Les COLIQUES NEPHRETIQUES

Publié le par boisvert

Un calcul nait progressivement dans une urine trop concentrée en certains éléments minéraux (calcium, oxalates, urates,...). Il peut se manifester discrètement par quelques douleurs lombaires, un peu de sang dans les urines ou encore par des infections urinaires à répétition. Mais le plus souvent, c'est par une douleur violente à l'occasion d'une colique néphrétique qu'il se manifeste. Et ceux comme moi qui l'ont ressenti savent combien cette douleur est insupportable. C'est aprés un effort, qui concentre les urines par une forte sudation non compensée par la boisson, qu'il peut se manifester. On dit que c'est l'accouchement des messieurs. On a pourtant rien demandé nous ! Et lorsque la crise est là, la douleur est tellement insupportable qu'il n'est pas question de transiger, on a envie que ça s'arrête le plus vite possible. Je ne suis pas pour les anti-inflammatoires et les antispasmodiques mais ce jour-là j'ai tout accepté, c'est vraiment à la limite du supportable.

Les calculs les plus fréquents sont à base d'oxalates de calcium et des précautions alimentaires permettent de réduire trés sérieusement les risques de récidives car dans ce domaine la prévention est à privilégier car lorsque la crise se déclare il n'est plus question de médecine naturelle. Et lorsque vous en avez souffert une seule fois dans votre vie vous ne l'oublierez jamais. Donc ces calculs sont en général à 80% à base d'oxalates et les 20% restant sont à base de phosphates de calcium et de magnésium et d'acide urique. Ces derniers sont plus nombreux chez les personnes agées. Dans les cas d'oxalates, il faut éliminer les eaux gazeuses riches en bicarbonates et boire exclusivement des eaux plates trés peu minéralisées. Pour les phosphates également ne boire que de l'eau faiblement minéralisée et pas gazeuse. Au contraire si c'est à base d'acide urique, il faut boire des eaux gazeuses, trés bicarbonatées aux vertus alcalinisantes, qui sont une arme efficace contre ce type de calcul. Les calculs à base d'acide urique ont beaucoup de mal à se former si les urines sont alcalines;

ALIMENTATION : 
Il faut éliminer les apports d'acide urique, éviter les abats, les gibiers et la gélatine.
LES ALIMENTS RECOMMANDES : Les viandes rouges, les poissons blancs (colin, truites, dorade), les oeufs, le pain blanc, les pates, riz, miel, confitures, fruits, légumes verts sauf épinards et oseille. Consommer aussi choux-fleurs, asperges. Abuser des fraises, Beurre frais, huile non cuite
A PROSCRIRE : Les condiments forts , liqueurs, apéritifs, vins de bourgogne, champagne, porto et bière. Suppression des aliments riches en oxalates : Cacao, café, thé, poivre, chocolat, épinards, oseille, rhubarbe, figues sèches, haricots secs, choux, prunes, endives. Consommer peu de sucre, de thé, d'alcool en général, de charcuteries, de fromages, et des aliments carnés riches en purines.

Toutes les PLANTES diurétiques sont efficaces contre la formation de calculs : Et surtout l'Aubier de tilleul sauvage en décoction. Mais aussi la Busserole, le tilleul, l'aigremoine, alchemille, aubépine, bardane,bouleau, bruyère, cassis, chiendent, eglantier, fraisier, framboisier, frêne, genêt à balai, groseillier, mauve, pissenlit, prunier, reine des prés, prêle, ronce, rose, sarriette, sauge.

