L'ASSIMILATION DU MAGNESIUM

Publié le par boisvert

Tout le monde sait que le magnesium est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Mais comment trouver la meilleure façon de l'assimiler, sous quelle forme ? Normalement le sel devrait nous en apporter une bonne dose, mais il est raffiné, donc pauvre en magnésium. Les céréales, idem. Les légumes et les fruits poussent trop vite et leur richesse en magnésium s'amenuise.
Alors partout on entend qu'il faut prendre du magnesium car, plus on avance en âge, et moins  on le fixe. Alors les conséquences sont grandes, déminéralisation, dépressions, dermatoses, fatigues, maladies neuro-dégénératives, maladie d'alzheimer, mais la page n'y suffirait pas, si je voulais énumérer les maladies causées ou influencées par une carence en magnésium.
Trés souvent on s'arrête au début de la chaîne des conséquences d'une carence et le médecin constate une carence en calcium dans un premier temps. Mais nous savons que ce n'est pas de calcium dont nous avons besoin mais là aussi de magnésium, ... pour fixer le calcium. Le magnésium intervient dans le métabolisme calcique sur les glandes parathyroïdes entre autres. Au niveau des cellules, il contrôle et régule l'entrée du calcium dans la cellule et les liquides intra-cellulaires. Mais comme l'organisme ne fait pas de stock de magnésium et ne dispose pas de réserves, il lui faut donc un apport journalier, régulier afin de faire face à tous nos besoins physiologiques. Mais nous avons vu qu'il était difficile à trouver dans un premier temps à cause des aliments trop raffinés, de la culture intensive, et puis aussi notre pouvoir d'assimilation  bien trop faible. Et, conséquence,  des études ont établies que 99 % des hommes sont en déficit de magnésium, rien que ça. Il n'y a qu'à voir tous les symptômes de nos concitoyens, fatigue, insomnie, anxiété, palpitations, hyperémotivité, migraines, douleurs articulaires et musculaires, infections à répétition, tics, hyperthyroïdie, spasmophilie, insuffisance hépatique, déséquilibre nerveux, vieillissement rapide, dermatoses, etc...

De plus, lorsque nous prenons par exemple 500mg de lactate de magnésium notre organisme ne fixe que 50mg d'ion magnésium d'où la nécessité de prendre 8 comprimés pour avoir une dose suffisante.
Mais nous avons commencé par une chaîne dont le départ était une carence en calcium ; De l'avis quasi unanime c'est de magnésium dont nous manquons, mais pourquoi s'arrêter en chemin, continuons notre cheminement, ne faut-il pas d'autres éléments indispensables à la fixation du magnésium ? Car le problème est justement là, nous le fixons mal, car nous en aurions, malgré tout, suffisamment pour ne pas souffrir de carences, si notre organisme pouvait l'assimiler et le fixer.
Dans l'article précédent sur les hormones de substitution, le Pr Joyeux nous dit, et il n'est pas le premier à le dire, que le magnésium ne peut se fixer qu'en présence de Vitamine C. Tiens, tiens ! Il y aurait d'autres éléments indispensables.
ALORS !!!
Mais la vitamine C est-elle le seul élément manquant ? Pour moi, non ! Il y a également le Silicium organique. Nous avons déjà fait une étude sur la silice et nous savons aussi que, pour fixer le magnésium, la silice est indispensable. Sa teneur dans le sang est de 10mg par litre soit 1/10 ème du taux de calcium. Mais les mêmes causes produisant les mêmes effets, notre alimentation ne nous apporte plus suffisamment de silice. Les gros mangeurs de viande, que nous ne sommes pas, pour la plupart d'entre nous, en trouvent dans la chair des animaux,... en quantité suffisante ? Dans le domaine végétal, la plus grande richesse se trouve dans ma petite prêle, qui est irremplaçable à ce point de vue, surtout parce qu'elle est la seule à fournir autant de silice. (Je vous l'ai dit qu'elle était merveilleuse, c'est la belle au bois dormant). On commence d'ailleurs à préparer des compléments silicés à partir de la prêle. On pourrait aussi en prendre à partir des cornes du cerf, (trés riche en silice), mais ce serait un peu plus indigeste
.Donc en résumé, nous sommes en carence perpétuelle en vitamine C, en carence perpétuelle de silice, de magnésium et enfin de calcium. Les deux derniers sont difficilement assimilables et ce sont pourtant eux qui sont indispensables.
Alors, pourquoi ne pas nous concentrer sur les deux premiers car eux sont facilement assimilables. La vitamine C, le corps la reconnait suffisamment bien si nous prenons la précaution de la lui apporter sous forme végétale, par exemple l'Acérola, ou les baies de Goji, ou autres végétal, citron, kiwis, etc... Et en plus la vitamine C est un super antioxydant. C'est un acteur fondamental de la respiration cellulaire, elle transporte l'hydrogène, participe au métabolisme du fer, à la formation des os et fabrique le collagène qui est la base du tissu conjonctif,...entre autres fonctions.
Quant à la silice, il y a toujours ma petite prêle, mais aussi le silicium organique que l'on trouve dans tous les magasins diététique. La silice protège les artères en empêchant les dépôts lipidiques et calcaires qui produisent les plaques d'athérome ; elle est un des principaux anti-tuberculeux et anticalcifiant en évacuant une partie de l'acide carbonique provenant de la combustion produite par l'activité musculaire (sportifs). Nous avons vu dans l'étude de la prêle qu'elle était préconisée aussi bien dans la décalcification que dans l'élimination des toxines, chose unique dans le domaine végétal. En général soit on recherche l'élimination soit on cherche à se recalcifier et à se minéraliser. Et la prêle sait faire les deux. A cause justement de son taux de silice trés important.
Il y a donc synergie fondamentale entre les deux, Vitamine C et silice, dans la désintoxication de l'organisme, et dans l'assimilation d'un autre élément fondamental, le phosphore. Le silicium, comme la vitamine C a une action antitoxique, de plus la silice travaille en synergie avec le magnésium catalysant toutes les réactions enzymatiques et permettant ainsi la synthèse des acides aminés, l'assimilation des glucides et facilitant le métabolisme de la vitamine C.

