compteur de connexions

 

Il y a actuellement  9943  personnes connectées à Over-Blog dont  15  sur ce blog

compteur : Total des visites :

Blog commencé le 27.2.2007
Au 22 Avril
 2014

Visites : 5.411.518

 

overblog

Recommander

Derniers Commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

classement top blogs


Sur page d'accueil d'OVER-BLOG
Classement de ce blog : 76ème

Jeudi 17 avril 2008 4 17 /04 /Avr /2008 06:03

Pas de baguette magique pour soigner une thyroïde. Les traitements existent mais ils ne seront pas miraculeux, il faudra du temps, de la persévérance. C'est aussi pour cela qu'il faut penser à sa thyroïde lorsqu'elle est encore en bonne forme. Mieux vaut être préventif et se persuader que cette glande est une clé de bonne santé et qu'il est trés important qu'elle soit au top.

TRAITEMENTS NATURELS :
- Dans un premier  temps il faut toujours considérer son alimentation et les moments forts qui raccourciront le temps des soins. On peut commencer par un jeûne court ou si c'est trop difficile, une monodiète de fruits. Une cure de Fraises, puisque c'est la saison, est tout indiquée. La Fraise est un fruit qui a une action sur tout le système glandulaire. Dans l'alimentation il sera bon d'ajouter au maximum l'ail qui est également trés bon pour nos glandes.
- Une cure marine sera également trés bénéfique. Le climat marin est équilibrant pour le système glandulaire,  régénérant et revitalisant. En plus elle fournit toute la gamme des oligo-éléments qui sont nécessaires à la stabilité de l'ensemble endocrinien.
- Un chiro massage de la 7ème cervicale agira sur la glande thyroïde, surtout en cas d'hyperthyroïdie. Massages ou tapotements.
- Ecraser des graines, feuilles et pointes d'orties, mélanger avec un peu d'eau, laisser macérer une dizaine de minutes et boire le jus qui stimule la glande Thyroïde
- Il faudra consommer beaucoup d'algues qui, sous une forme concentrée et assimilable, présentent toute une gamme d'éléments dont l'Iode qui est particulièrement utile à notre thyroïde.
- Attention aux couleurs dont vous vous entourez. Le rouge par exemple stimule la glande thyroïde alors que le vert la freine.
- Veiller à ne pas oublier l'action des antioxydants. Ils peuvent apporter une deuxième jeunesse à vos glandes endocrines.

L'HYDROTHERAPIE :
Les médecins de l'antiquité prescrivaient, instinctivement, des remèdes contenant de l'iode, contre le goitre qui est une hypertrophie de la glande thyroïde. Ainsi ils enveloppaient le cou avec des emplâtres à base d'eau de mer ce qui utilisait en même temps l'action du sel et de l'iode. Le goitre est pratiquement inconnu dans les zones côtières car la consommation d'iode est convenable et cela suffit. Et le goitre peut se révéler aussi bien dans l'hyperthyroïdie que dans l'hypo. Une trop grande activité de la glande thyroïde est connue sous le nom de maladie de Basedow. Excés d'hormones secrétées, excés d'iode, peuvent en être à l'origine. Les symptômes caractéristiques sont le gonflement de la glande thyroïde, les yeux saillants et les palpitations du coeur. Donc pas de médicaments à base d'extraits thyroïdiens  ou de supplémentation en iode, ce qui ne ferait qu'aggraver ce cas.
L'hydrothérapie demeure une thérapie de choix pour la thyroïde. Comme je l'ai dit plus haut, ce n'est pas une thérapeutique miracle mais elle est efficace si on veut bien lui laisser le temps d'agir. Une combinaison, bains d'air, de lumière, un petit régime alimentaire, de l'exercice et de l'hydrothérapie quotidienne, voilà une thérapie bien conçue. A laquelle vous pouvez ajouter un peu d'homéopathie. Cela à poursuivre pendant plusieurs mois. Pour soigner la glande thyroïde il faut considérer l'être humain tout entier et soigner l'état général, comme toujours.
Une hydrothérapie à titre d'exemple :
- Tous les matins passer un gant frais sur tout le corps
- Alterner bains de siège ou demi-bains avec affusions froides des jambes, un jour l'un, un jour l'autre. Toujours avec de l'eau fraîche.
- Les bains de bras qui sont si précieux pour ces malades qui ont souvent des troubles cardiaques. Et ils sont un véritable soulagement pour le coeur. A faire tous les aprés-midi et d'une durée de 30 secondes à Une minute.
- Le soir au coucher piétiner dans l'eau fraîche 1 à 2 minutes. Si vous avez les pieds trop froids, alterner eau chaude et eau froide.
- Des enveloppements du cou quand vous en avez l'occasion, par exemple le soir en regardant la télé. Si vous avez de l'eau de mer pour cet enveloppement c'est encore mieux ou sinon de l'eau fraîche c'est bon aussi, vous pouvez la saler tout simplement.
- Dans tous les cas et en toutes occasions, piétiner dans la rosée du matin, dans la neige lorsqu'il en tombe, dans la mer lorsque vous êtes à la plage ou marcher pieds nus dès que possible.
- C'est difficile et long car l'amélioration ne se fera pas en quelques jours mais avec de la persévérance on obtiendra une trés sensible amélioration et même dans de nombreux cas une guérison totale et définitive.

