RESPIRATION ABDOMINALE ET SANTE

Publié le par boisvert

Nous avons déjà parlé de la respiration abdominale mais elle est tellement importante que nous allons en parler encore un peu. Il ne faut pas oublier que nous avons tous reçu un enseignement à ce sujet et que les  "rentrez le ventre, gonflez la poitrine" sont encore dans toutes les mémoires et qu'ils ont fait de nous des insuffisants respiratoires. Et ce n'est pas seulement à l'école que nous l'avons entendu mais à l'armée c'était plusieurs fois par jour. Et personne, parmi tous ces gens bien pensants, ne s'est jamais demandé si c'était bien correct et efficace pour améliorer réellement la respiration.

Pratiqué comme cela la respiration n'est, en effet, pas complète. La poitrine doit se dilater dans toutes les directions. Lorsque c'est vers le haut ce sont les côtes qui se soulèvent et lorsque c'est vers le bas c'est le diaphragme qui descend appuyant ainsi sur les viscères et sur la paroi abdominale. Cette respiration est extrêmement importante car il en résulte un fonctionnement plus efficace des poumons. Et si les poumons sont au maximum de leur capacité  c'est l'oxygénation qui est bien meilleure, et ce sont donc toutes les cellules qui profitent de ce plein d'énergie. Elle stimule aussi tous les organes abdominaux et favorise leur bon fonctionnement. De ce fait, les mouvements péristaltiques sont nettement plus prononcés, la digestion facilitée et l'évacuation des déchets plus aisée.  Et cette seule respiration peut avoir une réelle influence sur des maladies comme l'appendicite, les troubles de la vessie, la constipation, la diarrhée, les hernies, les troubles de l'intestin, le foie, la péritonite, sans oublier que la respiration abdominale aide énormément à la détente et que si vous l'essayez, vous vous rendrez vite compte qu'il vous est plus facile de vous détendre lorsque vous la pratiquez. En définitive vous jouez sur la digestion et sur le système nerveux, qui dit mieux ! Soigner en même temps votre ventre, l'élimination, vos nerfs, et c'est tout simple, il suffit d'en prendre conscience et de casser cette programmation établie dans notre jeune âge.

Le ventre, vous le savez, c'est la clé de la santé et on l'oublie trés souvent. Lui aussi on ne doit pas l'oublier lorsque nous faisons des exercices physiques. Sans aller jusqu'à se procurer les fameuses tablettes de chocolat sur les abdominaux, on doit  faire travailler ce groupe de muscles. C'est par une atonie des muscles abdominaux que le tractus digestif se ralentit et aucun traitement ne pourra jamais remplacer un peu d'exercice. Non seulement ils vont devenir plus toniques mais aussi ils respirent, sont mieux irrigués, ils reprennent leur activité. Et vous pouvez même faire ces exercices couchés, je peux pas mieux vous dire. Il suffit de monter les jambes et les garder quelques secondes en l'air. Bien sûr si vous pouvez aussi lever la tête en même temps c'est encore mieux. Plus léger, vous pouvez tout simplement pédaler en position couché toujours, vous pouvez le poursuivre un peu plus longtemps, car lorsque les jambes sont repliés les muscles ne travaillent presque plus du tout. Pour synchroniser la respiration , et en règle générale, il faut expirer lorsque le corps se contracte ou se replie et inspirer lorsqu'il se détend ou se redresse.
La paroi abdominale n'est pas uniforme et certaines parties sont plus minces comme l'aine par exemple, et il n'est pas rare de voir l'intestion passer au travers pour former une hernie d'où l'intéret de fortifier cette sangle abdominale. En plus, si vous laissez une bonne bedaine s'installer, c'est toujours disgracieux, ce poids pèse sur votre dos et la région lombaire en souffre. Les gros ont souvent des lumbagos. Alors en faisant de la gymnastique couché sur le ventre, profitez de la position allongé pour vous retourner sur le ventre et même mouvement, ,jambes en l'air que vous maintenez quelques secondes et vous levez ensuite le buste.

On n'en a pas conscience mais la respiration abdominale peut être la solution à beaucoup de troubles. Lorsqu'on touche en même temps le ventre et le système nerveux on soigne des zones clés de notre organisme. Et avouez que c'est tout simple, il faut y penser et vous vous rendrez compte à quel point nous sommes conditionnés par ce qu'on nous a appris. Vous vous rendrez compte à quel point on l'oublie vite si on ne s'y concentre pas dessus. Le poids de l'habitude et du conditionnement. Il faut l'avoir à l'esprit tout au long de la journée, le matin au petit déjeuner, en mangeant, au bureau ou en marchant, le soir en s'endormant, ça aide véritablement à la détente et le sommeil arrive plus vite.

Publié dans santenature

Commenter cet article

canelle56 11/06/2008

j ai decouvert l art de la respiration par obligation donc tres utile effectivement de savoir tout cela  a bientôt

boisvert 11/06/2008

Merci pour ton témoignage Cannelle56 mais c'est presque une obligation pour tout le monde.

K. 25/09/2012


Fernand, je commence à comprendre que la lymphe a un rôle fondamental dans la santé. J'ai cru comprendre que la respiration abdominale aiderait beaucoup l'oxygénation, les cellules, et dans tous
les sens. 


Ainsi, je pratique plusieurs exercices, et je voulais savoir deux choses : 


Est ce que vous auriez une idée de la durée nécessaire pour avoir des résultats avec la respiration abdominale de manière quotidienne ? 10 min matin et soir ? 30 min par jour ? 


Est ce que vous pourriez me parler un peu plus de la lymphe en quelques lignes ? Et pour vous faire gagner du temps, surtout ce qu'il faut faire pour l'optimiser, la guérir etc... 


Merci d'avance et bonne journée ! Je dévore votre blog et suis en totale adéquation sur la quasi totalité de ce que je lis !

K. 25/09/2012


Selon certains "gourous" et d'autres pratiquants, la respiration abdominale, ainsi que le fait de sauter sur un trampoline, ou de danser, permettrait d'activer le système lymphatique et autres.


Est-ce que c'est le sport, d'une manière générale qui active la lymphe ? Ou y a t'il des raisons pour le trampoline ou le fait de sauter sur place ? 


Je ne me suis jamais préoccuper de cet sphère, et ça semble totalement coïncider avec mes petits maux, car bien qu'étant une personne vraiment mince et sportive, j'ai de la cellulites aux
cuisses, on m'a toujours dit que c'était ma "peau d'orange" et que c'était un type de peau tout simplement, j'ai ça depuis l'enfance, est ce que qu'il y aurait des symptômes à un système
lymphatique défaillant ? Et est-ce possible de le remettre vraiment sur les railles à long terme avec une alimentation de santé, restrictive, et une journée de macrobiotique par semaine à l'année
?

K. 25/09/2012


Je précise aussi que j'ai une circulation sanguine "moyenne", avec une hypotension orthostatique qui a été mesuré à l'époque, et que j'ai, si je porte des chausettes serrées ou si je reste trop
longtemps debout, des gonflements, les jambes rouges etc... je dois tenir ça de ma mère qui a la même chose. 


J'espère que ça peut vous aider à y voir un peu plus clair, quoi qu'il en soit, je vous remercie énormément, votre blog est un trésor, que je découvrirais et recommanderait à toutes personnes
voulant optimiser sa santé !