LE RIZ

Publié le par boisvert

J'avais envie de titrer, "le meilleur aliment" car pour moi, c'est exactement de cela qu'il s'agit. Si vous ne deviez emporter qu'un seul aliment sur une île déserte ou aprés une catastrophe nucléaire, c'est cet aliment que vous devriez emporter.
Nous avons déjà parlé de la Macrobiotique de G. OHSAWA, alimentation ou thérapeutique, essentiellement composée de céréales complètes, mais précisément en macrobiotique il existe une variante, la plus dure et la plus efficace, celle que Ohsawa a appelé la N°7, qui consiste à ne manger que du riz complet pendant au moins 10 jours. En grains, en crêpes, ou en crême, mais que du riz, tout au long de la journée. Je l'ai pratiqué et je puis vous affirmer que si vous voulez tenter quelque chose d'extraordinaire pour votre santé c'est cela qu'il vous faut mettre en pratique. Ca ne vous empêchera pas de continuer à travailler, ce n'est pas un Jeûne. Attendez-vous néanmoins à souffrir car au bout de quelques jours le riz vous sort par les yeux mais si vous persistez vous en serez récompensés au delà de vos espérances, c'est fabuleux à tout point de vue, physique, mental, personnalité, tout est fantastiquement dynamisé, purifié.
Et pourquoi tant de résultats avec le riz, c'est ce que nous allons voir maintenant.

LE RIZ :

- Puisque nous sommes sur la macrobiotique il nous faut d'abord le considérer sous la lumière du principe Yin-Yang. Certains aliments sont trop Yin, d'autres trop Yang, le Riz est un aliment équilibré. Le rapport K/Na qui sert de référence parce qu'il est un des éléments prépondérants pris en compte est parfait soit K 'le Potassium) : 5 et  Na, (le sodium) : 1.
- Il faut savoir que plus d'un milliard d'humains sur cette planète se nourrissent presqu'exclusivement de riz. Il est la base alimentaire de beaucoup de peuples de par le monde.
- Le riz est riche en amidon et l'homme le digère parfaitement. Aujourd'hui certains considèrent que le gluten est responsable de nombreux troubles digestifs, ou tout du moins d'inconfort digestif. Et précisément le riz n'en contient pas, à l'inverse du blé qui est notre aliment de base. On constate aujourd'hui beaucoup d'allergies au gluten et le Dr Seignalet en a fait la base de sa méthode, une alimentation sans gluten et sans laitages.
- Le riz contient des fibres, du potassium,  du magnésium, phosphore, sodium, soufre, chlore, manganèse, fer, cuivre, zinc, arsenic, iode, fluor, des vitamines A, B1 et B3. Et on peut dire que c'est l'aliment idéal parce qu'il convient aussi bien aux enfants qu'aux vieillards et à nous les sportifs. Il ne provoque jamais d'allergies et a même tendance à soulager les brûlures d'estomac. Il protège de certains  cancers (côlon, sein, prostate). Il tend à faire baisser le cholestérol, fait baisser le taux de sucre dans le sang. L'eau de cuisson du riz est bien connue et recommandée contre les diarrhées. Par contre le son du riz est un laxatif trés puissant. Tout ceci avec du riz complet bien sûr. Parce que le riz blanc, c'est de l'amidon pur et il est devenu pauvre en minéraux et en vitamines du groupe B, notamment. Le riz précuit est du riz blanc mais est considéré comme un sucre rapide et plus du tout comme un sucre lent, ceci a beaucoup d'importance pour les sportifs.
- Sa teneur en protides est importante, 8% environ, donc inférieure au blé, mais par contre plus élevée en acides aminés essentiels comme la cystine, l'hystidine, la lysine, surtout lorsque, en plus, il est germé.