- Dans l'hyperthyroïdie, le chlorure de magnésium est bénéfique. Et de toutes façons le magnésium est bénéfique dans tous les troubles du système endocrinien, donc il faut y penser.

L'HOMEOPATHIE :
Les deux grands médicaments tombent sous le sens c'est IODUM et THYROIDEA.
IODUM : l'iode est la substance type correspondant à l'hyperthyroïdie. Si vous présentez les symptômes suivants par exemple : Maigreur, châleur, faim, soif, transpirations, diarrhée, hyperactivité, tremblements, tachycardie, goitre, ganglions hypertrophiés, muqueuses enflammées et si tous ces symptômes sont améliorés par le froid ou une activité physique, Si vous êtes maigre, agité, vous êtes hyperthyroïdien et serez justiciable de Iodum.  Comme il s'agit d'un hyper il faudra donc utiliser des hautes dilutions entre 9, 12, 15 ou 30CH
THYROIDEA : Peut être indiqué dans les hypo comme dans les hyperthyroïdies. Pour une médecine familiale il vaudra mieux s'en tenir à iodum comme médicament de fond.
Les autres médicaments seront choisis en fonction des symptômes que le patient présente.
Par exemple Anarcardium s'il a des pertes de mémoire, de la dépression.
Baryta carbonica s'il a un excés de poids, des gestes lents, le coeur ralenti, de l'hypertension, une insuffisance sexuelle.
Bromium dans l'hyperthyroïdie, goitre, laryngite aggravation par temps chaud et amélioration à la mer
COFFEA s'il est surexcité, hyperthyroïdien, sensibilité au toucher, de la vue, de l'audition des émotions, de l'insomnie, des palpitations et un coeur rapide.
Graphites en cas d'hypothyroïdie, prise de poids, frilosité, constipation, des mouvements ralentis, des douleurs articulaires, des crampes d'estomac et de l'insuffisance sexuelle.
Hypothalamus si grande émotivité surtout sexuelle.
Natrum sulfuricum s'il y a rétention d'eau sur la moitié inférieure du corps, s'il y a ménopause, des sécrétions jaunâtres, des diarrhées matinales, si ses troubles sont aggravés par l'humidité.
NUX moschata s'il y a somnolence aprés chocs émotifs,  efforts, contrariétés. Pertes de mémoire, ballonnements, constipation et hypothyroïdie.
Parathyroïdinum s'il y a spasmophilie, tétanie, décalcification, ostéoporose, hypersensibilité générale. Des saignements, palpitations, tout est aggravé par les émotions fortes, la solitude, le surmenage, l'orage.
Sepia c'est le pessimiste, souffre de la solitude. Tout tombe chez lui, descente d'estomac, de vessie, de vésicule biliaire, le moral est aussi dans les chaussettes, des nausées, du dégoût, des migraines. Il a une insuffisance de sécrétion de toutes ses glandes endocrines thyroïde, ovaires, surrénales. l'Hypothyroïdien. Souffre souvent d'eczéma, de psoriasis, tout est aggravé par le froid, le lait, les odeurs.

Le principe homéopathique c'est : les basses dilutions pour activer ou stimuler, et les hautes dilutions pour freiner, donc il faut ajuster les dilutions en fonction des symptômes. Et toujours, traitement à poursuivre trés longtemps. De même les hautes dilutions pour les maladies chroniques, anciennes et les basses dilutions pour les maladies aigues, récentes.

En AROMATHERAPIE, l'huile essentielle d'Ail stimule la glande thyroïde alors que l'huile essentielle de Fenouil la freine.


Ajoutez à cela une hygiène alimentaire principalement végétarienne, beaucoup de fruits et légumes, éviter les mets épicés et trop salés, les graisses, le café, le cacao, le thé, le moins possible d'alcool et de tabac, d'excitants en général. Et bonne santé à votre Thyroïde.

Par boisvert - Publié dans : santenature - Communauté : Bien-être
Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés