La FIEVRE

Publié le par boisvert

Nous avons vu déjà que la fièvre n'est pas une maladie en soi mais plutôt une réaction de l'organisme afin de lutter contre une situation d'agression. La fièvre c'est de l'auto guérison. Pour rejeter des agents pathogènes qui ont tendance à devenir envahissant le moteur se met à tourner plus vite, plus fort et ça chauffe et le résultat c'est que le nettoyage est fait à vitesse grand V et que les envahisseurs ne sont plus tellement  à leur aise et qu'ils s'en vont vers une proie plus facile et plus accueillante. Malgré tout cette fièvre est gênante, elle fait peur, car lorsqu'on laisse chauffer la machine trop longtemps certains rouages plus fragiles risquent de craquer et donc on aura tout intérêt à raccourcir  cette période de surchauffe.

THERAPEUTIQUES NATURELLES ET NON VIOLENTES :

- D'abord il est logique de penser à l'alimentation. C'est la première thérapeutique et la plus importante et là il est facile de se laisser guider par la nature. En période de fièvre la faim disparait, l'effort ne sera pas bien grand d'aider la nature à faire son oeuvre et même d'en faire un peu plus. La plupart du temps on s'efforce de faire consommer quelque chose au malade mais c'est une erreur car en plus il y a une incapacité d'assimilation par absence de sécrétions digestives. L'organisme est entièrement tourné à la défensive, au nettoyage et le détourner de son effort ne ferait que retarder la guérison. Donc en premier lieu, le jeûne en tant que repos absolu est tout à fait indiqué de même que les monodiètes. Celles qui sont à privilégier sont celles qui apportent le moins de matière sèche à digérer comme les cures de jus. Une cure de jus de cerise par exemple (anti-infectieux), de framboises (affections fébriles), d'oranges, de tomates et de beaucoup d'autres.
Ou une autre technique sera d'accompagner le jeûne complet par des tisanes appropriées, fébrifuges et rafraîchissantes comme : Absinthe, achillée millefeuille, ail, amandier, artichaut, aunée, bouleau, bourrache, buis, camomille, céleri, chardon, eucalyptus, fenouil, frêne, fumeterre, gentiane, lilas, menthe, myrtille, oignon, ortie, pervenche, reine des prés, rose, sarriette, sauge, violette, verveine, tilleul.
- Pour décongestionner la tête s'il existe un risque d'hémorragie cérébrale par exemple, on fait une dérivation vers les pieds. On enveloppe les pieds dans un sac d'oignons crus, le plus longtemps possible. L'hydrothérapie pourra rendre dans ce cas de grands services. On pourra effectuer un lavage complet froid, un enveloppement froid des pieds (ils se réchauffent vite), ou encore un bain de pieds au contraire trés chaud. Un 1/2 bain frais pourra également provoquer une décongestion de la tête. Si cette fièvre accompagne une bronchite, ne pas hésiter à faire un enveloppement frais des bronches. Des frictions à l'eau vinaigrée peuvent faire dérivation.
- Les TEINTURES MERES :
EUPATORIUM CANNABINUM : Dans les fièvres intermittentes, les bronchites grippales et chroniques, la broncho-pneumonie. 3 fois par jour 15 gouttes dans un peu d'eau.
SALVIA OFFICINALIS (la sauge) qui est un régulateur des glandes sudoripares et de toutes les sécrétions en général. Contre toutes les sueurs. Elle est antithermique. 3 fois par jour 10 gouttes dans un peu d'eau.
SAMBUCUS NIGRA (le sureau) Diurétique, dépuratif, fait suer. C'est un analgésique sédatif. On l'utilise contre la fièvre, les bronchites, les refroidissements. 5 fois par jour 10 gouttes dans un peu d'eau.

Contre la fièvre de Malte : Chaque semaine : 2 jours de jus de fruits ou  légumes et les autres jours alimentation entièrement sans farineux.
ARGILE buvable pendant 1 mois une prise un jour sur deux le matin au réveil
Hydrothérapie 1 bain complet frais un jour sur deux
Ajouter les teintures mères de THUYA TM, EQUISETUML TM et SALVIA TM
Contre la fièvre typhoïde ajouter VACCINUM MYRTILLUS TM

AROMATHERAPIE :

SASSAFRAS : Diurétique et sudorifique (fait suer), stimulant psycho-somatique. Contre les catarrhes, les toxémies humorales et les fièvres en général. 2 gouttes plusieurs fois par jour.
SAUGE : Antiseptique, antispasmodique, analgésique, contre toute infection. 2 gouttes 3 fois par jour sauf chez la femme enceinte (contient des cétones)
RAVINTSARA : Antivirale et stimulante immunitaire, antibactérienne, anticatarrhale et expectorante, 2 gouttes 3 fois par jour.
THYM : On pourra aussi ajouter cette essence qui n'est pas antithermique mais elle est antibactérienne, antivirale et stimulante immunitaire et donc à ce titre pourra être d'un grand secours 2 g 3 fois par jour.

Penser aussi à un véritable antibiotique naturel le composé d'oligo-éléments Cuivre-Or-Argent.

HOMEOPATHIE :

ACONITUM 4CH : Fièvre brusque aprés avoir pris froid, agitation et anxiété, peau sèche, brûlante, myosis (pupille contractée), pouls bondissant.
BELLADONNA 4CH : Peau moite, transpiration, pouls dépressible, aversion pour la lumière,  rougeur intense du visage, châleur qui rayonne, mydriase (pupille dilatée)
FERRUM PHOSPHORICUM 4CH : fièvre modérée, pouls rapide et mou, sujet pâle, anémié.
GELSEMIUM 5CH : Tremblements fébriles, pouls mou et lent, paupières pesantes, pas de soif, frissons dans la colonne vertébrale ; prostré, somnolent, transpiration abondante.
BRYONIA 5CH : Fièvre aprés avoir eu les pieds mouillés ou par refroidissement en saison chaude. Soif vive d'eau froide, transpiration huileuse, céphalée. Ne veut pas bouger.
Rhus TOXICODENDRON 5CH :  Aprés s'être mouillé ou aprés un bain froid. Change constamment de position dans le lit. Douleurs musculaires et articulaires. Aggravation vers 19h.
ARNICA 5CH : Aprés fatigue musculaire, sensation de meurtrissure de tout le corps, le lit parait dur. Face et tête chaude. Les pieds et mains, le nez sont froids
EUPATORIUM PERFOLIATUM 4CH : Remède de la grippe. Aggravation de 7h à 9h du matin. Soif intense brusque, courbature généralisée; état grippal.
ARSENICUM ALBUM 5CH : Prostration avec agitation anxieuse, soif constante d'eau froide. Sueurs abondantes, froides, visqueuses. Le pouls est faible et dépressible. Quelquefois délire, aggravation entre 0 et 3h du matin Sa température monte vers 13h

Contre la fièvre aphteuse: Biothérapique Pyrogénium 4CH, Mercurius cyanatus 4CH, Borax 5CH, Kali Chloricum 5CH. Bains de bouche avec Calendula TM 10 gouttes dans un verre d'eau bouillie.

Evitez les hautes dilutions qui risqueraient, en provoquant un surcroit d'élimination, de faire augmenter la fièvre que nous voulons limiter en amplitude.




Publié dans santenature

Commenter cet article