Des PLANTES - 7

Publié le par boisvert

PLANTES DE LA CIRCULATION
Le MARRONNIER D'INDE
Ses graines et son écorce sont trés riches en flavonoïdes astringents et anti-inflammatoires. Ils luttent efficacement contre les varices et les ulcères variqueux, tonifient les parois veineuses, et combattent la rétention d'eau en augmentant la perméabilité des vaisseaux sanguins,  amélioration de la circulation lymphatique. Son intérêt est majeur en phytothérapie. Son écorce contient un hétéroside coumarinique, l'esculoside, qui lui confère une remarquable activité vitaminique P sur le tonus veineux. Il augmente la résistance des capillaires sanguins et diminue leur perméabilité. Son action anti-inflammatoire et vaso-constrictrice est intéressante pour soulager les crises hémorroïdaires. La poudre d'écorce cryobroyée de marronnier d'Inde constitue un traitement pratique et trés efficace des problèmes circulatoires, et tout particulièrement des hémorroïdes.
On le trouve en teinture mère - Aesculus hippocastanum TM - 
Il a les mêmes propriétés, vaso-constricteur périphérique à action lente, analgésique des troubles circulatoires, anti-hémorragique du fait de son action sur la paroi des vaisseaux qu'il tonifie. On l'utilise aussi sur les varices et les affections du rectum et de l'anus par congestion veineuse. A raison de 10 à 15 gouttes 3 fois par jour.

L'HAMAMELIS :
Ou noisetier des sorcières, on utilise ses feuilles et leur usage le plus courant est réservé aux hémorragies et aux inflammations cutanées. Elles sont riches en flavonoïdes qui ont une action vasoconstrictrice sur la paroi des vaisseaux sanguins, et en tanins qui ont une action astringente et anti-inflammatoire d'où renforcement de la résistance des capillaires. On l'utilise en cas de varices, de congestion des veines ou de phlébite
On l'utilise en teinture mère - Hamamelis Virginiana  TM -
Sa sphère d'action c'est le système veineux. Qu'il s'agisse de congestion, de stase circulatoire, cette plante est sans rival. Hémostatique puissant, elle a aussi une action analgésique énergique et rapide. On trouve son utilisation dans les varices, phlébites, hémorroïdes, hémorragies, conjonctivite catarrhale, dysménorrhée, hydarthrose rhumatismale du genou, les troubles de la ménopause, métrorragies, etc... à raison de 10 gouttes 3 à 4 fois par jour.

LA VIGNE ROUGE :

On connait bien chez nous en Languedoc, pays du vin, et la couleur de ses feuilles en Automne est effectivement rouge. Sa profusion en tanins (comme dans le vin) lui confère des propriétés astringentes, essentielles à la tonicité du retour veineux. Quant à ses anthocyanosides, ils améliorent la tonicité et la résistance des vaisseaux sanguins. Elle est trés utile pour traiter la fragilité capillaire, les insuffisances veineuses, les jambes lourdes. Ces anthocyanosides lui donnent à l'automne cette couleur rouge sang trés caractéristique et ils ont une remarquable activité vitaminique P, diminuant la perméabilité des capillaires tout en augmentant leur résistance. Ils évitent ainsi la stase veineuse. Parmi les tanins, les proanthocyanidols ont une action contre les radicaux libres qui a été prouvée scientifiquement. Ils sont stabilisateurs du collagène présent dans les membranes des vaisseaux. Donc si vous voulez rester jeunes...
 Utile pour traiter les insuffisances veineuses, les jambes lourdes, les varices, la fragilité capillaire cutanée (Couperose, ecchymoses à répétition,) les hémorroïdes.

LE CYPRES :
On peut ajouter le cyprés dont on utilise les rameaux et qu'on trouve en huile essentielle. Elle est décongestionnante veineuse et lymphatique, antitussive, astringente, vasoconstritrice, emménagogue et régulatrice du système nerveux végétatif.
On l'utilise pour traiter les hémorroïdes, varices, oedèmes des membres inférieurs, la congestion et l'adénome prostatique, l'énurésie infantile, pour drainer la cellulite, la lymphe et la rétention hydrolipidique, la couperose et les varicosités, les toux sèches, spasmodiques ou coquelucheuses.
A raison de 2 gouttes 3 fois par jour sur un 1/2 sucre roux ou dans un peu de miel.

Voilà pour les plantes, nous allons arrêter là. Bien sûr il y en a encore beaucoup qui ont des propriétés interressantes comme l'Harpagophytum, la plante de toutes les douleurs ou encore l'Aubier de tilleul sauvage, contre les rhumatismes et les calculs biliaires et urinaires, et d'autres encore, mais j'espère avoir parlé des principales.

 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

laure 06/07/2014 10:55

hanmamelis