TROP TARD !

Publié le par boisvert

Trop tard ! Oui c'est ce que l'on a coutume d'entendre, c'est trop tard. Lorsque vous développez une maladie, vous êtes au stade terminal. Tout se passe en amont.
Le Dr PAYNE a donné en exemple les maladies coronariennes. Elles ont pour cause non seulement le thrombus qui bloque l'artère, ou la condition éthéromateuse de la paroi artérielle, ou les changements de coagulation du sang, ou l'augmentation des lipides dans le sang, ou la pression artérielle. Tous ces phénomènes contribuent à l'apparition de la maladie. Mais la cause première se situe beaucoup plus tôt dans la vie de l'individu et doit être recherchée parmi les facteurs du milieu et du comportement, tels que le régime alimentaire, l'exercice physique, le métier, le stress, la cigarette et peut-être encore un certain nombre d'autres données inconnues jusqu'ici. Lorsque tous ces facteurs auront été repérés, a dit encore le Dr Payne, on pourra prévenir les maladies coronaires.
Des facteurs multiples président à l'apparition de toutes les maladies quelles qu'elles soient, et même les maladies transmissibles. On se penche un peu trop sur la maladie et les thérapeutiques qui vont la guérir mais pas assez dans la prévention et ceci aussi bien pour les maladies aigues que pour les maladies chroniques.
L'ensemble des recherches se focalise sur les moyens et la façon de guérir et tous les moyens sont mis en route pour cela.

Et pourtant le livre de la vie est d'une infinie richesse mais il n'est ouvert que pour ceux qui savent ouvrir les yeux, et vivre prés de la nature et conformément à ses lois. D'une infinie richesse mais aussi d'une infinie simplicité pour que le riche et le pauvre puissent y avoir accés. Mais puisque nous sommes dans une société de consommation ce n'est pas la voie qui a été choisie. Il faut beaucoup d'humilité, beaucoup de dons d'observation pour pouvoir constater que tout ici-bas est à notre portée et facile d'accés. Il existe une symbiose entre les êtres vivants et le monde qui l'entoure. Et il n'est pas question ici de mysticisme et de divination ou de sectarisme comme certains m'ont accusé mais au contraire d'une logique rationnelle, trés terre à terre et cette compréhension est instinctive. On l'a ou on ne l'a pas. C'est de la vanité de penser que parce que la science ne s'est pas penchée sur ces problèmes trop simples, c'est forcément bidon. Tuer des microbes en les accusant de provoquer une maladie c'est faire l'autruche, on se met la tête dans le sable et on ne voit plus le mal, on est guéri. Je ne vois absolument pas où est le scientifique dans cette approche de la maladie. Ah oui on a découvert que le microbe était présent dans ces moments là, alors c'est lui le coupable. Simpliste !

L'homme, comme tous les êtres vivants, appartient à un immense complexe écologique, dont tous les éléments sont reliés entre eux par des liens innombrables et il ne peut vivre en harmonie et donc en bonne santé que s'il s'inscrit dans ce complexe vital. Microbes, plantes, animaux, hommes,  tout est vivant, tout se tient, tous doivent être solidaires. Car chacun a un rôle à jouer pour l'équilibre des autres et pour que ce concert soit harmonieux. Lorsque nous détruisons un animal considéré comme nuisible c'est un maillon de cette harmonie qui est rompu. Quand nous tuons les microbes en les accusant de mille maux c'est un autre maillon qui est rompu.
En macrobiotique la loi c'était "primum non nocere" (avant tout ne pas nuire) sinon c'est un déséquilibre qui est créé, qui s'installe et lorsque cela commence on ne sait jamais jusqu'où pourra aller le déséquilibre. Et notre science officielle est violente, aucun respect pour la vie et je ne parle pas seulement vis à vis des microbes. C'est d'abord le respect de tout ce qui vit qui doit présider à toute recherche mais là non plus ce n'est pas la voie qui a été choisie.

Heureusement, et devant la multiplicité des maladies incurables, des maladies chroniques et de l'impuissance de la médecine officielle, beaucoup se tournent vers la nature pour se ressourcer et mettre dans sa vie un bain de fraîcheur. La preuve c'est que vous êtes beaucoup à suivre le farfelu qui vous écrit ce petit mot. Et certains même n'hésitent pas à abandonner les "murs " de notre civilisation pour aller s'installer sous une yourte et avoir ainsi un contact beaucoup plus chaleureux avec la nature. La santé, l'équilibre, la pléniture sont là qui vous tendent  les bras, mais il faut sortir de la prison dans laquelle on nous a enfermés.

Publié dans santenature

Commenter cet article

boisvert 18/06/2008 08:47

Parce que monsieur que je connais, vous n'êtes pas intéressé par les médecines naturelles que vous combattez sur votre blog que vous ne citez pas mais que je connais. Vous êtes donc un démollisseur qui n'avez rien à faire sur ce blog qu'à détruire. Et je continuerai à effacer tous vos posts que vous vous vous appeliez pierre paul ou jacques ou J.J.R. je reconnais votre prose qui est hargneuse, point final.

J.-J. R. 18/06/2008 08:28

Bonjour,Dans cet aticle, vous vous autoproclamez non sectaire.Comment se fait-il, alors, que vous effaciez systématiquement tous les commentaires qui vous contredisent ?J.-J. R.