GROUPE SANGUIN ET DIETETIQUE

Publié le par boisvert

Nous sommes tous différents et nous ne réagissons pas à certains aliments de la même façon. Certains digèrent la viande trés facilement, d'autres n'ont aucun problème avec le lait. Pour toutes ces raisons on voit la difficulté d'être trop affirmatif en ce qui concerne la diététique et d'établir des concepts définitifs et sûrs. Mon voisin mange de la viande et il s'en porte trés bien alors que moi, je la digère trés mal et de même pour les buveurs de lait. Et c'est là qu'on en revient au concept de base de la naturopathie, ne regardez pas la maladie mais regardez le malade. Il vaut mieux savoir à quel genre de malade on s'adresse plutôt que de savoir quelle est cette maladie. Alors les traitements standards qui s'adresse à tout le monde pour une même maladie c 'est forcément un peu bidon. Bien sûr et depuis peu, tout un chacun a fait le rapprochement de l'influence énorme de la nourriture sur la santé. Mais comment savoir ce qu'il faut que je mange puisque je n'ai pas le même pouvoir digestif que mon voisin, je digère moins bien et j'assimile mal ce qui le rend prospère. Voilà un éclairage nouveau pour différencier les individus.

LES GROUPES SANGUINS :
Nous sommes tous différents et les groupes sanguins  en sont les principaux témoins. Si vous êtes groupe  A+ comme moi on ne se fait pas infuser avec du sang d'un donneur du groupe B-. Votre corps réagira forcément, exactement comme s'il s'agissait d'un envahisseur. Avec les aliments c'est la même chose, des aliments conviennent au groupe A et ne conviennent pas au groupe B. Il s'agirait de protéïnes nommées "lectines". Si votre corps ne les reconnait pas ou mal, il se forme à la surface une carapace à leur surface et elles sont rejetées. C'est exactement ce qu'il se produit lorsque des personnes du groupe A ou O (les plus nombreux) consomment des produits laitiers. Il y a agglutination et rejet car les lectines des laitages ressemblent aux antigènes du groupe B.
Vous pourrez toujours me dire que parmi les aliments certains agissent dans un sens et d'autres dans l'autre sens, c'est vrai aussi. et on pourrait penser que le tout peut s'équilibrer. Mais en sachant que certains aliments ne vous conviennent pas il est un peu stupide de continuer à en prendre des tonnes parce que la masse alimentaire va équilibrer tout cela. Nous ne digérons pas les aliments de la même façon, alors autant choisir ceux qui nous conviennent le mieux afin de ne pas obliger notre organisme à réagir et à se fatiguer , même si son pouvoir d'adaptation est formidable.

LE GROUPE O :
C'est le plus répandu et le plus ancien. Ce sang coulait dans les veines des hommes préhistoriques il y a environ 50000 ans. Et que mangeaient-ils : un peu de cueillette, mais surtout les produits de la chasse et de la pêche. C'étaient des mangeurs de viande et leur organisme s'est adapté à cette nourriture, leur estomac  disposait d'une bonne acidité et de toutes les enzymes nécessaires à la digestion des protéïnes animales. Tout ceux qui sont du groupe O auront les mêmes caractéristiques. Ils peuvent manger de la viande, ils la digèreront facilement.  Ce sont les donneurs universels, les plus généreux, quoi ! Parce qu'ils ne peuvent recevoir que de O.
Les autres avantages de ce groupe : ils ont un système immunitaire performant et leur métabolisme est en trés bon état.
Les inconvénients de ce groupe : leur système immunitaire trés puissant les conduit à présenter des maladies auto-immunes et les rend sensibles et beaucoup d'allergies. Ils n'ont pas beaucoup d'adaptation aux nouveaux aliments. Leur assimilation ne va que dans un sens, les protéïnes, et s'adapte mal aux autres groupes d'aliments. Le sport leur est indispensable pour contrôler leur stress. J'ai envie d'ajouter qu'on retrouve beaucoup de similitudes avec le groupe "carbonique" des homéopathes et qu'ils auront intérêt à se méfier de leur grande facilité à digérer. D'abord ils vont ingérer beaucoup de graisses qui risquent de leur être néfastes pour leurs vaisseaux (risques d'athérosclérose et artério-sclérose), et ensuite ils assimilent trés bien et seront enclins à grossir et à "accumuler" à tous points de vue.
Ce qu'ils devraient privilégier comme aliments :
D'abord bien sûr les protéïnes animales car ils sont conçus et adaptés pour en retirer tous les bienfaits. Attention aux abus. Ils digèreront assez bien les légumes non farineux. Un peu moins les céréales, les choux et les légumes secs Des difficultés avec le gluten.

