Le SUCRE, ce doux assassin

Publié le par boisvert

 

Nous sommes tous des drogués du sucre car ne vous leurrez pas, il y a accoutumance. Mais il est si doux, on ne peut pas imaginer que c'est un poison violent. Alors il faut vous le présenter sous un jour nouveau. Nous parlons ici du sucre raffiné, bien blanc, celui que les commerçants appellent un glucide, les sportifs également. Mais ce qui reste dans ce produit se compose de glucides raffinés, purs, trés purs même, tellement pur qu'il ne reste plus aucune force vitale, plus de vitamines, plus de minéraux, plus de protéïnes. Et on le consomme tout de même pour qu'il apporte de l'énergie (et aussi par gourmandise).

Dans chaque plante ou fruit, la nature a mis soigneusement des éléments qui nous les rendent assimilables. Le corps les reconnait et n'a aucune difficulté à les utiliser, les assimiler et à s'en servir. Mais pour cet erzatz d'aliment, le corps est désemparé, c'est comme du sable, il est inassimilable et lorsqu'on l'ingère il fabrique au contraire des métabolites toxiques comme l'acide piruvique qui s'accumule dans le cerveau et le système nerveux, et les sucres anormaux créés, s'accumulent dans les globules rouges. Ils entravent la respiration des cellules qui ne peuvent pas obtenir suffisamment d'oxygène pour survivre et fonctionner normalement. Certaines en meurent et c'est le début d'une maladie dégénérative.

Le sucre raffiné est un produit mortel pour nous parce que les seuls éléments qu'il apporte ce sont des calories "vides" manquant entièrement de minéraux naturels qui lui permettrait d'être mieux assimilé. Ces minéraux étaient présents dans leur état originel, betterave à sucre ou canne à sucre.

Si vous vous trouviez sur une île déserte avec seulement du sucre à manger vous ne seriez pas longtemps vivant, et il vaudrait mieux ne rien prendre du tout, votre espérance de vie serait beaucoup plus longue. Le sucre est tellement "pur", que pour être désassimilé il a besoin des minéraux qu'il rencontre dans votre tube digestif et il s'en sert joyeusement, de sorte que chaque fois que vous mangez du sucre raffiné vous vous déminéralisez, il vous mange de l'intérieur. Des minéraux comme le sodium, le potassium, le magnésium, le calcium et le chrome sont mobilisés et utilisés. C'est justement ce dernier élément qui est utile pour nous protéger du diabète.

En plus la consommation régulière de sucre produit un excés d'acidité et l'organisme est obligé de puiser dans ses réserves pour compenser ce déséquilibre. Ce sont donc les os,  les dents, qui assument, et petit à petit ce sont tous les organes qui donnent à cet intrus,  et qui s'affaiblissent. Le coeur, (il fait monter le taux de triglycérides et du cholestérol, le LDL), les reins commencent à en être perturbés. Le sucre favorise les fermentations intestinales et perturbe ainsi la flore bactérienne. A partir de ce colon perturbé peuvent apparaître divers troubles comme de la constipation ou autre trouble du transit, des mycoses dus à la prolifération des candidas albicans. C'est le point de départ de nombreuses pathologies. Le corps tout entier souffre, une tension artérielle anormale apparaît. Le système nerveux parasympathique est affecté. Les systèmes circulatoires et lymphatiques sont envahis, et la qualité des globules rouges est affecté. Il y a prolifération des globules blancs. Le système immunitaire lui-même s'épuise et les différents éléments rencontrés deviennent vite insupportables (Microbes, froid, châleur, stress, etc...).

Le sucre raffiné est trés nocif sur le fonctionnement du cerveau. En effet, c'est l'acide glutamique (que l'on trouve dans beaucoup de légumes) qui est la clé d'une fonction cérébrale bien réglée. De même, les vitamines du groupe B qui sont également fabriquées par des bactéries symbiotiques qui vivent dans nos intestins. Mais lorsqu'il y a ingestion de sucre raffiné ces bactéries s'affaiblissent et meurent diminuant ainsi la quantité de vitamines B. Le sucre mange à votre place.

Même à l'origine, on a remarqué qu'il y avait beaucoup de planteurs de canne à sucre qui consommaient leurs produits en abondance et qui souffraient de diabète, alors que leurs coupeurs de canne, qui mâchaient la canne brute, étaient indemnes de tous ces symptômes.

