Le RHUME

Publié le par boisvert

Le RHUME est à la mode, c'est la saison. Et j'oserais dire qu'il est presque normal d'être enrhumé aprés les libations des fêtes de fin d'année.Si cette toxémie accumulée ne sort pas d'une façon ou d'une autre ça ne vous réserve pas des lendemains qui chante.

DIETETIQUE :

Pour aider au nettoyage parce que le rhume en est un, il faut aider l'organisme dans ce sens. Tout ce qui restreint et permet d'éliminer plus vite devra être employé. Cela peut aller du jeûne complet, à une monodiète suivie pendant quelques jours, ou simplement jouer sur la quantité. Je sais qu'on est prêt à jeûner pour une maladie grave, il y a la motivation mais pour un simple rhume,  la motivation est nettement moins évidente. Et en plus ce serait écraser une puce avec une masse. Le fait de sauter un repas ou deux est plus facile ou remplacer le repas du soir par des pommes cuites au four, ça passe mieux et ça permet de ne pas trop se triturer le mental par de la frustration.
En tous cas au point de vue alimentaire ce n'est pas le moment de manger trop de crudités. Il vaut mieux privilégier le cuit. Votre système digestif vous dira merci et sera ainsi moins sollicité, votre sang pourra se mobiliser pour le nettoyage. Eviter de manger trop riche, viandes, laitages, graisses animales, sucre.
Et puis il faut savoir qu'un rhume doit durer un certain temps. Si vous voulez à tous prix l'écourter c'est le nettoyage qui sera mal fait et vous aurez à payer l'addition tôt ou tard. Donc, laissez faire les écoulements et dites vous bien que c'est une bonne chose que ces déchets ne soient plus en vous. C'est désagréable, exactement comme payer une facture, mais c'est le prix à payer.
Donc, pour guérir le rhume, non, le mot est mal choisi, plutôt pour hâter le nettoyage et raccourcir le temps nécessaire, nous allons voir ce que nous pouvons faire sans vouloir à tous prix couper court à toutes ces éliminations qui, je vous le répète, sont bénéfiques.
 
SOINS NATURELS :
-
Cela commence trés souvent par la gorge qui gratte et à ce moment-là on peut trés bien entourer le cou par un mouchoir mouillé froid que l'on recouvre d'un mouchoir sec et on garde le tout toute la nuit. Quelquefois et même trés souvent les symptômes s'arrêtent là, aussi curieux que ça puisse paraître. C'est la médecine Kneipp et c'est trés efficace et pour l'avoir pratiqué de nombreuses fois je puis en témoigner.
- Pour la gorge on peut faire des gargarismes avec des racines de plantain en décoction. Les fleurs de Bouillon blanc sont adoucissantes et bonnes contre l'enrouement. De même tous les adoucissants sont bons comme l'alchemille, l'aigremoine, l'anis vert, le chou, le coquelicot, l'eucalyptus, la guimauve, le lierre terrestre, la mauve, la sarriette, la sauge, le thym, le serpolet, la violette, la menthe poivrée, la réglisse le saule, le sureau.
- Les tisanes d'eupatoire perfoliée et d'achillée millefeuille provoquent une bonne sudation.
- L'eucalyptus en inhalation sera trés bénéfique pour désinfecter les voies respiratoires. Vous versez de l'eau bouillante dans un bol dans lequel vous aurez mis quelques gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus radié. Vous placez la tête sur le bol et un serviette pour recouvrir la tête.
- Pour soulager une irritation de la gorge prendre un mélange de miel et citron.
- Vous pouvez prendre un bain aux huiles  essentielles - Thym, eucalyptus, laurier noble, origan, arbre à thé.
- Des bains de bras trés chauds vous décongestionneront la tête de même que des bains de pieds dans lequel vous aurez mis une tisane de bourrache par exemple.
- Par le nez vous pouvez inspirer du jus de citron, ou de l'eau salée, ou encore de l'eau argileuse.
- J'ai lu quelque part qu'en chauffant les oreilles on décongestionnait le rhino-pharynx, je ne l'ai pas testé, je vous le livre tel quel.
- Il est bon d'améliorer la circulation sanguine et l'extrait de pépins de raisin peut nous y aider, de même que tout ce qui est activité physique en plein air.
- Les oligo-éléments Cuivre-Or-Argent.
- Si le rhume est "descendu" sur les bronches, des ventouses de chaque côté de la colonne dorsale haute aideront à décongestionner les bronches. Des pots de yaourts en verre font trés bien l'affaire, je m'en sert. Et nos ancêtres pratiquaient beaucoup les ventouses. C'est moi qui les plaçaient sur le dos de mon grand père.

