BILAN de SANTE PAR L'IRIS

Publié le par boisvert



J'ai fait bien attention de ne pas titrer Diagnostic par l'iris car je sais que beaucoup sont aux aguets pour crier à la médecine illégale. Mais en naturopathie nous avons une conception toute différente de la maladie, nous l'avons vu. Le médecin allopathe établit  un diagnostic en fonction des symptômes qu'il a pu observer. A tel symptôme correspond telle maladie et c'est à ces symptômes qu'il va s'attaquer afin de les faire disparaître. Et lorsque cela arrive c'est la "guérison". En tous cas plus de symptômes désagréables.  Et nous avons vu que cette guérison annonce des lendemains qui ne chanteront pas.

En iridologie on n'arrive pas à faire un diagnostic car à une image on ne peut attribuer un nom de maladie comme le font les médecins allopathes. Dans l'iris du patient il n'y a pas écrit rhume ou angine ou bronchite. Donc on ne peut pas établir un diagnostic. Mais par contre avec l'iridologie on a une vision de l'ensemble de l'organisme et on peut trés facilement et trés rapidement faire un bilan de l'ensemble de nos organes. Donc à quoi bon établir un diagnostic puisque nous savons qu'il ne représente qu'une partie du mal profond que présente le patient.
En fait l'iridologie c'est un dépistage, qui peut être trés précoce et avertir bien avant que des symptômes alarmants ne se manifestent. Je me souviens d'un copain avec qui nous faisions du football qui était venu à la maison et qui m'avait demandé un bilan irien. J'avais vu que ce copain avait un coeur dans un trés mauvais état et qu'il avait tout intérêt à se surveiller. Mais ce copain n'avait pas l'intention de changer quoi que ce soit à son mode de vie. 2 ou 3 ans aprés, Il a fait un infarctus foudroyant qui ne lui a pas laissé une seconde chance. Il avait 40 ans et son épouse était veuve bien jeune. Cet exemple pour dire que l'iridologie permet de prévoir le pire mais permet aussi de changer et d'agir en conséquence suffisamment tôt afin de pallier à une déficience quelconque.
L'examen de l'iris permet de réaliser un panorama complet de tout le potentiel vital, de tous les organes, de l'hérédité, du tonus, des déséquilibres, des déficiences, etc... Et en conséquence l'iridologue peut être un éducateur de santé naturelle, il présente au patient un reflet de son état de santé dans l'instant présent et peut donc l'avertir si un secteur en particulier a besoin de beaucoup d'attentions.
C'est vrai aussi que la médecine allopathique a, à sa disposition,  un arsenal complet d'examens possibles. Entre l'examen clinique, les examens radios et les analyses de sang, il peut se faire une idée du pourquoi des troubles présentés par son patient. Mais même avec une analyse de sang, il ne verra que les conséquences et pas la cause. Trop de cholestérol, trop de sucre, oui mais pourquoi ? Et c'est pourtant à cette dernière question qu'il est important de répondre. Donc une vue d'ensemble sera trés importante même si l'iridologie manque parfois de détails, cette vue d'ensemble sera beaucoup plus parlante qu'un symptôme superficiel.

Mais quel est ce mystère  pour que toutes ces déficiences organiques s'impriment dans l'iris de l'oeil ?
En fait chaque cellule organique possède un potentiel électrique comme une simple batterie. Chaque organe donc constitue un complexe émetteur et récepteur ayant sa charge et son potentiel électrique propre, son chimisme particulier, son équilibre acido-basique et il est contrôlé par le système nerveux central. Et les échanges sont multiples et si une maladie quelconque altère ce complexe électrique, les relais vont aller direct au système nerveux central, sympathique et parasympathique, avertir de cet état déficient. Et des millions de ramifications de ces deux grands systèmes nerveux aboutissent au niveau de la surface irienne, la partie colorée de notre oeil, l'iris. Et nous avons vu par ailleurs que chaque organe est relié électriquement à une partie bien précise de l'iris.
Le réflexe irien pourra se manifester par un changement de couleur qui peut être provoqué par une modification du métabolisme cellulaire d'un organe ou par sa déficience électrique et qui va provoquer une surpigmentation ou au contraire une dépigmentation en fonction de l'acidité ou de l'alcalinité du milieu intérieur.
Et il ne faut pas croire que c'est un phénomène exceptionnel. En effet, nous retrouvons les mêmes points réflexes au niveau de l'oreille comme le savent trés bien les auriculothérapeutes. Dans l'oreille nous retrouvons aussi en représentation, l'ensemble de l'organisme. Et si on ne peut comme dans l'oeil, voir les phénomènes, ici, ce sont des phénomènes de sensibilité qui se manifestent. Un organe perturbé va automatiquement générer un point sensible au niveau du pavillon.

