Les ABCES

Publié le par boisvert



Je sais trés bien que si vous avez un abcés ce n'est pas la mer à boire et on peut toujours attendre que ça passe. Mais il y a aussi ceux qui, exprés pour nous embêter, se placent aux endroits où on ne voudrait surtout pas les voir fleurir. Donc, il y a ceux qui sont bénéfiques parce qu'ils évacuent les toxines et qu'on laisse volontairement vivre leur vie, et il y a ceux dont on va parler aujourd'hui et qu'on va essayer de tarir le plus rapidement possible parce que, au bout de mon nez par exemple, ça me gêne.
Je vous ai parlé déjà de l'abcés de fixation que l'on crée volontairement afin d'ouvrir une porte de sortie pour la toxémie. Celui-là vous l'avez souhaité, vous avez même choisi l'emplacement où on va l'installer et où il ne vous gênera nullement. Je vous rappelle la formule : Injection sous la peau de 3 à 5cc d'essence de térébenthine ceci afin de réaliser une suppuration aseptique, l'abcés chaud ; Il est trés douloureux mais parfois nécessaire pour dériver énergiquement la toxémie humorale. Evidemment, il n'est à confectionner que sur des sujets ayant une bonne vitalité. Il peut être utile lorsque l'on sent venir un rhume, une bronchite, une cystite, une infection qui serait extrêmement désagréable. En asséchant la source toxinique, on peut couper court à toute autre infection.

Pour les autres, ceux qui ne sont là que pour nous embêter, voici quelques méthodes pour nous aider à nous en débarrasser le plus vite possible.

SOINS NATURELS :

- On place sur l'abcés un cataplasme froid trés épais d'argile. Une épaisseur de 2cm, recouvert d'un pansement, et renouveler plusieurs fois ce cataplasme dans la journée. Dans cette argile vous pouvez ajouter quelques gouttes d'essence de Sauge.
- Un autre cataplasme possible, de Propolis, malaxée, assez épais, recouvert lui aussi d'un pansement, Et renouvelé 2 fois par jour.
- Encore un cataplasme : Des feuilles de Bardane trempées quelques secondes dans l'eau bouillante et appliquée à même l'abcés.
- Toujours un cataplasme : Les feuilles de chou vert cru préalablement écrasées et maintenues sur l'abcés, renouveler  les feuilles, plusieurs fois par jour. On peut utiliser pour ce cataplasme des feuilles de lierre, toujours trempées dans l'eau bouillante quelques secondes ou encore des feuilles et racines de Berce. Avec tout cela, vous en aurez bien une sous la main.
- S'il s'agit d'un panari, introduire le doigt infecté dans un oeuf cru et le laisser 20 minutes, je ne sais pas si j'ajoute qu'il faut jeter l'oeuf aprés...
- L'Oignon est trés bon pour faire murir trés vite les abcés. On peut l'utiliser en emplâtres d'oignon cru ou encore un oignon cuit dans du papier blanc à l'étouffé et placé sur l'abcés, encore chaud.
- Un autre emplâtre : De la mie de pain trempée dans du lait et on l'applique chaud sur l'abcés.
- Vous pouvez aussi tout simplement mettre de la pommade au calendula sur l'abcés, mais ça n'est pas le meilleur remède.
- Vous pouvez utiliser des tisanes à boire et même en application directement sur l'abcés. La Bardane en racines et en décoction. La Reine des prés est également trés bonne dans ce cas.
Quelques autres plantes que vous pouvez utiliser : Berce, la Bourrache, la Camomille, le Chou, le Cresson, le Fenugrec, le Fumeterre, le Fenouil, la Guimauve, l'Ortie, la Sauge, le souci, la Pensée sauvage et la violette.
- Si vous êtes vraiment trés embétés par des abcés qui reviennent intempestivement et à intervalles réguliers, vous pouvez vous créer une isothérapie personnelle. Pour cela il vous faut prendre un élément de votre corps, du sang, du pus, ou de l'urine et vous en prélevez une goutte, ce sera votre teinture mère que vous allez diluer, c'est le principe de l'homéopathie. Vous mettez cette goutte dans un verre d'eau pure  à demi plein, vous secouez énergiquement ; Ensuite vous prenez une goutte de ce verre et vous la mettez dans un deuxième verre à moitié rempli d'eau pure et vous secouez, Vous avez votre dilution isothérapique. C'est une 2CH. Toutes les 3 heures vous prenez une cuillère à café de ce dernier verre.
- En gélules de poudre de plantes, prendre 6 gélules par jour de Bardane - Plantain.
- En alimentation éviter les laitages et les sucres rapides et si vous devez faire un effort alimentaire, il faudra privilégier les monodiètes sèches pour éliminer les déchets colloïdaux qui vous encombrent.

