Les PLANTES - COMMENT LES PRENDRE

Publié le par boisvert

Les plantes sont de plus en plus à la mode, elles rassurent, et même si on ne peut pas tout leur demander elles sont tellement inscrites dans nos gênes que l'on est sûr d'une  chose, elles ne vont pas nous nuire. Nos grands pères se soignaient déjà comme cela et ils étaient solides, et puis quelquefois les avancées technologiques nous font peur. Ces noms barbares qui cachent souvent de véritables poisons qui vous soignent d'un côté (trés rapidement) et vous démolissent d'un autre (presque aussi rapidement), ça fait peur et c'est certainement cela qui fait qu'il y a un retour aux choses simples et naturelles.
Oui ! mais voilà, même parmi les plantes ça devient compliqué, il commence à y avoir des noms barbares, des noms  de plantes qui n'ont pas poussées dans notre jardin, c'est sûr, et par ailleurs, elles se présentent sous diverses formes comme des infusions bien sûr, ça on connait, mais aussi en gouttes, en extraits, en teintures mères, en huiles essentielles, etc...
D'abord, même sous leur forme idéale les plantes ne soignent pas tout. Par exemple, leur prescription est intéressante dans les troubles digestifs, le stress, l'insomnie, la diurèse, les drainages. Si vous avez un cancer, il vaut mieux penser à autre chose, c'est évident. Quant à l'aromathérapie elle est surtout efficace dans toutes les pathologies infectieuses. Mais la plante a ceci de bien, c'est que le corps la reconnait, il n'y a aucune agression, aucun rejet et ainsi leurs propriétés vont pouvoir s'exprimer à fond. Indépendamment de la forme qu'elles prennent, elles ont à peu prés toutes, un pouvoir antioxydant, et nous avons vu à quel point cette propriété est intéressante pour ceux qui veulent retarder le vieillissement. C'est pour cela qu'il est bon de cuisiner avec des épices car chacun vous apporte des antioxydants différents et participe à sa manière pour vous garder en bonne santé.
Mais là aussi il est préférable de garder la mesure et reconnaître que les plantes sont trés utiles en préventif et beaucoup moins en curatif. Vous pouvez, par exemple, vous protéger d'une épidémie de grippe en prenant de l'extrait de pépins de pamplemousse, ou des essences de cajeput, d'eucalyptus, de thym, ou de Pin. A ce moment il n'est pas nécessaire d'en prendre des tonnes non plus, 2 ou 3 gouttes seulement suffisent et même quelquefois il suffit de s'enduire les bronches avec quelques gouttes que l'on étend avec le doigt, en externe. Faire tout de même attention car ce sont de véritables concentrés de molécules trés actives et qui peuvent se révéler trop actives. Par contre et c'est là que je voulais en venir si la Grippe est déjà là, déclarée, vous vous rendrez vite compte que les plantes deviennent impuissantes. Mais rassurez-vous, un rhume soigné met une semaine à guérir alors que non soigné il met 7 jours. La nature est guérisseuse et si vous savez l'aider en aidant au nettoyage par une alimentation frugale, ce sera encore le meilleur remède.