Certains médicaments trés agressifs peuvent bloquer ces relations organes - iris de sorte qu'on ne retrouve pas dans l'iris de signes en rapport avec la maladie du patient. On l'a remarqué avec des médicaments comme la streptomycine ou des médicaments des tuberculeux comme le P.A.S. ou le rimifon. Neutralisation des systèmes nerveux sympathiques ou parasympathiques ?

En tous cas il est nécessaire de ne pas confondre diagnostic et bilan  de santé. L'un n'indique qu'une partie de notre organisme et l'autre concerne tout l'organisme. Un naturopathe ne donnera jamais un nom à une maladie, ce n'est pas de son ressort. Nous sommes en un seul morceau si je puis dire, un seul morceau dont toutes les parties sont solidaires et n'en forme qu'une. Et c'est pour cela qu'il est important de voir toutes les parties de notre organisme d'un seul coup d'oeil.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Pascale 13/11/2015 18:48

Si je comprends bien, cette barre transverse n'aurait rien a voir avec les dernières dorsales ou les premières lombaires ?
je demande cela car l' iris gauche présente un méplat à 8 h + traces d’arc de crampe + rupture de la collerette à 8 h + stagnation acide à 6 h et aussi ctte personne souffre tr`s souvent du dos et de sciatique.

Boisvert 14/11/2015 06:30

C'est difficile de dire sans voir. Vous me demandez d'interpréter des signes qu'il est difficile de décrire en mots. C'est trop grave pour que je continue à le faire. Dans ce cas vous avez un signe fort, la rupture de la collerette à 8h qui doit signifier un problème autour de la 4ème lombaire, mais pour le reste je ne peux continuer. Déjà de visu c'est difficile, alors par courrier, je vais finir par ne dire que des bêtises et on parle de la santé de gens. L'iridologie c'est un moyen d'investigation global et on ne peut interprêter un signe sans voir tous les autres, comme la naturopathie, GLOBAL. Et on ne donne non plus pas de diagnostic mais on observe l'état des organes à l'instant présent. Et cela dans un contexte GLOBAL. Lorsqu'on interprête c'est en fonction de la pupille, puis de la collerette, puis des organes, puis de la périphérie, puis de la "mer" et même de l'oeil tout entier avec les poches sous les yeux, les paupières, LE CONTEXTE. (Texte sans contexte n'est que prétexte).

Pascale 13/11/2015 00:06

J'ai de nouveau une question (merci pour votre patience).
Une barre transverse (plus claire) dans un iris droit fibrillaire entre 5 et 6 h jouxtant la collerette sur laquelle au même endroit il y a une légère tache toxinique marron rouille clair, pourrait indiquer quoi ?
Merci de me suggérer une piste.

Boisvert 13/11/2015 05:44

La tache toxinique n'a que peu de valeur, elle peut correspondre à une prise médicamenteuse mais la localisation est sans importance. Par contre, et là il me manque l'image bien sûr, mais une barre plus claire peut signifier une inflammation de cette zone qui pourrait être quelque organe du petit bassin, (ovaire, utérus, vessie ?).

canelle56 10/06/2008 23:20

bonsoir juste un petit coucou je repasserai demain  je crois que tu vas m interresser beaucoup mais la trop fatiguee bonne soiree

Caroline 04/06/2008 10:11

Vous avez effacé la question d'Alain ?Dommage, j'étais aussi intéressée par votre réponse.Caro

boisvert 03/06/2008 10:21

Demandez aussi à des milliards de chinois qui se soignent par l'acupuncture depuis des millénaires de fournir des preuves scientifiques de la réalité des méridiens. Ils n'existent pas, on n'a jamais pu les matérialiser même avec les matériaux les plus sophistiqués et pourtant on ne peut nier l'efficacité de l'acupuncture.Si vous voulez des preuves SCIENTIFIQUES ce n'est pas sur ce blog qu'il faut aller. Ici ce sont des choses observables, naturelles, fonctionnelles, c'est un blog de naturopathie. Vos questions me semblent être des questions critiques avant tout cherchant plus à déstabiliser qu'à s'instruire. Et c'est facile à voir dans vos questions.Personnellement je ne cherche à convaincre personne, je mets à la disposition de ceux que cela intéresse les éléments de naturopathie que je connais. Et je ne suis pas sûr que vous soyez concerné.