TROUBLES DE L'ESTOMAC

Publié le par boisvert

FONCTION :
C'est une fonction particulièrement ingrate. Il réceptionne les aliments que nous lui envoyons et déjà cela ce n'est pas une sinécure ; il les réduit en bouillie avec ses acides, il doit tuer les éventuels microbes ou germes pathogènes qui les accompagnent, il sépare l'air de la nourriture et il en profite pour le renvoyer de là où il vient et il sépare le liquide du solide. Il est réglé pour que la quantité d'acide produite soit suffisante pour le bol alimentaire que vous lui offrez. Plus il y a d'aliments gras plus il y a d'acides, et également plus il y a d'aliments, plus ses sécrétions seront importantes. d'où l'intérêt de manger trés peu et le moins gras possible car ces acides qui vont vous accompagner, ça n'est pas l'idéal. Et  l'estomac pratique son travail colossal 3 fois par jour, quand ce n'est pas 4 ou 5 fois par jour. On remplit, on remplit sans se soucier des conséquences que cela peut avoir car le pauvre, quelquefois il manifeste, il fait grêve, il craque et vous renvoie tout en bloc, retour à l'envoyeur, trop c'est trop ! Mais il essaie tout de même de faire son boulot comme il faut mais alors ce sont les successeurs dans la chaîne de la digestion qui vont souffrir. Les brûlures d'estomac sont en fait souvent des brûlures de l'oesophage, son voisin qui se plaint.
SES TROUBLES :
- Nous avons déjà vu l'aérophagie. Le trop-plein d'air. Ca gonfle et bien sûr c'est une gêne importante non seulement pour lui mais pour tous les organes autour et donc il va faire en sorte d'en éliminer un maximum, C'est l'éructation , le rot.
- Mais lorsque ces irritations se reproduisent un peu trop souvent nous arrivons à un ulcère gastrique, lorsque la bactérie Hélicobacter pylori s'en mêle. Pour apaiser ces douleurs on peut faire une monodiète de fromage blanc qui agit un peu comme un pansement apaisant mais ce n'est pas la panacée à cause des produits laitiers qui, nous l'avons vu, provoquent plus d'inconvénients que d'avantages. Il vaut mieux faire des monodiètes d'aliments fibreux, (pas des céréales complètes par contre, là c'est trop fibreux, c'est du barbelé pour l'ulcère) mais des légumes et fruits avec leur peau par exemple.
- Ces brûlures d'estomac peuvent être d'origine nerveuse, de même que les ulcères peuvent être provoqués par de gros chagrins par exemple. Mais sans aller jusqu'à l'ulcère on peut voir apparaître des nausées, des flatulences, des gastralgies, des vomissements et, plus indirect, des céphalées, des troubles cardiaques et certaines intolérances à divers aliments. Ce sont les troubles psychosomatiques que nous avons déjà vus. Ces troubles affectent les sécrétions gastriques et également l'absorption des éléments nutritifs que vous avez ingérés. La première des thérapeutiques c'est d'abord de supprimer la cause nerveuse à l'origine. Une psychothérapie faite par vous ou par une personne extérieure vous y aidera. Ce sera, dans ce cas, la première thérapeutique à mettre en place avant les troubles physiques que vous aurez pu constater. Ce sont les premiers ( refoulements, angoisses, problèmes sexuels, affectifs, conjugaux, professionnels, etc...) qui devront précéder la thérapeutique physique.

SOINS NATURELS :

-
Dans tous les cas, cultiver la détente et à ce sujet l'hydrothérapie peut être d'un grand secours.      
En matière d'hydrothérapie, pratiquer des bains chauds aux huiles essentielles relaxantes, des enveloppements de la zone foie estomac chaudes et des bains dérivatifs, hydrothérapie des jambes, des bras, des pieds, on l'utilisera froide pour ceux-là.
-   Comme toute activité d'endurance, la nage, la randonnée, la marche, le vélo s'il n'y a pas compétition, il faut respirer et fuir au contraire les sports nerveux comme le tennis de table, l'escrime, etc... comme toute compétition, le sport oui, mais en détente.
- On peut pratiquer des chiro-massages des 3ème 4ème et 5ème dorsale. N'hésitez pas à pratiquer des massages de toute la zone à partir de la 6ème cervicale jusqu'à à la 5ème dorsale. Il est nécessaire que la circulation d'énergie soit nickel, c'est une base pour que la fonction de l'organe soit optimum.
- Le jus de chou ou de choucroute sera bénéfique pour cicatriser les éventuelles mini lésions. Consommez de la choucroute crue en salade, en plus c'est délicieux, avec seulement un petit peu d'huile d'olive. Les pommes et les carottes sont également d'excellents aliments pour notre estomac
- En cas d'acidité gastrique en excés on peut utiliser des monodiètes  de raisins, de tomates, de cerises, de pêches, de pommes.
 - L'oignon est un remède pour votre estomac il en faut au maximum dans vos aliments. Il accroit la sécrétion du suc gastrique et facilite ainsi la digestion des protéïnes. Il a un pouvoir cholagogue certain et facilité la contraction de la vésicule biliaire. Il a d'ailleurs une action semblable sur la sécrétion des sucs pancréatiques. Alors si vous le supportez, n'hésitez pas.
- Une petite gymnastique contre la descente d'estomac - Tous les matins au réveil, allongé sur le dos, ramener les deux genoux serrés sur l'estomac et sans reposer les pieds faire cet exercice 20 fois.
- Si vous souffrez de brûlures d'estomac une petite monodiète de fromage blanc vous soulagera.
- Sucer de la réglisse pour soulager une gastrite. On peut utiliser aussi des gélules de réglisse (6 par jour)
- Le jus de pommes de terre crue cicatrise votre muqueuse un peu comme le chou ou l'argile. On peut en prendre 3 fois par jour une cuiller à soupe.
- Le Fenugrec a une action stimulante sur la sécrétion gastrique.

