LA PEUR

Publié le par boisvert

Aujourd'hui le commun des mortels a peur de tout. Il faut dire aussi que les grands laboratoires pharmaceutiques n'y sont pas étrangers. Ils ont tout intérêt à propager la peur, la panique "épidémies monstres", "la grippe arrive", c'est même leur pain quotidien. Plus les gens ont peur, plus ils se soignent, plus ils se vaccinent, plus l'argent entre dans les caisses.

D'ailleurs on peut dire aussi que la peur engendre une maladie réelle. Votre foie sécrète des poisons, vous vous auto-empoisonnez par peur de la maladie. Et résultat, vous "attrapez" réellement la grippe ou tous les microbes environnants. Au point que notre Coluche national avait dit que "le Sida s'attrape surtout dans les journaux". On nous parle énormément des risques d'une épidémie, mais tous ces grands laboratoires se gardent bien de nous présenter les statistiques de tous ces malades dont le système immunitaire était épuisé et qui sont morts parce qu'en plus on les a vacciné. Parce que donner une maladie, même atténuée, à des enfants épuisés, dénutris, à des gens du tiers monde en souffrance physique et en manque de tout et surtout de résistance, c'est criminel. Mais je suppose qu'ils doivent avoir un pourcentage de perte autorisé.

Toute la théorie Pasteurienne du vilain microbe ou du méchant virus est bien en place et ces labos en profitent pour vendre leurs poisons. Si le virus était réellement la cause de la maladie, tout le monde serait touché. Il n'y a aucune raison valable pour que sur 4 personnes vivant dans un foyer, une seule soit touchée, et les 3 autres épargnées. Je suppose que vous comprenez que ces méchants virus ne se promènent pas seuls et quand il y en a pour un il y en a pour quatre. C'est par millions qu'ils nous entourent, alors pourquoi les 3 autres personnes sont indemnes ? C'est incompréhensible si on considère que le microbe ou le virus est le responsable de l'épidémie. Par contre, si on pense comme beaucoup d'hygiénistes, naturopathes et même médecins, que le microbe n'est rien, c'est le terrain qui est essentiel, on comprend mieux pourquoi certains sont épargnés. Parce que les microbes n'ont pas encore appris à faire du social, ils viennent là où ils sont invités. Quand la maison est propre, ils n'ont rien à faire, ce sont les nettoyeurs ou les éboueurs, comme vous voulez. Et en plus s'ils ne faisaient pas ce boulot, notre espérance de vie serait infime.

Sur un article signé Bickel j'ai lu cette anecdote :
"Alors qu'il donnait un cours à l'université de Vienne, le Docteur PETTENKOFFER avala le contenu d'un verre rempli de millions de germes vivants de Choléra face à un auditoire ahuri auquel il s'est contenté de dire : "Voyons si j'aurai le Choléra". Son assistant De Kruif a écrit que le verre contenait des millions de bacilles virgule se tortillant, assez pour infecter un régiment. Il ne développa aucun symptôme. Des expériences de ce genre ont été multipliées partout à travers le monde avec toutes sortes de microbes et virus. Elles ne sont jamais portées à la connaissance du grand public, car trop gênantes pour les affairistes de la maladie qui préfèrent garder le troupeau apeuré".
Alors, bien sûr, il n'est pas question d'encourager ce genre d'expérience. Ne pas avoir peur et avoir l'assurance que notre organisme peut se protéger et se guérir seul, c'est une chose, tenter le diable, c'est autre chose. Personne ne connait en effet la puissance de son système immunitaire et ce serait bien imprudent d'ouvrir la porte, lorsqu'il gêle dehors.

Ce genre de maladies se guérit trés bien par les médecines naturelles. Beaucoup d'expériences ont démontré que le chlorure de magnésium, de même que la vitamine C, sont capables de guérir des maladies comme la Diphtérie, la polio ou le tétanos, cela confirme bien que les maladies infectieuses sont essentiellement une histoire de terrain.
Et je n'oublie pas de parler du jeûne qui, employé seul, sans aucun autre artifice, ni médicament, est capable de guérir pratiquement 100% de ce genre de maladies.

