ZETETIQUE et NATUROPATHIE

Publié le par boisvert

Qu'est-ce que c'est que ça La Zététique ?, non ce n'est pas un animal préhistorique.

L'explication par le Pr Henri Broch - Université de Nice-Sophia Antipolis :
Selon Littré, la zététique est "la méthode dont on se sert pour pénétrer la raison des choses".
Selon Larousse, "Zététique : se dit des méthodes de recherces scientifiques : méthode zététique"
Dans le dictionnaire des Arts et des sciences de T. Corneille "qui cherche les raisons des choses"
La zététique est en fait le refus de toute affirmation dogmatique ... en tant qu'approche scientifique rigoureuse des phénomènes dits paranormaux ou hors-normes.
La belle définition de Pierre Larousse : "Le nom de zététiques, qui signifie chercheurs, indique une nuance assez originale du scepticisme : c'est le scepticisme provisoire, c'est presque l'idée de Descartes considérant le doute comme un moyen, non comme une fin, comme un procédé préliminaire, non comme un résultat définitif."
Et le Pr Broch résume sous l'expression "L'art du doute", la zététique considère le doute comme un procédé, une pratique, un Art.
Toujours le Pr Broch :...Le nom de zététique est resté, malgré sa trés large extension. Il eût permis d'en faire le terme général désignant tous les chercheurs de la vérité dans tous les domaines, il est exclusivement appliqué aux sceptiques.

Vous comprendrez qu'en tant que naturopathes nous sommes une cible trés alléchante.
Mais nous ne sommes pas les seuls, c'est l'astrologie, la parapsychologie, les "médecines magiques", les pseudo-sciences, les phénomènes paranormaux qui sont dans l'oeil du cyclone. Le but normal de la zététique est de chercher l'origine de ces croyances et d'en chercher les faiblesses épistémologiques ou de  proposer des explications raisonnables aux phénomènes paranormaux.
Leurs moyens de lutte :
- Donner une "interprétation scientifique" du phénomène paranormal ou médical
- Expliquer quels subterfuges ou quels raisonnements erronés peuvent être utilisés pour amener le peuple à croire à la véracité de la pseudo-science
- Promouvoir le développement de la culture scientifique, observation, expérimentation, et apprendre à bien interpréter les résultats et à en tirer les bonnes conclusions.
Ils refusent bien sûr toute idée de Créateur, car évidemment cela arrêterait toute possibilité de recherche scientifique, les miracles seraient devenus possibles et ça ne s'explique pas scientifiquement.

Par:mi les pseudo-sciences ils réfutent l'homéopathie , c'est une technique tellement facile à contrer. Au-dela de la dilution 9CH il ne reste plus une seule molécule de la teinture mère de base, difficile de faire des recherches sur...rien. Et pourtant ça marche sur les animaux donc le raisonnement intelligent serait plutôt "cherchons pourquoi ça marche et essayons de le prouver scientifiquement" au lieu de nier en bloc et de s'appuyer sur un possible effet placebo.
Ils nient également l'acupuncture et pourtant là ce sont des millions de résultats qui sont obtenus de par le monde parce que ce sont des milliards de gens qui l'utilisent.
A l'époque je m'étais fait une petite spécialité en auriculothérapie (une variante de l'acupuncture), je faisais des programmes anti-tabac (une douzaine d'aiguilles dans les oreilles). Et pour avoir vu la réaction des fumeurs invétérés aprés le programme, qui n'arrivaient même plus à mettre une cigarette à la bouche tellement elle était mauvaise, et ceci instantanément, il faudrait être aveugle pour ne pas s'y intéresser de plus prés, même pour un zététique. Ce n'était pas un effet placebo, ni un miracle, je n'en ai jamais fait. Les méridiens d'acupuncture n'existent pas, je veux dire par là qu'on n'a jamais pu trouver leur emplacement exact dans l'organisme, rien, physiquement, pas le moindre petit vaisseau , petit nerf, petit canal, rien d'objectif, mais pour moi, il y a bel et bien une circulation d'énergie et j'ai pu le constater des centaines de fois. Comment passer sous silence l'avis de milliards de gens qui ne se soignent que de cette manière, et de les considérer tous comme des ignorants.
Ma propre fille vient d'assister à la fac de Marseille à une conférence sur la zététique dans le cadre du "marathon des savoirs" et elle a noté que la cible était aussi la graphologie, l'ufologie, l'astrologie, le spiritisme, la radiesthésie, la télépathie et...l'Iridologie. Evidemment, je me sens concerné, moi qui suis iridologue, je suis dans le camp d'en face. Là non plus, aucun fondement scientifique. Mais jeter tout parce qu'on n'a pas pu l'expliquer, ça me parait ridicule, surtout venant d'un esprit scientifique.

