Epices - 1

Publié le par boisvert

Je vous ai beaucoup parlé du Curry, mais le curry n'est pas une épice mais un composé d'épices et en plus il n'a pas toujours les mêmes ingrédients. Certains le fabriquent trés doux et d'autres, trés épicé, trés relevé avec du piment entre autres. Pour les utilisations, voyez le blog de mon copain, qui vient de passer sur M6, il est amoureux des épices. ici
ET beaucoup d'autres épices peuvent entrer dans la composition du curry comme :
Le Gingembre, l'ail, la coriandre, la cardamome verte ou noire, l'oignon, le curcuma, le cumin, la cannelle, le piment, le poivre noir, le fenouil, le clou de girofle, la moutarde, le fenugrec, et le sel. Mais il y a plein de possibilités.

D'autres Epices importantes :

LE PIMENT :
Il sert de base à la sauce Harissa. Il en existe des centaines de variétés. Plus le piment est petit et plus il est "explosif". Il doit son goût à un composant, la capsaïcine, qui agit violemment sur les papilles gustatives. Il facilite la digestion en augmentant la sécrétion des sucs gastriques, en renforçant l'acidité, ces sécrétions détruisent les bactéries présentes dans les aliments. Pour les dames il aide à brûler les calories, c'est pas chouette, ça ? Aprés un repas arrosé d'une sauce relevée, la dépense énergétique est augmentée d'environ 25 %, pendant le temps de la digestion.
Le Piment rouge est un puissant stimulant de la gorge et du réseau endocrinien (Hypophyse, cerveau, utérus, prostate, etc...). Comme beaucoup d'autres épices, il renferme des vitamines du groupe P et K, du phosphore et des principes aidant à la synthèse des hormones. Egalement comme la plupart des autres épices il active les sécrétions gastriques et glandulaires. C'est presque un point commun à toutes les épices, le digestif et la sexualité, par l'intermédiaire des glandes endocrines qu'elles stimulent. Le piment assainit le milieu intestinal en s'opposant énergiquement aux fermentations putrides, il favorise la fixation du calcium et du phosphore dans les tissus, améliore la circulation capillaire, dynamise l'état général de sorte que même déficient, le sujet est stimulé au point de vue sexuel. Et cela pour les deux sexes. Pour l'homme il procure la maîtrise sexuelle et à la femme il donne l'éveil, le désir et la stimulation génésique. On peut dire que le piment "met du piment " dans votre vie conjugale.On l'utilise contre toutes les frigidités, l'impuissance, la sciatique, la goutte, les flatulences, la dyspepsie, les bourdonnements d'oreille, les troubles circulatoires comme les hémorroïdes, l'hypertension, etc... Grâce à ses propriétés astringentes on l'utilise aussi dans les dysenteries et les hémorragies utérines.
Les poivrons, les piments verts ordinaires et toutes les espèces ont des propriétés ou des vertus similaires mais moins vigoureuses. Cependant tous agissent sur le système endocrinien. Ils sont riches en silicium, ce précieux minéral dont on est en déficit la plupart du temps. Ils sont riches en antioxydants (vert ou rouge), et on en consommera contre les altérations des ongles, des os, des dents, dans toutes les affections des muqueuses, dans la chute des cheveux et dans tous les troubles digestifs.

LE POIVRE NOIR :

On raconte que le poivre a été échangé contre de l'or, que le poivre a servi d'offrande à Attila pour qu'il évite le saccage de Rome.Le poivre, rare et trés onéreux a servi de monnaie d'échange. Il a même fait l'objet de trafic et de contrebande.
 Aujourd'hui il est devenu tellement commun qu'on en a même oublié ses vertus. Parce que le poivre stimule tout l'organisme, il active la circulation du sang et aide à l'élimination des graisses. L'alcaloïde trés puissant qu'est la pipérine (Piper Negrum) intensifie le métabolisme, abaisse le taux de mauvais cholestérol, stimule la salivation et améliore ainsi la digestion. C'est un ami de votre estomac ainsi que de votre pancréas Il aide à la digestion des graisses et des hydrates de carbone. On l'utilise en emplâtres au poivre moulu pour faire disparaître l'acné, les petits boutons et toutes imperfections de la peau, il entre aussi dans la composition de cataplasmes pour servir de révulsif,. Lui aussi il stimule les fonctions endocrines et met du piquant dans votre vie sexuelle. Tellement de piquant que ceux qui souffrent de troubles urinaires doivent s'en méfier.

LE CLOU DE GIROFLE :

Le clou de girofle présente de multiples avantages et il devrait avoir une place de choix parmi les épices de la maison.
Les sédentaires et les intellectuels devraient en user et en abuser car il stimule la vitalité cérébrale et la mémoire. Et surtout lorsque vous le rencontrez au milieu de vos aliments, ne le mettez pas de côté mais croquez-le. Il est analgésique et lorsque vous avez une rage de dents, croquez-en un à même la dent douloureuse. Il enraye l'évolution des caries dentaires et osseuses. Il aide contre les céphalées, préserve de la surdité et facilite la cicatrisation des plaies. On le recommande aux femmes enceintes surtout dans les derniers mois de grossesse, pour soutenir les contractions utérines. Il est stimulant général, aphrodisiaque(excitant lui aussi), stomachique en régularisant les fonctions perturbées de l'estomac. C'est aussi un antiseptique puissant qui préserve de la peste.
L'essence de Girofle est un antiseptique extrêmement puissant utilisée contre la gale, le lupus, pour désinfecter les mains des accoucheurs et des champs opératoires en général, pour désinfecter les plaies, les ulcères de la jambe, les névralgies dentaires et pour éloigner les mites et les moustiques. Excellent parasiticide et cicatrisant, antalgique. Elle est utilisée contre l'asthénie physique et intellectuelle (mémoire), contre les fermentations gastriques et intestinales, la diarrhée, les flatulences, les parasites intestinaux. ON l'utilise en général à raison de 3 gouttes 3 fois par jour (Pas trés bonne au goût, mais elle en vaut la peine).
Le clou de Girofle est utilisé pour les mauvaises digestion, toutes les putréfactions, qu'elles soient gastriques ou intestinales, les diarrhées, l'entérite, les parasitoses, la tuberculose pulmonaire, la fatigue générale, les névralgies dentaires, les névrites, les céphalées, etc... Et en externe on l'utilise pour soigner toutes les plaies, les eczémas, la gale, les ulcères, etc...

Publié dans santenature

Commenter cet article