- LES TEINTURES MERES :
ECHINACEA
TM contre les infections staphylococciques 5 fois par jour 10 gouttes dans un peu d'eau.
PHYTOLACCA TM contre les abcès du sein et la mastite, 3 fois par jour 10 gouttes pendant 2 jours, arrêter 2 jours puis recommencer sur le même rythme. Ne pas donner aux enfants de moins de 12 ans.
THUYA TM Remède trés vaste, d'action profonde pour toutes suppurations, 5 gouttes 2 fois par jour dans un 1/2 verre d'eau, après les repas.

HOMEOPATHIE :

Elle sera à utiliser pour modifier le terrain, si vous êtes sujet à récidives fréquentes.
PYROGENIUM en 5CH 3 granules 1 fois par jour. C'est un excellent remède pour prévenir ou stopper les processus suppuratifs.
HEPAR SULFUR C'est le remède spécifique des processus de suppuration aigue. Pour les dilutions il faut dire 2 mots car l'action n'est pas la même. En basses dilutions (4 ou 5CH), il favorise la suppuration ; En moyenne dilution (7 et 9CH), il a tendance à être ambivalent et agit aussi bien pour résorber que pour favoriser la suppuration ; Et en hautes dilutions (15 et 30CH), il freine ou résorbe la suppuration. Pour ma part, dans ce cas, je préfère conseiller les basses dilutions car c'est mieux de laisser sortir les toxines.
Maintenant vous pouvez aussi le prendre en échelle c'est à dire le 1er jour 9CH une dose ; le 2ème Jour une dose de 12CH ; le 3ème jour une dose de 15CH ; et le 4ème jour une dose de 30CH. Chaque dose d'Hepar Sulfur sera précédée 3 heures avant, de l'absorption d'un tube dose ou de 10 granules de Pyrogénium 5CH (Jacques JOUANNY)
MERCURIUS SOLUBILIS en 4CH Abcès amygdaliens et dentaires surtout. Etant donné que dans ce cas il est préférable de ne pas favoriser la suppuration, (trop gênants) il vaudra mieux utiliser en 15 CH.

AROMATHERAPIE :

CAMOMILLE ROMAINE - Anti-inflammatoire, antalgique et analgésique. C'est une huile excellente pour toutes les infections cutanées. 2 gouttes sous la langue 3 fois par jour, ou diluée dans du miel.
GIROFLE - Elle est utilisable en interne et en externe. Attention elle est trés forte et capable de brûler et une irritation cutanée est possible. Néanmoins elle est antibactérienne trés puissante à large spectre d'action. toutes les infections sont justiciables de Girofle, aussi bien les abcès que le zona ou l'herpès ou les infections buccales et dentaires. En interne, diluée sur un sucre roux ou dans du miel, 2 gouttes 3 fois par jour. Pour un abcès dentaire,  verser une goutte ou 2 sur un coton-tige et badigeonner directement sur la zone douloureuse, aussi bien interne qu'externe.
ORIGAN - C'est une huile essentielle des plus efficaces. Elle est antibactérienne majeure à large spectre d'action, antivirale et stimulante immunitaire. On peut l'employer aussi bien contre l'acné, la gale, les abcès, que dans toutes les autres infections, bronchites, grippes, sinusites, néphrites, cystites, entérocolites, adénites (ganglions lymphatiques) et même contre les fièvres tropicales, paludisme et typhus. 2 gouttes 3 fois par jour, bien diluée sur un sucre roux ou dans du miel.
THYM à THUJANOL - C'est aussi une HE antibactérienne majeure, elle empêche le développement des bactéries, des virus et même les tue. Elle aussi est trés forte. Utile dans toutes les infections en préventif et en curatif. Dans les cas d'infection buccale, stomatite, aphtes, abcès. 2 gouttes 3 fois par jour bien diluée dans un peu de miel ou du sucre complet. Et en usage externe on peut l'appliquer directement sur la partie à traiter.

Beaucoup d'Huiles essentielles sont bactéricides et pourront être utilisées pour soigner les abcès, je vous en cite quelques-unes : La lavande vraie, le Tea-Tree, le Laurier noble, La Menthe poivrée, le Romarin, la Lavande Aspic, L'Eucalyptus mentholé.