Je me souviens de plusieurs expériences que j'ai vécues personnellement. Un pied, percé par un clou rouillé, qui avait triplé de volume dans la journée. Le médecin qui m'avait vu me proposait bien sûr des antibiotiques que j'ai refusé et il m'a dit sentencieusement que dans une semaine on me coupait le pied. On propage la peur. J'ai jeûné 2 jours et je marche toujours sur mes 2 pieds. Mais si j'avais eu vraiment peur aprés la sentence du médecin, le pronostic aurait pu changer car la peur s'ajoutant aux poisons, cela aurait pu m'obliger à jeûner plus longtemps.
Une autre fois, je me suis retrouvé plié en deux à l'hôpital, le ventre horriblement douloureux. Je savais pourquoi, la gourmandise, mais ne le dites pas à personne, ça fait mauvais effet chez un naturopathe. Le médecin diagnostiqua une appendicite à opérer en urgence. Je lui ai dit non et j'ai dû signer un papier de décharge pour l'hôpital qui n'a pas manqué de me terroriser avec les risques de péritonite. Là encore, j'ai jeûné 2 jours sans rien faire d'autre, et j'ai toujours mon appendice.
Dans les deux cas je n'ai pris aucun antibiotique et si la théorie du microbe était fondée, il n'y avait aucune raison pour que ces "dangereux microbes" arrêtent de me bouffer, car  je n'en ai tué aucun, ni affaibli aucun par un procédé quelconque. Le travail de nettoyage étant fait ils sont allé voir ailleurs, tout simplement. S'ils étaient les méchants que l'on prétend, je serais mort à l'heure actuelle, mais rassurez- vous je ne vous écrit pas de chez St Pierre, c'est bien moi qui suis devant mon ordinateur.

Donc, en conclusion, le Terrain est bien la pièce principale et notre meilleure arme pour lutter contre la maladie.
 Surtout n'ajoutez pas la peur, car vous vous ajouteriez encore des poisons à éliminer. Le traitement naturel serait encore plus long. Et on le constate chaque jour, la peur est le premier maillon d'une chaîne qui vous relie à toutes les maladies. Et surtout, les microbes sont nos amis, sans ces nettoyeurs, il n'y aurait plus grand monde pour lire cet article.



Publié dans santenature

Commenter cet article

tarif mutuelle 12/04/2013 17:46


Bonjour,


La maladie est surtout psychologique, on a des idées noires pour rien et elles surgissent petit à petit.

boisvert 06/01/2009 18:01

Je pense que vous vous êtes rendu compte que sous l'action des microbes la toxémie que vous avez accumulée dans votre organisme s'est transformée en pus et en déchets de toutes sortes qui vont pouvoir être expulsés sous forme de diarrhées de vomissements, d'éruptions, de rhumes et de glaires, etc.... Sans eux, il n'y aurait pas d'élimination de ces déchets que l'organisme ne peut pas expulser, ce qui m'a fait dire quelque part dans ce blog que sans eux notre espérance de vie ne durerait pas au delà de la première année.Et j'espère pour vous que, aprés un bon rhume ou une bonne diarrhée, vous avez ressenti une impression de propreté intérieure et de meilleure santé. A tel point que certains entretiennent une infection artificielle pour ouvrir une porte à tous ces déchets. C'est l'abcés de fixation.Ce sont les nettoyeurs qui agissent dans ces moments-là.

ccil 06/01/2009 17:48

Article très interessant, et bien rassurant. Par contre, il y a quelque chose que je n'arrive pas bien à comprendre quand vous dites que les microbes, en l'occurrence ici les virus de maladies graves, agissent comme des nettoyeurs… des nettoyeurs de quoi?

boutalbi 02/01/2009 13:29

bonne année et merci pour tout,j'aimerai avoir vos coordonnées.Cordialementsabra