quotidienne de 30 minutes, je ressentais
une douleur qui était supportable. Mais je ne pouvais pas augmenter la pente car la douleur devenait intenable au bout d'à peine 3 minutes. Et dans une journée normale, je ressentais au moins une
cinquantaine de fois une douleur côté gauche dans les conditions suivantes: marche un peu rapide, monter un petit escalier, faire un mouvement un peu brusque, porter un poids un peu lourd...En ce
mois de novembre, par rapport au début de la douleur de mai, ma santé s'est qu'en même améliorée suite à ma perte de poids, mon régime faible en cholestérol, et ma demi-heure de marche
quotidienne sur tapis roulant. Mais les douleurs étaient là au moindre effort, malgré une amélioration. Puis en cherchant avec le moteur de recherche sur internet la phrase "déboucher les
artères", je suis tombé sur la réponse d'un certain phillipeR. Sans trop y croire, j'ai commandé sur le net des gélules de serrapeptase, de bromélaïne, et de lécithine de soja. Le silicium
organique est liquide, avec un goût bizarre! J'ai commencé la cure le 14 décembre 2011, après avoir reçu les quatre produits avec un peu de retard pour certains. Les résultats ont été tellement
rapides que j'ai été un peu perturbé. En effet, je n'avais plus aucune douleur de la journée après le quatrième jour de ce quadruple traitement. Je m'attendais à un petit résultat au bout de
plusieurs mois! Ne plus avoir de douleur aussi rapidement après sept mois et demi de douleur est assez perturbant. J'avais commandé les produits pour trois mois de traitement. Aujourd'hui
dimanche 1er janvier 2012, après seulement 19 jours de quadruple traitement et toujours la poursuite de repas faibles en cholestérol, ma situation est la suivante: aucune douleur de toute une
journée normale, aucune douleur en marche rapide en escalier, même en courant pour monter les escaliers, ni en portant un objet lourd. Je fais maintenant du tapis roulant à 4 km/h et pente entre
4 et 6 % sans douleur pendant 30 minutes. Avant ce quadruple traitement, avec une pente de 4%, la douleur devenue vive après 3 minutes de marche et je devais mettre sur "pause" vers 5 minutes de
marche  car je ne pouvais plus supporter la douleur. Mais à 0% de pente, je pouvais supporter la douleur et marcher mes 30 minutes.
Je pense faire ce traitement pendant un mois, puis ensuite peut-être prendre les produits seulement un jour par semaine, pour l'entretien.
Merci encore à philippeR que je ne connais malheureusement pas et qui j'espère lira mon post.


Artériosclérose :


Atteintede lacouche musculairedes artères,qui secondairementse laisseenvahir parle cholestérol.Il fauttraiter lesvaisseaux malades.


Athérome :


Dépôtlipidique decholestérol surla surfaceinterne desartères. L’athéromese déposesous formede plaquessusceptibles deboucher lepassage ducourant sanguin.










boisvert 04/01/2012 11:58



Bon courage et merci pour ce témoignage édifiant.