Le Groupe A :
Moins anciens, environ 20000 ans avant notre ère, c'était la période des cultivateurs. Ils ont peu à peu abandonné la chasse pour se nourrir de leurs récoltes et de leur élevage. Cet homme nouveau est moins physique que le précédent et à partir de ce moment les hommes se sont rapprochés et vivent en communauté. Leur physiologie a changé et donc leur groupe sanguin également. L'homme est devenu groupe A.
Les avantages : Il s'adapte mieux à beaucoup plus d'aliments car ses cultures le lui permettent. Son nouvel environnement l'oblige à accepter beaucoup plus de nourriture végétale. Il les utilise mieux et en retire sa force. Son système immunitaire se développe car il est au contact de beaucoup de ses semblables et il est bien obligé de s'adapter à toutes les épidémies.
Les inconvénients : Sa digestion est moins bonne surtout en ce qui concerne les protéïnes animales. Son alimentation devra en majorité être végétale. On trouve dans ce groupe beaucoup de végétariens. Il est plus fragile et devra contrôler son stress. Si je peux me permettre je pense qu'on peux le classer parmi les "phosphoriques" d'aprés la classification des homéopathes.
Ses Aliments : ce sera le profil type du végétarien encore que les laitages ne lui conviennent pas trop. Donc peu de viandes et peu de laitages . Toutes les céréales et tous les végétaux sont bons pour lui. Parmi les protéïnes il devra privilégier les crustacés et les sous produits animaux.

Le Groupe B :
Encore plus récent, il serait lié aux grands exodes humains liés aux changements climatiques, il y a environ 10000 ans. Et en conséquence on en trouve beaucoup dans les contrées concernés comme l'Europe de l'Est et dans les communautés juives par exemple.
Les avantages de ce groupe : Ils se sont adaptés par la force des choses aux différents climats et pays et ils ont par conséquent une grande facilité d'adaptation. Ils ont  un bon équilibre général, aussi bien physique que nerveux ou immunitaire.
Les inconvénients : Cette force qu'ils ont  peut se retourner contre eux comme pour le groupe O et ils risquent entre autres des maladies auto-immunes. Assez sensibles aux maladies à virus.
Ses Aliments : Son adaptabilité lui permet de manger un peu de tout. Il tolère par exemple trés bien les produits laitiers que la plupart de nos concitoyens ont raison de craindre.

Le Groupe AB :
Les moins nombreux. Dans la hiérarchie, ils sont venus en dernier et ne sont apparus qu'il y a environ 1000 ans maximum. ils constituent un mixage des trois autres groupes, c'est d'ailleurs pourquoi il sont receveurs universels, ils peuvent recevoir du sang des 3 autres groupes. L'avare quoi ! Car il ne peut donner qu'à AB. Trés adaptés au monde moderne dont ils sont issus. Le revers de la médaille c'est qu'ils ont perdu la robustesse originelle de leurs ancêtres. Les capacités digestives sont amoindries en ce qui concerne les protéïnes animales à cause de la faible acidité des sécrétions stomacales et d'un taux d'enzymes insuffisant. Ils ont des facilités à s'adapter aux nouveaux aliments, les aliments modernes.
Les avantages : Ils tolèrent énormément d'aliments (Ce qui peut à la longue être aussi un inconvénient car il digère ce qui rend malade ses voisins, donc il consomme des aliments pas trés recommendable). Immunité avantageuse. Adaptation trés facile, c'est le caméléon et cumule les plus des groupes A et B. Trés souvent créateur et spirituel.
Les inconvénients : Son immunité est tout de même laxiste et laisse passer des bactéries et des allergènes, son intestin est fragile. A cause de sa tolérance alimentaire, il en abuse.
Ses Aliments : Son adaptabilité est telle qu'il peut se permettre à peu prés tout, car tout passe bien. Il aura tendance à l'excés de viande rouge et d'aliments en général par abondance.

Evidemment vous comprendrez que toutes ces indications ne sont que des grandes lignes et que ce sera à vous de les adapter pour le détail. Je vous donne un exemple : Si vous appartenez au groupe B et, sous prétexte que le groupe B peut digérer le lait, ne vous forcez pas à en prendre si vous êtes allergique au lait. Ou si vous êtes du groupe O "les mangeurs de viande", ce serait une erreur d'en consommer abondamment car la viande n'apporte pas que du muscle, elle vous apporte aussi ses acides gras saturés qui ne vont pas vous apporter la santé. Ce ne sont que de grandes tendances, mais elles peuvent vous faire comprendre certaines choses car manger du lait si vous appartenez aux groupes A ou O ne peut pas vous apporter la santé que vous êtes en droit d'attendre d'une bonne alimentation. Et comme toujours la pondération sera votre meilleur allié. Et ce sera toujours intéressant d'observer les réactions de votre organisme si vous suivez ces quelques indications.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Ayidjinou Severin 26/07/2016 15:01

je veux connaitre les aliments du groupe sanguin a+ que je suis.