Quelques expériences vécues :

 A l'issue d'une conférence sur l'iridologie, diapos à l'appui, certains de ces messieurs présents sont venus me voir afin de me mettre à l'épreuve ; l'un d'entre eux était en maladie depuis pas mal de temps, assis sur une chaise, je n'avais aucun moyen de savoir ce qu'il avait et je le voyais pour la première fois. Aprés un rapide examen, j'ai constaté un pincement discal sur la 5ème vertèbre lombaire avec une irradiation sciatique vers la jambe droite. Je n'ai aucune disposition pour être voyant. Je ne "devine" rien, je lis. Alors comment peut-on nier cela ? Je préfèrerais que les zététiques essaient d'apporter des preuves "scientifiques" à ce constat, ça existe, il faut donc l'expliquer. Au lieu de dire cela n'existe pas, ce n'est que l'oeuvre de charlatans,  tout cela parce que ce n'est pas scientifiquement prouvé.
 Une autre anecdote me revient en mémoire, c'était un prof de math qui était venue se faire soigner pour une raison que j'ignorais et d'entrée il m'a dit "je ne vous dis pas où j'ai mal il parait que vous voyez tout". Là dans son esprit il y avait un peu de la sorcellerie à cela et je me suis senti mal. Les gens ont de la difficulté à penser qu'on peut LIRE dans l'oeil. Là encore si je n'avais rien vu j'aurais été encore plus malade que lui, mais je n'invente rien, l'iridologie n'est pas une panacée mais c'est un sacré moyen d'investigation pour l'organisme étant donné qu'on a tout le corps et l'état de tous les organes sous les yeux. C'est mystérieux, ça fait penser à de la sorcellerie, mais cela n'est rien de tel, on lit dans les yeux.  
 Une autre anecdote :  Un ami avec qui nous jouions au football  était venu voir son état de santé par l'iridologie. Aprés examen je lui ai dit que son gros problème se situait sur son coeur et qu'il avait intérêt, non seulement à le ménager, mais aussi à le surveiller de trés prés. Je lui avais même donné quelques conseils de médecine naturelle, alimentation, hydrothérapie, mais quand on a 30 ans on se croit indestructible et il a négligé ces quelques conseils de bon sens. 3 ou 4 ans plus tard il est mort d'un infarctus foudroyant au volant de sa voiture.
Et encore une, toujours un copain. Il avait les yeux clairs, et donc pour faire un examen d'iridologie c'est plus facile, quelquefois on n'a même pas besoin d'une lampe, ou d'une loupe, encore moins d'une lampe à fente comme j'ai à la maison. Et ce jour-là, donc je vois chez mon copain un foie extrêmement congestionné, je lui en fais part, et lui, de partir d'un formidable rire. Le lendemain, et pas le surlendemain, il était en arrêt de travail, crise de foie.
Alors, Qu'on me dise que cette technique manque de détails, je le comprendrais, mais cette vue d'ensemble est véritablement fantastique et extrêmement précieuse pour déterminer l'origine d'un mal inconnu. Et encore plus précieuse pour prévenir d'un mal qui ne s'est pas encore manifesté. Il est important de savoir quel organe sera à surveiller.  J'affirme que toutes les anecdotes citées ici sont rigoureusement exactes, et que j'aurais pu en produire des centaines d'autres. Mais hélas, pour les zététiques, l'iridologie n'existe pas

On peut se demander pourquoi la recherche scientifique n'est pas axée sur la recherche tous azimuts.