- On préconisera une alimentation essentiellement basée sur le riz dans les hypertensions artérielles, les affections gastro-intestinales et rénales, l'insuffisance cardiaque, les maladies du coeur, les troubles du système nerveux. L'eau de riz, nous l'avons vu, est utilisée contre les diarrhées parce qu'elle est astringente, régulatrice et riche en phosphate.
La cuisson du riz se fera à l'eau et il faudra attendre que le riz ait absorbé toute l'eau de cuisson, sinon vous jetez tous les minéraux dans l'évier.
Ne jamais mélanger ou marier ensembles dans un même plat, d'autres féculents comme pomme de terre par exemple, ou pain. Par leur antagonisme, ces deux substances forment dans l'estomac et l'intestin un magma chimique indigeste, qui forme putréfaction au niveau de l'intestin et donc devient nocif, ce serait dommage.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Vievie 02/11/2015 12:53

Bonjour,

Juste pour vous dire que je comprends pas trop car dans le paléo ou cétogène, on proscrit le riz complet et qui là, pour les monodiètes, on le préconise... Je ne sais plus quoi penser...

Merci d'avance d'une réponse qui pourrait m'éclairer...

A bientôt

Boisvert 02/11/2015 15:31

Bonjour Vievie,
Les régime cétogène et paléo ne sont pas vieux. Ils sont le fruit des toutes nouvelles découvertes scientifiques. A l'époque où j'écrivais cet article, le régime macrobiotique de riz était la panacée. Et je puis vous dire que malgré ce que je sais aujourd'hui, la cure de riz était extrêmement efficace pour extirper les maladies. Et vous pouvez l'essayer je vous garantis que vous aurez des résultats extraordinaires. Mais si la monodiète est efficace dans l'instant et comme toutes les céréales, il vaut mieux éviter cette monodiète. Aujourd'hui la science avance et on en sait plus qu'à l'époque... et moi aussi !

Sabrina Meimoun 27/11/2013 01:11


Je vous remercie pour votre aide et tous vos conseils.


Portez-vous bien. À très bientôt.


Sabrina


 

Sabrina Meimoun 26/11/2013 14:09


Bonjour,


Je ne savais pas que la nutri-détoxicologie existait. Merci pour toutes ces informations intéressantes.


Je voulais vous poser d'autres questions par rapport à mon régime mono diète pour maigrir:


1- Est-ce-que je peux manger de l'avocat dans ma salade de midi ou est-ce trop gras?


2- Ai-je le droit de mettre des canneberges ou des olives?


3-Puis-je mettre des pois chiche ou des haricots dans ma salade, en guise de protéines? J'ai peur que ça fasse trop entre le riz le soir et les pois chiche à midi.


4- Est-ce-que je peux manger une cuisse de poulet par semaine et 1 part de saumon par semaine au cours du repas de midi?


Merci à vous et belle journée.


Sabrina

boisvert 26/11/2013 15:19



Bonjour Sabrina,


1 - L'avocat est un très bon aliment, même dans une alimentation pour maigrir et au repas de midi ce sera excellent


2 - Cannenerge et olives, également excellent. Ce repas de midi doit être très équilibré donc n'ayez pas peur d'associer à ce repas. L'élimination se fait au repas du soir jusqu'au lendemain
midi.


3 - Dans la même optique les pois chiches et les haricots dans la salade de midi c'est toujours très bien.


4 - Une  cuisse de poulet et le saumon à un autre  repas de midi, ce sera toujours très bien.


Avec cette diététique vous maigrirez en bonne santé surtout. Le repas de midi sera le facteur d'équilibre et le repas du soir le repas d'élimination, même si vous pensez que le riz c'est costaud,
il vous permettra d'éliminer. Pour l'avoir testé pendant des mois je puis vous dire qu'il n'y a qu'à regarder les macrobiotes, ceux qui ont décidé de ne manger que des céréales (une erreur), ils
n'ont tous que la peau et les os. C'est par contre au repas de midi qu'il faudra privilégier le cru et limiter autant que faire se peut les céréales. Le sans gluten et sans lait serait le
bienvenu à ce repas de midi.


Bon courage !



Nadou 24/11/2013 19:26


bonsoir cher Fernand!


tout à fait d'accord avec toi et je suis une adepte du riz complet car j'en consomme une petite coupelle chaque matin au pe etit-déjeuner qui me permet de tenir jusqu'à midi sans souci et m'aide
à lutter contre le froid les jours d'hiver.


j'ai déjà fait des monodiètes de riz complet qui m'ont très bien réussi et jamais dégoûtée car je le considère comme toi en tant qu'aliment de base réparateur intestinal ça c'est certain.