Vous pourriez vous demander pourquoi je vous parle d'une chose dont personne ne parle mais je vais vous dire pourquoi. Votre serviteur a été sujet à de grosses crampes. Lorsque je courais à pied où que je faisais intensément du vélo je me retrouvais systématiquement perclus de crampes. Et évidemment, comme tout le monde, je pensais soit que je ne buvais pas assez, soit qu'il me manquait du magnésium. Alors je prenais du magnésium et malgré de grosses doses, les crampes étaient toujours là. Jusqu'au jour où j'ai fait le petit raisonnement ci-dessus et j'ai essayé d'ajouter du silicium organique et plus du tout de magnésium et curieusement, fini les crampes. Et je n'ajoutais pourtant plus une once de magnésium. Simplement du silicium organique et rien d'autre et le résultat a été plus que probant.

Donc, en conclusion, le silicium me parait être le point de départ de la chaîne qui passe par la vitamine C puis le magnésium et enfin le calcium, si précieux. Et une petite constatation pour finir : des recherches ont été effectuées et on a constaté que là où le cancer est trés présent, c'est le silicium qui est rare, et inversément lorsque le silicium est important, c'est le cancer qui est rare.
Et si c'était la clé ?

Publié dans santenature

Commenter cet article

Jacques 03/05/2012


Merci pour cet article captivant !! J'arrive sur votre site par hasard (quoique ...?!!). Je suis un chimiste de formation qui a changé de voie pour aller vers la formation ...mais comme tout bon
scientifique qui se respecte j'aime vérifier mes sources , et lorsque c'est possible connaître l'auteur de ces
sources !! Vous n'en faîtes pas mentions dans ce blog ... qui êtes-vous (médecin, naturophate etc. ?)


Bien à vous et merci d'avance


Jacques

Jacques 03/05/2012


Merci !


Effectivement j'étais passé à côté ... Je vais me pencher de plus près sur votre site et vos précieux conseils !! Et
probablement que je vous écrirai de nouveau si j'ai quelques questions ...


Cordialement


Jacques

Séb 22/03/2013


Bonjour,


Merci pour votre article.


Suite à une année presque entière à me supplémenter en magnésium sans résultats, je vais suivre vos conseils et essayer la silice de prêle.


Il n'est pas nécessaire de continuer à prendre le magnésium durant la cure de silice ?


Le site biosilice que vous conseillez n'est plus disponibile, en conseilleriez-vous un autre ?


Merci d'avance.


 

kando 02/05/2014


la prele le quel est le plus assimilable en gelule ou en tisane merci

pascale 02/05/2014


Bonjour 


Le malate de magnésium est parait-il très efficace 


et il a la propriété de chélater l'aluminium ,il n'a pas 


d'inconvénients digestif et sa fixation est favorisée


par la vitamine B6 et vitamine D 


Bonne journée