Mon explication :
Comme toujours il faut rechercher le nerf de la guerre et comme toujours aussi, c'est l'argent. Qui est-ce qui finance la recherche ? ceux qui ont le pouvoir financier pour le faire, à savoir les grands labos. On découvre la pénicilline, VICTOIRE, et derrière , on vend des millions de petits pots, l'argent rentre. On découvre un vaccin, VICTOIRE, et derrière on vend des milliers de vaccins, l'argent rentre. On découvre que le jeûne thérapeutique est une formidable thérapeutique, DEFAITE, derrière, il n'y a rien à vendre, là on se tire une balle dans le pied. Pourquoi voulez-vous qu'on fasse des recherches scientifiques pour arriver à la conclusion que :  "Vos aliments sont votre meilleure médecine" (Hippocrate). C'est la ruine, on a tué la poule aux oeufs d'or. Donc pas de recherche dans ce sens et les zététiques vous diront par la suite que, étant donné que ce n'est pas accrédité par la recherche scientifique, tout est à jeter.

En fait les zététiques ne s'opposent pas  à des pseudo-sciences, à des sciences occultes, ils s'opposent à d'autres gens qui pensent différemment. Et parmi ces gens il y en a qui sont autant dignes de confiance qu'ils peuvent l'être eux-mêmes. Leur démarche scientifique est une méthode qui sert à justifier rigoureusement avec succés, des conclusions fausses fixées d'avance. Nous sommes parait-il dogmatiques mais n'est-ce pas faire preuve de dogmatisme, d'avoir une conviction jusqu'auboutiste malgré des millions de preuves comme dans le cas de l'acupuncture ? Même si on ne les a pas encore prouvés scientifiquement, ces phénomènes existent réellement.
Et dans mes recherches sur la zététique je suis étonné qu'on ne parle pas plus du jeûne thérapeutique. Parce que là, le mystère est encore plus grand et les résultats le sont encore plus. Mais comment l'expliquer ? comment expliquer qu'en ne mangeant pas, les globules rouges se multiplient chez un anémique ? Cela on peut le constater, le mesurer, mais on continue à nier et à se déchirer au nom de la science. Des millions de gens jeûnent afin de purifier leur âme (les religieux), de purifier leur corps, de guérir des maladies incurables.
Cela me rappelle que, au nom de Dieu, un Dieu qui se doit d'être un Dieu de paix, les hommes se sont tués gaiement pendant des centaines d'années et continuent à se massacrer. Et aujourd'hui, au nom de la science qui devrait rassembler tout le monde pour améliorer le bonheur de tous, il y a la guerre, non ! la zététique.