Publié dans santenature

Commenter cet article

harmony 20/11/2014 21:35

bonsoir,

super article, très complet....je vous remercie énormément d'avoir partager vos connaissances afin de pouvoir nous soulager ......il ne me reste plus qu'a choisir le meilleur remède qui sera le plus efficace .....lequel me conseiller vous?
je fait des abcès mammaire a répétition, (le 5 eme) cela est apparut subitement il y'a quelques mois, ( pourtant je n'ai jamais été enceinte donc pas d'allaitement)...c'est très douloureux et de plus cela a provoquer un mamelon ombiliqué.... on ma programmer une opération qui m’angoisse terriblement..... je préférerai soigner l'abcès naturellement par les plantes (moins de risque) et le mamelon ombiliqué avec une niplette (je viens a l'instant de découvrir cela ).... mais avant tous, je pense que l’abcès doit être soigner ....
que me conseillez vous? je vous en serai très reconnaissante.

Merci d'avance pour votre réponse.

harmony 21/11/2014 18:18

ok très bien. .... bon et bien c'est parti. .... merci encore pour ce que vous faite .....:)

Boisvert 21/11/2014 18:15

Non, pas plus que cela !

harmony 21/11/2014 18:11

Merci beaucoup pour votre réponse. ....., je vais donc commencer mon traitement (chou/argile et niveau alimentaire) des demain si dieu le veut. . ...je voulais avoir votre avis également sur le lait de soja? est ce que cela peut mètre bénéfique?

merci encore

Boisvert 21/11/2014 05:57

Bonjour Harmony,
Si vous voulez faire partir définitivement vos abcès , il faut passer par une réforme alimentaire. Avec ces abcès vous nettoyez votre corps, vos humeurs, c'est la porte de sortie chez vous. Pour en venir à bout il faut donc assécher la source toxinique. Toutes les monodiètes (1 seul aliment) vont vous le permettre. Voyez par exemple la macrobiotique. Vous pouvez également utiliser, l'alimentation sans lait et sans gluten du dr Seignalet, ou l'alimentation entièrement crue, ou manger végétalien pendant quelques temps (sans aucun produit animal, viande, poisson, oeuf, laitages). Vous avez des explications de toutes ces diététiques sur ce blog. Et bien sûr le jeûne complet, la plus efficace de toutes les thérapeutiques, avec le jeûne intermittent, plus facile à faire.
Localement le mieux c'est l'argile que vous pouvez alterner avec des cataplasmes de feuilles de chou écrasées et que vous pouvez garder sur vous dans la journée (invisible).
Voilà Harmony, bon courage !

Isabelle 06/11/2014 01:12

Bonsoir
Merci pour votre réponse si rapide
Concernant le jeûne je ne peux pas le faire car faisant de l hypoglycémie j ai tendance a tomber dans le polme ou d avoir de nombreux vertige
Qu appelez vous monodiete?
Ok pour le laitage mais franchement je n en mange pas tand que ça on va dire une part de fromage voir 2 par semaine et c est tt car le lait j en bois pas car je n aime pas et le digère pas
Merci encore
Cdt, isabelle

Isabelle 11/11/2014 21:36

Merci pour toute ces réponse precieuse
Cdt, isabelle

Boisvert 06/11/2014 06:27

Bonjour Isabelle,
Attention pour les laitages, les gens ne pensent pas manger de laitages parce qu'ils ne boivent pas de lait. Mais du lait il y en a partout. Chocolat, biscuits, plats tout prêts, fromage, yaourts, potages en boîte carton, etc...
Monodiète veut dire un seul aliment, c'est à dire que le soir par exemple vous ne mangez que des pommes cuites, ou qu'un légume ou qu'un fruit, au choix.
Quant à l'hypoglycémie c'est trèqs souvent un faux problème car ceux qui ne mangent pas le matin ne présentent pas d'hypoglycémie et ceux qui mangent au réveil, pain confitures ou miel, ont fréquemment de l'hypoglycémie à 11h ou 11h30. C'est un problème de pic d'insuline provoqué par le petit-déjeuner, suivi d'une dépression un peu plus tard. Le jeûne intermittent peut être la meilleure solution et c'est très facile à mettre en place et pas du tout contraignant.
Attention au sucre car le petit déjeuner fait de pain blanc ou farine blanche plus confiture ou miel, cela ne convient à personne et risque de provoquer cette hypoglycémie que vous craignez. Elle est la conséquence d'une trop grande consommation de sucre à un certain moment.
Bon courage !