ELEMENTS NATURELS :
- Bains trés chauds et trés salés. Uriner dans le bain. Boire beaucoup dans le bain afin d'uriner abondamment. Si vous pouvez sentir venir une crise, préparer des tisanes diurétiques et boire abondamment avant d'effectuer ce bain.
- Les cataplasmes d'argile sont également trés efficaces.
- Les cures de fruits ou de jus de fruits sont ici d'une importance capitale. A privégier les FRAISES, mais aussi le Cassis qui est un puissant dissolvant de l'acide urique, de cerises, de groseilles, de raisins, de tomates. Tous les agrumes sont à recommander et principalement les oranges. Un bon jus d'oranges tous les matins est une mesure sage.
- N'hésitez pas à faire des infusions de feuilles et racines d'artichauts.
- Les noisettes sont recommandées dans la lithiase rénale.
- Ne pas oublier que le CITRON est un  puissant dissolvant de toutes les concrétions. Vous pouvez faire la cure si vous vous en sentez le courage (moi je n'y arrive pas). : La voici : Le matin à jeûn, le jus de 1 citron, le 2ème jour le jus de 2 citrons et ainsi de suite jusqu'à 7 citrons le matin à jeûn et puis on redescend, 7, puis 6, puis 5 jusqu'à 1 citron. Elle est trés efficace mais il faut la faire, moi elle m'arrache la bouche. Mais mon épouse la ferait facilement.
- Il faut utiliser la châleur sous toutes ses formes. Enveloppements, bains, cataplasmes, lampes à infra-rouges.
- Utiliser la Teinture mère de BERBERIS VULGARIS TM. Elle a une action tonique sur l'estomac, elle est cholagogue et est surtout utilisée dans la lithiase rénale et biliaire, les coliques hépatiques et néphrétiques comme préventif et même pendant l'accés. Dans tous les troubles des voies urinaires. On l'utilise à raison de 10 à 15 gouttes dans un peu d'eau avant ou aprés les repas, 3 fois par jour.

- Le citrate de potassium contre la plupart des calculs urinaires.

AROMATHERAPIE :
CAMOMILLE : Anti-inflammatoire et antispasmodique, sédatif nervin, antalgique et analgésique. On l'utilise dans toutes les névralgies, les douleurs lombaires et rhumatismales. 3 gouttes 3 fois par jour dans du miel.
TEREBENTHINE : Toutes les suppurations des voies urinaires Pyélites, urétrites, cystites. Dissolvant des calculs urinaires et biliaires, antirhumatismal. 3 à 5 gouttes 3 fois par jour dans du miel.
GERANIUM : Détersive, sédative, elle dynamise les cortico-surrénales et régularise le foie et le pancréas, fluidifie les humeurs. On l'utilise contre les calculs urinaires, l'arthritisme et les rhumatismes, les douleurs les névralgies.2 gouttes 3 fois par jour dans du miel.
CITRON : En essence également on l'utilise contre la formation des calculs et les coliques néphrétiques. 3 gouttes 3 fois par jour.
GENIEVRE : C'est un dépuratif qui favorise l'élimination des cristalloïdes usés du métabolisme comme l'acide urique. S'oppose à la formation des calculs biliaires et urinaires et draine en général les humeurs (sang, lymphe). 2 gouttes 3 fois par jour dans du miel.
HYSOPE : Ouvre les émonctoires reins et poumons, résout les stases et s'oppose ainsi à la formation des calculs urinaires ou biliaires 3 gouttes 3 fois par jour.


HOMEOPATHIE :
Vous le comprendrez aisément l'homéopathie n'est pas à utiliser en période de crise car elle serait parfaitement inefficace, c'est une médecine de terrain et donc elle aidera à modifier le terrain propice à la formation de calculs. En préventif donc :
OXALIC ACIDUM : Troubles profonds avec encrassement oxaliques. Douleurs lombo-rénales. Contre Oxalates et phosphates. En 5CH, 3 granules 3 fois par jour.
SARSAPARILLA : Ce sont les troubles de l'élimination rénale avec irritation douloureuse de l'appareil urinaire. En 5CH 3 gr 3 fois par jour.
BERBERIS VULGARIS :  C'est le rénal chronique avec variabilité des urines en abondance et en aspect, des douleurs lombaires irradiées aux uretères et à la vessie. En 5CH 3gr 3 fois par jour.
FORMICA RUFA : Inflammation chronique rénale avec albuminurie et urines fétides. C'est un sujet arthritique et uricémique. Uricémie, colibacillose et albuminurie chronique. En 5CH 3 gr 3 fois par jour

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

Anne 30/01/2015 14:33

Bonjour,
Je crois que vos recommandations sont à prendre avec beaucoup de précaution. Il aurait été plus prudent de bien séparer les recommandations concernant les calculs d'oxalate de calcium de ceux d'acide urique car il peut y avoir des contradictions importantes en fonction du type de calcul.
Je vous recommande la lecture de ce document mis à disposition par l'association française d'urologie: http://urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2010/FI-2010-00040001-5/TEXF-FI-2010-00040001-5.PDF
Enfin, en cas de crise, il ne faut pas boire pour ne pas intensifier la douleur, et surtout consulter un médecin.