Je pratique moins souvent la monodiète de riz sauf si je voyage ou si mon emploi du temps est surbooké car je trouve cela très pratique.


Lorsque des personnes consultent pour un simple désir de perdre du poids, bien souvent on découvre d'autres soucis sous-jacents non pris en compte.....


Comme tu le dis si bien, il ne s'agit pas de régime mais d'une nouvelle hygiène alimentaire et de vie à adopter pour l'avenir!


Gros bisous et bonne soirée!


Nadou

boisvert 24/11/2013 19:57



Bisou et bonne soirée à toi aussi !



Nadou 24/11/2013 15:49


Coucou Fernand,


Je viens de lire ton commentaire fait à Sabrina et la nutri-détoxicologue que je suis (nom barbare mais bien adapté néanmoins) aimerait  apporter son avis.


Il est très difficile voire impossible de perdre du poids si les organes émonctoires sont en souffrance. L'amorce de perte de poids étant souvent beaucoup plus difficile chez les femmes que chez
les hommes pour la simple raison qu'elles n'en sont pas à leur première tentative de régime.


Le cerveau garde longtemps en mémoire les restrictions alimentaires passées et même une monodiète de riz pourra être sans résultat.


En tout premier lieu il est impératif de supprimer:


- tous les produits issus de laits d'animaux = encrasseurs N°1 (il y en a partout et souvent bien cachés)


- le gluten du blé = encrasseur N°2 - sauf les pains Esséniens dont le gluten reste parfaitement assimilable grâce à la préservation de la vitamine E (qui est détruite dans la cuisson du pain de
boulangerie même biologique)


- les sucres de synthèse = poisons 


et même les sucres dits "naturels" au départ y compris les fruits secs trop concentrés en sucres naturels, le miel , les jus de fruits même naturels etc.....


- l'alcool, le café et le thé voire le chocolat y compris le noir = autres poisons


(eh oui même le thé vert pour avoir remarqué qu'il était source de fatigue chez de nombreux sujets - à remarquer que les occidentaux ne vivent pas au milieu es cultures de thé, de café, de
chocolat ce dernier qui crée de véritables comportements d'addiction - si vous donnez du chocolat à un chien, il peut mourir....Théobromine toxique pour le chien mais pas pour l'homme?? qu'en
sait-on au juste, ce n'est pas parce qu'il aurait soi-disant les outils pour l'assimiler qu'il n'y aurait pas un revers de médaille (en chocolat)??)


- limiter la consommation de viande et de poisson à 1 à 2 fois par semaine voire même au départ adopter quelque temps un mode végétarien avec l'oeuf comme seule protéine animale autorisée.


Bref déjà prendre la bonne habitude de cuisiner les aliments de A à Z et surtout manger très simplement : légumes et fruits crus biologiques nourrissent parfaitement son monde - ce sont les
aliments dits"vides" qui ne nourrissent pas et en plus intoxiquent (additifs alimentaires - pesticides - hormones - antibiotiques etc...).


La dérive alimentaire survenue depuis les années 50 a amené une nourriture "vide" "empoisonnée" donc inadaptée à l'être humain qui ne s'est rendu compte de rien en applaudissant la nouveauté qui
vient anesthésier ses papilles et abîmer tout son appareil digestif à commencer par l'intestin pour ensuite tirer la sonnette d'alarme par toutes les pathologies actuelles...


Pour se protéger de toute cette "malbouffe" l'organisme se préserve intelligemment  en emprisonnant les toxines et toxiques dans de la graisse quand ces derniers n'y vont pas directement
(mercure par exemple). La prise de poids serait déjà un premier signe pathologique d'un organisme qui peine à assimiler . il arrive aussi mais plus rarement que cela soit l'inverse avec un
amaigrissement anormal (alors que le sujet mange beaucoup)  inexpliqué par la médecine allopathique mais bien vite compris si l'on connaît le rôle d'assimilation et de synthétisation de la
muqueuse intestinale.....


alors lorsque l'organisme se nettoie, les toxines et toxiques qui parviennent à être éliminés emmènent les mauvaise graisses par la même occasion.