TEINTURES MERES :
ERYTRAEA CENTAURIUM TM - La petite centaurée - C'est un bon tonique amer uilisé depuis la nuit des temps pour ses vertus motrices et sécrétoires des voies digestives. A une action cholagogue et vermifuge, et on l'utilise dans certaines dyspepsies. Contre la gastrite, les digestions lentes, l'insuffisance hépatique, l'anorexie et en général toutes les affections atoniques de l'estomac avec toutes les manifestations qui l'accompagnent, constipations, diarrhées, flatulences. 4 x jour 30 gouttes
CONDURANDO TM - Excellent stomachique et un anti-dyspeptique. On l'utilise dans les gastrites aigues et chroniques, l'
entérite, les ulcères de différente nature. 4 fois par jour 20 gouttes dans un peu de vin doux ou d'eau.
RHEUM OFFICINALE TM - La rhubarbe-  Elle est tonique, stomachique, astringente, purgative à dose élevée. Elles excite les contractions intestinales. Elle stimule l'appétit. Utilisé dans l'atonie gastrique, les gastralgies, la diarrhée, la dysenterie, le pyrosis, les maladies du foie, la constipation.
VALERIANA OFFICINALIS TM -  la valériane - Action sur le système nerveux central, antispasmodique, abaisse la tension sanguine. Cette action est à double sens excitante à dose faible et déprimante et paralysante à forte dose. A utiliser contre les affections nerveuses de l'estomac ou la nervosité en général.

ALIMENTATION :

A PRIVILEGIER :
Le Chou cru, la choucroute crue, la banane, la pomme, aliments apaisants et cicatrisants de la muqueuse gastrique.
Le Miel qui apaise le feu de l'estomac.
Les fruits de mer, le tofu, les viandes maigres ainsi que les poissons maigres. Neutralisent l'excés d'acidité.
Les légumes secs, haricots, l'avoine, le riz, le pain qui sont naturellement anti-acides.
Le bâton de réglisse qui est trés apaisant mais non recommandés aux sujets hypertendus.
Le Gingembre soulage les nausées, même celles des femmes enceintes et sans effets secondaires Contre le mal des transports.
Le Piment qui favorise la sécrétion de mucus protecteurs, comme le chou cru,
Il vaut privilégier les petits repas plutôt que les GROS repas, même si on en ajoute un de plus, mais ce n'est pas nécessaire.
A EVITER :
Les excés en tous genres, car le premier qui écope c'est votre estomac. Les excés de calories, de gras, de sucre, d'alcool.
Les aliments gras en général - fritures, chocolat, viandes, poissons  et fromages gras
Les agrumes et les jus d'agrumes ; Si votre muqueuse est fragilisée, ils irriteront encore davantage. Dans le même ordre d'idée les Tomates auront la même action. Mais si votre estomac est en bonne santé ne vous en privez pas.
Le Lait accroit la sécrétion d'acides et ne vous fiez pas que, dans un premier temps, il a tendance à apaiser les irritations de votre muqueuse.
Les plats épicés  si votre muqueuse est fragilisée. Le piment excepté.
Les sauces piquantes, les mayonnaises.
Les repas consommés rapidement, les boissons gazeuses, les glaces.
Le café, thé, cola, guarane boissons stimulantes ne font pas bon ménage avec votre estomac, y compris le café décaféïné.

Les frites, le vin pur surtout si pas biologique, mais le vin à faible dose serait plutôt bénéfique.
L'aspirine et tout ce qui contient du bicarbonate.

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

alonso 23/02/2012 17:33


Bonjours Mr Boisvert,ala suite de problêmes a l'estomac due a un helicobacter,,petits ulceres,la derniere gastroscopie dit qu'il n'y a plus de germe d'helicobacter,mais la conclusion est
:gastrite chonique antrale quiescente,je voudrais me soigner avec des produits autres que ceux que j'ai eu

boisvert 23/02/2012 20:21



Oui vous pouvez les associer pas de problèmes.