Des PLANTES - 4

Publié le par boisvert

La CHELIDOINE :
C'est le médicament du foie. Elle est cholérétique, cholagogue et antispasmodique. La cassure de sa tige laisse écouler un latex jaune orangé que l'on utilise traditionnellement pour soigner les verrues et les cors, en applications externes bien sûr.
La Chelidoine contient des composés alcaloïdes qui lui confèrent ses propriétés hépatiques. Dès le Moyen-âge on l'a utilisé comme remède spécifique du foie. Elle était connue de Paracelse. Elle est aussi antispasmodique digestive et sédative ce qui explique l'usage qu'on en fait dans les troubles du sommeil chez les anxieux. Il vaut mieux éviter par contre d'utiliser la plante fraîche ou le latex du fait de leur richesse en alcaloïdes qui peuvent perturber le système nerveux.
Sa teinture mère est utilisée contre l'hépatite aigue ou chronique, l'ictère, la lithiase biliaire, les troubles gastriques et duodénaux, avec diminution de la sécrétion biliaire. Contre la cirrhose du foie. 2 à 3 fois par jour 10 gouttes aprés les repas dans un verre d'eau.
Les homéopathes l'utilisent également (Chelidonium) pour les mêmes troubles.


L'AUBEPINE :
C'est l'amie du coeur. Ses flavonoïdes notamment l'hyperoside et la vitexine régularisent le rythme cardiaque. Ils agissent sur les rythmes trop rapides, diminuent les palpitations du coeur
 et la perception exagérée des battements cardiaques chez les personnes anxieuses. C'est un toni cardiaque qui soutient les coeurs fatigués. L'aubépine a une action dilatatrice sur les coronaires. Elle diminue la tension artérielle. Mais elle agit également sur le système nerveux central. Elle réduit la nervosité et l'anxiété des adultes et des enfants, soigne les troubles du sommeil et améliore les troubles du rythme cardiaque chez les spasmophiles. On peut l'utiliser aussi pour les bourdonnements d'oreille, les vertiges. Elle n'a aucune toxicité. 
La teinture mère d'aubépine, "CRATAEGUS OXYACANTHA TM" a une action tonique sur le myocarde et la circulation, et elle dissout les concrétions de l'athérosclérose, facilitant ainsi la circulation de tous les vaisseaux. C'est un calmant du système nerveux et du sympathique. On l'utilise contre les palpitations, l'angine de poitrine, les lésions valvulaires, la myocardite, l'hydropisie, la dyspepsie, les douleurs crampoïdes du coeur avec peur et anxiété, la faiblesse cardiaque en général avec dyspnée et l'hypotension.
Les doses : 4 à 6 fois par jour de 10 à 20 gouttes dans un peu d'eau ou sur du sucre roux. 

Le FUMETERRE :
C'est la plante qui régularise les fonctions du Foie. Ses alcaloïdes lui confèrent d'intéressantes propriétés sur la vésicule biliaire. Il assure le fonctionnement harmonieux de la vésicule biliaire en agissant aussi bien sur la formation de la bile que sur son évacuation. Et lorsque la vésicule fonctionne bien c'est un garant d'une bonne digestion, d'une bonne assimilation, et d'une bonne élimination. Il permet aussi de prévenir les calculs biliaires. Il en résulte un bon transit intestinal qui peut avoir des répercussions sur la constipation par exemple. Les migraines provenant trés souvent d'un système hépatique défaillant y trouveront la solution. Et elle calme les spasmes intestinaux. On peut indiquer la jaunisse mais aussi des maladies indirectement en rapport avec un mauvais fonctionnement du foie comme les troubles de la peau par exemple
La teinture mère - Fumaria officinalis -.est indiquée dans toutes les insuffisances digestives, la jaunisse, les dartres, les affections cutanées en général, la dysurie, l'aménorrhée, la dysménorrhée, l'athérosclérose. En général 3 fois par jour 25 gouttes dans un peu d'eau. Il est bon de faire des cures de 10 jours et une pause de 10 jours par la suite

Publié dans santenature

Commenter cet article

Danielle 11/03/2008 14:49

Bonjour ! un ptit coucou ! bonne journée ! bon mardi ! bisous !