à l'inverse un sujet affligé de maigreur pourra reprendre quelques kilos nécessaires à sa santé.


Chaque cas est donc à considérer séparément afin de constater ce qui bloque le processus éliminatoire et empêche les kilos de partir.


Une alimentation corrigée et bien adaptée permettra à l'organisme de trouver son poids de forme et le pèse-personne pourra alors rester au placard car il sera devenu inutile.


Manger 70 à 80% cru (biologique ou naturel attention) favorise le drainage de l'organisme et par conséquent la perte de poids. Au départ, il n'est pas nécessaire de se priver sur les quantités
car le sentiment de frustration engendré par le changement alimentaire est un cap à franchir. Mais le fait de manger simplement et sainement fera partir cette sensation de privation en amenant au
contraire une sensation de plénitude et de sérénité


C'est seulement ensuite après un certain temps d'adaptation que l'on pourra envisager des monodiètes , des jeûnes partiels ou plus longs pour parfaire le travail de nettoyage.


L'organisme parviendra alors progressivement à se rassasier plus vite en ayant tous les éléments nécessaire à sa bonne santé.


C'est ainsi que j'essaie d'exercer la nutri-détoxicologie et les résultats sont significatifs car si l'on affole les sujets par de nombreuses suppressions doublées de restrictions simultanément,
la tâche est trop difficile et le découragement gagnera à coup sûr et l'abandon suivra à tout jamais...


Dernier point - sans vouloir jour un rôle de psychologue - le côté psychique est à prendre en compte dans toute tentative de perte de poids car souvent un choc émotionnel ou un autre facteur est
venu perturber ou bloquer la machine qui peinait déjà fortement par les toxiques ingérés, inhalés ou inoculés.  Arriver identifier le problème peut permettre de le mettre en évidence pour
ensuite l'admettre et pourquoi pas débloquer ainsi un processus pathologique  inconscient que la médecine a tôt fait d'appeler stress et d'accuser trop facilement....


L'histoire du stress étant comparable à celle de l'oeuf et de la poule en ne sachant pas a engendré l'un ou l'autre....


Ma conclusion: une alimentation corrigée et adaptée personnellement avec une propre  prise en charge acceptée sans frustration d'un sujet aura toutes les chances de parvenir à un état de
santé et un poids de forme garanti longtemps (pour ne pas dire éternellement car je vais me faire traiter de folle ou de prétentieuse (ce que je ne suis pas du tout), une fois de plus...)


Bon courage à tous les lecteurs et pardon pour mes longs discours!


Et MERCI à toi Fernand!


Amicalement vôtre!


Nadou

boisvert 24/11/2013 18:25



Bonjour Nadou, 


je sais que tout ce que tu dis est exact mais nous avons affaire à une dame qui n'a pas l'air d'être bien dans le coup quand même. Les dattes par exemple qu'elle aurait dû éliminer depuis
longtemps. Je pense lui avoir donné un système simple et qui a fait ses preuves et je peux même te dire que je l'ai testé sur moi et sur de nombreuses personnes et qu'à chaque fois non seulement
il a permis une perte de poids mais il a fait quelque chose de primordial il a remis une muqueuse intestinale en parfait état. Les macrobiotiques qui liront ce commentaire pourront le confirmer.
Le riz est une merveille pour cela. Jamais mes selles n'ont été aussi "propre" que pendant cette période et parfaitement désodorisées. De plus elle fortifie le péristaltisme  et cela aussi
est très bénéfique. 


Je suis comme toi je suis pour le cru et l'alimentation sans gluten, mais le riz en fait parti. Et ce n'est pas  un régime dont comme tu le dis le corps garde la mémoire et permet
l'inefficacité des régimes Yo-YO. Il s'agit là d'un petit effort de chaque jour qui peut même s'inscrire dans une nouvelle diététique sans lait et sans gluten si Sabrina le désire, ce qui serait
encore mieux, bien sûr. Mais il y a bien sûr d'autres solutions comme tu viens de l'exposer, également bénéfiques, mais je ne sais pas si Sabrina nous demande réellement de changer toute sa
diététique, elle veux simplement maigrir à ce que j'ai compris.


Fernand