Et curieusement, le plus énorme, c'est qu'une science comme la psychiatrie, (je dis science car je ne sais pas y trouver de nom, tellement elle ne ressemble à rien,) qui transforment les humains en zombies, en les assommant à coups de médicaments tous plus polluants les uns que les autres, cette "médecine" n'est pas agressée par les zététiques. C'est vrai qu'elle est l'émanation du pouvoir en place donc, elle a du crédit. Les établissements sont officiels, les médecins sont de vrais médecins. Les animaux sont mieux soignés, on ne leur fait pas subir toutes ces tortures ; je sais, c'est dur, mais ceux qui, comme moi, ont eu affaire à leurs services pour soigner des proches, savent de quoi je parle, aprés avoir vu leurs parents complètement anéantis par les traitements psychiatriques. Tristes à mourir, se promenant comme des morts vivants et qui, pour la plupart, sont condamnés à continuer à prendre ces poisons toute leur vie. C'est une médecine agréée, une vraie quoi !.
Alors il faudrait que l'esprit critique des zététiques s'exerce sur tout ce qui, "scientifiquement", n'apporte rien de bon à nos semblables.
Il ne faut pas croire non plus que nous ne sommes pas intéressés par la science ; nous aussi, nous aimerions tout comprendre, tout mesurer, tout peser, mais nous ne le pouvons pas plus qu'eux, mais nous ne rejetons pas pour autant ces différentes médecines avant d'avoir la certitude qu'elles sont réellement mauvaises pour l'homme.  Et celles qui ont nos faveurs, ce sont celles qui ont pour critère premier : d'abord "ne pas nuire" et ensuite, leur efficacité. Nous n'avons hélas, pas les mêmes moyens pour la recherche scientifique, ni les compétences, nous ne vendons rien. Nous réclamons simplement un peu plus de respect pour tous ceux qui ne pensent pas comme eux, c'est de la démocratie. Rien que sur ce blog,  que  plus de mille personnes visitent chaque jour, certains ont l'espoir de trouver une méthode qui leur permettra de vivre heureux et débarrassés de leurs petites misères, celles que la médecine traditionnelle, dite "scientifique", n'a pas su enlever. Parce qu'elles sont simples, les méthodes naturelles n'en sont pas moins trés efficaces.
Je termine par la petite phrase d'Aristote :
Les hommes sont devant les idées simples,
comme les chauve-souris devant la lumière,
ils sont aveugles.
Et excusez-moi d'avoir été si long mais c'est un sujet qui me tenait à coeur.

Sources : <ahref="http://www.unice.fr/zetetique/zetetique.htmlrel="nofollow">
http://spoirier.lautre.net/zetetique.htm

Publié dans santenature

Commenter cet article

BRUC 06/04/2014 20:03


Bonjour,


 


Je viens de découvrir votre article sur la zététique / Naturopathie.


Je crois que vous n'avez pas compris la démarche zététique : en aucun cas l'iridologie est rejetée en masse  apriori. AU CONTRAIRE : en zététique, le doute est le moyen, pas la fin.


Vous déclarez que l'iridologie ça marche.. Le zététicien vous écoute, et vous indique qu'il se permet de douter et donc met en place un protocole de vérification.


Puisque vous avez apparemment une réussite certaine, et vos exemples de diagnostic étant clairement identifiables, la mise en place d'un protocole de confirmation de vos diagnostics sera
extrêmement simple à mettre en oeuvre. Je vous invite donc à contacter l'université de Sophia Antipolis dans laquelle existe un laboratoire de zététique : ils se feront un plaisir de mettre en
place un protocole permettant d'être sûr d'isoler les erreurs et effets placebo.


Par exemple : inviter plusieurs iridologues à "ausculter" les mêmes patients ==> Leurs diagnostics sont censés converger. Evidemment les zététiciens mettront tout en place pour qu'aucune
communication ne soit possible entre les iridologues. 
De même vous parlez de problème de foie, cardiaque, pincement de nerf : c'est très facile par un simple scanner ou IRM de vérifier si les maladies que vous décelez sont réelles. Et donc après
diagnostic, il suffira de procéder à un examen classique en hopital pour confirmer votre diagnostic.


Cordialement,

boisvert 07/04/2014 22:13



onjour, 


Je crois que vous non plus n'avez pas très bien compris dans quel contexte j'ai écrit ces textes. J'ai été pris à parti violemment par un  mr qui se prétendait zététique et qui était très
agressif, personnellement et vis à vis des médecines naturelles. Je ne me souviens plus des noms dont il m'a affublé et c'était très loin de la correction avec laquelle vous écrivez vous-même. En
fait ce que je n'aime pas c'est la critique systématique surtout lorsque la personne n'a aucune qualification ce qui était le cas en ce qui concernait ce Mr très virulent.