HOMEOPATHIE :

- Eupatorium perfoliatum 4CH, aussi bon pour le rhume que pour la grippe en 4CH, la toux est sèche, il y a des courbatures et de la fièvre.
- Bryonia 4CH Les inflammations aigues accompagnées de douleurs aigues et piquantes aggravées par le mouvement. Extrême sécheresse des muqueuses. La toux est sèche et quinteuse.
- Allium Cepa  4CH pour toutes les inflammations aigues des voies respiratoires supérieures, les yeux pleurent, le nez coule, les éternuements sont fréquents.
- Euphrasia 4CH - Inflammation du nez, des yeux et de la gorge. Les yeux pleurent tout le temps, le coryza est abondant.
- Kali muriaticum 4CH - Inflammation aigue avec sécrétions épaisses, visqueuses.
- Mercurius 5CH - Inflammation des muqueuses respiratoires en général. Pour le coryza. Salivation exagérée. Sueurs abondantes, de mauvaise odeur.
- Ensuite si le rhume descend dure et gagne sur les bronches prendre les médicaments de la bronchite. et ICI

HUILES ESSENTIELLES :

Beaucoup d'huiles essentielles sont bactéricides et antiseptiques et peuvent vous apporter un soulagement.
Quelques-unes que je considère comme vraiment essentielles dans ce cas :
l'ARBRE à THE appelée aussi Tea tree. Trés efficace contre toutes les affections bactériennes et virales. C'est une essence anti-infectieuse à large spectre, c'est à dire efficace contre beaucoup de germes, microbes, virus, parasites, etc... De plus, elle renforce les défenses immunitaires, antifatigue
Le THYM A THUJANOL (thymus vulgaris) Toutes les infections bactériennes et virales. Antibactérienne majeure elle protège contre les bactéries et les virus, mais aussi elle les tue. Elle est intéressante contre toutes les infections respiratoires. Elle stimule le sytème immunitaire et le système nerveux .
RAVINTSARA : Elle est surtout antivirale (grippe) mais aussi anti-infectieuse. Elle renforce l'immunité. Stimule les glandes surrénales. Facilite l'expectoration, et la toux. Antidouleur et antispasmodique. A utiliser donc s'il y a un peu de fièvre et des risques de grippe.
EUCALYPTUS RADIE : Son rayon d'action ce sont les voies respiratoires. Aide à évacuer les sécrétions en les fluidifiant. Egalement antiviral, stimulant pour le système immunitaire. Calme la toux et aide au confort respiratoire. Anti-inflammatoire.
D'autres comme l'eucalyptol, le basilic, l'hysope,  le santal, la térébenthine, le niaouli, la marjolaine pourront vous être utiles.

Vous pouvez utiliser toutes ces huiles essentielles par voie interne à raison de 2 gouttes 3 ou 4 fois par jour ou faire un mélange de plusieurs. Vous pouvez également les prendre sous d'autres formes, inhalations (surtout eucalyptus et thym) ou encore en bain complet, ou même en frictions autour des ailes du nez, autour du cou, sur les bronches (devant et derrière), sur le plexus solaire, sur les tempes.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Celine delagette 25/07/2014 12:34

Super boulot, je met en marque page, je sens que cela va me servir...
Merci pour votre boulot!

Boisvert 25/07/2014 16:10

Bonjour Céline,
Un merci c'est toujours apprécié.

K. 10/03/2013 11:31


Salut Fernand,


Je venais vous donner des nouvelles, car en effet, je suis guéri :). 


J'ai opté pour l'alimentation, sans compléments, et ça se limitait à un repas de riz demi complet ou complet, accompagné de légumes verts, avec du persil et un peu de sel. Un seul repas par jour,
pendant 7 jours, et hop, miracle, tout est parti à vitesse grand V. 


J'ai devant moi la liste des médicaments que m'avait prescrit le médecin pour me "guérir", et je suis bien heureux de ne pas avoir eu 50€ à débourser, ni d'avoir eu à polluer mon corps de
substances douteuses. 


J'ai aussi perdu du gras, sans avoir perdu ma tonicité musculaire et mes performances sportives sont restés à la même valeur, alors je suis heureux :).


Comme c'est plutôt rare de lire des messages qui symbolisent des guérisons sur votre blog, on y lit beaucoup plus de demande de remèdes, je me suis dit que ça vous ferait plaisir, et que ça
serait utile pour les autres lecteurs :).


Courage, tout ou presque, semble être dans la frugalité, et Luigi Cornaro l'avait bien comprit ! 

boisvert 10/03/2013 17:08


Bonjour, Vous avez tout compris et ça me fait extrêmement plaisir que certains parlent de leur expérience pour se guérir. C'est tout simple il n'y a qu'à suivre l'enseignement de Cornaro, manger
peu et toutes les maladies s'envolent mais tout le monde n'est pas prêt à se priver. En tous cas merci du témoignage il sera bénéfique à plusieurs.