Anne 31/01/2015 17:33

Bonjour,
Je ne parlais pas du tout d'une consultation - il est plus qu'évident que cela est indispensable et non réalisable à distance, mais bien du manque de précision et de lisibilité de votre texte qui fait état de recommandations post consultation. Je pense que nous nous sommes mal compris, c'est tout à votre honneur d'avoir écrit un post sur le sujet et d'avoir voulu donner des conseils naturels, raison pour laquelle je suis venue vous lire. Malheureusement, le fait que votre texte manque de clarté (à plusieurs reprises, on ignore de quel type de calcul vous parlez) peut plonger le lecteur de passage dans le doute. Par exemple, vous conseillez d"abuser" des fraises alors qu'elles sont à consommer avec modération en cas de calculs d'oxalate. Idem pour les noisettes, qui ne sont pas du tout recommandées. Ce flottement jette aussi le doute sur les solutions naturelles que vous offrez et cela est regrettable. Sans compter que les médecins eux-mêmes évoluent dans leurs recommandations, les asperges qui étaient à éviter il y a encore dix ans, sont à présent conseillées en cas de calcul d'oxalate de calcium. Pensez au lecteur de passage qui pourrait mal interpréter vos écrits ; c'était bien l'objet de mon premier commentaire qui parlait de précaution et de prudence.

Boisvert 30/01/2015 17:16

Je recommande de se faire suivre par un médecin qui jugera après analyse si ce sont des oxalates ou de l'acide urique. Je n'ai pas ces renseignements par correspondance. Je ne comprends pas votre post qui dit exactement la même chose, consulter pour savoir.

siegel jeannine 09/06/2010 13:56



bonjour, pouvez vous me dire ce que vous conseilleriez pour notre fille qui aurait un début d'insuffisance rénale ? elle a eu un blocage des reins à l'âge de trois ans : syndrome hémolytique et
urémique. Elle vient bien mais là d'après ses derniers résultats son homéo parle d'un début d'insuffisance rénale. J'ai suivi la formation de philippe dargère de 2003 à 2006, elle suit mes
conseils, peut etre avez vous d'autres infos à partager. son toubib est homéo elle le verra courant de ce mois, je lui ai dit de se référer à ses dernières analyses pour voir si la clearance a
chuté ou si le résultat est toujours le même, j'attends sa réponse. connaissez vous les produits pianto ? dans les b st joseph il y a en un plus ciblé reins. Je vis moi même avec un rein depuis
de nombreuses années j'ai l'habitude pour moi d'avoir des analyses qui ne sont pas parfaites, mais cela ne m'empêche pas de vivre,  merci pour votre réponse


jeannine siegel.



boisvert 09/06/2010 17:08



Difficile de vous répondre pour cette maladie grave car le suivi est trés  important.


Si je peux vous donner quelques conseils  c'est de ne pas trop lui donner de protéïnes, de gras surtout, de sel, de phosphore, prendre un peu le soleil pour la vitamine D, utiliser
l'hydrothérapie chaude et froide pour activer l'émonctoire peau, ce qui sera un bon soulagement pour les reins. Les produits Pianto sont de bons produits.


Mais avec cela il faut être prudent et c'est sage qu'elle se fasse suivre par un médecin homéopathe.


Bon courage !



boisvert 20/06/2008 10:56

Je ne le connaissais pas, merci pour ton témoignage !

ETIENNE 20/06/2008 10:47

Bonjour collègueje tiens à te faire connaître un produit étonnant et d'une efficacité déroutante parait-il sur toutes les concrétions calciques du corps: le slackstone II . C'est à Anthyllide à Paris que j'en ai eu connaissance.A plusChristophe