L'ingestion de sucre blanc ou des aliments qui en contiennent provoque une hyperglycémie (montée brutale du taux de glucose sanguin). Notre pancréas sécrète l'insuline en réaction. Une hypoglycémie réactionnelle s'ensuit. Et c'est un cercle vicieux, le besoin de consommer à nouveau du sucre se fait sentir et on grignote à nouveau des produits sucrés. Le processus est aggravé car la consommation de sucre blanc s'ajoute à la consommation de produits raffinés comme le riz blanc, le pain blanc et d'autres aliments à index glycémique trés élevé. Avec risque de diabète à la longue.

Le docteur Price, dentiste a voyagé dans le monde entier et il n'a pas manqué de faire une enquête sur la dentition des différents peuples rencontrés. Conclusion : Les gens vivant dans des conditions primitives, soi-disant arriérés, avaient une excellente dentition et jouïssaient d'une trés bonne santé. Dès que les aliments raffinés furent importés, la dégénérescence physique apparut  d'une façon nettement observable en une seule génération. Ce sont les aliments qui nous donnent des dents solides et pas les brosses à dents, ce qui n'empêche pas l'hygiène. Beaucoup de recherches ont été faites, pour s'apercevoir à la fin qu'il n'y avait aucune façon d'empêcher que le sucre ne détériore les dents. Ca n'est pas directement, car on a plongé des dents dans une solution sucrée et elles n'ont pas été touchées, mais par l'intérieur, plus sournoisement.

Et pourtant la publicité fait de son mieux pour vendre son sucre. Autant d'énergie à un prix aussi bas, il n'y a que le sucre pour cela. C'est vrai que c'est une façon trés bon marché...de vous tuer. Avant c'étaient les riches qui en profitaient, maintenant même les pauvres peuvent bénéficier de tous les "avantages" du sucre. On a vanté l'énergie que procure le sucre parce qu'elle est directement assimilable, elle atteint les muscles en quelques minutes. Mes amis les coureurs à pied le savent bien eux qui en consomment tout au long des courses (on vous en sert gracieusement tout au long du parcours). En effet, le saccharose raffiné ne se digère pas dans l'estomac mais passe directement dans l'intestin et de là dans le sang. Et en plus le sucre crée une accoutumance, on en a de plus en plus envie.

Tous les autres aliments contiennent quelques nutriments, protéïnes, glucides, vitamines, minéraux, alors que le sucre, le saccharose, contient de l'énergie calorique, point.

Et on entretient volontiers la confusion dans l'esprit des gens en utilisant le terme "glucide". Comment peut-on mettre sous un même terme des aliments comme les céréales complètes, dans leur état naturel, riches de toutes sortes d'éléments bénéfiques, vitamines et minéraux,  et le saccharose raffiné qui est un produit fabriqué par l'homme, complètement dévitalisé, et qui est devenu un poison majeur. C'est en effet un langage pernicieux et volontairement trompeur. On a, c'est vrai, tous besoin de glucides,... alors pourquoi pas le sucre ?

Et cette confusion continue avec le terme "sucre" qui englobe tout un groupe de substances qui sont similaires mais pas identiques, vous vous en doutez bien un peu. Le Glucose est un sucre que l'on trouve dans les fruits et les légumes et c'est un élément essentiel du métabolisme des plantes et de tous les êtres vivants. Beaucoup de nos aliments se transforment en glucose dans notre corps et il est toujours présent dans le sang. Le Dextrose est tiré de façon synthétique de l'amidon. Le Fructose est le sucre des fruits, et il est extrêmement important pour le cerveau. Le Maltose est le sucre du malt. Le Lactose est le sucre du lait. Le Saccharose est le sucre raffiné fabriqué à partir de la canne ou de la betterave à sucre.

 

Toutes ces confusions de langage permettent de faire de la publicité pour la nécessité de manger des glucides et donc du sucre. On vous vante l'énergie, la châleur, mais on ne vous parle jamais de la valeur nutritionnelle du saccharose et de son influence pour votre santé. Désolé, mais on ne peut pas mettre sur un même pied d'égalité le sucre d'un fruit et le sucre de votre coca-cola. (Tout de même, au moins 6 morceaux de sucre blanc dans une canette). 