Boisvert 26/07/2016 16:21

Bonjour,
Je ne suis toujours pas sûr que cela ait une quelconque influence sur la santé, donc je ne cautionne pas et surtout je ne donne pas de conseil.

Aude Terrienne :0091: 23/01/2012 08:50


Je suis étonnée que le groupe sanguin ait une telle influence sur l'ingestion des aliments. Est-on sûrs de cela ou est ce encore une théorie qui sera démentie dans quelques décennies car on aura
trouvé une cause complémentaire?


Si je suis le raisonnement, je devrais manger plus de viande, mais idéologiquement ça me répugne, et gustativement je n'y trouve aucun intérêt. Je suis essentiellement gourmande de fruits et
légumes... jusqu'à les peindre (voir mon blog). Par contre, pour ce qui est des farines et gluten, je suis d'accord,
est-ce dû à mon groupe sanguin ou autres, mais j'ai du mal à les digérer. 


Bonne journée!

boisvert 23/01/2012 09:26



C'est une théorie non confirmée. Ce n'est pas une science exacte. On en parle, j'en ai parlé, mais je suis un peu comme vous c'est à chacun de ressentir ce qui est bon de ce qui n'est pas bon .
Je n'encourage pas les gens à ne se fier qu'à cela en tous cas.


Bonne journée !



boisvert 21/02/2009 07:09

Voilà qui est bien parlé. Toujours garder son esprit critique. Voir aussi ce qui est bien pour soi. Mantenant ce qui me gêne dans le végétarisme pur et dur c'est le fait qu'il n'y ait guêre de protéïnes. Si on considère que les laitages ne sont pas adaptés à l'homme et qu'ils apportent plus d'inconvénients que d'avantages. Et si on les enlève, il ne reste plus que les maigres protéïnes des céréales et des oeufs, éventuellement du soja. Mais ma petite expérience  m'a montré que les végétariens stricts, se gavaient de céréales et là aussi, il n'y a pas que des avantages, surtout pour la circulation sanguine qui se ralentit et c'est une  clé de la santé. Voilà une autre façon de penser son alimentation. C'est un peu pour cela que je préconise " manger de tout, UN PEU". Et trés peu de produits animaux, bien sûr, car ce sont les aliments qui laissent le plus de déchets dans l'organisme. C'est une diététique sécuritaire. Chacun doit être à l'écoute de son corps et de ses réactions. ce qui est bon pour moi ne l'est pas forcément pour mon voisin. Il y a aussi la constitution des individus (voir l'article sur les constitutions) http://santenature.over-blog.com/article-6018251.htmlBonne journée, Hamida.
 

hamida 20/02/2009 22:48

Merci pour votre réponse. Mais cette histoire de groupe sanguin fait appel à mon esprit critique, en effet comment peut-on se soumettre au " dictat" du groupe sanguin quand celui-ci nous dit de consommer de la viande, surtout "la " rouge et que je ne peux m'empecher de me dire qu'il s'agit de cadavre que nous consommons. certes vision  subjective avec toutes les imprepressions emotives qu'elles me suggerent, et ma compassion pour les animaux, dont le regard m'attendrit toujours.Au fond de moi on me dit que c'est bien de pas manger des êtres de chaire et cher à mon coeur sensible..pardon je divague, cependant dans le travail de peter d'amo il y a sûrement du vrai... il y a du vrai en tout... Je vais continuer mes expériences nutritives, écouter mon corps, manger avec plaisir et sobriété, ... mais le végétarisme m'appelle et l'épuration là et ailleurs.

boisvert 20/02/2009 19:28

Comm je le dis plus haut, il nous manque le recul pour savoir si l'on doit s'appuyer à 100% sur ces théories. C'est à chacun de voir Maintenant si vous me demandez mon avis sur l'alimentation, il est toujours trés bon de se rapprocher d'une alimentation végétarienne comme vous le faites. Et surtout ne pensez pas trop à votre groupe sanguin. Manger peu est plus important que manger beaucoup, des meilleurs aliments du monde. Vous pouvez continuer à intégrer un peu de viande ou de poisson dans votre alimentation et si vous restez raisonnable on peut se créer une bonne sante et manger de la viande, tout est dans la mesure. Manger de tout, UN PEU, c'est aussi une bonne diététique.