Les ALLERGIES

Publié le par boisvert

Ca vous gratouille ou ça vous chatouille ? vous mouchez, vous éternuez , vous êtes nombreux dans ce cas. Et pourtant on ne peut pas parler de maladies. Je sais que l'on rend responsable le pauvre chat ou le pollen ou, en fait, tout ce qui nous entoure. Mais les chats ils sont là pour tout le monde mais seuls certains en sont incommodés. Il faut se poser la bonne question exactement comme pour le microbe. Les microbes sont là pour la bonne cause, voir ICI, surtout pas pour nous nuire. Votre chat n'a pas vocation à vous nuire non plus. Mais c'est une habitude, on veut absolument que ce soit la faute de l'autre, il faut qu'il y ait un responsable.
Et bien je vais être méchant, le responsable c'est vous.
L'allergie c'est un signal d'alerte que votre organisme vous envoie. Il est tellement encombré et plein qu'il ne peut plus réagir face au monde qui l'entoure. Et pour lui le vent n'est plus zéphir, il est devenu aquilon. Et pourtant pour votre voisin ce n'est qu'une brise.
Et je vais vous dire le fruit de mes observations, on pourrait presque deviner à la vue des individus lequel est allergique et lequel ne l'est pas.
Là je vais vous renvoyer au principe Yin-Yang. Si vous voyez une personne bouffie, dont le visage est poupon, les yeux gonflés, un peu rouges tout autour, dilatée en quelques sorte, on la sent pleine à déborder, elle est Yin, elle est donc prête à présenter son allergie. Et peu importe ce qu'elle va craindre, ça n'est pas le plus important, mais son organisme va lui envoyer un message "J'en peux plus, il est temps que tu me soulages". Alors pour les uns ce sera notre pauvre chat, pour les autres le pollen, les fruits, le lait, les oeufs et ainsi de suite, on peut comptabiliser des millions de possibilités, vous êtes allergiques à tout.
Alors pour le traitement, ça me sidère lorsque je vois que les thérapeutes ajoutent encore des éléments qui sont sensés guérir ou soulager ces réactions. Ces malades sont déjà en trop-plein et on en rajoute. Et comment en arriver à dire que ce sont des éléments allergisants. Ils sont là au même titre que nous et ont droit de cité et je suppose que notre créateur ne les a pas mis sur notre route pour nous nuire. Alors arrétons de regarder ailleurs et veillons à ce que notre organisme puisse vivre en bonne intelligence avec ses voisins.
Pour cela, vous l'avez déjà compris il faudra le rendre plus concentré, plus tonique, plus propre, plus Yang. Un concentré est toujours plus fort qu'un dilaté.
Et quels sont les facteurs Yang ?
 Le facteur le plus yang c'est d'abord le jeûne car il concentre un maximum et vous rend plus yang à une vitesse phénoménale. Et tout ce qui va vous concentrer va être bon. Vous pouvez pratiquer des monodiètes chaque soir par exemple, vous pouvez ne pas trop vous habiller pour que le froid agisse sur vous et vous rende yang car le froid est un énorme facteur Yang. Vous pouvez aussi aller faire du sport, d'endurance plutôt qu'un sport violent. Vous suez, vous éliminez donc, et par les glandes sudoripares vous éliminez tous les déchets cristalloïdes et soignez par la même occasion vos rhumatismes. Tout ce qui va vous faire perdre des kilos et vos toxines peut être mis en pratique et sera bon pour changer votre terrain afin qu'il devienne sociable et qu'il vive en parfaite harmonie avec ce merveilleux monde qui l'entoure. Quel bonheur de humer cet air frais qui emplit nos poumons et nous remplit d'allégresse sans penser qu'il va vous nuire. Ne vous privez pas du bonheur d'apprécier la nature dans laquelle nous vivons. Rien n'est mauvais sinon ça le serait pour tout le monde.
 Encore une fois ne soignez pas la maladie, soignez le malade, c'est lui qui ne supporte plus rien.
C'est curieux car si vous compulsez même une revue de médecines douces vous en arrivez à craindre tout. J'en ai une sous les yeux et ils dressent une liste de tous les aliments qui sont "allergisants", c'est effrayant, il n'y a plus qu'à aller se suicider. Il y en a d'origine animale, d'autres d'origine végétale, certains riches en histamine, en tyramine, tous les additifs alimentaires, et j'en passe. On ne peux plus manger, on ne peux plus respirer, les ennemis sont partout.
La solution est en vous. Nulle part ailleurs. Et ce n'est pas un médecin qui va vous apporter la solution, c'est à vous de faire le travail. Il vous faut prendre conscience qu'aucun des aliments qui vous rendent malades n'est toxique, mais ils arrivent sur un terrain qui ne supporte plus rien. Changez ce terrain et vous serez un homme nouveau ou une femme nouvelle. Et je suis désolé mais personne ne peut le faire à votre place. Sinon, vous serez condamné à prendre des palliatifs toute votre vie.
Aprés, il sera toujours temps de choisir les éléments pour vous reconstruire, des probiotiques, des aliments vivants, etc...

Notons toutefois la prise de Quercétine, un antihistaminique puissant, Ici l'article que j'ai écrit à ce sujet : http://santenature.over-blog.com/article-la-quercetine-123023549.html

Il serait bon également de prendre de la vitamine D3, ou encore des probiotiques (l'intestin grêle certainement en cause), du Zinc qui est le minéral le plus important pour le système immunitaire et des oméga-3 pour tout état inflammatoire et allergique. Penser aussi au magnésium ainsi qu'à la spiruline et à l'ortie..
Et surtout la clé c'est "MANGEZ PEU" et "DEPENSEZ-VOUS BEAUCOUP". Soyez Plus YANG.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Laura 06/05/2016 18:53

j'ai appris par une collègue qu'elle allergique aux amandes et autres est surtout on lui a déconseillé banane et en ce moment à les yeux qui piquent ( la fatigue lui a t-on dit , son medecin ..)