Michel Loisseau 05/03/2013 08:44


Bonjour,


Concernant le rhume :


 


Depuis que je prend des compléments alimentaires (Illioforte, entre autres gélules,Dr Matthias
Rath), je n'ai plus de rhume, ni mal à la gorge, ni aux oreilles, ni autres grippes, sauf une seule fois en 4 ans


 


 


 

boisvert 05/03/2013 09:26


C'est sûr que les compléments alimentaires sont importants. Pas autant que la réforme alimentaire tout de même mais ils ont leur place dans une médecine plus naturelle. Merci pour le témoignage,
Bonne journée !


K. 03/03/2013 09:42


Bonjour Fernand, 


C'est encore moi, et je viens au nouvelle à la suite de mon rhume. 


J'ai mangé très, très, très light, j'ai commencé l'EPP par voie interne et l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus dilué dans un peu d'huile d'olive en massage/friction sur le thorax et la
nuque.  


En ce qui concerne l'évolution : 


Je n'ai plus d'éternuements, ni de litres de mucus qui me coulent du nez, mon ouie est meilleurs et mes oreilles ne sont pas totalement débouchées, je m'entends en haut parleur dans mon oreille
droite, ce qui a un certain charme je l'admets ! Mais seulement à court terme si vous voyez ce que je veux dire ;). 


Je ne sais pas quelle partie est inflammé, quand j'avale, je n'ai plus de douleurs dans la gorge, je sens une irritation dans le haut de mon nez, à la jonction entre la gorge et le nez si vous
voyez ce que je veux dire dire,. Un peu plus haut dans la tête, que la gorge, mais moins haut que les sinus ou les yeux par exemple. 


Ainsi, quand quelques fois je me mouche, c'est comme si ça se fermait dans ma gorge, et ça fait une douleur suivit d'un arrêt direct de l'air émis par le nez. Comme si l'irritation avait trop
fait enfler "les conduits" où je ne sais quoi.


Un chose que j'ai oublié de préciser aussi.


Lorsque je suis tombé malade, j'ai eu des sortes d'aphtes et irritations fortes dans la bouche. Je n'ai pas cherché à diagnostiqué, car pour moi ça ressemblait à des aphtes. J'en avais 5 ou 6
dans la bouche. J'ai fait des bain de bouches au bicarbonate de soude, et avec le temps en une semaine ils sont tous partis sauf un, qui se refere, peu à peu. C'est à la racine d'une de mes
molaires, à l'intérieur de la bouche, donc non visible dans un miroir ou de l'extérieur. 


Je n'ai pas songé à aller au dentiste, car je vois très nettement que la grosse irritaiton, et même le "trou" que ça avait causé dans ma gencive, comme un très gros aphte ( ça brûlait énormément
au contact de la nouriture, et même de l'eau ), s'est referé, donc actuellement ça ne brûle plus du tout, mais le trou n'est pas totalement reconstruit. 


Je sais que ça n'a pas de lien direct avec le rhume, mais il me semblait important de le préciser afin que vous puissiez avoir plus d'informations pour le diagnostique. 


Quoi qu'il en soit, je continue sur ma lignée, je mange très peu, je suis actif, je dors beaucoup, je continue l'EPP et l'HE en attendant votre prochain message. 


Je prends aussi des douches chaudes 3 à 4 fois par semaines, et des tisanes 1 à 2 fois par jour. 


Si je vous envoie ceci, c'est car cela va bientôt faire 10 jours que je suis "malade", et non pas que je trouve ça absolument alarmant, ça attire tout de même mon attention, et j'ai toujours
cette "peur" que vous devez connaître chez vos patients, de faire "empirer" la chose et d'avoir des conséquences à moyen ou long terme.


Amicalement je vous remercie de votre patience et de votre partage, et en attendant votre réponse je vous souhaite une agréable journée ! 

boisvert 03/03/2013 11:02


Bonjour, Oui je comprends qu'il n'y avait pas qu'un petit rhume. Mais le traitement est le même, il faut continuer la restriction alimentaire. Je sais que lorsque l'on est malade ça ne va jamais
assez vite mais il faut le temps. On se pollue en 2 ans et on voudrait éliminer le tout en 3 jours, ce n'est pas possible, aussi c'est encore de la persévérance qu'il vous faut. Petit à petit je
vois que ça s'améliore. Pour hâter la guérison, l'HE d'ORIGAN , 2 gouttes 3 fois par jour, peut vous aider. Bon Week-end !


K 27/02/2013 17:31


Si ce n'est pas indiscret. 


Sur les 10 dernières années de votre vie, combien de fois êtes vous tombé malade ? 

boisvert 28/02/2013 10:12


Oh ce n'est pas indiscret car je suis comme vous je suis gourmand, j'ai d'ailleurs écrit un article là-dessus. Aussi lorsqu'il m'arrive d'être enrhumé je ne me plains pas je sais pourquoi. Mais
pour répondre à votre question, c'est très peu souvent. Je ne me souviens pas mais je dirai un rhume tous les 2 ans par exemple.