Le SOUCI

Publié le par boisvert

Il est lumineux, et malgré son nom qui sent bon les tracasseries, lui, au contraire, ne vous veut que du bien. C'est du soleil dans votre jardin et même en pot sur votre balcon et il ne réclame pas grand chose c'est une fleur rustique qui pousse trés bien un peu partout. Il demande du soleil et ne nécessite que trés peu d'entretien, un peu de cendres de bois si vous avez, il aime plutôt les terrains alcalins. Mais malgré sa beauté et le soleil qu'il met dans votre jardin c'est pour ses propriétés que je veux vous en parler. Dans ma petite pharmacie il y a toujours un petit flacon de teinture mère de Calendula (oui ! les savants l'ont appelé comme ça), et une pommade au calendula, et croyez-moi, nous nous en servons souvent.
De tous temps on l'a connu et reconnu et on lui accorde des pouvoirs magiques. Par exemple on en faisait des guirlandes devant les entrées de maison de campagne pour empêcher les mauvaises ondes de pénétrer et en porter sur soi protège également du mauvais oeil. Et ça fait sourire bien sûr, mais la réalité c'est que le souci a été mis à toutes les sauces, mais s'il y a une propriété que l'on ne doit pas oublier c'est qu'il est l'ami intime de votre peau.

PROPRIETES :

-
Nous l'avons déjà dit c'est pour la peau que j'utilise avant tout le calendula officinalis. Et il fait merveille au point que dans la constitution d'une petite pharmacie il a toujours sa place. Il a des propriétés apaisantes, antiseptiques et cicatrisantes. Et c'est surtout en externe qu'il est utilisé sous forme de pommade, onguent, enveloppements, crèmes, et même la teinture mère directement sur la peau.
- Et pour notre peau il soigne presque tout, les blessures de toutes sortes, les brûlures, les démangeaisons, les coups de soleil, les verrues, les piqûres d'abeille, les piqûres de vives, les ulcères, l'impétigo, les cors, les durillons, les abcés, les furoncles, les dartres, les gerçures, la couperose (astringent), les eczémas, les éruptions cutanées, les crevasses, les engelures, l'acné, c'est le remède de toutes les plaies, etc...
- Mais le Calendula ne se contente pas d'être l'ami intime de votre peau, il soigne aussi bien le dehors que le dedans. Il est par exemple l'ami de votre système digestif en stimulant votre foie et les sécrétions de votre vésicule biliaire. C'est vrai que nous avons vu souvent, que lorsqu'on soigne le foie, on améliore aussi l'état de la peau. On le conseille donc dans les digestions difficiles mais aussi dans les entérites ou les différents ulcères, de l'estomac, du duodénum.
- On l'utilise pour calmer les douleurs menstruelles ou pour régulariser le flux. On le prend alors une semaine avant l'arrivée prévue des règles. Cela, je ne le savais pas, c'est un lecteur de ce blog qui me l'a signalé dans un commentaire. Je suis allé voir sur internet pour confirmation et effectivement, on le préconise contre ces douleurs.

SOUS QUELLE FORME :

- On le présente sous différentes formes, mais on peut utiliser la plante directement de votre jardin à la peau. Vous frottez directement la fleur sur la piqûre, ou encore vous pressez la tige pour en extraire le jus et directement sur une verrue, à appliquer plusieurs fois par jour, elle fait disparaître la verrue.
- Mais c'est sous la forme de teinture mère qu'il est le plus souvent employé. C'est le remède des plaies par excellence, piqûres de toutes sortes et on peut l'employer aussi bien directement sur la plaie et en même temps en interne. Cette TM possède une action anti-inflammatoire ainsi qu'une action régulatrice sur la menstruation. On l'a employé contre les blessures de toute nature comme les plaies aprés amputation d'un membre, les contusions, les formations purulentes, la gangrène, la fièvre infectieuse, l'inflammation des ganglions mammaires, la furonculose, les eczémas, dartres, engelures et phlébite et surtout contre toutes piqûres d'insectes et animaux divers. Dans ce domaine, elle fait merveille et j'ai pu m'en rendre compte sur moi-même pour l'avoir testée aprés une piqûre de vive, et des piqûres de guêpes. On prend alors 15 gouttes à chaque prise, dans un peu d'eau. Et en même temps, on en met directement sur la lésion ou avec un petit pansement imbibé de TM.
- On l'utilise également en décoction, 2 poignées de fleurs pour un litre d'eau, on laisse bouillir 10 minutes et on utilise cette solution en compresses, en enveloppements, en bains de pieds.
- Vous pouvez fabriquer une lotion avec des fleurs fraîches que vous mettez dans un verre, bien tassées et vous recouvrez d'alcool à 40°, vous laissez macérer 10 jours.
- On peut fabriquer un onguent en broyant des fleurs fraîches et en les mélangeant avec de l'huile d'olive.
- On fait sécher des fleurs de souci, on les pulvérise et on les mélange à du talc, idéal pour les fesses de bébé.
- Et puis la méthode classique, l'infusion, les fleurs directement dans l'eau bouillante et laisser infuser 10 minutes, à prendre tout au long de la journée.

Publié dans santenature

Commenter cet article

augusta 09/11/2008 09:21

blog très instructif...je repasserai souventbon dimanche