Un peu d'OMEGA 3 ?

Publié le par boisvert

 Ce que je n'aime pas avant tout c'est que l'on prenne des Oméga 3 sortis de leur contexte naturel car c'est de cette façon qu'on ne peut mesurer la quantité que vous prenez ou plutôt que vous assimilez. Car aujourd'hui vous en trouvez partout même dans des aliments qui en sont normalement dépourvus. Et ce serait intéressant de savoir la part que vous assimilez lorsqu'ils sont sortis de leur contexte naturel.
 Pour la quantité à absorber, là non plus ce n'est pas net car on doit plus s'attacher à ce qu'il y ait un équilibre entre les "bons gras" et les "mauvais gras". Ce qu'il se produit en général c'est que nous consommons trop de mauvaises graisses et pas assez de bonnes. C'est à cause de cela que l'on vante à cor et  à cri qu'il faut se supplémenter en Oméga 3. Je suis d'accord sur le fait que nous en manquons mais nous ne devons pas les prendre sous forme  de comprimés. Il nous faut consommer un peu plus de poissons gras ou semi-gras (maquereau, sardine, saumon, anguille, truite, flétan) des poissons qui n'ont pas d'écailles et qui ont une peau, comme le thon par exemple. Pour les poissons, il vaudra mieux choisir des poissons de mers froides qui en ont développés beaucoup plus que les poissons de mers chaudes qui n'en ont pas eu besoin dans leur élément douillet.Tous les légumes verts vous apportent également des Oméga 3 et ceux-là vous pouvez être sûrs que votre organisme les assimilera. Hélas ils sont en quantité plus restreinte.
 Tous les animaux que vous mangez peuvent vous apporter des Oméga 3 à la condition que votre poule soit bien élevée en plein air et ait pu picorer de la verdure et ne soit pas gavée de granulés. On a troqué l'herbe pour les céréales ou autres afin de rentabiliser l'élevage, mais les céréales ne contiennent pas d'Oméga 3. Le lapin qui ne mange que de l'herbe  vous apportera des Oméga 3, c'est une source d'Oméga 3 parmi les viandes, c'est une viande maigre et en plus  vous avez du sélénium dans sa chair et pas de cholestérol. Je sens que je vais avoir le syndicat des lapins sur le dos bientôt.
Parmi les végétaux on trouve les noix, épinards, haricots, pourpier, tous les légumes verts en général, l'huile de colza, de noix, de lin.
Le corps lui-même fait une différence entre les Oméga 3 qu'il reçoit selon qu'ils proviennent d'une source animale ou végétale. S'ils proviennent d'une source animale, EPA, ils protègent le coeur et le cerveau et participent au bon fonctionnement de ces organes majeurs. Alors que les oméga 3 d'origine végétale, DHA, protège l'oeil et aide à construire le cerveau. Mais il ne faut pas se gaver et faire une fixation là-dessus non plus. Si vous consommez 2 plats de poissons gras par semaine, vous pouvez être tranquille, vous avez votre dose. D'autant plus que vous aurez mangé quelques légumes verts à côté je suppose et que vous aurez consommé quelques huiles bénéfiques. Donc si vous n'avez pas de gros problèmes de santé, cardiaques surtout ou circulatoires en général, nul besoin de se supplémenter.

Leur rôle :
Ils sont utiles à chacune de nos cellules et leur sert de carapace et à partir de là il est évident que l'on peut trouver leur utilisation un petit peu partout dans le corps. Une carence d'Oméga 3 a formellement montré qu'ils avaient une incidence sur presque tous les phénomènes inflammatoires, comme la polyarthrite rhumatoïde, les eczémas, les allergies, le psoriasis, les maladies cardiaques et même plus récemment dans la génèse de certains cancers. Etant donné leur action sur le cerveau et la circulation, un manque peut entraîner un mauvais développement cérébral, une baisse de l'acuité visuelle, des troubles mentaux allant de la dépression à la démence.
Le lait de la mère qui nourrit son enfant en est normalement pourvu mais les laits de substitution en sont dépourvus et doivent être supplémentés en oméga 3. Et là,il faut être trés prudent, car est-ce que l'organisme de l'enfant les assimilent correctement, rien n'est moins sûr. Rien ne remplace le naturel et chez un enfant encore plus.
C'est sur le coeur que l'action bénéfique des Oméga 3 est la plus manifeste. On en a pris pour témoin les esquimaux qui consomment beaucoup de poissons gras. Et ce peuple ne souffre que trés peu de problèmes cardiaques, de maladies de peau, d'allergies ou d'inflammations en tous genres.
On a relaté la relation étroite des Oméga 3 et des troubles de l'humeur. On a par exemple constaté que l'apport d'Oméga 3 dans des troubles tels que dépression, insomnie, tristesse, anxiété, baisse de la libido, tendances suicidaires, etc... était particulièrement bénéfique. Cela parce que les Oméga 3 avaient des propriétés anti-inflammatoires, parce qu'ils avaient un rôle majeur dans la circulation et dans l'intégrité de toutes les cellules.
Attention à ne pas se supplémenter en Oméga 3 en même temps que vous prenez un fluidifiant sanguin  ou même de l'aspirine. Il faut bien fluidifier le sang mais pas trop et les Oméga 3 ont déjà tendance à fluidifier le sang.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Boisvert 13/04/2008 06:59

Sacré Léontine ! A mon âge je ne puis attraper que cela, même si je cours vite, bonne journée !

léontine 12/04/2008 20:11

Même pas dans tes conquêtes??...Oups...S'cuse...c'était de l'humour un peu déplacé....;-))

Boisvert 12/04/2008 18:11

Bonjour Léontine, tu as résumé ma pensée : manger de tout un peu, c'est ma philosophie. Quant aux oméga 6 tu en as toujours de reste, mais c'est le pourcentage entre les deux qui fait dire qu'il manque toujours des oméga 3 par rapport aux oméga 6. Il faut faire son petit jardin et aller à la pêche à la truite, comme moi, c'est la solution. Hélas je n'ai encore jamais attrapé un thon.

léontine 12/04/2008 09:48

J'ai lu quelque part (ne me demande pas où!!) que les oméga3 devaient être pris en association avec des oméga6 pour être pleinement utiles...De plus, tu parles de consommer plus de poissons. D'un autre côté, certains poissons (thon entre autre) deviennent espèce en danger. Certains, d'élevages, sont nourris à la farine animale...Certains contiennent trop de plomb ou je ne sais plus quelle saleté...Les légumes? on vient de découvrir que les poivrons sont bourrés de je ne sais plus quoi (je n'emmagasine plus!!)Je crois que quoi que l'on nous conseille on trouve son contraire, son danger en quelque sorte...L'important pour moi est de manger de tout un peu, maintenant ainsi un équilibre nécessaire...L'alimentation de nos jours devient un vrai casse-tête. A qui la faute?