Losque le taux de sucre dans le sang est bas, inutile d'aller vous jeter sur un coca, car si le taux de glucose dans le sang est bas c'est parce que vous êtes accros au saccharose et le remède serait pire que le mal.

Attention également au mot "produit naturel" car le saccharose en est un, il est tiré d'une canne à sucre. Enormément de poisons sont tirés d'éléments naturels, comme le tabac, l'héroïne ou l'opium.

Si vous voulez lire les étiquettes, attendez de lire "sans sucre ajouté" parce que glucides, sucres, ça ne veut rien dire du tout, il fallait brouiller les cartes, pour arriver à vendre ce poison.

On n'a pas besoin de sucre raffiné. Ou plutôt on en a besoin comme de la cigarette ou de la drogue. Car c'est une drogue et, en quelques sorte, vous vous droguéz, et peut-être même que la drogue serait plus amicale avec vous.

La consommation a littéralement explosé en France et encore plus aux Etats-Unis. Songez qu'au XXème siècle la consommation d'un Français était de 1kg par an, alors qu'elle est aujourd'hui de 35 kg par tête de pipe. Ce phénomène ne peut pas être sans inconvénient. Le sucre est partout, évident ou bien caché ; L'industrie alimentaire moderne l'a accommodé à toutes les sauces... Sodas et jus de fruits, bonbons, biscuits, chocolats, yaourts, glaces, gâteaux, pâtes à tartiner, confitures, potages, même dans les sauces tomates, etc...

Et pourquoi sommes-nous tant accros au sucre ?

Le souvenir du lait maternel ou même du liquide amniotique ? Le souvenir des récompenses, "si tu es sage tu auras un bonbon" ; une baisse de la sérotonine, elle qui est un messager de joie naturelle ; ou bien le considérons-nous comme un aliment de réconfort ; Il parait qu'on se jette volontiers sur le chocolat en cas de dépression ou de baisse du moral.

Prenez des sucres naturels et ça changera votre vie. Mais il faut savoir que tous les sucres, mêmes naturels et sains comme le miel ont tendance à bloquer la sécrétion des sucs gastriques et ont un effet inhibiteur sur le métabolisme en général. En tous cas si vous voulez consommer des sucres quels qu'ils soient, faites en sorte qu'ils soient englobés dans le bol alimentaire et qu'ainsi ils seront traités en même temps que les farineux c'est à dire plus lentement. Ils seront ainsi moins corrosifs et ne se retrouveront pas illico dans le sang. Mais lorsque vous consommez des protéïnes avec du sucre, il y a putréfaction au niveau intestinal et création de poisons.

Pour qu'on puisse assimiler des aliments et en tirer bénéfice il faut que ces aliments soient faciles à digérer, dans un premier temps et qu'ensuite ils ne provoquent pas de putréfaction au niveau intestinal. Oh ! on n'en meurt pas tout de suite, le corps a une faculté d'adaptation particulièrement performante, il en a besoin le pauvre, avec ce que nous lui faisons ingurgiter ; dans un premier temps il en résulte seulement un inconfort, avec des gaz, des ballonnements, des digestions difficiles, une mauvaise haleine. et des selles nauséabondes. Mais ça n'est pas mortel...tout de suite.

Des recherches ont été faites dans les hôpitaux psychiatriques et chez les schizophrènes par exemple et il s'avère que le régime de ces malades est extrêmement riche en bonbons, sucreries, gâteaux, cafés, boissons sucrées, etc...

TINTERA a fait plusieurs publications médicales et a souligné que l'amélioration, le soulagement, l'atténuation ou la guérison de ces troubles psychiatriques dépendaient du rétablissement du fonctionnement normal de l'organisme tout entier. Et il prescrivait un régime à ses malades en insistant sur l'importance du régime pour traiter ce genre de maladies. Il a interdit de façon radicale et définitive de prendre du sucre sous toutes ses formes. Il a parlé également des allergies en général attestant qu'il n'en existait qu'une seule sorte qui correspond à la détérioration des glandes surrénales...par le sucre. Peu importait la manifestation, allergie à la plume, au poil de chat, etc... elles ont toutes la même origine.

