En FORME

Publié le par boisvert

On a tout essayé pour être en forme et rajeunir. Aux rois on offrait de jeunes filles en fleur pour qu'il y ait osmose et que le roi puisse en retirer de la jeunesse. Il parait que ça marchait un peu... pour le roi. On a aussi tenté de stimuler le système endocrinien avec des extraits testiculaires, mais si, dans un premier temps ça semblait marcher, aprés un rajeunissement passager, on observait au contraire un vieillissement accéléré. Bien sûr, si vous prenez de la testotérone, vous allez être en pleine forme... aujourd'hui, mais demain. Et toute stimulation, quelle qu'elle soit, fonctionne de la même manière. Vous apportez une aide et l'organisme l'utilise. Mais chaque fois que vous aidez l'organisme "il s'endort sur ses lauriers" pourrait-on dire, il ne fabrique plus les hormones puisqu'on les lui apporte toutes faites. Alors, première chose à ne pas faire, surtout ne pas prendre des produits dont l'action se substituerait au travail normal de l'organisme. Chaque fois que l'on veux aider l'organisme, c'est le contraire qui se produit, vous le débilitez.

C'est un peu le même problème que la faim dans le monde. Donnez du pain à un pauvre et il mangera aujourd'hui, apprenez-lui à gagner son pain, à travailler la terre, et il mangera tous les jours. C'est lui qui doit travailler - C'est notre organisme qui doit fournir les éléments qui nous donnent la forme et la jeunesse.

LES SOLUTIONS :

- Au sujet de la libido nous avons vu qu'il était nécessaire de ne pas être saturé. Et pour cela il faut que, non seulement nous ne mangions pas beaucoup, mais aussi que notre organisme soit bien irrigué, que cette circulation sanguine soit tonique et vigoureuse.

Si votre sang est épais et s'écoule difficilement dans vos vaisseaux, vos organes vont souffrir de malnutrition et s'anémier. Et cette hyperviscosité est causée par la suralimentation en produits farineux comme le pain, les pâtes, le riz, les céréales en général, les pommes de terre, etc...

Ajoutez à cela une alimentation riche en graisses, beurre, laitages, fromages, etc..., plus des protéïnes en abondance et vous avez tout juste pour accélérer le vieillissement de vos cellules et de votre organisme.

Donc en résumé, il faut manger trés peu et, en fonction de votre consommation énergétique journalière, le moins possible de farineux. Les laitages, j'en ai parlé abondamment,  il vaut mieux les bannir au maximum sans toutefois faire de nous des frustrés. Si vous avez une grosse envie d'un yaourt, il ne faut pas baver devant, mais il faut le manger sereinement. Il est évident que tout sera une question de dosage, en fonction de vos besoins réels. Si vous êtes travailleur manuel, vous pourrez vous permettre de manger plus de céréales, car le glycogène qu'ils procurent, c'est le  moteur de nos muscles. Si avant de faire un semi-marathon je ne mangeais pas de pâtes, je ne serais certainement pas à l'arrivée. Mais un intellectuel qui mange trop de farineux n'en a pas l'utilité, donc lui, devra faire trés attention. C'est un rapport entre l'apport de nourriture et la consommation journalière de vos muscles.

Ceux qui travaillent intellectuellement ont un besoin impérieux de se dépenser physiquement afin d'équilibrer ce rapport. Chaque jour nous devons avoir notre dose de physique, marche, jardin, sport, etc... Car l'esprit a besoin du corps pour avoir cette sensation de bien-être et l'un ne va pas sans l'autre. Médecine globale, holistique.

Le corps est saturé, l'esprit souffre.

Le corps est libéré, creux, l'esprit travaille à son maximum de puissance, ce sont des amis. Et quand on est bien dans sa tête, on est bien dans son corps, tout est en harmonie. Ca fonctionne dans les deux sens.

Je pense à tous ces étudiants qui vont à Mac'do manger sur le pouce un énorme hamburger de 5 étages. Le tout arrosé d'un bon coca ou autre boisson sucrée bien sûr. On a perdu l'habitude de boire de l'eau, le vin serait bien meilleur s'il était pris raisonnablement. Et c'est un engrenage, plus on  mange de ces cochonneries et plus on en a envie. A croire qu'ils y mettent des produits addictifs pour que nos enfants en deviennent "accro". Ils nous produisent des ados de 90kgs, mais c'est américain  et c'est à la mode, alors...

Il est nécessaire de connaître ses besoins et harmoniser la nourriture en fonction de ces besoins. Et surtout il faut toujours conserver un petit moment pour aller courir, nager, pédaler, s'aérer et respirer, c'est le secret de la vie en forme. Il faut fuir la sédentarité, refuser la facilité qui diminue notre pouvoir de réaction et notre enthousiasme. Cultivez l'harmonie autour de vous, les bons sentiments, l'amitié, l'amour.

Publié dans santenature

Commenter cet article

bataillou reine marie 26/11/2008 09:51

ça a le mérite d'être clair.
difficile de ne pas se laisser tenter.