L'ASPARTAME

Publié le par boisvert

Aprés Bickel, aprés Pierre Lance, voici Corinne Gouget, ça me plait de donner la parole à des gens qui oeuvrent pour qu'éclate la vérité que, bien souvent, on nous cache pour de tristes bénéfices.

Sous le titre "l'aspartame, un poison violent", Corinne Gouget nous raconte comment un produit hautement toxique, arrive dans nos assiettes le plus naturellement du monde.
Elle attaque fort : "Voici donc le meurtrier en série enfin dévoilé, dont nous sommes les victimes en France depuis presque 30 ans et ce, dans le plus grand secret, l'aspartame".

 L'aspartame est pour la plupart des gens, un édulcorant de synthèse pour remplacer le sucre, que des millions de femmes en surpoids et de diabétiques utilisent dans le monde entier sous forme de sucrettes ou de poudre. Mais l'aspartame est aussi présent dans plus de 5000 produits alimentaires ou pharmaceutiques. Des millions de français en consomment tous les jours (adultes et enfants confondus). Il y aurait au total au moins 250 millions de personnes dans le monde qui consommeraient chaque jour des produits à l'aspartame. Cet édulcorant rapporterait aux industriels mondiaux plus d'un milliard de dollars par an.

En fait selon des experts indépendants, l'aspartame est un véritable poison ! On en parle publiquement depuis plus de 20 ans aux Etats-Unis, mais en France, pas du tout. De ce fait, avec certains pays d'Europe, nous sommes les plus gros consommateurs de produits à l'aspartame au monde.

L'aspartame est un de ces produits chimiques les plus toxiques pour la santé de la triste famille des excitotoxines. L'aspartame (E951) fait partie, comme le glutamate monosodique (E621 ou GMS), cousin chimique de l'aspartame, de cette famille des excitotoxines. Le glutamate est un poison caméléon qui se cache sous divers noms tels que : arômes artificiels et naturels, certaines épices, extrait de levure, huile végétale hydrogénée, extrait de protéïnes de soja, souvent utilisé comme exhausteur de goût dans des chips, des soupes en sachets, des sauces, des plats préparés, de nombreux aliments surgelés et de régime, etc... Ces excitotoxines sont neurotoxiques, c'est à dire qu'elles ont la triste capacité de détruire rapidement les neurones de notre cerveau en les excitant jusqu'à ce qu'ils explosent comme l'a expliqué l'éminent neurochirurgien et nutritionniste américain, le Dr Russel Blaylock dans son livre sur l'aspartame "Le goût qui tue".

Mais comme cela se fait peu à peu, au fur et à mesure de notre consommation de produits édulcorés à l'aspartame ( boissons, sodas, jus d'orange, yaourts en pots, gommes à mâcher, sucettes, bonbons, édulcorants de table, chocolats, produits de régime, confitures, suppléments de vitamines, médicaments, au total plus de 5000 produits), on ne s'en rend pas compte tout de suite car ce poison s'accumule dans notre organisme à notre insu, détruisant notre système immunitaire et endommageant notre ADN au passage.

En fait, on dénombre 92 effets secondaires officiellement reconnus depuis 1995 par la FDA aux Etats-Unis. Evidemment 92 ça fait beaucoup pour vous les énumérer tous mais en voici quelques-uns : Maux de tête, insomnies, troubles de la vue,  troubles cutanés, démangeaisons, prise de poids(sic), dépression, chute des cheveux,  ballonnements, diarrhées, crampes, troubles articulaires,  pertes de mémoire,  impuissance,  épilepsie, thyroïde,  tremblements, sensibilité aux infections,  hypertension,  asthme,  agressivité, paranoïa,  phobies,  irritabilité,  altération du caractère,  difficulté de concentration, et plus grave, cancer du cerveau, rupture d'anévrisme, problèmes cardiaques, apoplexie, sclérose en plaques, maladie de parkinson, lupus, diabète, maladie d'alzheimer, etc...

Composition de l'aspartame :

50% de Phénylalanine, on lit sur les étiquettes "contient une source de phénylalanine, de la DKP (dikétopipérazine), produit dérivé de la phénylalanine qui se développe aprés de longues périodes de stockage et qui a été impliqué dans l'apparition de tumeurs du cerveau.

40% d'acide aspartique, produit hautement dangereux pour le cerveau : l'espèce humaine est 5 fois plus sensible à cet acide (et à l'acide glutamique trouvé dans le E621) que les rats et 20 fois plus sensibles que les singes. Cet acide a la mauvaise habitude de s'accumuler dans notre organisme, d'affecter notre cerveau (c'est un neurotoxique), notre système reproductif, il traverse aussi le placenta et peut atteindre le cerveau du foetus. A forte dose cet acide peut provoquer des crises d'angoisses, de l'hyperactivité ainsi que des obsessions.

Les 10% restants sont constitués de méthanol, un poison mortel qui est graduellement libéré par l'intestin grêle à partir d'une température de 30° lors du stockage, de la cuisson (gâteau à l'aspartame), ou tout simplement dans le corps humain. Ce poison s'accumule et provoque en général des troubles de la vue avec possibilité de dommages rétiniens et perte de la vue, des maux de tête, des bourdonnements d'oreille, des troubles gastro-intestinaux, des faiblesses, vertiges, trous de mémoire, des troubles du comportement et des névrites. Ce méthanol,  arrivé dans le foie, est converti en formaldéhyde qui est hautement neurotoxique et cancérigène et qui se transforme à son tour en acide formique qui se concentre dans le cerveau, les reins et d'autres organes. C'est un produit trés dangereux pour les cellules.