Toutes les maladies psychiatriques sont justiciables de ces conseils, les agités, les "ensorcelés", les possédés, les psychotiques, les schizophrènes, et aussi les dépressifs, les angoissés, les nerveux, etc...

 

Toute ma vie, j'ai considéré le sucre blanc comme le poison N°1. Si vous ne deviez réformer qu'une seule chose à votre façon de vous alimenter, ce serait la suppression totale du sucre raffiné et du sucre en général si possible. Quelquefois on essaye certains médicaments naturels et on ne ressent rien du tout et on s'en contente en se disant qu'au moins on ne s'est pas fait de mal. Mais  le jour où vous arreterez le sucre vous ressentirez rapidement que vous allez faire un grand pas vers un autre état de santé. J'avoues que nous sommes tellement conditionnés que c'est trés difficile, pauvres drogués que nous sommes.

Publié dans santenature

Commenter cet article

tessa 04/07/2016 17:32

c'est vrai, par un moment je consommais beaucoup de gâteau, mais vraiment pas 1 journée sans croissants, pâtisseries, gâteaux, glaces, madeleines, barres chocolatées, et je dormais 2h/3h par nuit pas plus, la journée fatigué, déprimé, le visage pleins de boutons et mal aux dents, là je me suis dit d'arrêté sinon j'y laisserais ma santé

Boisvert 04/07/2016 20:22

Bonjour Tessa, oui il est temps d'arrêter et de passer à l'alimentation paléo.

Elevede1ere 30/10/2015 19:33

Ce site est très complet. J'étais pas mal renseigné sur les effets du sucre mais comparé à la mine d'informations de cet article ce n'était rien, et sa lecture m'a fait l'effet d'une claque!
Je travaille pour mon TPE sur les facteurs et mécanismes de l'addiction au sucre et ce site va m'être très, très utile, merci!

Boisvert 30/10/2015 20:25

Bonjour,
Surtout que les cellules cancéreuses sont avides de sucre et ne peuvent s'en passer.Voilà une piste dont on ne parle pas assez en dehors de ces farfelus qui crient dans le désert. Les régimes cétogène et paléo sont une mise en application de toutes ces données.
Bon TPE !

leulmi_samia@yahoo.fr 02/06/2015 08:23

il ne faut plus le manger

boisvert 03/11/2015 17:06

Tous les sucres et "gout sucré" sont à éviter, mais c'est mieux que le sucre, bien sûr.

univers 03/11/2015 16:03

le Xylitol extrait de l'écorce de bouleau un gentil celui-ci ?

Maya 02/01/2015 12:39

Bonjour,

Il est vrai que le sucre raffiné par l'homme est un poison, j'en fais l'expérience, mais dans votre article vous semblez contradictoire, en disant que le cerveau à besoin fructose ensuite vous dites "suppression totale du sucre raffiné et du sucre en général si possible. "..Non nous avons besoin de sucre.le problème qu'il y aujourdhui dans la consommation du sucre brut ou non' c'est l'excès et le fait qu'il soit dissocié des fibres, dans les fruits par exemple, car c'est surtout dans la peau des fruits que l'on retrouve une grande quantité de fibre, qui sert notamment à mieux assimiler les sucres et donner l'effet de satiété, Pour moi le sucre est un bénédiction de Dieu, consommer naturellement (avec les fibres ou en quantité thérapeutique pour le miel !) il n'a aucunement l'effet dévastateur du sucre blanc au contraire c'est un besoin vital pour l'homme ! et la femme ;)

Boisvert 02/01/2015 18:02

Bonjour Maya,
Le sucre blanc ou roux; c'est kif kif. Par contre le sucre des fruits dans leur contexte naturel c'est autre chose le corps les reconnait. Et il ne faut pas oublier que les céréales se transforment également et que tout cela c'est du glucose pour nos neurones. Et une chose est certaine nous en mangeons trop. une consommation en excès de sucre nous met en inflammation chronique. Même le miel ajoute à ce surplus de glucose/ C'est un sucre naturel comme celui des fruits, on ne devrait consommer que cela et en petite quantité.

how to outlook 26/09/2014 14:03

Well! What can I say! This is the perfect recipe for a sweet corn chicken soup. I bet none of the other recipes can beat this one. Anyway, I don’t mind adding more pepper. It will definitely improve the flavor.