Isabelle 05/11/2014 13:55

Bonjour
Je viens de voir votre blog que je trouve très complet. Bravo pour tt ces renseignement qui nous aide a guérir naturellement c est juste génial
Donc voila je vous explique mon probleme, j'ai accouché il y a 3 ans puis j ai alleté mon fils seulement 3 mois car j avais des petites montées de lait d un seul sein alors que l autre sortait seulement un genre de pate ressemblant à du dentifrice ( canal certainement obstrué...). Ne remplissant que 20 ml de son biberon j ai été obligé d arrêter l allaitement à contre coeur. Donc ca c etait en février, voilà qu en juillet j ai fait mon premier abscé mammaire, il était énorme et a fini par se percer , c etait horrible et surprenant ....
Puis tt les mois c est revenu plus grosse infection en août de la mm année car mauvais traitement qui n a fait qu empirer l absce mais malgres tt Apres antibio adapté il avait fini par passer. Nous voilà 3 ans plus tard avec un abcès de la taille d une pièce de 5cts qui mûri tte les semaine depuis 2 mois.
Je commence a perdre patience et a en avoir marre de suivre tjrs le mm rituel, compresse d hexomedine transcutané pour le faire mûrir puis une fois percé nettoyage jusqu a fermeture de la plaie avec betadine.
Auriez vous un conseil sure a me donner pour qu enfin cet abcès disparaisse pour de bon svp?
Et aussi pour kyste a l aîne qui demande a etre percé Apres repousse d épilation ou frottement avec les pantalon?
Merci d avance
Cdt, isabelle

Boisvert 05/11/2014 15:00

Bonjour,
Vous avez sur l'article beaucoup de conseils que vouys pouvez utiliser et faciles à mettre en place. Par exemple des feuilles de chou vert (chou de milan) directement sur le sein . Préalablement vous aurez légèrement écrasé la feuille de chou. Vous pouvez également utiliser l'argile verte en cataplasmes, très efficace. Mais surtout c'est par le biais de l'alimentation que vous pouvez éliminer ce trop-plein de toxémie. Car il faut qu'elle sorte et chez vous c'est par le sein qu'elle a trouvé la porte de sortie. Donc il vous faut utiliser, le jeûne, le jeûne intermittent, les monodiètes, éliminer tous les laitages, au moins pendant quelques temps. Et ce traitement sera valable également pour le kyste.
Bon courage !

Nath 23/07/2014 11:02

Traitement bartholinite par les huiles essentielles?

Boisvert 23/07/2014 12:01

Bonjour,
Il vaut mieux passer par la diététique. Un peu de jeûne ou de monodiète vous fera le plus grand bien.

Alx 03/07/2014 20:31

Bonjour
Quels conseils donneriez vous, suite à un phlegmon amydgalien, 2 x laser sur une amydgale, mais tjrs une infection pus présent depuis 3 mois dans la partie cachée & recroquevillée de l'amygdale ( gène à la déglution, oreille / trompe d'eustache bouchée...) , Merci d'avance, Alex

Alex 07/07/2014 21:07

Très bien, je vais m'y atteler, probablement sur le Week End, plus facile qu'au boulot,
Merci encore

Boisvert, 04/07/2014 05:23

Bonjour,
Si vous vous en sentez capable essayez de faire 1 ou 2 jours sans manger et sans boire, le 3ème jour l'eau de Volvic à volonté.
Pour la diététique reprendre avec des pommes cuites au four pour le premier repas et ensuite riz complet ou mi-complet plus des légumes cuits (10% seulement de légumes de votre choix pour aromatiser le riz ) et 8 jours ce serait formidable. Revoyez les articles de ce blog concernant le jeûne et la macrobiotique. Cela vous encouragera.
Bon courage !

Alex 03/07/2014 22:51

Merci ,
Completement débutant en la matière
Est ce que Jeûner sur 2 à 3 jours à l'eau exclusivement puis monodiète Riz sur 8 jours vous semble pertinent ?

Boisvert 03/07/2014 22:26

Bonsoir,
Il faut jeûner, aucune infection ne résiste au jeûne. Si vous ne pouvez pas, pratiquez la macrobiotique pendant quelques jours avec du riz surtout et ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir.