l'ACEROLA

Publié le par boisvert

Une source naturelle de vitamine C : L'Acérola

Aujourd'hui je ne me suis pas trop fatigué je vous présente les caractéristiques de l'acérola tiré du blog de mon collègue naturopathe C. Etienne :  http://www.clesdesante.com/.  Vous pourrez y voir un article trés intéressant sur les baies de Goji, ICI  également extrêmement riches en vitamine C, entre autres. Et également ICI

Détails Produit :

 

L'acérola (Malpighia punicifolia L. ) est un arbre qui pousse spontanément dans les régions tropicales d'Amérique du sud, dont le fruit est aussi appelé la « Cerise des Antilles » car  ressemblant beaucoup à une cerise. C'est l'un des fruits les plus riche en vitamine C : il en contient 20 à 30 fois plus que l'orange. Très populaire au Brésil, elle y est consommée fraîche en jus et en sorbets glacés.

Son intérêt comme source de vitamine C a retenu l'attention des scientifiques dès les années 1950. Toutefois, l'acérola n'est pas uniquement une source exceptionnelle de vitamine C, il contient également des concentrations élevées de phosphore et de calcium, de vitamines du groupe B (thiamine, riboflavine, piridoxine), ainsi que des facteurs antioxydants, notamment flavonoïdes et anthocyanines.

On sait aujourd'hui toute l'importance de la vitamine C, en particulier dans la vie moderne,  urbaine, car c'est un des principaux antioxydant, qui va nous permettre de mieux nous défendre contre les agressions extérieures (stress, virus, pollutions...), et tout particulièrement pour les fumeurs.

L' acerola a aussi  de multiples actions :

1- immuno-stimulante qui renforce les défenses de l'organisme en activant la synthèse des anticorps. Une cure préventive au début de l'hiver est particulièrement recommandée.

2- restructurante, contribuant à la formation du collagène des os, des cartilages, des dents, de la peau, des vaisseaux sanguins.

3- tonique puissant utile en cas de fatigue physique ou d'épuisement nerveux, et également  anti-stress, à prendre sous forme de cure, en cas de surmenage, dépression ou angoisse.

4- reminéralisante aux multiples indications: croissance, grossesse, allaitement, consolidation de fractures, déminéralisation.

Usage
 : bénéfique à tout âge, l'acerola doit être consommée en quantité variable selon les besoins de chacun, à raison d'une demie à deux cuillères à soupe par jour, complétant ainsi une alimentation équilibrée ou palliant à d'éventuelles carences. La vitamine C étant mieux assimilée en apport constant qu'en une seule prise, nous conseillons de verser une demie à deux cuillères à soupe (5 à 20 grammes) dans une petite bouteille d'eau, édulcorée ou non, et d'en boire des petites gorgées toute la journée. Contrairement à ce que l'on croit souvent, la vitamine C n'est pas excitante et n'empêche donc pas de dormir. Au début un effet excitant peut être ressenti: c'est une réaction normale de l'organisme comblant ses carences en vitamine C : cette sensation s'estompe au bout de quelques jours de consommation, on peut alors déguster sa bouteille d'acerola jusqu'au soir et dormir parfaitement bien ! Le goût acidulé-sucré et la couleur rosée de l'acerola permet aussi de l'intégrer avec succès dans de nombreux desserts: compote, crème, yaourt, salade de fruits. Certains l'aiment chaud et peuvent (à condition de ne pas dépasser 90°), le diluer dans de l'eau ou une infusion chaude. A savoir :  d'après certains nutritionnistes, l'assimilation de la vitamine C peut être amoindrie par la caféine. Par précaution, il vaudrait donc mieux espacer d'une demi heure votre gorgée d'acerola de celle de café, thé noir, guarana, cola, maté, et autres substances caféiniques.

Provenance : la transformation des fruits frais d'acérola en poudre nécessite un "support", c'est à dire une matière captant la précieuse et volatile vitamine C et empêchant son évaporation. Il n'existe à notre connaissance aucune méthode permettant de se passer de ce support. Aujourd'hui, nous vous proposons une poudre d'acerola ne contenant plus que 31% de manioc, substance des plus neutre. Importée du Brésil, cette acerola est garantie de culture biologique par l'INAC, organisme certificateur européen.

 Copyright © 2005 Totum & Voy


On la trouve aussi en comprimés facilement utilisable, et avec les baies de Goji, dont vous irez voir les caractéristiques sur le blog de mon collègue naturopathe C. Etienne, vous avez là deux sources précieuses  de vitamine C et parfaitement assimilables.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Jean-Yves CAILLET 17/07/2010 08:58



Bonjour,


je viens de trouver ce site que je trouve "dangereux", on y fait la publicité de vitamine c de synthèse:


http://acerola-fr.com/


 



boisvert 19/07/2010 06:19



Oui je viens de le lire et en effet on y fabrique de la vitamine C de synthèse sous prétexte qu'elle a la même composition chimique que la vitamine C de l'acérola. On veut reproduire la nature et
la copier mais rien ne remplacera les éléments tels qu'ils se présentent dans la nature et dans leur contexte naturel. Comme toujours il serait grand temps de trouver une technique qui permette
de mesurer ce que nous assimilons réellement. Alors en attendant on remplit des pages avec les propriétés de la vitamine C, c'est trés vendeur.


Bonne journée !



valerie 16/04/2009 22:15

pendant longtemps j'ai utilisé de l'acérola et spiruline, effectivement très efficaceil y a 1 an environ, par l'intermédiaire d'un ami spécialisé en médecine chinoise j'ai découvert les patchs d'acupression lifewavedepuis j'en suis fan et ils font mouche autour de moij'utilise le glutathion et la carnosine en cure printemps automne et obtiens des résultats extra. découvrez mon site vous en saurez + www.lifewave.com/patchnatureldes naturopathes, podologues entre autres travaillent avec ces patchsle + spectaculaire c'est l'anti douleur, qq minutes pour rétablir les flux énergétiques et soulager la douleur! depuis des années je souffrais de maux de dos, depuis je revis tout comme le sommeil. je n'aurais jamais pensé qu'une telle technologie basée sur les infrarouges du corps pouvait obtenir de tels résultats