LES FORMES

LES TISANES :
Décoctions ou infusions, c'est certainement la façon la plus simple d'utiliser les plantes et la plus facile à appliquer. Du Thym il y en a partout. Et les vertus se retrouvent trés disponibles sous cette forme et peuvent représenter une grande concentration de principes actifs, en tous cas ceux qui sont hydrosolubles, c'est à dire presque tous.
Les GELULES : Beaucoup préfèrent les gélules parce que c'est facile à prendre il n'y a pas à faire bouillir, à faire infuser, on avale et puis c'est tout. Mais il n'est pas dit que  vous allez retirer tous les bienfaits de la plante, les chiffres d'absorption sont difficilement mesurables et j'ai même entendu quelque part qu'il faudrait 10 gélules pour avoir la valeur en principes actifs d'une tasse d'infusion.
Les TEINTURES MERES : Nous sommes tous pressés, il nous faut des pratiques rapides, faciles à prendre. Les teintures mères se présentent sous forme de gouttes et bien sûr, ça nous convient mieux que de faire bouillir de l'eau. Là aussi on peut se demander dans quelle mesure il est possible de conserver l'action des plantes fraîches. Les teintures mères ont cet avantage qu'ils conservent les principes actifs de la plante  sous une forme stable. La plante est nettoyée, broyée et réduite. Par extraction alcoolique on aboutit à une alcoolature dénommée teinture mère (TM) dont les homéopathes se servent comme point de départ de leurs dilutions. Mais on peut les utiliser telles quelles pour soigner differentes maladies comme vous le verrez par la suite.
Les HUILES ESSENTIELLES : On pourrait croire que les huiles essentielles sont toutes récentes mais il n'en est rien. Les chinois les utilisent depuis des millénaires (la cannelle, l'anis, le gingembre), au moyen-orient on les utilisait aussi (Pin, fenouil...), en Egypte, en Grêce, en Amérique, en Afrique. L'extraction des huiles essentielles par distillation à la vapeur d'eau naît  plus récemment de la révolution industrielle.
Les huiles essentielles ont un trés large spectre d'action. Mais elles sont surtout souveraines dans toutes les infections. Elles sont vraiment une alternative interessante aux antibiotiques qui ont été utilisés un peu trop intempestivement. Ce sont des produits à trés fortes concentrations de principes actifs trés diversifiés. Et curieusement elles n'ont pas tout à fait les mêmes indications que la plante d'origine. Leur action sur les surrénales et le système endocrinien, leur capacité à modifier le taux d'acidité et la résistance électrique du sang, leur effet calmant, en font des remèdes de choix.
La qualité principale des huiles essentielles réside dans le fait que c'est une médecine de terrain, visant à rééquilibrer l'organisme tout entier, dans sa globalité. Mais elles sont malgré tout anti-symptomatiques. Elles représentent une médication puissante et d'une richesse thérapeutique insoupçonnée et d'un avenir prometteur , n'en doutons pas. On peut se dire qu'une goutte ou 2 d'essence c'est bien peu de chose mais il faut savoir que :

pour obtenir 1Kg d'huile essentielle il faut :
- de rose de Damas - 4000kg de pétales de roses soit 1 Ha de rosiers.
- de lavande vraie, il faut distiller 150kg de sommités fleuries.
- de clou de girofle, il faut distiller 7 kg de ce bouton floral.

On peut aussi les utiliser en externe, c'est à dire directement sur la peau. Les huiles essentielles ont une réelle affinité pour la peau et elles sont trés vite absorbées. Elles passent dans la circulation et y exercent leur action thérapeutique. Pour s'en convaincre il suffit de faire un petit test. Frictionnez-vous la plante des pieds avec une essence d'eucalyptus. Aprés 15 minutes votre haleine sentira l'eucalyptus. L'H.E. a pénétré la peau, s'est retrouvé dans la circulation sanguine, et a répandu son pouvoir thérapeutique à tous vos organes. Même ceux qui n'en ont pas besoin ont bénéficié de son pouvoir antiseptique.
 Précisément à cause de sa puissance thérapeutique et de son action importante il n'est pas conseillé d'en abuser, le remède serait pire que le mal. En général 2 ou 3 gouttes suffisent largement.

Publié dans santenature

Commenter cet article

sarah 03/06/2013 13:54


Ah Ah Lippizan, c'est "au temps pour moi" :)

Lippizan 03/06/2013 00:02


Merci Fernand, au tant pour moi, effectivement j'avais mal compris, cordialement.

Lippizan 01/06/2013 01:58


Bonjour Fernand,


Juste un petit coucou pour vous signaler une incohérence dans cette article, là ou vous dite :


Mais rassurez-vous, un rhume soigné met une semaine à guérir alors que non soigné
il met 7 jours.


Je vous laisse corriger, ce n'est pas la peine de me répondre. Sinon c'est très bien dit, merci encore.


Bon week-end.


Cordialement.


PS : Un petit article sur les amidons serait bien, Montignac en parle pas mal mais il ne parle pas tros des mauvais...

boisvert 02/06/2013 18:05


Bonjour, Je suis désolé mais non il n'y a pas d'erreur. J'ai voulu dire par là "que l'on soigne un rhume ou qu'on ne le soigne pas le temps de la guérison sera le même" et donc qu'il vaut mieux ne
rien faire et laisser faire la nature sans se polluer davantage. Mais surveillez bien parce que l'âge aidant il est très possible que je fasse des erreurs, merci pour le post. Bonne soirée !


Joubert 28/03/2008 13:54

Merci pour votre gentil commentaire. Votre site est bien documenté. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient je me permets de le mettre en lien sur mon blog.

PHILIP 28/03/2008 13:33

Votre article est tres synthetique et tres bien fait. Il donne la juste mesure de ce que l'on peut attendre des plantes médicinales. Pour celles et ceux qui veulent, a tritre personnel , a bien utiliser les plantes médicinales ou faire partager leur experience personnelle dans ce domaine, je leur propose d'aller faire un petit tour sur notre nouveau site plante-sante.net. On ne sera jamais trop nombreux a défendre nos choix de santé personnels Michel