Maintenant j'ai 77 ans et je ne me vois pas faire du cinéma pour aller accréditer telle ou telle pratique que ce soit l'iridologie ou une autre pratique (jeûne, macrobiotique, etc...) devant des
gens incrédules à vie. Le doute est permis, à tout le monde, et j'accepte très bien que vous ne croyez pas à l'iridologie. Je vous signale tout de même que l'iridologie est une médecine de
terrain et que dans l'oeil il n'y a pas écrit le nom de la maladie. Par ailleurs un naturopathe ne fait jamais de diagnostic alors je ne comprends pas très bien votre démarche. Par l'iridologie
on ne détermine que l'état du terrain du patient même si on peut dire sans se tromper si une vertèbre est mal positionnée. 


Des épreuves comme celle que vous proposez j'en ai déjà passé (quand j'étais plus jeune) et si je m'étais aperçu que c'était bidon croyez bien que je n'aurai pas passé ma vie à continuer dans une
direction aussi incertaine. Mais il ne faut pas demander à l'iridologie ce qu'elle ne peut pas donner (par exemple le nom d'une maladie) ce n'est pas du ressort d'un naturopathe encore une fois.
Et puis faire le singe alors que tous les participants ne souhaitent qu'une chose que vous vous trompiez et font tout pour cela non merci ! Ce n'est plus de mon âge. Mais je ne force personne à
croire. Vous pouvez continuer de penser que le tout scientifique c'est la panacée, ça ne me gêne nullement. En tous cas toutes les anecdotes que j'ai signalés sur ce blog sont authentiques, mais
bien sûr, ça non plus vous n'êtes pas obligé de le croire.


Un collègue qui jouait au foot avec moi et à qui j'avais conseillé d'arrêter car son coeur était dans un fichu état et qui a fait un infarctus foudroyant 6 mois plus tard, sa veuve peut vous en
parler encore aujourd'hui. Et l'épreuve passé après une conférence sur l'iridologie. Les participants m'avaient préparé un piège. Le monsieur était assis sur un siège et on m'a demandé qu'est-ce
qu'il avait. J'ai répondu une sciatique avec irradiation dans la jambe gauche (ou droite je ne me souviens même plus) et c'était bien de cela que souffrait ce monsieur. J'aurais eu bonne mine si
l'iridologie ça n'atait que du vent. J'y repense encore.


Cordialement,



Jean-Yves CAILLET 06/09/2009 18:58

Merci bien pour l' ajout,existe-t'il des soins naturels pour améliorer/entretenir la vue, gymnastique...?Je me suis documenté et ai lu des articles sur la méthode du Dr Bates, connaissez-vous ?ça fait peut-être partie des sujets de la zetetique?Bonne soirée.

boisvert 06/09/2009 19:59



Je ne suis pas un spécialiste de la méthode Bates même si je connaissais. Par contre la vue en rapport avec tous les autres éléments de notre vie, c'est une évidence. L'iridologie ne procède pas
autrement en ce sens que l'iris reçoit des informations de tous les organes. Et le fonctionnement des principaux organes de la vue, rétine, batonnets, etc... est lié au bon fonctionnement de tous
les organes et que l'exercice de chacun est bénéfique à tous. Il faudrait là aussi rejeter tout ce qui n'est pas la lumière naturelle et bien sûr le problème est complexe. Tout exercice de la vue
est bénéfique, voir loin, prés, rotations de l'oeil, noir, clair, etc...
Je ne sais pas si les zététiques se sont penchés sur cette méthode.
Bonne soirée.



Jean-Yves CAILLET 06/09/2009 16:28

Bonjour et merci pour cet article.Ca me fait penser à ceux qui vivent dans des maisons autonomes (production d' électricité, autonmie en eau...)comme le couple Baronnet depuis  35 ans près de Nantes.Je vous ais envoyé leur lien mais ne sais pas si vous l' averz reçu.

boisvert 06/09/2009 17:10


Oui je l'avais bien reçu mais les vacances sont là et je ne suis pas toujours chez moi. J'ai vu ce site et ce sera avec grand plaisir que je soutiens leur oeuvre. Je vais de ce pas le mettre en
lien.
Bonne journée !