Ameli 02/12/2015 15:42

bonjour,

"Sortez un chat par la porte, il reviendra par la fenêtre." Ainsi sont certains patients ^^

Je reviens vers vous au sujet d'une réaction cutanée. Depuis quelques semaines, j'ai des boutons sur le ventre et le dos (pas douloureux ni gênants en soi, rouges mais blancs si on appuie dessus).
Je soupçonne un aliment mais ne sais pas lequel (je suis dans un pays asiatique depuis 2 mois et mange quasiment tous les jours la même chose).

Je précise que j'ai déjà essayé de passer de t-shirts synthétiques à des t-shirts en coton mais cela n'a rien changé.
Si je supprime un aliment de mon régime, combien de jours faut-il pour savoir si c'est bien celui-là qui en est la cause? Une semaine suffit-elle à ce que le corps réponde?

Merci d'avance pour votre réponse

Boisvert 02/12/2015 17:14

Bonjour,
3 jours me paraissent suffisants, le temps que l'aliment soit métabolisé.

mireille 28/05/2012 03:24


Bonjour Monsieur Fernand,


je reviens vers vous, cette fois au sujet de mon neveu de 4 ans qui a déjà fait un nombre incalculable de séjours à l'hôpital à cause de crises d'asthme importantes et fréquentes.


Mon frère(le papa) et moi même avons été asthmatiques petits, et avons un terrain atopique, donc je suppose que le petit aussi, mais que pourrait-on faire pour enrayer ce cercle vicieux
asthme-hôpital-corticoïdes qui n'arrange rien? voire au contraire...


Je précise que mon frère et sa femme sont très soucieux de leur alimentation comme de celle de leurs enfants et mangent bio, de saison et sain.


je vous remercie infiniment pour les conseils que vous me donnerez,


Excellente journée à vous, à bientôt


 

boisvert 28/05/2012 17:52



Le BIO ne solutionne rien du tout. C'est un plus, certes, mais il vaut mieux choisir les aliments qui vous conviennent. Je pense que la macrobiotique vous conviendrait très bien car c'est une
monodiète "sèche" et yang, alors que l'asthme est une maladie très Yin. De temps en temps une monodiète vous ferait du bien. Vous devez lire attentivement l'article qui concerne l'intestin grêle
car cette muqueuse est de la plus haute importance contre tous les phénomènes allergiques. Choisissez une alimentation qui protège votre muqueuse intestinale. Et revoyez le principe Yin-Yang cela
vous aidera à comprendre pourquoi l'asthme se déclare chez vous et dans votre famille.


Bon courage !



France 31/03/2012 19:02


Bonsoir,


Je découvre que Sambucus Nigra en TM est bonne pour les névralgies du trijumeau entre autres. J'ai tenté de faire d'autres recherches sur le net mais je ne retrouve pas ces propriétés pour le
trijumeau..


Je souhaiterais l'utiliser sur un cheval souffrant de Headshaking (névralgie trijumeau chez le cheval), donc j'ai 2 questions : pouvez-vous encore une fois confirmer ses vertues pour ça et que ce
n'est pas une erreur sur votre blog ? Puis si c'est ok, quelle posologie serait envisageable pour un cheval de 550 kg environ ?


D'avance merci et bien cordialement,


 


France

boisvert 01/04/2012 19:10



Non ce n'est pas une erreur sur mon blog la Teinture mère de SAMBUCUS NIGRA est recommandée contre les rhumatismes aigus, les oedèmes, les sciatiques, la névralgie du trijumeau, .... mais chez
l'homme. Le cheval ???


Maintenant pour la posologie je ne sais pas quoi vous dire je n'ai jamais soigné un cheval. On peut penser qu'il faut au moins 50 gouttes 4 à 5 fois par jour.


 



M. 28/03/2012 09:21


Fernand,


Je mange dorénavant beaucoup moins, et uniquement deux repas par jour en sautant le petit déjeûner. Une fois à 13h une monodiète de riz avec un thé vert en fin de repas, et une fois à 19h, c'est
ce qui me convient.


Une énorme amélioration sur ma peau, en même temps avec un jeûne de plus de 15h chaque jour, ma santé doit m'en être gré :).


J'ai noté, bizarremment, que ma dermite séborrhéique, qui va un peu mieux après seulement 1 semaine de procédure a tendance à s'aggraver le soir, avant le coucher. Ca démange, gros boutons qui
sortent etc... mais au matin, magie, plus rien, auriez vous une explication car ça m'intrigue !


Quoi qu'il en soit, la formule de mon futur succès : Manger peu, principalement des légumes, des céréales complètes ( en monodiète assez souvent ) et des bonnes choses. Exit les produits
néfastes. 


Et du sport.


Merci !


 

boisvert 28/03/2012 10:50



Devey avait inventé cette méthode qui marchait très bien, celle des deux repas par jour seulement. Par contre lorsque l'on fait 2 repas il ne faut pas éternellemet faire des monodiètes car toute
monodiète est automatiquement carencée, la macrobiotique un peu moins quand même.


Content que la peau s'améliore, mais la petite aggravation à un moment de la journée est encore normale, on ne guérit pas d'un seul coup, d'un seul. Cela c'est la médecine traditionnelle qui le
cherche. Nous, nous savons qu'il faut faire des efforts et être persévérants.