Cheminement :

Malgré des études faites sur des singes qui prouvent que l'aspartame produit des malaises, de l'épilepsie et la mort, la FDA (Food and Drog administration) autorise l'aspartame comme additif en 1974. Et en 1979, malgré des rapports trés inquiétants au sujet du méthanol considéré comme un poison mortel depuis 1978, l'aspartame est alors introduit dans certains produits pharmaceutiques en France. En 1981, l'aspartame est autorisé dans certains produits alimentaires sous forme de poudre, dans les chewing-gums, les édulcorants de table, des céréales, certains desserts et cafés instantanés. Et ainsi de suite, Monsanto, le célèbre producteur d'hormones bovines, d'OGM et de pesticides comme le Round Up, achète Searle pour 2,7 milliards de dollars. Et alors l'aspartame apparait dans de plus en plus de produits, malgré les milliers de plaintes des consommateurs américains. Sortie du livre du Dr Rossel Blaylock "Excitotoxins : The Taste that Kills" - Le goût qui tue. En 2001 sortie du livre de 1000 pages sur l'aspartame du Dr H.J. Roberts "Aspartame disease : An ignored Epidemic" contenant des centaines de témoignages bouleversants. Mais rien n'y fait, l'aspartame continue son chemin.

En 2005 une étude italienne de l'institut de Ramazzini de Bologne prouve que l'aspartame provoque des leucémies et des lymphomes, mais cela ne fait toujours pas les grands titres en France.

Il est intéressant de savoir que sur 500 additifs autorisés et 4000 arômes qui sont plus souvent chimiques que naturels, selon une étude récente, nous consommerions en un an... prés de 3 kilos d'additifs par personne.

Corinne Gouget raconte comment elle a tué un rat sur sa terrasse et 2 souris dans son garage avec des sucrettes "offertes" par des victimes.
Elle témoigne aussi que les effets secondaires de l'aspartame sont souvent réversibles, faites donc le test des 60 jours sans aspartame ni glutamate monosodique, cuisinez vous-même vos plats, évitez les viandes rouges qui contiennent une source naturelle de phénylalanine et buvez Prés de 2 litres d'eau par jour.

A la lumière de tous ces renseignements il s'avère qu'il faut faire trés attention, même sur les produits "bio", car on n'imagine pas forcément un poison violent sous une forme si insignifiante. N'oubliez pas vos lunettes avant d'aller faire vos courses, il faut lire les étiquettes soigneusement.

Pour de plus amples renseignements allez sur le site www.amessi.org/aspartame-un-poison-violent

Publié dans santenature

Commenter cet article

help with outlook 24/07/2014 13:25

This is the first time I am reading about Aspartame. It was shocking to read that a lot of illegal activities are happening inside. The arrival of highly toxic materials which comes in the form of such sweeteners do lot of harm to human. Please share this with as much people as possible.

Boisvert 24/07/2014 19:53

C'est le but de ce blog

Jean-Yves 11/12/2013 08:48


Curieux ???


nooon !!


ce n' est que du bisenesse !!!


tous ces consommateurs (et ces hommes d' affaires) qui réclament de l' aspartame!!

boisvert 11/12/2013 11:18



Et oui ce qui est encore plus curieux c'est que notre santé, c'est aussi du business. Des gens gagnent à ce que nous soyons malades. Et même toutes ces études, elles sont financées par les labos
alors à qui peut-on se fier ?



Diao 10/12/2013 20:16


Une récente étude extrêmement rigoureuse a prouvé points par points que l'aspartame n'est PAS un poison toxique. ;)

boisvert 11/12/2013 06:07



Curieux si on songe qu'il y en a 20 qui prouve le contraire



Lena 07/06/2009 03:56

Bonjour Boisvert,Merci pour vos infos. Vous écrivez à la fin de votre article que les effets sont réversibles après l'arrêt de la consommation. Mais la cause, c'est-à-dire les toxines, restent stockées dans l'organisme ?La cure de jeûne thérapeutique, que vous recommandez sur le blog, permet-elle de se désintoxiquer définitivement de l'aspartame et de ses dérivés (méthanol, formaldéhyde...) ? Je sais que le jeûne permet d'éliminer la plupart des toxines, mais il y a toujours quelques exceptions (métaux lourds, etc.) Lena

boisvert 07/06/2009 07:17


Bonjour Lena, en réponse à votre question, je puis vous certifier que ce que le jeûne n'élimine pas ne sera jamais éliminé. Et, à contrario, toutes les toxines, métaux lourds, poisons que vous avez
accumulés, peuvent être éliminés par une cure de jeûne. Certains nécessiteront peut-être quelques jours de plus de jeûne, mais nous avons en nous ce formidable pouvoir de guérison et il est tout
simplement sans limite et ahurissant. Il suffit de ne pas contrarier ce pouvoir car il a besoin de toute l'énergie dont nous disposons et qu'une période de jeûne complet le lui accorde. Jeûnez
et vous verrez aussitôt ce pouvoir entrer en action, yeux jaunes, langue chargée, maux de tête, ce n'est peut-être pas beau à voir mais rien n'y résiste. Bonne journée !


boisvert 06/01/2009 06:50

Merci pour toutes ces précisions. C'est classique, tout ce qui va dans le sens d'une santé naturelle, "ce n'est pas scientifique", mais hélas les scientifiques ne veulent pas s'y pencher pour la plupart.